Armées Comtes Vampires et mort-vivants


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 guillaume le preux ou le tueur rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: guillaume le preux ou le tueur rouge   Mar 1 Mai 2007 - 16:48

Acte 1:Quand Guillaume était encore le preux

"Alors voilà le manoire de ce dangereux monstre?C'est lugubre, dans un cimetierre, mais bon. J'aurais accomplis un haut-faît et je serais reconnu!"
Sur ce Guillaume dit le preux partit à l'aventure. En quête de gloire il avait accepté de faire la mission proposé par son suzerain. Il était chef d'une éscouade, même si chaque personne de son unité étaient de bons éscrimeur personne ne rivalisait avec ses dons de bretteur et son ingéniosité. Seulement Guillaume était trop ambitieux...
Un éclair frappa le cimetièrre et le groupe avancait sous la pluie et dans l'obscurité. La boue jusqu'au genoux ils se frayèrent un passage vers le domaine lugubre qu'était le manoir; et là...
..."HA!AU SECOUR"avait crié le retardataire.
Une main osseuse le tenait avec fermeté. puis une deuxième sortit de la terre, l'histoire de resserer son étrainte. On entendait alors l'os du malheureux craqué. Sam,un milicien assez jouflu alla à la hâte vers son ami qui s'enfonçait inéxorablement. Sam tira sur la jambe, et la paire de mains ceda:
"On est ou?Halta-t-il,Quel est ce malé...
Un squellette entier sortit du sol, armé d'une hache qui alla s'abattre sur le toraxe de Sam en le tuant. Un épée arreta net le squellete, mais des dizaines de ces monstres sortirent de la terre: Le combat allait être rude.
les squellettes tombèrent sous les miliciens, mais en infériorité numérique les hommes de Sigmar commencèrent à chanceler et certain tombèrent... Seul Guillaume réussisait à pourfandre avec l'ardeur d'un lion, mais à présent il était seul:
"Intéressant!"Guillaume se tourna vers le manoir, un humain! C'était lui le maître de ses squellettes! Non, la voix était trop sombre et trop de charisme émanait d'elle:trop de puissance pour un humain ce qui réveilla l'esprit ambitieux de Guillaume.Il se dirigea vers la porte sans trop de dificultée: les morts-vivants ne se multiplaient plus et tombaient en poussière tout seul.
Au bout de la pièce un homme enfin presque: un teint trop livide et encore cet aura était encore trop sombre et trop de puissance dégagait de lui:
"En quête de gloire on m'a demendé de te pourfandre, et je vais le faire car mon ambition est sans limites.
-Intéressant!"
Guillaume fonca sur son adversaire avec son épée à deux mains,celui-ci ne semblait pas vouloir bouger. Guillaume décrit un moulinet et la lame arrivait droit sur la gorge du sinistre personnage...Mais,non, le métal ricochat sur une autre épée à la lame rouge vif. Guillaume recula, tandis que l'homme prépara sa lame,il sourit, laissant apparaître deux canines: le duel commenca.
L'homme courut vers Guillaume et fit un revers de son épée.Guillaume para avec difficulté, quel bretteur, impossible. Mais l'adversaire de Guillaume enchaina par un coup qui aurait dût lui fendre le crane. Guillaume repara et fut obligé de s'agenouillé, pour cause, la force de son adversaine ne pouvait être d'origine humaine ou plutôt vivante. L'incroyable bretteur fit une saut perrieux et donna un violent coup de pied dans les joues du preux Guillaume. Celui-ci fut propulsé à des mètres de là et fracassa une table en piteuse état.
Guillaume se leva avec difficultés et il ressentait du... plaisir: quel force être tué par sa lame valait presque le coup, et Guillaume voulut montrer qu'il était digne du duel et avec une énergie nouvelle il repartit à l'assaut. Ses coups fusèrent à une tel vitesse que son adversaire dut reculer d'un pas et là... L'adversaire de guillaume le mordit au couc:
"Ceci est le moyen pour que tu deviennent de ma race, tu es à présent éternel et ton ambition sera satisfaite, ta force et ton potentiel aussi: tu es un VAMPIRE!!!!
La vue de Guillaume se troubla et il tombas sur les dalles du manoire en voyant sa vie défiler: ses débuts avec des épée en bois, le moment ou il battu son père, sa première épée, tout ces duels qu'il a gagné et ce combat: le vrai plaisir des armes, et ses mots: tu es un VAMPIRE résonnèrent dans sa tête.
Il perdit connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: guillaume le preux ou le tueur rouge   Mar 1 Mai 2007 - 16:49

Faites pas attention aux fautes s'il vous plait, Crying soyez gentils !


EDIT: fais un effort que diable, là je suis gentil, je te laisse corriger ton texte tout seul

Whistling
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: guillaume le preux ou le tueur rouge   Mar 1 Mai 2007 - 19:10

c'est pas mal du tout, faudrait développé un peu plus certaines parties, surtout à la morsure (et il faut boire le sang du vampire pour devenir vampire Happy )



Ps: passes ton texte dans Word ou open office et fais fonctionner le correcteur d'orthographe, ça enlèvera déjà beaucoup de fautes. Si tu écris un texte pour qu'il soit lu par les autres, essaies de corriger le plus de fautes possibles, ça gêne la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: guillaume le preux ou le tueur rouge   Mer 2 Mai 2007 - 11:53

Acte2 : Le premier massacre

Guillaume se réveilla en toussant, du sang sortait de sa bouche. Il le savait, et il pensait que c’était celui du vampire. Le VAMPIRE. Il ne l’avait pas mordu à l’artère et en lui faisant boire de son sang, il avait transformé comme lui. Il enleva la mèche qui lui barrait les cheveux… Quelle mèche, il avait toujours porté les cheveux court, et en plus ils n’étaient pas rouge vif. Guillaume se releva et se regarda dans une glace…Aucun reflet. Mais c’était bon de se sentir aussi fort et aussi jeune, il avait l’impression d’avoir la vitalité de ses 18 ans, et il avait une envie : tuer.
Guillaume courut hors de la pièce à une vitesse qu’il n’aurait jamais crut atteindre. Au deuxième étage deux vampires discutèrent :
« Je te dit que cette recrue est parfaite, il tuera ce chasseur de vampire.
- Mouais, je ne sais pas, en plus tu lui fais boire ton sang après le mordre. Imagine que tu lui aurais touché son artère, il mourait.
- C’était un dernier test, il a assez bougé pour rester en vie.
- Bon reflexe. »
Guillaume courait dans la nuit, vers une place fortifiée. Des vigies faisaient des tours de ronde et il ne l’avait même pas remarqué. Il sauta et arriva derrière une vigie. Un revers de l’épée et le nouveau vampire décapita…avec plaisir. Les autres arrivèrent sur Guillaume. Il brandit son épée et d’une facilité déconcertante, il les désarma et les tua. Et là, les oreilles développées de Guillaume entendit le bruit d’une mèche…d’un canon.
Guillaume sauta sur le coté et il esquiva le boulet. Il courut vers les tireurs du canon, mais ceci avait un coup d’avance : ils avaient préparés le canon et maintenant vu leur axe ils ne pouvaient pas rater leur cible. Il y a eu une énorme explosion :
« Ouf, j’ai eu chaud », constata Guillaume
Le canon venait de faire un incident de tir en tuant tout ces servants. Guillaume alla vers le seigneur du château, le meilleur combattant de la seigneurie. Celui-ci avait une énorme et lourde épée. Il fonçât vers son ennemi vampire pour le tuer, mais guillaume para sans problème et d’un revers de sa lame propulsa le suzerain sur le mur du castel qui se fracassa la colonne vertébrale. Le vampire nouveau-née était heureux, sous le regard des deux vampires.

bon, c'est avec le correcteur et puis j'ai éssayer de corriger les erreurs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: guillaume le preux ou le tueur rouge   Mer 13 Juin 2007 - 17:19

Même si je fait un monologue voila la suite
Acte 3 : Un entraînement rigoureux
Guillaume revint de son massacre, les mains en sang, quand il les découvrit : deux vampires, le premier, il le connaissait : c’était celui qu’il lui avait fait boire son sang. Toujours, la même grâce émanait de lui, ses longs cheveux noirs jet, ses rides qui semblait arrêté dans une position ou seul la sagesse ressortait .L’autre était tout aussi gracieux :
« Bien, j’espère que tu à savouré ton premier massacre, dit l’un, en tout cas c’est ton entraînement qui commence ici, je m’occuperais de l’escrime, mon ami que tu ne connais pas encore t’apprendras la nécromancie.
-Et, si je refuse ?
-Bat-moi et tu te passeras de nos leçons », dit-il un sourire aux lèvres.
Guillaume courut sur le vampire, en faisant tournoyer sa lame. En vampire, il était bien plus rapide…l’attaque fut parer sans problème, puis le vétéran frappa et envoya d’un coup de poing au tapis Guillaume :
« Tu es bon bretteur, mais tu ne connais rien à la sagesse, ni à la fluidité.
-C’est ca. »
Et les leçons se succédèrent, en escrime c’était de farouches combats d’un niveau de plus en plus élevée, en nécromancie Guillaume n’avait pratiquement aucun talents : seul les mains du cadavre commencèrent à bouger après deux semaines :
« Tu n’as vraiment aucun talent.
-Ca bouge, je vous dis.
-Bien, on vas procéder différemment »
Le vampire attaqua alors Guillaume et le désarma, il éveilla une armée de zombies et ceux-ci attaquèrent le nouveau-née. Les coups de poing fusèrent mais seul un cadavre tomba et leur nombre augmentant rapidement, Guillaume fut vite encerclé. Il lui fallait invoquer des morts, c’était capital. Et, là le nouveau-né sentit de l’énergie affluer en lui :
« Ho, mort d’outre-tombe, je vous invoque, prenez votre vergence sur la vie.
Devenez pour moi des maudits.
Et aider moi vous les sans-vies ! »
Une armée de squelettes, de zombies et autres carcasses se levèrent pour pourfendre les zombies de son entraîneur. Ce dernier sourit.
Ensuite vint la leçon d’escrime, le vampire se tenait dans la grande-salle de son manoir quand Guillaume arriva…Et déjà le fer fut croiser. Même après sa convocation de morts il utilisait son épée avec hargne, il avait gagné en fluidité mais son maître se jouait de lui comme si c’était un palefrenier et il ne se servait toujours que d’une main, Guillaume l’admirait : son autre tuteur il le respectait mais lui : c’était un vrai exemple et il ne savait même pas son nom :
« Quel est votre nom maître ?
-Je n’ai que le nom de mort pour les imbéciles.Tu saura mon nom quand tu m’auras battu », avait-il dit, et ca mettait Guillaume en rogne.
Sinon Guillaume avait remarqué une épée celle que se servait toujours son maître, elle était fine, aiguisé et sa lame rouge sang miroitait au contact de la chair :
« Quel est votre épée maître ? Demanda l’élève alors que son maître venait d’exécuter un saut retournée qui l’avait emmené sur le lustre.
-La princesse écarlate, une épée qui donne plus de fluidité à son porteur, sa véritable puissance à été scellé et seul un grand vampire pourrait la rouvrir.
-D’où la tenait vous ?
-De mon maître avant qu’il meurt.
-Meurt ?
-Oui, tué par un chasseur de vampire qui voulait la princesse écarlate. »
Guillaume continua sa leçon sans demander plus de détails, et il se mit à penser du chasseur, de l’épée et du sceau.

Acte 4 : Pèlerinage macabre
Guillaume avait pris à présent un an de leçon et il allait à présent partir avec son maître qu’il admirait faire un pèlerinage où il devrait tuer une centaine de personnes et cet idée l’excita, il allait commencer sa première campagne dans l’empire qu’il avait quitté où Sigmar ce dieu sans pouvoir était censé faire prospérer les paysans, alors que le chaos, les orques, les elfes marchait sur leur sol sans presque aucune résistance et où les comtes vampires préparait des invasions de grandes ampleur.
Ils partirent en direction de ce peuple faible. Leur premier objectif était un village fortifié, deux heures plus tard les toits en chaumes brulaient, les bébés pleuraient, le sol n’absorbait plus le sang et les vampires s’en allaient vers une autre fortification. Et ainsi passa plusieurs mois où les vampires faisaient d’innombrables dégâts. L’empire commença à envoyer des bataillons de lanciers, les orques se mirent à les attaquer en quête de baston. Ils furent balayés par des zombies et des squelettes de leur propre race. L’empire envoya de plus en plus d’hommes pour les contrer…pour mieux augmenté les troupes des morts-vivants.
Jusqu’au jour où l’empire envoya une armée digne de ce nom. Les fantassins étaient tous alignés suivis des arquebusiers et des canons impériaux. Les flancs protéger par de la cavalerie lourde. Des magiciens et un homme était à leur tête. Les yeux du vétéran vampire se crispèrent devant la vue de leur général même avec notre armée de centaines de cadavres ça allait être dur.
La bataille commença les lanciers et autres guerriers crièrent à tue-tête en fonçant sur les zombies. Les boulets firent des percées dans les rangs de squelettes, les arquebusiers aidèrent les fantassins et la cavalerie se battait avec loups funestes et chauve-souris. Le maître et l’élève dominèrent facilement la bataille en magie, les combats étaient équilibrés des deux côtés mais le général arrivait à lui seul à se prendre des unités de gardes des cryptes. Quelques unités de l’empire s’enfuyaient horrifiés par l’aspect visqueux des cadavres. Et là le maître de Guillaume s’en alla vers le général de l’empire en laissant l’apprenti en plant : il voulait disputer le duel seul à seul…

Acte 5 : Duel
Guillaume avait enfin rattrapé son maître. Ce dernier était face à un guerrier armé de deux pistolets faits d’argent, il n’avait aucune armure mais un sourire se dessinait sur son visage :
« Tu veut te venger ?
-Et, l’épée écarlate t’intéresse toujours ? »
Incroyable, ce personnage était le chasseur de vampires qui avait tué le maître du mentor de Guillaume. Le combat débuta sur les chapeaux de roues. Le vampire attaqua le chasseur par le bas. L’épée fut arrêtée net par le revolver du chasseur. Le maître de Guillaume enchaîna par un tour sur lui-même et attaqua par la droite mais le chasseur avait une bonne garde et était préparé…feinte. Le vampire attaqua par le haut au lieu de la droite. Le chasseur évita avec peine et un pan de son manteau partit en lambeau. Le niveau du combat était impressionnant. Le tueur attaqua : il fonça sur le vampire et il lui donna un violent coup de pied au niveau du visage mais fut parer par la main du vampire. Mais le chasseur n’avait pas dit son dernier mot : il fit une impulsion sur la main pour sauter, haut très haut, et il tira entre les deux yeux…essaya. Le vampire avait arrêté la balle avec sa lame. Le chasseur retomba sur le sol et il sortit des baïonnettes des révolvers. Des lames sortirent aussi de ses chaussures.
Le combat repris de plus belle au milieu du chaos de la bataille. Le vampire repartit à l’assaut et à la force de ses coups le chasseur vacilla mais il se reprit et évita une feinte pour passer sur le flanc du vampire et donna un coup de baïonnette dans la hanche de son adversaire. Une rigole de sang gicla et le vampire sauta sur le côté. De nouveau prêt au combat, seulement le chasseur attaqua à distance : au revolver. La balle ne pouvant ne pas être esquivé le coup propulsa la maitre de Guillaume par terre. Le chasseur continua son enchaînement mortel : il alla sur son adversaire et donna un violent coup de pied armé de ses lames. Le vampire n’avait pas dit son dernier mot : il réussit à esquiver en roulant sur le sol, et d’un geste fluide se relevas et repartit à l’assaut et en surprenant son adversaire il le toucha et sa lame rentras profondément dans l’épaule de son adversaire.
Ce dernier cria de douleur. Il vacilla et s’éloignas d’un bond du vampire portant sa main à son épaule. Le combat était vraiment spectaculaire :
« Tu es plus fort que ton maître vampire.
-Et toi tu vas payer de ce que toi idiot appelle vie. »
Le chasseur sourit, lâcha son épaule et tira. Le vampire esquiva d’un saut sur le côté les balles mais en retombant, il gémit à cause de sa blessure, mais se releva. L’ultime assaut était proche. Les deux combattants coururent l’un sur l’autre. Il eu une explosion de sang, la princesse écarlate était entré au thorax…pas assez profondément puisqu’elle a été paré par une baïonnette et, de l’autre coté une autre baïonnette avait transpercé l’artère du vampire. Celui-ci regarda vers Guillaume, sourit et lança vers ce dernier l’épée vermillon qu’était la princesse écarlate. Il tomba en poussières et le chasseur but une gorgée d’un liquide bleu et ses blessures guérirent alors à vue d’œil. Guillaume sentait la vengeance monter en lui et c’est ce chasseur qu’il animait.

Acte 6 : Vengeance
Guillaume fonça sur le chasseur avec la princesse écarlate. Le vampire fit un revers de l’épée mais qui fut parer :
« Il faut que je te tue pour avoir la princesse écarlate.
-C’est toi qui vas vaciller et devenir un de mes guerrier. »
Les deux combattants reculèrent en un bond, le chasseur tira mais ses balles ont été arrêtées par un coup d’épée et le vampire arriva sur le chasseur avec une incroyable fouge. Un coup qui aurait du fracasser la tête du tueur à été arrêter par les revolvers du chasseur. L’épée glissa avec fluidité et alla se planter dans la cuisse du chasseur qui hurla. Mais le chasseur n’avait pas dit son dernier mot et il sauta sur le côté :
« Tu vas mourir comme cet imbécile de vampire. »
Guillaume commença à écumer de rage et tout d’un coup, la princesse écarlate se mit à briller et l’aura du vampire fut elle que la terre se brisa sous lui. La peau de Guillaume devint rouge sang, des énormes ailes lui poussèrent dans le dos et sa vitesse se mit à décupler : en comparaison le chasseur avait l’air immobile. Guillaume alla dans le dos du chasseur et l’envoya dans les airs, il vola jusqu’à sa hauteur et avec ses deux poings liés il frappa le chasseur au thorax, un filet de sang sortit de la bouche du malheureux. Le vampire l’accompagna dans sa décente aux enfers en l’embrochant jusqu’à qu’il touche le sol. Le chasseur était mort tandis qu’une bête hurlait devant les cendres de son maître. Cette bête s’envola et d’un revers de l’épée plusieurs lanciers périrent. L’armée de l’empire fut décimer et les humains appelèrent le vampire sous forme d’une bête le tueur rouge.
FIN
Revenir en haut Aller en bas
reminox
Seigneur de Sylvanie
Seigneur de Sylvanie
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 1866
Expérience de jeu (CV) : 7 ans, 2500-3000 pts. Joueur cv en amicale et en tournoi, joueur rdt et mercenaire occasionel
Date d'inscription : 30/05/2005

MessageSujet: Re: guillaume le preux ou le tueur rouge   Mer 13 Juin 2007 - 18:11

C'est franchement pas mal niveau scénario, mais il y a quelques problèmes:

- la ponctuation. Rajoute des points !
- le style. Un exemple :

Citation :
Sinon Guillaume avait remarqué une épée celle que se servait toujours son maître, elle était fine, aiguisé et sa lame rouge sang miroitait au contact de la chair :

Guillaume avait également remarqué l'épée dont se servait toujours son maître. Elle était fine, aiguisée, et sa la lame, rouge sang, miroitait au contact de la chair.


Citation :
Les yeux du vétéran vampire se crispèrent devant la vue de leur général même avec notre armée de centaines de cadavres ça allait être dur.

Les yeux du vampire vétéran se crispèrent devant la vue de leur général. " Même avec notre armée de centaines de cadavres, la bataille promet d'être rude " .

Enfin bon tu voit le genre. C'est ce genre de truc qui rend le texte moins agréable.

- Quelques problèmes de temps vers la fin du texte :

Citation :
Les deux combattants reculèrent en un bond, le chasseur tira mais ses balles ont été arrêtées par un coup d’épée et le vampire arriva sur le chasseur avec une incroyable fouge

Les deux combattants reculèrent d'un bond et le chasseur tira, mais ses balles furent arrêtées par un coup d'épée. Le vampire arriva sur le chasseur avec une incroyable fougue.


Voilà. A part ça le texte est très bien, j'aime beaucoup, bien que certain passage ne sont pas très travaillés. Les conseils ci-dessus c'est juste pour le rendre plus agréable à lire.

- reminox, graine de prof Lol ! -

_________________

Mon armée comte vampire kisléviste

reminox ici, Walach sur le warfo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: guillaume le preux ou le tueur rouge   Mer 13 Juin 2007 - 19:17

je les fait vite fait et mes mains de nécrarque sont trop décharnu Vampire 4 mais mon texte a eu une critique et j'aime qu'on me juge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: guillaume le preux ou le tueur rouge   Mer 13 Juin 2007 - 19:58

Citation :
j'aime qu'on me juge

La mort !

Ok je sors ... Blushing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: guillaume le preux ou le tueur rouge   

Revenir en haut Aller en bas
 
guillaume le preux ou le tueur rouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» guillaume le preux ou le tueur rouge
» La Victoire de John le Rouge ^
» Rose Rouge.
» DOSSIER CAMERYN (Tome 1) LE TUEUR À LA MÉDAILLE de Alane Fergusson
» Collection rouge (SEP)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: