AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La bête des Vaches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La bête des Vaches   Mar 5 Juin 2007 - 21:43

Quelque part dans l’Empire,

- Y a une bête qui traîne dans le coin je te dis.
- C’est sûrement un loup, j’ai entendu que des prêtres de Sigmar en ont chassé près de Dolburg.
- Ca fait beaucoup une vache pour un loup.
- Il a peut-être des petits à nourrir ?
- Faut voir, ce qui est étrange, c’est qu’il n’y a pas de trace de pas.
- Bah, la pluie a du tout effacer.
- Mais faut faire quelque chose, sinon on va perdre tout notre bétail !
- D’accord, on va chercher les chasseurs.

Kurt et Peter allèrent donc rassembler les chasseurs. Ils étaient une dizaine tout au plus et n’avaient que quelques arcs, de nombreux gourdins et une unique épée. Ils prirent chacun une torche et s’enfoncèrent dans la forêt.

La nuit décida de leur compliquer la tâche. Le temps se couvrît, les nuages commencèrent à cacher la lune et les étoiles. Les oiseaux piaillaient et volaient dans tous les sens, affolés par l’excursion des humains. Le battement de la pluie commença à se faire entendre, les oiseaux allèrent se réfugier et se turent. Les torches commencèrent à faiblir sous l’agression de l’eau. Ils honoraient la forêt de leur seule lueur.

Leur espoir de trouver la bête s’amenuisait petit à petit, quand ils virent une patte de vache accrochée dans un chêne. Des taches de sang, partant de l’arbre, menaient à une petite caverne.
Les guerriers improvisés bandèrent leurs arcs et sortirent leur gourdin. Ils ne voulurent rien risquer et tirèrent plusieurs flèches. Un beuglement atroce se fit entendre du fond de la caverne, ils envoyèrent d’autres flèches et le bruit s’arrêta.

Le silence emplit la troupe ne sachant que faire. Le tonnerre tonna et les fit tous sursauter. Peter dégaina son épée, que son grand père lui avait confié il y avait des années de cela, et s’engouffra dans la grotte avec sa torche dans l’autre main. Les autres chasseurs observèrent sa lueur diminuer à mesure qu’il s’enfonçait dans l’antre. Quand soudain un cri inhumain se fit entendre, le corps de Peter sortit violemment de la grotte, la tête arrachée.

Les chasseurs s’enfuirent à toute jambe vers le village. Ils racontèrent à tout le monde ce qui s’était passé. Les bergers rentrèrent leur troupeau, les éleveurs enfermèrent leur bétail, les anciens décidèrent de barricader le village. Cela n’empêcha pas quelques animaux d’encore disparaître. Une semaine plus tard, des étrangers arrivèrent.

Un nain, à la barbe blonde portant une armure de plates complète, une arbalète aux inscriptions runiques, d’une hache plus grande que lui, le tout enrobé d’une cape d’un fin velours pourpre, faisait équipe avec un elfe aux longs et soyeux cheveux châtains, tenant une lame fine et aiguisée comme seul les elfes savent le faire et un écu aux armes ternies. C’était Varok et Elténiel, deux chasseurs de primes émérites.

Trois humains suivirent leur arrivée de peu. Ils exhibaient des marteaux consciencieusement travaillés. Leurs capes étaient un amas de fourrures qui contrastaient fort avec leur sublime pendentif qui portait le symbole de Sigmar. Ils se nommaient Karl, Friedrich et Dieter.

Le dernier venu était plus mystérieux, il arriva à la nuit tombée. Rien qu’à l’allure de sa cape, on pouvait sentir sa richesse et sa puissance. Les broderies de cette dernière étaient d’un goût très raffiné se mariant extrêmement bien avec son armure. Aucune partie de celle-ci n’avait pas été travaillée, des gravures anciennes se dessinaient sur la moindre parcelle de sa cuirasse. Sur son dos, il transportait un grand sac d’où dépassait une épée et un bouclier tout deux entouré d’un rustre tissus. Les habitants du village trouvèrent qu’il avait le visage fort fatigué, il n’avait pas des traits Impériaux, il devait venir d’autre part se disaient-ils, d’Estalie ou de Brettonie. Nul se sut son nom.



La suite plus tard Whistling

Edit: les commentaires sont permis, même si c'est pour me descendre Shifty j'ai fait ce texte assez vite et je prévois de la suite Mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Mer 6 Juin 2007 - 12:51

Bah la suite, tout le monde la connaît. Ils descendirent dans la caverne, tuèrent le vilain stryge pas beau qui s'y cachait et tout redevint normal... Shifty

Non, je rigole, bon début ton histoire! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Mer 6 Juin 2007 - 14:08

ou alors ils descendirent dans la caverne , se firent tuer par le gentil stryge qui si cachait et plus rien ne fut plus jamais comme avant . Innocent
personnellement je prefere ma version, même si j'adore pas les srtyges !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Mer 6 Juin 2007 - 16:04

y a de l'idée mais c'est pas ça, oui il va arriver quelquechose à la bête de la caverne, et ce sera pas au prochain chapitre Devil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Mer 6 Juin 2007 - 16:27

La bête ce serait pas un berserk ?
Nan, mais ca doit pas être un vampire, ou sinon, si c'en est un ce seront les chasseurs qui vont déguster Devil
ca se trouve que le dernier chasseur est un vampire...
ou alors la bête est une bestiole qui à but du sang de vampire...
ou alors... bon je vais pas continuer, parce que le temps que j'écris 2 hypothèses, y en a trois nouvelles qui me viennent à l'sprit... donc c'est pas gagné.
Mais super le début en tout cas, maintenant ca va pas être évident d'attendre la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Mer 6 Juin 2007 - 17:44

ben d'un autre coté , si c'est pas un vampire ou assimilé, je vois pas pourquoi se déplacerait un elfe, un nain, trois prêtres de sigmar et ce monsieur tres bizarre , non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Mer 6 Juin 2007 - 21:48

Mon cher Jacenn.
Quand ecriras tu la suite? Parce que là on est un peu sur notre faim tu comprends?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Mer 6 Juin 2007 - 23:33

je l'ai posté hier, du calme les petits Mrgreen ça arrive cette nuit Vampire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Jeu 7 Juin 2007 - 0:12

Après une bonne nuit de repos, la plupart des aventuriers découvrirent la forêt. L’Estalien n’alla pas se promener, il passa sa journée calmement dans l’auberge à discuter avec tous les villageois qui passaient.

Varok et Elténiel commencèrent par inspecter les lieux où les vaches avaient disparues. Les clôtures et les arbres aux alentours étaient couverts de griffe et de morsure. L’elfe eut du mal à identifier l’origine de ces marques. Néanmoins, il était sûr d’une chose, la créature devait savoir voler. Ils prirent une carte de la région et allèrent inspecter quelques grottes. Ils n’y trouvèrent que des carcasses d’animaux.

Les prêtres s’en allèrent à matines. Ils consolidèrent d’abord quelques barricades puis astiquèrent leur marteaux sous l’œil attentif de quelques enfants. La forêt les accueillit à bras ouverts, ils faisaient tant de bruits que tous les animaux évitaient leur chemin.

Ils revinrent tous au soleil couchant pour préparer leur escapade nocturne. Les prêtres préparèrent des torches, l’elfe et le nain prirent quelques fourrures et l’Estalien resta assis à les regarder faire.

Les cinq compères partirent ensemble une fois la panse bien remplie et la lune levée. Deux heures s’écoulèrent quand on les vit revenir en courant comme des acharnés. « Ouvrez les portes » criaient-ils l’unisson. Les gardes laissèrent les fuyards s’introduire. Derrière eux, une vingtaine de zombies, deux loups et une dizaine de squelettes avançaient implacablement.

Les chasseurs sonnèrent la cloche, les enfants et les femmes se réfugièrent dans les caves, tous les villageois s’armèrent et vinrent auprès des murailles. Deux prêtres et le nain prônaient une charge frontale, l'elfe et le troisième ecclésiastique préféraient que tous défendent le village en profitant des barricades. Quoiqu’ils fassent, leur situation semblait désespérée.

L’Estalien arriva à la grande porte, donna un coup d’épée qui détruisit sans effort la planche renforçant les portes sous les yeux ébahis des villageois, poussa ces dernières grandes ouvertes et s’en alla. « Voilà un bon bougre » dit le nain tout en crachant dans ses mains, il s’apprêtait à prendre sa hache quant un bruit énorme résonna dans tout le village suivi d’un léger tremblement de terre…

Toutes les vaches se dirigeaient à toutes vitesse vers la porte, les villageois s’en écartèrent aussitôt. Elles foncèrent en dehors du village et rencontrèrent les morts-vivants, les embrochant et les piétinant au passage. Les trois quarts du contingent furent éclatés en petits morceaux de chairs et d’os en un rien de temps.

L’Inconnu les suivit, la lame sortie du fourreau et massacra avec une aisance et une rapidité surnaturelle les restes des assaillants. Il revint sous les applaudissements des villageois, soutenant le regard amusé de l’elfe, passant les regards frustrés des prêtes et ignorant les grognements du nain qui avait eu du mal à éviter le troupeau.
Il s’arrêta une fois qu’il les eut tous passé et s’exprima d’une voix claire et autoritaire :

- Ca ne sert à rien de rester ici, la bête est partie. Un commerçant itinérant m’a dit que du bétail manquait aussi au village d’à coté. Moi, je m'y rends de ce pas, mais ne perdez plus votre temps ici.


Dernière édition par le Jeu 7 Juin 2007 - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Jeu 7 Juin 2007 - 6:22

Niaha, je le vois encore plus comme vampire l'éstalien maintenant.
reparque : avant tu disais qu'on savait pas d'ou il venait le bonhomme...
Citation :
Deux prêtres et le nain prônaient une charge frontale, le nain et le troisième ecclésiastique préféraient que tous défendent le village en profitant des barricades.
Y a pas comme un nain en trop et un elfe qui manque là ? ( quoi que tant mieux, moi y aura d'elfes, mieux ce sera, mais les nains il en faudra toujours... bah pour la bière je parle Very Happy )

Sinon toujours aussi bon lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Jeu 7 Juin 2007 - 11:19

faut bien lui donner un nom à l'inconnu sinon je vais répéter trop souvent "inconnu"

pour le nain Blushing erreur, je vais corriger ça Rolleyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Jeu 7 Juin 2007 - 18:43

toujours aussi bien Cool j'attends la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Jeu 7 Juin 2007 - 19:40

Suite et ... pas fin Tongue

Les six comparses s’en allèrent donc sur la route vers le prochain village. L’Inconnu menait la troupe, suivi de peu par les Sigmarites, l’elfe et le nain restaient un peu en retrait.

- Tu trouves pas ça bizarre toi ? dit le nain
- Quoi ? Que quelqu’un plus grand que toi se batte mieux que toi ? répondit l’elfe.
- Ahahah, très drôle, non, ce qui m’intrigue c’est l’attaque des morts vivants.
- Qu’est-ce qu’elle a d’étrange ? ça indique seulement que la bête est un stryge.
- Mais pourquoi nous envoyer des troupes alors qu’il était déjà parti ?
- Il voulait sans doute nous retarder.
- Ce n’est pas logique, cette chose s’est juste installée dans le village voisin.
- Tu n’as peut-être pas tort, il y a une atmosphère étrange et sombre dans ces forêts. Restons sur nos gardes.

A la fin de leur conversation, ils rejoignirent leurs compagnons de chasse.

Après quatre heures de routes, ils arrivèrent en vue de Jourlerg, un petit village presque comme tous les autres. Une chapelle à Sigmar trônait au centre du village, sa beauté faisait ombre aux habitations de tout un chacun. L’auberge tenue par le chef du village se distinguait des autres maisons par son toit rouge où il était inscrit « Le Goupil Sourd », le hameau se situant dans une vallée, il était aisé de repérer ainsi l’endroit. A part ses deux particularités, rien ne distinguait cette bourgade d’une autre, des champs entouraient le village, des poulaillers et des granges un peu partout …

Une fois de plus, les six associés temporaires s’arrêtèrent à l’auberge. Tous fatigués de leur longue nuit, ils prirent gîte et couvert. Ils passèrent leur journée à interroger les villageois, à aiguiser leurs armes, à préparer des flèches et à inspecter les cartes de la vallée. Ils repérèrent deux endroits possibles où la bête pouvait se cacher.

L’Estalien, qui s’était reposé toute la journée dans son lit, proposa qu’ils partent tous ensemble à la nuit tombée. Les prêtres firent le plein d’eau bénite dans la chapelle, l’elfe laissa sa cape dans sa chambrée, le nain prit une dernière bière et ils s’en allèrent tous ensemble. La première caverne était malheureusement vide, la deuxième les attendait.

Alors qu’il se rapprochait de l’antre de la bête, ils virent les traces habituelles, du sang, des carcasses, des marques de griffes et de crocs. Cela semblait bien être là. L’elfe semblait extrêmement perturbé, le mal qu’il sentait émaner des bois devenait de plus en plus pressant et plus proche. C’était comme si un grand œil l’observait sans cesse.

- J’ai l’impression que quelqu’un nous observe, chuchota l’elfe à l’oreille du nain.
- Avoues que t’as peur de rentrer dans la grotte, chochotte ! rétorqua Varok.

Les prêtres hésitaient fort à rentrer. L’Inconnu leur dit de garder la sortie pour que le monstre ne s’enfuisse pas. Le nabot décida d’y rentrer aussi et poussa Elténiel à l’intérieur malgré ses complaintes. Les trois volontaires s’enfoncèrent donc dans la grotte sous la lueur bienveillante de la lune.

Ils marchaient constamment sur des tas d’os qui craquaient sous chacun de leur pas, la discrétion n’était donc plus une option. Au fur et à mesure qu’ils avançaient, la caverne s’élargissait pour déboucher sur une grande salle. Là, au beau milieu d’une multitude de cadavres d’animaux, la bête leur tournait le dos. Elle se nourrissait, ses coups de mâchoires résonnaient dans la pièce comme un hachoir de boucher.

Subjugués par l’allure du monstre, les trois aventuriers s’arrêtèrent. Le nain fit accidentellement explosé un crâne en déposant le manche de sa hache au sol ce qui attira l’attention de la bête et elle se retourna daignant considérer les intrus.

Ses crocs ensanglantés dépassaient de sa bouche, ses griffes semblaient être coupantes comme des lames de maîtres, un orc à côté de ça semblait ridicule en musculature, ses membres paraissaient disproportionnés à son avantage et ses yeux rouges criaient au meurtre.
Ils reconnurent tous la créature, c’était un Stryge. Après quelques secondes pour jauger ses adversaires, le vampire ouvrit grand les bras découvrant des membranes de peau lui servant d’ailes et chargea les trois combattants.


Suite au prochain numéro Tongue

Ps: pour ceux qui avait dit un Stryge : 1 point (c'était pas dur)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Jeu 7 Juin 2007 - 20:12

Oh le méchant stryge Very Happy , ca ressemble pas à des prètres guerriers de ne pas se jeter sur l'énnemi aussi lol

Citation :
pour ceux qui avait dit un Stryge : 1 point (c'était pas dur)
Ouais... et moi je pense de plus en plus que l'éstalien est un DdS... j'étais pas sur du tout, mais ca me semble de plus en plus logique... je peux évideamment être complètement à côté aussi Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Jeu 7 Juin 2007 - 21:18

tu verras bien Devil
L'inattendu sera au rendez-vous Sun glasses

Ps: j'ai eu un flash, mon projet suivant sera dans le style "l'aventure dont vous êtes le héros" Lol !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Sam 9 Juin 2007 - 10:46

Il est très sympa ce texte Clap

Après une lecture attentive on se doute de la surprise
Citation :
une rapidité surnaturelle
Je paris sur un duel stryge-dds Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Mar 12 Fév 2008 - 10:27

Très simpa ce texte. Par contre, on reste un peu sur notre fin : à quand un prochain numéro ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Mar 12 Fév 2008 - 18:40

La suite La suite La suite !

Happy plus sérieusement je trouve ton histoire vachement bien Clap

La suiiitte.

++++++
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Mer 13 Fév 2008 - 11:47

Ah tiens, j'avais oublié cette histoire Blushing Je vais m'y remettre promis Angelique
Revenir en haut Aller en bas
Lyanden
Comte de la Crypte 2012
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 229
Expérience de jeu (CV) : 10 ans
Date d'inscription : 06/01/2008
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: La bête des Vaches   Sam 15 Mar 2008 - 18:05

On l'espère! La suite vite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bête des Vaches   

Revenir en haut Aller en bas
 
La bête des Vaches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vaches Tralala
» Si les vaches broutaient du raisin
» Exposition Vaches de Baraques
» Les vaches et le soleil!
» souris et escargots, vaches

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: