Armées Comtes Vampires et mort-vivants


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Capitaine corsaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Dim 8 Fév 2009 - 22:50

Salut a toi mon homonyme!

Bon sinon je vous envoie ma dernière création chapitre 3

Voilà, voilà, voilà le chapitre 3

C’est alors que je le vis, droit debout dans la pale lueur de la lune qui se reflétait sur les plaques de son armure. Sa couleur vermeille lui donnait un aspect des démons de sang, deux dragons s’enlaçaient le long de tronc pour atteindre son heaume où les bêtes mordaient le cou de son vis à vis. Sa haute stature dépassait largement la mienne et rivalisait avec celle de sa victime, le long de son dos glissait une longue cape du plus fin des tissus, d’une obscurité digne de la mort. Son bras puissant, tout engoncés dans le métal rouge sang, tenait une fine rapière, d’où émanait une lueur glaciale. Celle-ci crépitait de magie et semblait se nourrir du sang de la bête qu’elle avait massacrée juste à l’instant.
Alors que j’observais cet avatar de la guerre, les autres peaux-vertes commencèrent à se ruer sur mon sauveur, qui rengaina immédiatement son arme. Malgré la lourdeur apparente de son armure, ses gestes furent vif et précis, sa course le mena en deux pas à la droite de l’orc le plus proche, sa cape s’éleva dans les airs et redescendit tranquillement alors son armure se plia dans le chant strident du métal frottant sur le métal, dans un éclair blanc l’orc était à terre tranché en deux. A la vue du cadavre de leur camarade, les peaux-vertes accélérèrent le mouvement. Le mystérieux guerrier se releva tranquillement alors que ces assaillants l’entourèrent rapidement.
Les brutes vertes s’élancèrent avides de sang et de vengeance, les piques tordus et les lames rouillés s’envolèrent telle des bourrasques du vent de la mort vers mon sauveur. Dans un geste ample et précis la lance fut brisée et la lame détournée de sa trajectoire, à plusieurs reprises les orcs tentèrent d’assassiner le guerrier aux dragons, mais rien ne pouvait toucher un être d’une telle rapidité, c’est à lors qu’il saisit le peau-verte le plus proche par le cou, il le souleva d’une main, alors que sa victime se tortillait sous la prise, il le jeta avec force sur son genou, dans un mélange d’os brisé et de râle, l’orc s’écroula telle une poupée de chiffon. L’élan de ses frères semblait avoir disparu, pourtant la furie du guerrier était intacte, il attrapa la gorge la plus proche qu’il déchira avec sa main. A ce moment-là la couardise légendaire des orcs pris le dessus, tous les assaillants prirent leurs jambes à leur cou pour échapper à une folie meurtrière dépassant largement la leur.
Mon énergie commença à quitter mon corps, ma vue se brouilla et le doux bruissement du vent fit place à un sifflement horrible. Ma vue troublée distingua dans la brume de l’inconscience, l’envol de mon sauveur. Fleuret pointé vers sa victime pour lui extirper sa dernière flamme de vie. C’est alors que mon esprit échappa à mon contrôle et envoya ma raison et mon âme dans les profondeurs de l’inconscience. Alors que mon corps était balancé dans tous les sens par les fièvres, la douce mélopée recommença à danser dans mes oreilles, pourtant cette fois-ci une voix grave s’élevait d’elle. Au début, il me fût impossible de comprendre la moindre parole déclamée, et avec un peu de concentration je pus distinguer deux mots « debout… destiné… debout… destiné… » Mes yeux s’ouvrirent brusquement dévoilant une bouche béante ouverte, munie de crocs dignes des plus immondes molosses du chaos. Mon sauveur dévoilait son véritable but, j’étais le repas qu’il devait protéger !
Mon corps meurtrit ne pus bouger d’un pouce, alors qu’il allait finir comme un vulgaire morceaux de pain. Alors que tout semblait perdu, la musique recommença de plus belle, soutenue par la voix grave et dure… Mais la plus grande surprise fut que toute cette musique émanait de moi ! Au son de ma ballade finale, mon « sauveur » stoppa son avance sur mon cou. Alors qu’aucune explication n’apparaissait à ma vue, c’est plein de stupeur et d’effroi que je vis les orcs se relevés un à un et se diriger vers nous. Un orc est un adversaire difficile à abattre mais quand ils sont décapités, ils ne reviennent pas !
C’est pourtant sans conviction qu’ils s’élancèrent vers le chevalier aux dragons. Sans paniquer à cette vue il lâcha ma carcasse, marcha tranquillement pour faire face à cette nouvelle menace. Avec encore plus de facilité qu’avant il déchira les chairs et brisa les os orcs. L’élimination de ces ressuscités semblait n’être qu’un simple contre temps aux yeux de mon bourreau. Il agrippa ma nuque, pour faire jaillir la partir tendre de mon cou. C’est alors que ma vie touchait à sa fin, que paradoxale elle commençait réellement. Les crocs touchèrent ma peau lorsque retentit dans le lointain un voix forte et dure.
« Arrête ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Mar 24 Fév 2009 - 23:14

Bon il y a pas bcp de comment sur le chapitre 3 donc direct chapitre 4



Chapitre 4

Il agrippa ma nuque, pour faire jaillir la partir tendre de mon cou. C’est alors que ma vie touchait à sa fin, que paradoxale elle commençait réellement. Les crocs touchèrent ma peau lorsque retentit dans le lointain un voix forte et dure.
« Arrête ! »
C’est alors que je vis sortir de l’ombre une silhouette encapuchonnée, elle avançait lentement alors que ma vue se troublait peu à peu, mes efforts surhumains commençaient à réclamer leurs payement en énergie. Nouvel arrivant se dirigeait vers nous lentement. Le vent commença à souffler, il semblait émaner de lui comme si sa seule aura dégageait de l’énergie pure. La prise sur ma nuque se relâcha lentement en tremblant, le visage tordu par la crainte était couvert de sueur. Cet homme emplissait mon agresseur de peur alors qu’il était la peur même. Il débuta un discours tellement ahurissant à mes oreilles qu’à l’époque ils me paraissaient être des elfes ou autres monstres hérétiques sans noms :
- Enfin je te retrouve Rhetek, cela fait plus de mille ans que tu es parti Lahmia pour le rejoindre. J’ose espérer que tu as trouvé des réponses à nos questions. Où est ce que tu as juste fui le courroux des Rois ? Dit-il calmement.
- Tu es mort je t’ai vu tomber sur la place de la reine, tu étais encerclé. Percé de nombreux traits, même toi ne pouvais y survivre. Cracha mon agresseur
- Et pourtant je suis là devant toi, j’exige des réponses maintenant, qu’a-t-il dit ? Il existe un remède ou pas ?
- Il ne cause pas beaucoup tu sais…
- Non, je ne le sais pas, au moment où tu lui chantais tes exploits, je croupissais dans les geôles des Rois.
- Mais tu ne pouvais pas me demander de rester la ville était prise, nos familles condamnées, notre chère Lahmia en flamme, nous serions mort.
- Comme tu l’avais promis dans ton serment ! Je ne suis pas là pour parler du passé, mais de mon avenir, comment se libère ton de cette malédiction ?
- Malédiction? Ma foi, les geôles des Rois t’ont rendues fou. Tu es éternel, seule condition te nourrir de ce genre de pourceau ! Dit-il en me toisant du regard. N’est-ce pas ce que chaque homme rêvent ?
- Laisse ce soldat partir il a combattu vaillamment, il mérite de vivre !
- Ton sens de l’honneur est dépassé, il est mort avec Lahmia. Profite de ton don, et répand au travers le monde ta rage et ta puissance !
- Je t’ai dis de le laisser partir !

C’est alors que dans un clignement de doigt, l’ancien prisonnier avait une main sur moi et l’autre sur mon agresseur.

- Lâche moi tu n’as plus d’ordre à me donner, je ne suis plus ton lieutenant !
- Cela est vrai, mais où est passé ton sens de l’honneur, la volonté d’atteindre la perfection martiale est annihilé par ta soif ?
- Ils sont morts en même temps que ma vie à pris fin ! Tout comme ce mortel !

Il agrippa mon bras à la hauteur du coude et l’arracha d’un geste comme s’il s’agissait de chiffon. Je ne pus résister cette fois. La dernière chose que je vis est le corps de mon agresseur s’envoler sous l’impulsion de la silhouette mystérieuse.
Les ombres dansaient autour moi m’emportant vers une lumière éclatante, sigmar allait avoir un nouveau brave à ses côtés. Pourtant une odeur de feu se lovait autour de mes narines, suivit du léger craquement du bois qui brûle, m’indiquait que les portes du paradis m’étaient pour l’instant close !
Lorsque j’entrouvris les yeux, je découvris un magnifique ciel étoilé et un paillasse sur la quelle je posais tranquillement. Tout ceci n’était donc qu’un rêve. La bataille n’avait pas encore eu lieu et mon esprit avait vagabondé au pays de Morr. Mais l’horreur m’empoigna lorsque je voulus attraper mon épée avec ma main droite. Ce n’était pas un rêve, il me manquait la moitié d’un bras !
Pourtant je ne ressentais aucune douleur physique, à part une soif immense…
Revenir en haut Aller en bas
M@lFurion
Spectre
Spectre
avatar

Age : 32
Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Mer 25 Fév 2009 - 0:49

No action^^ un peu faiblard(gentil) tes Vampires quand même, autant de compassion pour un humain, j'aimerais savoir pourquoi?, après des millénaires à vivre à leur cotés.
Il faut un trucks exceptionnelle pour que ces deux vampires le choisissent, et surtout le baiser de sang.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poilu
~Seigneur dragon de sang~
 ~Seigneur dragon de sang~
avatar

Age : 33
Nombre de messages : 3620
Expérience de jeu (CV) : V6 quelques années et V7 depuis Octobre 2008
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Mer 25 Fév 2009 - 1:07

Citation :
Bon il y a pas bcp de comment sur le chapitre 3 donc direct chapitre 4

dsl, mais la rubrique n'indiquait pas de new message donc je suis passé à côté bien des fois. J'aime bien la suite de l'histoire, il faut que tu continues Cool Cool Par contre, je me retrouve pas toujours dans les dialogues (qui est qui? Mais ça doit être un peu dur, vu le nombre de tirades je suppose)

Encore! Encore! Encore!

P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Jeu 26 Fév 2009 - 12:14

il est vrai que au moment de l'écriture le problème se posait déjà mais c'est dans une optique de secret que les noms sont un peu caché...(certains ont déjà découvert les noms mais SVP silence pour les autres ^^) Ensuite Malfurion tu vas comprendre la pitié de ses vampires plus tard

J'édite pour rajouter le fait qu'avec des amis nous allons commencer une nouvelle campagne mighty empire avec son lot de règle maison. Donc si cela intéresse quelqu'un je peux vous donner des rapports de bataille romancé, le problème c'est que cela va dépasser le court de la storyline de Luthor. Donc vous préférer que j'attends ou que je fasse un nouveau topic ?
Revenir en haut Aller en bas
Poilu
~Seigneur dragon de sang~
 ~Seigneur dragon de sang~
avatar

Age : 33
Nombre de messages : 3620
Expérience de jeu (CV) : V6 quelques années et V7 depuis Octobre 2008
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Jeu 26 Fév 2009 - 14:12

Citation :
le court de la storyline de Luthor

Quoi a pas tout compris...mais je dirai que tu peux ouvrir un autre topic pour pas que les :boulet: comme moi s'emmêlent trop les pinceaux.

Cordialement,

P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Mar 3 Mar 2009 - 16:36

Un nom me vient spontanément en tête quand je lis le dialogue.

On verra bien ce qu'il en est par la suite alors.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Dim 8 Mar 2009 - 14:08

très belle histoire, bien commencé en tout cas, mais ... perso ...
J'EN VEUX PLUS !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Lun 23 Mar 2009 - 23:13

piou piou je suis désolé si ça prend du temps, mon prof d'allemand est totalement fou de mon corps d'Apollon et me demande souvent de rester travailler pour un une futur comédie musicale sur le classique viennois... RIP RIP RIP RIP

Il faudra attendre les vacances de pâques je pense...
Revenir en haut Aller en bas
M@lFurion
Spectre
Spectre
avatar

Age : 32
Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Mar 24 Mar 2009 - 0:12

Mais XD, ok merci de donner des nouvelles quand même, on sait qu'on va attendre longtemps, mais enfin bon!!! on a l'éternité devant nous. Kisu Kisu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poilu
~Seigneur dragon de sang~
 ~Seigneur dragon de sang~
avatar

Age : 33
Nombre de messages : 3620
Expérience de jeu (CV) : V6 quelques années et V7 depuis Octobre 2008
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Mar 24 Mar 2009 - 10:19

Citation :
le classique viennois

Connais pas, tu pourrais nous faire écouter/découvrir? Peut-être serait-ce à mettre dans le jukebox? Hein Mal' Wink

Cordialement,

Poilu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Dim 3 Mai 2009 - 1:49

euh... classique viennois, ben Beethoven s'en est un par exemple ainsi que Mozart ou Haydn voili voilou ^^ bon allez surprise le chapitre 5

Chapitre 5

Pourtant je ne ressentais aucune douleur physique, à part une soif immense…
Elle me transperçait la gorge, pourtant jamais je n’ai vécu un manque comparable. Toute ma force semblait être annihilée par cette envie. Malgré cela mon envie ne se portais pas vers un bon verre de vin rouge mais autre chose…

Mon horreur fut gigantesque lorsque j’aperçus l’état de mon bras mutilé : la chair avait bleuis au point tel que la ressemblance avec la teinte d’un mort était effrayante. Pourtant mon bras, par le passé bien musclé et gras dû au fastueux banquet du comte électeur, avait été comme privé de toute sa vie, ne laissant apparaître que des muscles anguleux et des veines bleuies. Mais cette transformation ne s’arrêtait mais seulement à mon moignon. Ma main avait subit le même changement, de plus mes ongles avaient mutés en une sorte de griffes effilées comme des lames de rasoir. Alors que je contemplais ma transformation, un homme s’était assis au coin du feu.

Cette longue silhouette encapuchonnée dansait avec la lueur du feu comme si le vent émanait depuis son sein. La silhouette lançait vers moi une flasque :

-Nourris-toi ! lança-t-il

Alors que je la débouchais, l’odeur du sang m’agressa les narines, malgré son relent bien spécifique, je ne souffris aucun dégoût, au contraire l’envie monta en moi. Je ne pus réprimer la bête en moi, le liquide courut le long de ma gorge enflammant tout mon corps d’une puissance inconnu jusqu’alors. Comment cela est possible, comme puis je boire du sang sans la moindre nausée ?

Mon sauveur se rapprocha de moi et prit mon membre mutilé dans ces bras et commença à plasmodier dans la même langue que la complainte que j’avais entendu lors de ma confrontation avec le gobelin. Une brume verdâtre commença à se répandre autour de mon bras.

C’est alors que le miracle eu lieu, mon moignon réagissait au paroles de l’inconnu, de l’os apparaissait gentiment comme si il était créé par la brume elle-même. Mon avant bras réapparut sous sa forme squelettique, et se fermait sous mon contrôle comme la réplique macabre d’une main humaine. Alors que la chair remontait gentiment le long de l’armature osseuse, la force revenait en moi comme jamais auparavant elle coulait dans mon bras. La brume se dissipa peu à peu pour laisser place à la même serre qui trônait sur mon autre bras. Malgré des longs ongles d’apparence fragile, une résistance surnaturelle semblait jaillir de mon nouveau membre. Chaque mouvement de ma part engendrai un réaction dans mon corps comme si une sorte de conscience supérieure s’était soudainement manifestée suite à mon tête avec la mort. C’est alors que je sentis un manque dans mon organisme. Une sorte d’aura manquait à ma personne une chaleur disparue comme par enchantement… Plus aucun battement de cœur !

- Je t’ai maudit, annonça lugubrement mon sauveur en retirant sa capuche…


En esperant que ça vous plaise
Revenir en haut Aller en bas
M@lFurion
Spectre
Spectre
avatar

Age : 32
Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Dim 3 Mai 2009 - 2:51

Holalala!!! Kisu se fut court, trop court mais captivant, j'ai bien aimé la description du bras reconstitué. Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poilu
~Seigneur dragon de sang~
 ~Seigneur dragon de sang~
avatar

Age : 33
Nombre de messages : 3620
Expérience de jeu (CV) : V6 quelques années et V7 depuis Octobre 2008
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Dim 3 Mai 2009 - 13:31

Clap J'aime toujours l'atmosphère qui se dégage de tes textes, c'est bien sympa. Le seul glop c'est qu'avec tout ce temps, j'ai oublié pas mal de choses. La prochaine fois, pourrais-tu faire un petit récapitulatif,STP? Pour qu'on restitue qui est qui (le sauveur, l'agresseur...)

Encore Cool

Poilu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Dim 3 Mai 2009 - 20:49

je suis désolé de la breveté de ce chapitre ^^ sinon je vous fait un petit résumé rapide pas précis ^^

L'agressé: Luthor Harkon
le sauveur: le mec en longue toge dont on ne sait pas le nom

Sinon les autre ne sont pas là dans ce chapitre en même temps les orcs sont mort et l'affreux qui a coupé un bout de Luthor et un peu mort ^^ (je vous spoil!!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Poilu
~Seigneur dragon de sang~
 ~Seigneur dragon de sang~
avatar

Age : 33
Nombre de messages : 3620
Expérience de jeu (CV) : V6 quelques années et V7 depuis Octobre 2008
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Dim 3 Mai 2009 - 23:36

Cool rien que ces quelques mots m'aident à ressituer les personnages leur rôle et leurs actions...concis / précis, c'est tout ce que je demandais = un grand merci Very Happy

Cordialement,

Poilu

ps: un grand bravo à ceux qui font vivre cette section, je vous Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Dim 3 Mai 2009 - 23:52

moi aussi je m Love ... non en fait ce qui fait réellement plaisir c'est de voir que vous suiviez mon histoire et de pouvoir créer avec vous le fluff de mon armée...

J'ai déjà quelque truc de fini il faudrait que je poste 2.3 photos pour étayer mes histoires sauf que j'ai pas encore fini luthor... ( a chaque fois que je commence une partie de sa figz je rechange qqchose juste après... donc j'avance pas)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Capitaine corsaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Capitaine corsaire
» [Collection] Antarès, capitaine corsaire /M. Limat (Nicéa)
» Il revient,Albator le capitaine corsaire
» Il revient, Albator, le capitaine corsaire...
» [Collection] Au rendez-vous de l'aventure Lib. Vaillant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: