Armées Comtes Vampires et mort-vivants


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mon nécrarque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mon nécrarque   Dim 21 Jan 2007 - 21:27

Si seulement j’avais su…. Si j’avais su…. Nous étions dans les monts du milieu non loin du pays de Kislev, nous avions festoyé la veille dans un village très accueillant et pourtant trop calme…. Si j’avais remarqué l’aura maléfique de toute ses personne, je les aurais tous tué sur l’heure. Nous avions quitté le village très tôt dans la matinée pour entrer dans les montagnes le plus vite possible, mon objectif était de me rendre dans un endroit qui apparemment contiendrait une relique qui aurait appartenue à un puissant seigneur du chaos, j’avais ordre de le ramener. Dés que nous entrâmes dans la seule voie des montagnes, mes compagnons et moi commencèrent à avoir la nausée, une odeur nauséabonde amplifiait l’air au fur et a mesure que nous avancions dans les monts du milieu, l’odeur devenait insupportable et je demandais à mes hommes de monter le camp pour savoir d’où venait cette odeur. Nous cherchâmes des heures jusqu'à ce que le soleil se cache derrière l’horizon et, ne voyant plus rien, je demandai à mes guerriers de rentrer au camp, au passage je découvris d’où venait l’odeur, je voyais tout un amas de cadavre sur plusieurs lieu. Même s’il n’était pas beaucoup, j’observais les cadavres de plus près et me dis qu’apparemment, il ne datait pas d’aujourd’hui, se qui expliqua l’odeur sur autant de lieu. Je demandai à mes hommes de ramasser les cadavres et de les brûlé en faisant la prière de Sigmar et espérer que la chose qui les avaient tué ne vienne pas à n’autre rencontre. Même après l’incinération des morts, l’odeur était encore présente et ne faisait qu’amplifier, quand nous rentrâmes au camp, il faisait déjà nuit mais des nuages noirs me dirent qu’il fallait se couvrir et ne pas bouger du camp pour cette nuit, je demandai au sentinelle malchanceuse de garder le camp et c’est la que tout commença…

Un crie retentis dehors et je sorti de ma tente, les armes à la main, l’odeur m’avait été trop insupportable pour dormir,la pluie tombait en torrent et des éclair zébrait le ciel. Je couru la ou le crie avait retentie et je découvris un spectacle morbide. Des centaines de cadavres, marchant, et bavant du sang s’approchait inexorablement vers la direction du camp, je criai de toute mes forces à mes hommes de prendre les armes et bientôt, le bruit des épées qui fracassaient des os retentirent, bien que nous étions fort et bien équipée, les zombies avaient l’avantage du nombre et je vis rapidement mes hommes se faire mettre en morceau par ces créatures, je redoubla d’effort pour repoussé la vague morte vivante, les cries de mes hommes me dirent qu’ils commençaient à prendre la fuite et même si d’ordinaire je n’aurais pas permis ça, les morts étaient beaucoup trop nombreux, je fuis également et ordonna à mes guerriers de me suivre, au passage, je vis Jhon, mon meilleur guerrier et l’un de mes amies les plus fidèles disparaîtrent dans la vague des zombies, je pris la fuite, et la je vis une chose que je n’aurait jamais vue même dans un cauchemar. Une ombre, barrait le passage, elle avait exterminé tous mes hommes de main et hurlant de rage, je chargeai la chose. Elle esquiva mon attaque avec une vitesse prodigieuse et me projeta d'une main dans une tente, je pensais alors que les zombies allèrent me tuer, mais ils ne bougèrent pas. La créature sauta et tomba juste devant moi. Et la, un instant je vis son visage, la lumière qu’envoya la foudre me montra un monstre tout droit sortie des enfers. Elle portait une cape déchirée, son corps était cadavérique, des dents pointu sortait de sa bouche, il y avait des parchemins et des fioles, porté par des chaînes en métal retenue par des crânes. Le monstre fit un sourire hideux et s’approcha d’un de mes guerrier éventré et commençais à boire son sang, alors, je compris que je ne me trouvait pas face à un nécromancien, mais à un vampire ! Mon visage devint pâle et cela sembla faire rire le vampire. Il s’approcha de moi et sourit en me voyant trembler,il commençait à marmonner des mots que je crue être un sort, prie de peur, je sorti un couteau et le planta dans le monstre. Elle ne sembla pas lui faire grand-chose mais sa me permit un temps très court de pourvoir m’enfuir, je me remis sur pied et m’enfui dans les arbres proches en bousculant les zombies au passage ,entendant le rire du vampire. Que dire de plus ? Pendant plusieurs jours la créature me pourchassa, me poussant inexorablement vers les bords des monts du milieu et enfin j’atterris sur le village que j’avais quitté auparavant, qu’elle joie me prit quand je vis le village ! Je courus pour arriver avec l'espoir de me reposer et resté en retrait quelque temps sachant que j'étais protéger pendant plusieur jour, retournée dans se village fut ma dernière erreur. Quand j’entrais dans le village, se ne fut pas des habitants généreux, accueillant et honnête que je trouvais mais tout une armée de mort traînant des pieds, je voulu m’enfuir, mais a peine me retournais-je que le vampire enveloppée dans de lourd tissus pour se protéger du soleil, me barrait le passage, ma seule issue ! Le monstre ricana et leva son doigt cadavérique vers moi. Il marmonna quelque mots et dériere son manteau qui le protégeait du soleil, je vis un sourire immonde, ne comprenant pas, je commençais a voir mes cheveux prendre une teinte grise puis blanche, je regardai mes mains, elles était devenue ridé! Je lachais mon épée sous la faiblesse de mes muscles et tomba à terre. Et dans mes derniers instant je vis les zombies, s'approcher de moi pour me dévorer....
Revenir en haut Aller en bas
 
Mon nécrarque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Base pour "beau" nécrarque
» nécrarque 3000 points avec zacharias et alternative DDS.
» La levée de Moussillon - domo
» Tactica - Des différents types d'armées
» Les infâmes Nécrarques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: