AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le corsaire de sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le corsaire de sang   Dim 10 Mai 2009 - 20:42

Bon comme je l'avais dis sur mon autre topic j'ai commencé avec des amis une campagne mighty empire un peu étrange, je m'explique. Le principe est simple bourrinage total ^^

6 armées: CV, Bretoniens, Chaos, HL, EN et Nains

Le principe aucune limite de points ou restriction du au type d'unité (je peux avoir une armée full chevalier de sang, mais c'est dure), ni aux niveau des héros (héros se transforment en seigneur à partir du bon vouloir du maitre...) Donc les batailles peuvent être totalement déséquilibré pour remédie à cela, chaque armée est pourvu de 2 pouvoirs. Et c'est là qu'entre en jeu le maitre des portes noires (il veut que l'on le nomme comme cela ^^) décide si il y a besoin de ces pouvoirs et c'est également lui qui les invente Vampire C'est un peu Dieu si on veut ^^. De plus on ne connait pas la composition de l'armée adverse.

Chaque joueur commence avec 5000 pièces d'or (équivalent de 1pts pour les listes) et un territoire.

Préparatif de campagne:

JE vais faire court le but c'est quand même des rapports de bataille. Ah oui le maitre des portes noires nous a bien fait comprendre que le respect du fluff amènerait les dieux (ou Nagash dans mon cas) à s'intéresser à nous... (Quel homme mystérieux ce maitre des portes noires ^^)

Donc c'est dans cette optique que nous sommes partis: Le nains a hériter du territoire dans les montagnes du centre de l'île. HL furent placés sur le versant nord du volcan du nord. EN eurent un territoire à l'ouest. Le chaos atterrirent à l'est. Le bretonien au sud et moi petit comte vampire j'eus le contrôle d'une presque île à la pointe sud de notre île ( pour une représentation crédible imaginer les états unis coupé du canada et du mexique)

Donc voilà j'ai posé les base mnt pour débuter j'ai commencer par faire un port et créer un bateau de taille moyenne ( cela suppose un rang leger et un lourd, le maitre des portes noires (MPN) ne m'a pas donner d'autre info jusque grâce à lui je peux violer les côtes de mes ennemis. Donc au final il me restait environ 1500 pts pour mon armée.

Liste d'armée comtes vampires "Départ de campagne" : 1502 points

  • unité de base

    • 20 Guerriers Squelettes (180pts) : Les Flibustiers Noirs

      • coût : 20x8pts = 160pts
      • règles spéciales : Mort-Vivant;
      • équipement de base : Arme de base;Armure légère;Bouclier;
      • équipement/options : Champion(8pts); Musicien(4pts); Porte-étendard (étendard magique possible)(8pts);

    • 20 Guerriers Squelettes (205pts) : Corsaires de l'Est

      • coût : 20x8pts = 160pts
      • règles spéciales : Mort-Vivant;
      • équipement de base : Arme de base;Armure légère;Bouclier;
      • équipement/options : Champion(8pts); Musicien(4pts); Porte-étendard (étendard magique possible)(8pts);
      • objets magiques : Pennon Maudit de Moussillon (25pts);

    • 5 Loups Funestes (40pts) :

      • coût : 5x8pts = 40pts
      • règles spéciales : Mort-Vivant;Cavalerie Légère;
      • équipement de base : Mâchoires baveuses (arme de base);

    • 5 Loups Funestes (40pts) :

      • coût : 5x8pts = 40pts
      • règles spéciales : Mort-Vivant;Cavalerie Légère;
      • équipement de base : Mâchoires baveuses (arme de base);

  • unité spéciale

    • 14 Gardes des Cryptes (257pts) :

      • coût : 14x12pts = 168pts
      • règles spéciales : Mort-Vivant;Lames Spectrales;
      • équipement de base : Arme de base;Armure lourde;Bouclier;
      • équipement/options : Sénéchal(12pts); Musicien(6pts); Porte-étendard (étendard magique possible)(12pts); Echange Boucliers -> Armes lourdes(14pts);
      • objets magiques : Bannière des Tertres (45pts);

    • 5 Chevaliers Noirs (215pts) :

      • coût : 5x24pts = 120pts
      • règles spéciales : Mort-Vivant;Lames Spectrales;Montures Immatérielles;
      • équipement de base : Arme de base;Armure lourde;Lance de cavalerie;Bouclier;Monture Squelette;
      • équipement/options : caparaçons(20pts); Chevalier Infernal(16pts); Musicien(8pts); Porte-étendard (étendard magique possible)(16pts);
      • objets magiques : Etendard Royal de Strigos (35pts);

  • unité rare

    • 1 Varghulf (175pts) : Davy Jones

      • coût : 1x175pts = 175pts
      • règles spéciales : Mort-Vivant;Vampire;Terreur;Régénération;Furie Bestiale;Haine;
      • équipement de base : Griffes et crocs (arme de base);

  • héros

    • 1 Vampire (195pts) : Luthor Harkon

      • coût : 1x100pts = 100pts
      • règles spéciales : Mort-vivant;Vampire;Sorcier niv 1;
      • équipement de base : Arme de base;
      • objets magiques : Epée de Frappe (15pts); Acolyte Noir (Thaumaturge) (30pts); Mort Incarnée (Aristocrate) (25pts); Haubert de l'Ecorché (25pts);

    • 1 Vampire (195pts) : Walach Harkon

      • coût : 1x100pts = 100pts
      • règles spéciales : Mort-vivant;Vampire;Sorcier niv 1;
      • équipement de base : Arme de base;
      • objets magiques : Bouclier Enchanté (15pts); Chevalier des Ténèbres (Belliciste) (25pts); Haine Eternelle (Bestial) (25pts); Epée de Puissance (15pts); Cuirasse Cadavérique (15pts);


Liste d'armée réalisée et exportée en BBcode avec le logiciel web gratuit <b>WarBuilder</b> - www.warbuilder.net


Dernière édition par kisuke_urahara le Mar 12 Mai 2009 - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gildaar'k
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 279
Expérience de jeu (CV) : Aucune ( ou presque )
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Le corsaire de sang   Dim 10 Mai 2009 - 21:49

Tout cela me semble intéréssant, je suivrais donc avec attention le récit-version fluff de tes batailles

Vampire Gildaar'k
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le corsaire de sang   Dim 10 Mai 2009 - 22:29

En effet, j'aimerais bien un jour prendre part a ce genre de partie parce que le concept me semble obscur...


En fait vous jouez dans un autre monde que celui de Warhamm' et sans aucune restriction de liste, il y'a juste un maître qui arbitre, dirige le jeu et harmonise le truc?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le corsaire de sang   Lun 11 Mai 2009 - 0:01

on joue pas dans un autre monde mais le but c'est de ne pas être retenu par de petit chose comme les listes strictes. Comme c'est une campagne quel général serait assez fou pour ne pas augmenter ses capacités martiales (dans la mesure du fluff) Imaginons un vampire qui est fait pour le close oki? mais qui passe des sorts facilement ou fait un magnifique irrésistible. Si son contrôleur à les points et que le MPN trouve cela assez fluff il peut atteindre 75 pts de pouvoir vampire. Est ce clair mnt ?

Bon ma première action de la campagne fut de prendre du sang bleu Vampire
And we go!

Le vent s'engouffrait dans mon manteau dans un bruit sec de fouet. Ma longue vue me permettait d’apprécier le spectacle s’étalant devant mes yeux, en effet la masse de paysan s’enfuyait à la simple vue de mon pavillon noir. Tels des rats couinant, ils convergeaient tous vers le dernier bastion de lumière qui avait tenu à mes sortilèges d’obscurités. Il se dressait là, seul, béni par la glorieuse lumière de leurs dieux, arrogant comme tous ce que les mortels peuvent ériger. Je sentais leurs petites prêtresses résister à ma présence, sans elles rien n’auraient pu retenir la destruction de leur Krak par ma simple volonté.

- Il va falloir faire sans aide de la magie
- C’est pas plus mal cela fait longtemps que ma lame n’a pas gouttée au sang frais, déclara la voix flegmatique de Walach.
- Parez à l’abordage !!

Tout à coup le pont calme quelques minutes auparavant pris soudain des allures de morgue. De partout jaillis des cadavres engoncés dans des restes d’armure. Le bruit du métal dansant contre les os a toujours été un plaisir intense à mes oreilles. Une cinquantaine d’anciens marins, pirates, corsaires ou flibustiers se tenaient devant moi. La lueur qui émanait de leurs orbites s’intensifia lorsque mon regard se posa sur eux. Deux d’entre eux s’avancèrent et dans un craquement posèrent genou à terre, et les sinistres voix résonnèrent dans ma tête :

- Maître nous sommes vôtre.
- Vous connaissez le plan appliquez le.

Sans une parole les squelettes disparurent du pont, le seul indice de leur situation fut le clapotis de l’eau dans laquelle ils se mirent en position. Tout à coup le bateau craqua dans un hurlement guttural. La bête était réveillée :

- Walach, emmène tes chevaliers et les bêtes dans le village et attend le signale pour déchaîner l’enfer.
- Je le prend avec moi ?
- Non, j'enverrai le capitaine corsaire sur leur flanc droit.
- Très bien mon seigneur que le sang coule.

Il se dirigea lentement vers la cale, la rampe s’ouvrit gentiment dans un grincement de mort, le bruit des sabots sur le bois fit trembler le bâtiment dans son ensemble. La fine fleur de notre chevalerie s'envole dans une rapide foulée. Alors que Walach s’éloignait, un long râle sortit de la gueule de sa monture. C’est alors que aboiements et grognements déchirèrent le voile de calme laisser par le vide du pont. Les loups partaient en chasse pour leur maître, leurs pattes à peine retenues par la chair griffaient le sol à chacune de leurs foulées. Ils passèrent à côté de moi à une telle vitesse que mon manteau les accompagna dans leur mouvement, avant de retomber lorsque mes chasseur de nuit sautèrent par dessus bord. Les pièces se mettaient en place lentement, il était temps de faire venir les véritables guerriers.

Alors que je regardais la plaine s’étaler devant moi une présence était apparue derrière moi. Un petit contingent de guerrier enchâssé dans de lourde armure de maille me faisait face se tapèrent le torse du poing a ma vue. Mon escorte était prête, une quinzaine de guerrier vêtus de vert et de noir attendaient fermement mon commandement, chacun d’entre eux avait été un valeureux rival. Une lame maudite et la guerre éternelle comme récompense d’un beau combat, voilà leur grâce.

Au loin des cors retentirent comme des rugissements de lions affamés. La noblesse bretonienne avançait à notre rencontre, les chevaliers du jeune Louen m’ont toujours fait beaucoup d’effet quant ils partent à la guerre. Ils sont des paons, faisant de leurs couleurs une fierté et une force mais se révélant être faible et bon à rien sauf peut être un divertissement. Malgré cela leur effectifs étaient plus que conséquent, je reconnus rapidement les chevalier affilié au royaume ils étaient facilement une vingtaine. Le centre de la formation était tenu par des paysans en arme lever dans la hâte, sans la moindre formation de guerrier, seul leur nombre les rendaient crédible et encore. Tels des oiseaux de proie, des chevaux ailés s’envolèrent de la plaine et tournoyèrent autour d’un groupe de chevalier d’où émanait une lueur blanche insupportable que je reconnus que trop facilement. Les élus du Graal s’avançaient avec à leur tête le seigneur de ces terres. Mais un danger bien plus pressant se fit sentir, un groupe d’une quinzaine d’individus galopaient à tout allure vers mon navire en hurlant des injures. A la façon de tenir leurs armes ceux-ci n’étaient que des blancs-becs en manque de gloire.

Les pièces de l’échiquier sont en place, sauf une...
Vampire

Voilà pour la partie 1 de la première bataille ^^ j'espère que c'est assez clair l'armée en face, je ne connaissais pas la taille de son armée donc je peux pas vous donnez de liste...


Dernière édition par kisuke_urahara le Dim 31 Mai 2009 - 17:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gildaar'k
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 279
Expérience de jeu (CV) : Aucune ( ou presque )
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Le corsaire de sang   Lun 11 Mai 2009 - 7:17

Bon texte malgré les nombreuses fautes d'orthographe et le manque de ponctuation.
Je suppose que c'était la liste d'armée, avec celle de l'adversaire version romancée.
J'ai hate qu'il ait un combat Mrgreen
Mode supporter ON : Du sang! Vive les vampires !!! Les noirs vont gagner, les blanc ont triché! Mode supporter OFF

Vampire Gildaar'k
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le corsaire de sang   Jeu 9 Juil 2009 - 14:21

après des semaines d'attente la deuxième partie.


Mais un danger bien plus pressant se fit sentir, un groupe d’une quinzaine d’individus galopait à toute allure vers mon navire en hurlant des injures. A la façon de tenir leurs armes ceux-ci n’étaient que des blancs-becs en manque de gloire. La plupart d’entre eux chevauchaient cheveux au vent, leurs beaux visages ne reflétaient l’expérience que de seize hivers tout au plus, le doute ne tourmentait même pas leur esprit guerrier, imprégné des aventures de leur Divinité fondatrice Gilles le Breton. Tout comme eux, la peur n’était quelque chose qu’il ne pouvait concevoir, il est mort en chargeant une centaine d’archers gobelins, leur sort n’en sera pas moins stupide, mais avant qu’ils ne meurent-je veux percevoir la peur dans leur regard.

Les effluves du sang extasia tout à coup mes sens, la vie venait de quitter un mortel, les champs de bataille semblait pure de toute souillure cela ne signifiait qu’une seule chose. Il a fini par massacrer son gardien… Il est temps de déchaîner la colère des océans, avant même d’avoir fini. Un bruit de métal tordu surgit de la cale, suivit de plusieurs bruit de bois rompant sous un poids trop lourd pour sa vieillesse. Le bruit fut suivit par un rugissement et une grosse explosion d’eau qui recouvra une bonne partie du pont avant, Davi Jones par en quête d’âme. Une gigantesque ombre ondulait dans l’eau en direction de la plage. Sa haine me submergea lorsque je tenta de prendre contact avec lui, ses seules pensées se résumaient à tué, brûler et mutiler. Malgré cela je pus tout de même le faire partir dans la direction prévue. Le piège se mettait en place, les proies seraient bientôt broyées par les mâchoires de l’équipage du Black Sorrow.

L’avant garde de l’ennemi n’était plus qu’à quelques centaine de mètres de moi, quand la voix de Walach retentit dans ma tête :

- Je suis en place mauvaise nouvelle, depuis où je suis, je ressens la présence d’une sorcière et de son garde du corps personnel, un jeune paladin qui vient de choisir sa voie.
- Dès le premier signal, tu l’élimine rapidement, elle va retenir les vents de la magie sinon.
- Bien maître, il en sera selon vos ordres.

Il était temps de lancer le signal, je porta le coquilla à ma bouche et souffla dedans avec puissance, le son retentit sur toute la plaine. Les âmes des mortels tremblaient à son passage, les plus faibles d’entre eux se jetaient par terre en pleurant. Toute cette angoisse m’entourait, le plaisir explosa en moi lorsque la bordée fut tirée.

Une vingtaine de boulet s’envolèrent (5 en vérité mais c’est un peu romancé quoi !) frappant les lignes serrées des paysans, les corps démembré volèrent tel des poupées de chiffons sans vie. Un des boulets atterrit violemment dans les jeunes blancs bec qui chargeait à présent, un amalgame sanglant avait remplacé au moins cinq d’entre eux, les cris de peur avait peu à peu remplacé les grands hurlements de victoire d’avant. Les chevaux hennissaient de folie. La peur entrait dans leur peau ils comprenaient ce que doute veut dire maintenant. Malgré cela, l’un d’eux haranguait ses compagnons de continué la charge, il n’en fallut pas plus pour les faire repartir en avant le choc aurait lieu d’une minute à l’autre. Pendant que je m’occupais des affaires stratégiques, ma garde avait prit place au centre de la ligne. Nous étions moins qu’eux mais le meilleur des alliés se trouvait avec nous, le doute était de notre côté.

Juste avant la charge, les cors du roi retentirent, les lances des petits roquets descendirent tels des dards dans la direction de ma garde, il va falloir que j’intervienne. Les vents de magie s’enroulèrent autour de moi, pour ce concentré dans ma paume, alors que je m’apprêtais à lâcher les enfers sur mes adversaires, je sentis une puissance étrangère s’opposer à moi, une femme accompagnait les jeunes freluquets, son âme tremblait d’une jeunesse utilisée par son pays. Elle ne pouvait pas prétendre me retenir, je raffermis mon emprise sur les vents et la pauvre demoiselle dut faire face à toute la perversion des vents en colère. Alors que son âme était torturée par les démons, je relâcha toute la puissance accumulée dans ma main. De longues zébrures s’étendrent entre mes ennemis et moi, le plus proche fut frappé en plein torse le projetant sur le sol, il se fit littéralement piétiner par ses camarades, un autre pris feu sous les yeux effrayés de ses camarades, un cheval eu la patte brisée, ce qui le fit chuter entraînant son cavalier et également celui qui le suivait, car la vitesse ne lui permit pas d’éviter.

Alors que je jubilais de les voir s’enfuirent comme des lapins, je sentis Walach prendre le dessus sur la sorcière proche de lui. Les cadavres des paysans se relevèrent gentiment reprenant les rangs, je pus ressentir la terreur s’élevant de toute l’armée. Des grognements de mort dansaient autour de mes oreilles, les loups de Walach étaient sur le flanc des paysans. La crainte millénaire, des mortels pour les loups, fut en ce jour pleinement justifié. Les mâchoires ballantes arrachèrent des morceaux de peau, les griffes funèbres lacéraient les chairs, malgré les immondes blessure aucun de ces mortels ne semblaient vouloir mourir de ses blessures, c’est alors que la plus grosse de mes bêtes agrippa le plus gros roturier au cou. Le sang s’échappait par flot discontinue, le paysan se débattait énergiquement, mais la force du loup semblait trop grande pour un simple humain. Le paysan condamné s’écroulait lentement mais sûrement, quand l’un de ses camarades eu la bonne idée de taper avec sa masse sur la gueule du loup, ceci eu pour effet de fracasser le crâne de la bête mais également de trancher net la gorge du pauvre homme. La perte de cet homme provoqua un élan de panique dans la troupe ce qui permit à mes autres loups de les prendre de verso. La panique qui s’ensuivit fut grandiose : quatre bêtes s’élancèrent sur les dos humains et leur écrasèrent les cervicales avec haine, le cinquième quand à lui tomba lourdement avant d’atteindre les humains, une patte a sans doute lâcher (c’est juste un petit clin d’œil au fait que ce put…. de loup est tombé 4 fois pendant la charge et qu’il n’a servit a rien).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le corsaire de sang   Mar 14 Juil 2009 - 21:35

Beu, c'est tellement nul ?
Revenir en haut Aller en bas
Abhoren
Collecteur de Sang
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 368
Expérience de jeu (CV) : Euh, je commence avec la V7... rigolez pas...
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Le corsaire de sang   Mer 15 Juil 2009 - 10:23

Non on attend la suite.

Et si on pouvait avoir des photos des combats avec, ça serait tout aussi bien.

Al.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le corsaire de sang   Mer 15 Juil 2009 - 13:30

alors j'ai pas de photo des combat mais je suis en pleine séance photo tout seul ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le corsaire de sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le corsaire de sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le corsaire de sang
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» D'amour et de sang
» Les liens du sang
» [Chattam, Maxime] Le sang du temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: