AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Back] L'avant poste de moussillon et Ganelon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Back] L'avant poste de moussillon et Ganelon   Dim 11 Fév 2007 - 9:27

Cette sombre histoire commença en l’année 2302 du calendrier impérial.
A cette époque, vivait dans la ville de Bastogne en Bretonnie, un jeune garçon sans parents du nom de Ganelon, un nom qui n’était pas d’origine Bastognienne. Mais le jeune Ganelon, abandonné à la naissance, ne savait rien de ses origines.
C’était un fort beau jeune homme, gentil et attentionné, il n’existait pas de personne plus sociable dans toute la cité que lui.
Lui qui était un simple assistant forgeron, aidant son maître dans ses tâches et s’entraînant à l’épée avec son maître de temps à autre, tomba un jour né à né avec la fille de l’un des nobles de la cité : Joan. Celle-ci s’éprit également vite de ce garçon, mais ils fuirent la ville de Bastogne, car le père de Joan était fermement opposé à cette union et avait promit à sa fille qu’il tuerai Ganelon s’il en avait l’occasion.

Le jeune couple prit la fuite et s’en alla dans une petite bourgade proche de la forêt de Châlons où ils coulèrent deux mois de pur bonheur. Mais c’était sans compter sur la tenacité et la colère du père de Joan, qui retrouva finalement leur trace.
Ganelon était un excellent bretteur, bien peu pouvaient rivaliser contre lui, mais les hommes du noble tenait sa compagne avec eux, il n’eu pas d’autre choix que de se rendre.
Mais une idée machiavélique vient à l’esprit du père de Joan.

Plutôt que de le tuer sous les yeux de sa fille, qui le haïrai jusqu’à la fin de ses jours, il lui offrit un marché.
Il lui dit que s’il souhaitait épouser sa fille, il devrai d’abord accomplir une épreuve pour prouver qu’il était bien digne d’elle.

Ganelon accepta spontanément et il se mit immédiatement en route pour cette quête. Le duc Antoine, le père de Joan, lui avait demandé de se débarrasser d’un seigneur un peu trop ambitieux et imbus de lui même, qui séjournait dans un avant-poste de la cité de Moussillon depuis peu.
Or ce que Ganelon ignorai c’est que ce seigneur était un vampire de haute lignée Von Carstein, le père de Joan lui le savait, et il comptait bien se débarrasser de ce gendre qui faisait chavirer la tête de sa fille.

Lorsqu’il arriva à cette avant-poste, il fut étonné de ne trouver aucune âme qui vive, nul soldat et nul cavalier n’arpentait cette fortification. Mais lorsqu’il entra dans le bâtiment, il fit face à un gigantesque charnier, tous les soldats ayant été tués, mais ils n’avaient aucun trace de mort violente. Seul leurs corps semblaient avoir mourut prématurément.
Mais revoyant ses souvenirs de Joan, il trouva le courage d’avancer.

Il pénétra dans la salle de banquet, où il vit en bout de table, à la place du seigneur, une personne assise qui se tenait la tête entre les mains. En l’entendant avancer vers elle, cette personne releva la tête.

« Vous voyez, être seul dans une si grande demeure, sans pouvoir converser avec quelqu’un est si triste. »
Ganelon se demanda si c’était réellement la personne qu’il devait occire. Il se dit que c’était le seul moyen de revoir Joan.
« Je suis ici pour prendre votre vie ! Croisez le fer avec moi ! »
Tout en parlant il sortit son épée.

« Amusant, la dernière fois je n’ai pas eu besoin de sortir mon épée pour anéantir tous ces pauvres êtres. Vous pensez vraiment pouvoir me vaincre ? »
Ce disant, il se leva. Ganelon fut effaré de la silhouette de son adversaire. Si Ganelon était plus grand que la moyenne, son adversaire l’était d’autant plus, et sa simple présence le rendait encore plus imposant. Son aura était maléfique, sa peau blanche et son regard aurai put tuer s’il en avait le pouvoir. Mais c’était surtout son sourire qui fit blêmir Ganelon, deux longues canines ornaient ses lèvres.

Mais Ganelon se reprit soudain et se jeta sur son implacable adversaire qui n’avait toujours pas dégainer son épée. Alors qu’il allait lui trancher la tête, le vampire attrapa la lame furieusement aiguisée de l’humain avec sa main. Quelque gouttes de sang perlèrent.
Ebahis par ce spectacle, Ganelon ne vit pas le poing venir dans son estomac.
Il fut expulser à l’autre bout de la salle.

Alors que le vampire marchait doucement vers Ganelon, sans doute pour l’achever, ce dernier se releva et se remit en garde. Mais il devait donner une piètre image de lui même, car le vampire ricana.
« Ta résistance fait plaisir à voir pour un humain, mais ta vie va s’arrêter là ! »
« Je ne mourrai pas… »
Le seigneur de la nuit le dévisagea.
« Je ne mourrai pas, répéta t’il. Je dois te vaincre pour retrouver ma bien aimée… »

Le vampire éclata d’un rire dément, puis il dégaina son épée, il attaqua aussitôt.
Ganelon para avec peine. Le vampire attaqua de nouveau. Ganelon para encore.
A chaque nouvelle parade, il retrouvai de plus en plus de force pour combattre, son corps se tendait de plus en plus pour se défendre, et la volonté de vivre guidait son bras. Mais très vite il comprit que le vampire ne faisait que le tester. Il ralentissait volontairement ses attaques et ne frappait pas aux points les plus vulnérables. Mais au fur et à mesure des attaques, il accentuait la difficulté de le suivre dans ce tourbillon de lames. Mais Ganelon réussissait encore à suivre.

Après quelques instants qui parurent être une éternité aux yeux de l’humain, les coups s’arrêtèrent et le vampire fit un pas en arrière pour le laisser souffler.
« Intéressant, tu est un élément très prometteur… J’ai trop rarement vu de guerriers aussi adroits. »
Il refit un pas en avant, et d’un seul geste il brisa l’épée de Ganelon avec l’aide de sa lame ensorcelée. Puis il prit l’humain par la gorge et resserra son étreinte.
« Mais voit tu, dans la vie tu est toujours trop faible pour me vaincre… »
Le néant recouvrit son regard et son esprit se perdit dans une abîme de noirceur.

Je posterai la suite de ce background plus tard (quand j'aurai finit de l'écrire en fait).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Back] L'avant poste de moussillon et Ganelon   Dim 11 Fév 2007 - 12:54

j'adore vivement la suite .....
bravo Clap
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Back] L'avant poste de moussillon et Ganelon   Mer 4 Avr 2007 - 14:49

Chouette histoire.
Hey,Bastogne c'est la ville que j'habitte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Back] L'avant poste de moussillon et Ganelon   Lun 30 Avr 2007 - 20:59

classe: c'est tout Cool Cool Cool Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Back] L'avant poste de moussillon et Ganelon   Mar 15 Mai 2007 - 12:49

ouai, super ! Cool
mais dit moi, il ne s'enuyait pas , le vampire , avant que l'autre debarque ?!? Happy non, c'est vrai , toute la journee ( ou plutot toute la nuit) tout seul dans sont manoir paumé , sa doit pas etre facile toutes les nuits !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Back] L'avant poste de moussillon et Ganelon   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Back] L'avant poste de moussillon et Ganelon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mon avant-poste
» Avant poste nain pour la campagne
» Avant Poste type Impérial
» Avant poste Romain / Tour d'observation.
» 1939 - 1940 - QUATRIEME CHAPITRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: