AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Capitaine corsaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Capitaine corsaire   Dim 16 Nov 2008 - 1:25

Bon voilà une fiction sur la naissance de Harkon... Oui Oui j'ai dis fiction donc aucun intérêt de me dire: Ouais! Mais GW ils n'ont pas décrient Harkon comme cela, car c'est mon interprétation de ce personnage charismatique que j'aime bcp. JE ne sais combien je ferai de chapitre. cela dépendra de l'engouement des auditeurs ^^.

Chapitre 1

Quand j'étais petit, mon père me racontait souvent l'histoire de la sylvanie. Elle commençait comme cela

"Dans les terres de Sylvanie oubliées des dieux, un mal ancien s’éveille et des armées de cadavres marchent à la guerre. Des hordes de morts-vivants jaillissent de la tombe profanée ou de la fosse commune ouverte se rassemblent au milieu des ruines couvertes de mousse et des clairières ténébreuses de cette région maudite. Dans les plaines et les marais, des créatures qui peuplent les cauchemars des hommes depuis des millénaires s’extirpent de la poussière des mausolées et des cairns antiques. L’obscurité résonne du frottement des os et du cliquetis des armures en bronze recouvertes de vert-de-gris. Des bouches s’ouvrent sur des gémissements incohérents. Une marée de trépassés avance, mue par la magie nécromantique et la soif de conquête de terribles généraux."

C'est avec cette description que moi, Luther Whithorn joueur d'épée au service du comte électeur du Stirland depuis 45 ans, je ne suis pas un grand de ce monde, je suis au service de ces derniers mais cette position n'est pas si humiliante que cela, j'ai déjà reçu une quantité de médaille pour mes actes de courage face aux bandits et aux orcs. Cette belle carrière prendra son terme dans 3 mois, après j'aurais le droit à la retraite et des terres près de Ramsberg. Du moins si les dieux me donnent cette chance.

Suite, aux rapports provenant des frontières avec la Sylvanie, notre comte à décider de lever une armée pour faire pression sur le comte Vlad von carstein qui tente de faire concurrence avec le commerce. Il est vrai que notre comté est dans une crise économique, et cette tentative est pour le moins méprisable de la part du comte Vlad, sachant que sa contrée ne subit jamais de pillage ou d'attaque des porcs. C'est que plus tard que j'allais comprendre pourquoi.

Donc l'armée se rassemblait près du fort folkstein, cette bataille le comte me fit un honneur gigantesque, du à mon expérience sur les champs de bataille, il me permit de porter sa bannière personnelle. Je me tenais au coté des chevaliers du temple blanc, fier comme un paon avec la bannière dans la main. Quand soudain, un hurlement se fit entendre dans la forêt. Après quelques instants nous entendîmes un bruit de pas rapide, et nous vîmes apparaître le commandant de l'avant garde.

Il avait l'armure immaculée de sang, sa monture disparue, lui qui avait l'air si beau durant les fêtes et si joyeux me paru fort vieilli et sa face exprimait une terreur sans nom, plus il s'approchait plus ses cheveux brillaient jusqu'à devenir totalement nacré et quand je regardis son visage je fus consterné de voir un vieillard tordre sa face de douleur. A la stupeur générale, il s'écroula juste après. C'est alors que j'entendis une voix rauque à un point que l'on aurait cru entendre un cadavre causer:

- Mannfred, tu l'as tué, je t'avais dis que j'étais pour le moins en manque...
- Tu as massacré la moitié de leur armée tu vas cesser de te plaindre, de plus il n'est pas mort...

A la fin de la phrase, je vis sauter une forme rouge avec deux dards et atterrir avec dans le torse du vieillard pour ensuite le lever et le sectionner en deux d'un mouvement sec, froid, cruel.

La forme rouge se redressa peu à peu pour laisser apparaître un homme de haute stature ressemblant aux sauvages barbares du Nord, il était tout engoncé dans une armure de plaque vermeille où ruisselait le sang du commandant. Après quelques secondes il se retourna, sa face était cachée du au contre jour provoquer par la lune, la seule chose qui ressortait de l'ombre baignant son visage fut la lueur dégager par ses yeux. Ses cheveux étaient dressés sur sa tête. Il pencha sa tête sur le coté tout en nous observant, malgré l'ombre je suis sure de l'avoir vu esquisser un sourire, le pauvre il est seule face à toute une armée et il se permet de sourire, le sot. Soudain, il leva ses deux lames au-dessus, vite je dois protéger la bannière, les fous attaquent toujours les symboles ennemis, mais malgré cela il ouvrit la bouche pour laisser le sang de ces épées couler dans sa bouche, il semble être entré dans une sorte de transe immonde. Mais quel est cet homme, un fidèle du dieu du sang c'est impossible car eux sont complètement à la vue du sang, ils se seraient déjà jetés sur l'armée sans autre réflexion.

Quand le liquide vermeil fut épuisé, son attention se tourna vers nous mais il remit épée au foureau. Et partit en direction des bois en riant. Soudain un claquement :

-Konrad imbécile tu as failli mourir à cause de ta stupidité sans borne. Tu n'as même pas remarquer leur présence ? Le sang te perdra un jour.

Alors que la voix s'évanouit, un autre homme sortit de la forêt. Son style était totalement différent, il était grand, élancé son crane était recouvert d'une longueur crinière de jais reflétant les rayons de la lune blafarde. Sa tenue était plus semblable à celle d'un aristocrate en comparaison à celle de son compagnon. Sa façon d'être prouvait bien qu'il ait l'habitude des milieux mondains, il doit être un grand noble de Sylvanie ou peut être le comte Vlad lui-même.

- C'est un plaisir de voir le haut seigneur du Stirland, quel est l'objet de mon cher ami, lança-t-il d'une voix emphasée au plus haut point, tel qu'elle paraissait méprisable.
- Ne vous moquer pas de moi Mannfred! Vous savez très bien pourquoi je suis là! Votre comte va payer son affront à mon nom!

L'homme a l'armure vermeille s'arrêta sur sa route et se retourna violemment. Ce que je vis glaça mon sang à tout jamais. Son visage avait la couleur blanche qui est propre au cadavre la seule chose coloré de son visage étaient ses veines violacées. Il avait les traits tirés à leur paroxysme et sa bouche laissait apparaître des canines surdimensionnées.

- J'ose Mannfred ?
- Attend, Comte dites-moi, quelles sont les mesures que vous compter prendre ?
- Cela fait bien trop longtemps que Vlad nargue ma lignée, ARMEE DU STIRLAND MASSACRE MOI CES DEMONS hurla-t-il en levant son croc de diamant symbole de son rang.


Bon voilà c’est pas super cool mais bon c’est le début…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Dim 16 Nov 2008 - 9:03

J'aime bien le champ lexical du début. Tu devrais te relire car des coquilles apparaissent ça et là (mot oublié ou mal orthographié ou prob' de grammaire).

Ca se laisse lire de manière sympathique mais tu dis écrire une ficion sur Harkon. Luther Harkon?

Car tu ne parles là que de Mannfred et Konrad von Carstein cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Dim 16 Nov 2008 - 11:05

oui oui luthor harkon, mais je me suis demandé comment il avait pu devenir vampire. Donc je le vois bien etre un vieu guerrier de l'empire choisi par le plus grand des hasard et sera... Ah non cela fait partie de la fiction, il faudra attendre la suite, mnt je vais tenter de me corriger
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Dim 16 Nov 2008 - 11:07

Au temps pour moi alors. Attendons et voyons ce que tu vas nous offrir en terme de récit alors...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Mer 19 Nov 2008 - 17:16

Oula oula quelle horreur de ma part, je viens de relire la chronologie vampire, qui se trouve être plus tôt étrange ^^ Bon je m'explique je voulais faire de Luthor un disciple de Mannfred problème... Mannfred ne devient vampire que après la venue de Vlad en Sylvanie et je lis sur mon livre que la côte vampire est créée en environ 900... vlad arrive en sylvanie en 1800 soit environ mille ans plus tard, j'ai dis que c'était une fiction mais là c'est un peu gros tout de même! Donc je vais faire deux trois changement dans le texte du chapitre 1... voilà voilà
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Mer 19 Nov 2008 - 19:22

Chapitre 1 bis ^^

Je me nomme Luthor Harkon, je fais partie d'une certaine manière des fondateurs de la ville de Nuln. Mes parents avaient construit une école d'ingénieur dans la cité en pleine expansion, nul besoin de parler de la notoriété dont elle fait preuve maintenant. Mon père aurait pu prétendre au titre de comte électeur, le destin en a décidé autrement. En effet, après avoir rencontré un maître ingénieur nain, répondant au nom de Gyrockson, qui prétendait avoir créé une machine volante. Mon géniteur tenta une création semblable, il se créa des grandes ailes munies de plumes tenus par de la cire. Sa première tentative débutait par un magnifique envol, pourtant c’était sans compter la présence des dragons qui se battaient dans la zone, bien sûr la chaleur des flammes fît fondre la cire, mon père mourut dans un craquement d’os.
Après cet événement, ma famille sombra dans la pauvreté, ce qui obligea ma mère à m’envoyer à l’école d’officier de Altdorf.

C’est ici que commence mon histoire…

La misère et la honte à suivit mon nom jusque dans la capitale, j’ai subi durant toute ma formation les brimades de mes « camarades ». Déjà jeune, je voyais des choses que les autres ne comprenaient même pas, le ciel me paraissait comme parcouru par des flux, je dirais des vents. En plus de ce « talent », je faisais preuve de capacités fortement appréciées par mes mentors, en effet le commandement était une seconde nature pour moi. Ceci me permit d’avoir rapidement le commandement de petites unités, dans le cadre de patrouille ou dans le cadre de bataille contre la sauvagerie peau verte, c’est durant une de ces batailles que je compris enfin mon Talent. En effet durant une escarmouche avec les orcs, les flux semblaient se concentré au milieu de la masse vert, et dans cette zone les corps des soldats s’envolaient, comme des poupées de chiffon.

Je pris avec moi quelques membre de la Reiksguard, pour contourner la position des orcs. Nous étions seulement une vingtaine pour percer l’arrière garde orque. Mon instinct me poussa en avant, mais il n’était pas assez grand pour envoyer tous mes camarades à une mort certaine. Pourtant dans leurs yeux je ne lu aucune crainte, sans un mot ils attrapèrent tous leur lance ainsi que leur bouclier.

- Messieurs, peu d’entre nous en reviendrons qu’ils boivent aux côtés de Sigmar en nous attendant. Tué ces bêtes pour notre gloire et celle de Sigmar !!

Ma monture s’élança sur la plaine suivit de la fine fleur de la chevalerie sigmarite, le bruit des sabots alerta les gobelins situés à l’arrière, ces couards vont subir ma soif de sang. Avant qu’ils aient pu se cacher derrière leurs massifs coussins, nos chevaux les piétinaient sans aucune pitié, les nobles coursiers impériaux n’en ont aucunes pour la vermine. Les couinements de ces diablotins résonnaient à mes oreilles, poussant mon envie de meurtre à son paroxysme. Je planta ma lance dans le premier orc, à ma portée celui-ci fut embroché par la violence du choc, ainsi que son camarade juste derrière. Je dégaina, ma lame pour la fiché dans la gueule du premier venu. Je tentais de me rapprocher du lieu de concentration des flux. Alors que je le cherchais du regard, les peaux vertes en profitèrent pour abattre mon cheval. La chute me sonna sur le moment, fort heureusement, mes compagnons se rassemblèrent autour de moi.
Alors que je me relevais, les rangs orques se fendrent pour laisser apparaître la cause de la concentration des vents. Je vis apparaître un gobelin avec une longue robe noir, ses yeux couvèrent par un capuche répandaient sur son corps une lueur rougeâtre. Il leva, les mains et commença une petite danse, la lumière paraissait se concentrer dans ses mains, il tendit un doigt dans notre direction. En absence de bon sens je me jeta entre le gobs et mes hommes, la lumière me frappa de plein fouet, mais je ne sentis aucune douleur, A la place, le temps sembla s’être figé, l’espace se tordait autour de moi, seul le gobelin se tenait en face de moi.

- Por’ tan’ ch t’ai pas senti v’nir, grinça-t’il
- De quoi parles-tu horreur ?
- A, je voi tu sai pas où tu es…
- Faire démonstration de ton savoir alors monstre
- Silence z’om tu va mourir dans le lieu des Zaps !

C’est alors que je vis apparaître un monstre cornu, qui semblait être aux ordres du gobelin. Il se rua sur moi. Alors que tout espoir semblait perdu, je décida de charger la bête, en espérant une illusion. Mon action se révéla stupide que je vola dans la direction inverse à ma course. Alors que le monstre se ruait la gueule ouverte sur moi, un ombre apparu dans le lointain, et entonna un air à la fois lugubre et morbide, mais apaisant. Mon cœur se calma et mon esprit repris le dessus sur mes peurs. Alors que les crocs du monstres s’ouvrirent sur moi, une puissance sans nom engloba mon corps. D’un geste vif, je repoussa le monstre, après m’être redressé, le monstre se relança à la charge…

Bon ben fin du chapitre 1 bis


Dernière édition par kisuke_urahara le Mar 8 Déc 2009 - 14:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Mer 17 Déc 2008 - 20:04

en faite est ce que cela interesse qqun parce que je suis motivé a continuer mais si personne ne lis je ne vois pas trop d'interet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Mer 17 Déc 2008 - 20:13

Si tu m'offres de la lecture je me ferais un plaisir de la dévorer avec avidité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Mer 17 Déc 2008 - 23:28

T'inquiète, même si je poste pas à chaque fois, j'essaye de lire.
Continue, plus on sera nombreux à faire vivre cette section, mieux ça sera.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Jeu 18 Déc 2008 - 19:54

Merci de votre soutien mes fans sans vous je sais pas ce que je ferai, vous m'avez sauvé de la dépression... euh, je vais peut etre me calmer, je vais me remettre aux idées
Revenir en haut Aller en bas
Poilu
~Seigneur dragon de sang~
 ~Seigneur dragon de sang~
avatar

Age : 32
Nombre de messages : 3620
Expérience de jeu (CV) : V6 quelques années et V7 depuis Octobre 2008
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Jeu 22 Jan 2009 - 13:07

Love J'aime bien le fluff des persos. Bon, la fin est un peu confuse à mon goût, mais j'ai hâte de lire la suite. Chapeau bas pour l'ensemble sinon (je pense que la suite éclaircira le passage avec le gob et la créature cornue;)

Cordialement,

Poilu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Dim 25 Jan 2009 - 22:56

comme je n'ai pas bcp avancé je me sens obligé de dire que l'endroit ou se trouve lutor est connu de tous mais éviter par tout joueur warhammer... Si c'est aussi brouillon c'est bien parce qu'il ne sait pas ou il est...

Le chapitre 2 est en cours environ 30% déjà fait (j'ai eu un peu de temps hier soir ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Lun 26 Jan 2009 - 0:02

Bon finalement j’en ai fais plus que prévu, donc on est reparti pour la chapitre 2:

Alors que les crocs du monstres s’ouvrirent sur moi, une puissance sans nom engloba mon corps. D’un geste vif, je repoussa le monstre, après m’être redressé, le monstre se relança à la charge. D'un mouvement sure et sans bavure, comme la mélopée qui se traînait au loin, je saisis la tête du monstre et l'écrasa sur le sol, dans la vitesse du geste le crâne se disloqua, après avoir dépassé l'étonnement de mon acte, mes inquiétudes retournèrent sur le gobelin.
C'est un visage tordu de peur et transpirant qui avait pris la place de l'air triomphant affiché auparavant.
Cette immonde créature baragouina une phrase incompréhensible puis prit la fuite. Au moment où je voulus le poursuivre mon corps ne répondait plus, mes membres étaient lourd très lourd, ma vue se brouilla la seule chose que je pus percevoir fut l'arrêt de la chanson dans le lointain.

Lorsque mon esprit fut renvoyé à mon corps, je retrouvais l'odeur de l'herbe, mêlé celle du sang. La nuit était tombée sur mon corps, aucun de mes membres ne répondaient à mes ordres. Ma vue commençait à s’éclaircir, lorsque j’entendis des grognements tout autour de moi, aucun d’entre eux ne semblaient humains, c’est alors que j’aperçus l’horreur : Les orcs formaient un cercle sur la colline avoisinante autour d’un pieu où étaient empalés mes frères d’arme. Les peaux vertes s’amusaient à se lancer une tête de cheval et à se rentrer dedans. La plus grosse de ces bêtes se tenait au milieu des cadavres de chevaux, mastiquant la tendre viande des fiers coursiers de l’empire.

A cette vue, mes capacités renaquirent et me permirent de me relever et d’empoigner une arme grossière de facture orque vraisemblablement. Je me ruai sur ce mastodonte orc, avec toute la vitesse que purent me fournir mes jambes affaiblies. La bête remarqua ma tentative de l’occire et empoigna sa lance, elle avait la taille d’au moins 2 hommes et la solidité pour empaler trois sangliers.

Il me fallait faire preuve de rapidité pour éviter la force brute, qui se dressait devant moi. Malgré cela mes mouvements étaient pataud et maladroit, la douleur embrumait ma vue. Je pus tout de même esquiver le coup d’estoc que le monstre tenta de m’affliger. Rien ne se trouvait sur la route de ma lame pour la gorge sans protection.

C’est alors que j’allais porter le coup fatal, que ce géant me brisa le corps avec la hampe de sa lance, je la sentis s’enfoncé dans mon corps et briser une à une mes côtes. La puissance du coup me fit voler sur une dizaine de mètre. C’est la face contre terre que je sentis la mort approcher, le sol tremblait a chaque pas de l’orc. Sa poigne s’appliqua sur ma nuque, elle me souleva jusqu’à son immonde face. Des dents proéminentes, cachant en parties le regard plein de fureur bestiale et avide de massacre, s’entrouvrirent et laissèrent s’échapper une odeur de champignons fermentés. La pression commença à se faire sentir sur mon cou. Sa voix rauque résonna à mes oreilles « Pov’ tit’ zom’ ta fai’ peur a mon gob’ magik, toi mourir par Groutcha Fort d’la lance » Mes forces commencèrent à fuir ma carcasse, mais dans un effort sans espoir, je tenta de percer son corps avec mon arme. Le coup toucha au but mais ne parvint pas à percer le cuir noir de Groutcha, son corps trésautait d’un rire gras « Faibl’ zom’ toi pa’ fair’ mal à moa’ toi pas assez for’ »

La bête se riait de moi lorsque tout à coup, une lame blanche déchira sa chair. Parmi les brumes de la mort j’entendis une voix dure « Et cela barbare, c’est assez fort ? » La prise sur ma nuque diminua puis disparu totalement, le corps de l’orque fut littéralement lancé dans les airs, c’est alors que je le vis.


Dernière édition par kisuke_urahara le Lun 26 Jan 2009 - 12:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Lun 26 Jan 2009 - 8:29

Le texte est sympa mais ne le prend pas mal: mais truffé de fautes d'orth et de grammaire. Beaucoup d'erreurs imparfait/passé simple, des pluriels au lieu de singuliers etc etc Il te faut vraiment corriger ça pour le plaisir de la lecture.

Il faudrait peut-être tenter de développer encore un peu plus l'ambiance et l'atmosphère qui règnent sur ce lieu à ce moment-là.
Revenir en haut Aller en bas
M@lFurion
Spectre
Spectre
avatar

Age : 32
Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Lun 26 Jan 2009 - 8:34

Je confirme se qui est dit plus haut, mais ça ne gêne pas ma lecture pour autant.^^
J'attends la suite avec impatience^^, un vampire qui vient aider un zoms
ô!!!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Lun 26 Jan 2009 - 10:36

Je propose un petit "défi": je prends ce dernier texte et je le réécris à ma façon en fonction de tes idées initiales et je brode, je modifie le vocabulaire et les tournures de phrase afin que tu me dises ce que tu en penses. Es-tu intéressé?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Lun 26 Jan 2009 - 12:09

très franchement pas vraiment ^^, dsl pour l'orthographe et les accords je vais éditer tout cela
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Lun 26 Jan 2009 - 12:11

C'est toi qui décide mister.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Lun 26 Jan 2009 - 12:57

voilà c'est fait j'espère que c'est meilleur, je suis pas vraiment bon en orthographe ou en grammaire, je vous remercie de me le faire remarquer. Sinon nicolas, comprend moi si tu reprend mon texte il va perdre toute saveur à mes yeux. Tu demandes plus de d'ambiance et de description, je vais essayer sans nom plus tomber dans le gore ou le ridicule ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Lun 26 Jan 2009 - 13:25

Je sais écrire sans verser dans le gore. Je conçois tout à fait que tu désires garder le contrôle total de ta création. Le but n'était pas de te critiquer mais juste de montrer qu'il y a un potentiel à exploiter selon moi, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Lun 26 Jan 2009 - 13:28

non non pas que tu crois que je pense que tu vas verser dans le gore c'est juste que à la base le texte fait le double de taille, avec plus de description, mais il est vrai que la description des têtes impériales planté sur les épaulettes de l'orc ben c'était un peu dure je trouvais... Je sais pas si tu trouves cela correct, j'en mettrais plus dans le futur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Lun 26 Jan 2009 - 14:23

Non, je pense que je ne me serais pas spécialement attardé sur ce genre mais de choses mais plus sur le déroulement de l'action en utilisant un vocabulaire un peu plus recherché, des tournures de phrases plus alambiquées (car j'aime ça).

Mais un trip cannibal holocaust ne me gêne pas, bien au contraire héhé
Revenir en haut Aller en bas
Poilu
~Seigneur dragon de sang~
 ~Seigneur dragon de sang~
avatar

Age : 32
Nombre de messages : 3620
Expérience de jeu (CV) : V6 quelques années et V7 depuis Octobre 2008
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Mer 28 Jan 2009 - 12:07

Je viens de relie la fin du premier passage et le début du deuxième....et

Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love

Ca passe vachement bien comme ça, bravo. Tu entoures ton perso de mystère, c'est bien. Le lecteur (enfin je) se demande ce qu'il se cache derrière la puissance cachée dans le héros: de l'hypnose, de la magie, de la frénésie????
Ce côté mystérieux vient de me sauter à l'instant à la figure et

Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap

Je t'avais parlé d'une fin de premier post un peu dure à suivre et il y a toujours une phrase qui me chagrine:

Citation :
- Faire démonstration de ton savoir alors monstre

Selon les tours de parole, ce doit être au héros de l'empire de parler au gobelin...mais son langage est trop proche de celui du peau verte et trop éloigné d'un langage humain. Je n'exclue toutefois pas l'idée d'après laquelle je sois un gros boulet ( Fou ) et n'ai absolument rien compris.

Continue!

( Lol ! )

Poilu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Jeu 29 Jan 2009 - 20:39

alors, c'est bien l'impériale qui parle si tu veux la phrase serait

- Alors faire moi un démonstration de tes capacités, bête immonde.

Est-ce plus claire?
Revenir en haut Aller en bas
M@lFurion
Spectre
Spectre
avatar

Age : 32
Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Ven 30 Jan 2009 - 13:04

Ben alors!!! ça fais longtemps qu'on attend la suite.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Sam 31 Jan 2009 - 20:24

désolé j'ai pas le temps ce soir (marx, l'idéologie allemande que c'est bea.... chiant!!) J'essaie le chapitre pour demain, il est déjà commencé mais encore totalement clair niveau scénario
Revenir en haut Aller en bas
Poilu
~Seigneur dragon de sang~
 ~Seigneur dragon de sang~
avatar

Age : 32
Nombre de messages : 3620
Expérience de jeu (CV) : V6 quelques années et V7 depuis Octobre 2008
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Mer 4 Fév 2009 - 10:34

Citation :
Est-ce plus claire?

Oui, en remplaçant un par une ( Blushing pour le côté chieur...cette faute n'est pas corrigé par les correcteurs d'ortho, alors je comprends que ça passe à la trappe.), c'est beaucoup mieux.

Bon, M@l à raison, la suite! La suite! La suite! Allez père cast'... kisuke, raconte-nous encore ta belle histoire (enfin, finis la...stp)

Cordialement,

Poilu

ps: on se moque pas de père castor Skull C'est toute mon enfance chérie Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Mer 4 Fév 2009 - 10:36

Poilu a écrit:
Citation :
Est-ce plus claire?

Oui, en remplaçant un par une ( Blushing pour le côté chieur...cette faute n'est pas corrigéE par les correcteurs d'ortho, alors je comprends que ça passe à la trappe.), c'est beaucoup mieux.


Désolé mais c'était tentant héhé
Revenir en haut Aller en bas
Poilu
~Seigneur dragon de sang~
 ~Seigneur dragon de sang~
avatar

Age : 32
Nombre de messages : 3620
Expérience de jeu (CV) : V6 quelques années et V7 depuis Octobre 2008
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Mer 4 Fév 2009 - 10:57

Tu parles du "e" sur clair? Je ne voulais pas porter plus avant l'atteinte que je faisais déjà subir à l'égo de kisuke, par la simple nature de ma remarque (ouf! :@: ). De plus, ça n'ajoutera rien à la qualité de son récit, et je suppose que tout le monde nous aura compris dans nos phrases et ce, malgré cette faute. Alors bon...

Merci en tout cas, de veiller comme un stryge gardien, à la qualité de cette section. Vous êtes un bon petit groupe, dont j'adore lire les récits...alors: O boulot :spiderman: !

Le représentant auto-constitué des fans des récits de cette rubrique,

Poilu (l'autocrate qui gratte... Shocked oui j'ai honte, Blushing )

ps: merci beaucoup de m'avoir corrigé, Jacenn serait-il ton frère spirituel?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   Dim 8 Fév 2009 - 22:48

...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Capitaine corsaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Capitaine corsaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Capitaine corsaire
» [Collection] Antarès, capitaine corsaire /M. Limat (Nicéa)
» Il revient,Albator le capitaine corsaire
» Il revient, Albator, le capitaine corsaire...
» [Collection] Au rendez-vous de l'aventure Lib. Vaillant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: