Armées Comtes Vampires et mort-vivants


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'apprentissage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: L'apprentissage   Dim 7 Sep 2014 - 2:08

Bonsoir a tous ! Après avoir parcouru quelques récits dans cette section ( c'est fou ce que certains écrivent bien ! Clap ) j'ai eu envie de m'essayer a un petit récit test ( après tout un petit délire de temps en temps ne tue personne et qui ne tente rien n a rien Lol ! )
j ai lu des récits sur les débuts de certains vampires, même un sur un nécromancien, mais aucun sur les débuts d'un nécromancien qui s initierais a la sombre et dangereuse voix qui conduit a la maîtrise des arts noirs, j ai donc concocté ce premier petit morceau a tout hasard et un peu a tâtons Smile
soyez indulgents, c'est la première fois que j’écris pour le plaisir comme ça Blushing ( je m'excuse d avance pour les fautes si il y en a )
sur ce bonne lecture !





Les cinq pièces tintèrent sur la table. Un intérêt certain pouvait se lire dans les yeux du mendiant. Malgré cela, il ne se contenta pas de les regarder indéfiniment, et après quelques secondes, il finit par se lancer dans ce qu’il pensait être une négociation.
« C est légal au moins vot’ service mon gars ? Pas que ca me dérange hein, loin de la, mais dans ce cas un petit supplément serait l’bienvenu… »
Il afficha un sourire gras et sale, celui d’un homme qui se croit malin et victorieux. Une nouvelle pièce tout juste sortie d’une bourse tomba sur la table, suivie d’une seconde. La capuche de l’homme jusque la resté dans l’ombre se souleva légèrement lorsqu’il leva la tête pour répondre.
« La première pour vous rassurer, la deuxième pour votre silence. Vous en récupérerez une autre une fois le terminé, ainsi que une de plus si vous ne posez aucune question. »
La voix qui sortait de la capuche était froide, le mendiant l aurait même qualifiée de glaciale. Il y avait dans l’intonation une forte empreinte d’autorité, et certains mots étaient prononcés avec un fort accent qui lui était totalement étranger. Une légère hésitation naquit dans son esprit, après tout il était mendiant certes, et l’argent se faisait rare ces derniers temps. Mais le personnage face a lui créait une impression de vide, un espace de néant insondable, impossible de juger ses intentions ou de déceler la moindre émotion sur son visage en grande partie masqué par l’ombre de la capuche qui lui couvrait la tête. Cet homme l avait d’abord abordé alors qu’il était sur le point de se trouver un coin pour dormir, sec pour une fois l’espérait-il. La proposition avait été simple, mais peu claire et certainement pas précise. Un « service » à rendre, en l’échange d’une évidente récompense. C est ainsi qu’il s’était retrouvé dans cette pièce sombre très mal éclairée. Un endroit dans lequel il distinguait a peine la forme de son interlocuteur, tapis dans l ombre, debout a cote de cette vieille table de bois sur laquelle les pièces étaient allées s'entasser. Il hésitait toujours tout en se triturant nerveusement les mains. Il avait besoin de cet argent, l’hiver approchait, et la misère avait gagné la ville depuis quelques temps. Les rues s étaient remplies de mendiants et les aumônes s étaient faites de plus en plus rares, passant du statut de occasionnelles a exceptionnelles et inespérées. Pourtant une sensation étrange ne le quittait pas, une sorte de frisson dans dos en continu, comme si chaque os de son corps cherchait à fuir cet endroit et cet homme.
Une minute s était écoulée depuis le début de sa réflexion. Finalement, l homme fis sortir de l ombre son bras enroulé dans sa cape, et fit tomber une dernière pièce sur le bois ancien et vermoulu. Il avait exécuté cet acte avec une simplicité alarmante, comme si il eu suivit la réflexion du mendiant a l intérieur même de sa tête, comme si il eut perçu les doutes avant même que ceux-ci ne fussent formulés. Pourtant, un rapide regard de la part du mendiant à la pile de pièces, et un rapide calcul plus tard, la totalité des doutes étaient dissipés comme si ils n avaient jamais existé. Il venait de réaliser une affaire comme on en faisait qu’une fois, un coup de chance inespéré.
« Pour ce prix la je vous suivrai jusque dans la mort s’il le faut, patron » gloussa t-il l air benêt, accompagné d un sourire béat. Il ne put le distinguer, mais un large sourire d’amusement cruel venait de se dessiner sous la capuche qui l observait depuis les ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Dim 7 Sep 2014 - 3:47

Rebonsoir chers amateurs de sang frais ! Sourire  
J'ai finalement eu le courage et l'envie de taper la suite du petit morceau de récit que j'ai déja posté.
Voila donc ce que ca donne Smile
( je m excuse pour le double post et les fautes très probables car je n'ai pas de correcteur sur mon téléphone )



" Bin si j'avais su que ca s'trouvait la ! " s'exclama le mendiant surpris face au passage sombre qui venait d'apparaitre devant lui. Il se trouvait sous les rues, non loin des galeries des égouts. Un veritable labyrinthe a travers lequel il avait suivi l'homme à la cape noire et usée qui l'avait abordé un peu plus tot. Il aurait volontier ralé et protesté à l'idée de descendre dans les égouts froids et puants de la cité, mais il avait été payé pour son silence et recevrait une prime si il ne posait aucun question.
Aussi avaient ils cheminé en silence, avec pour seul son le clapot de leurs pas dans l'eau. Finalement, ils s'étaient retrouvés dans ce sombre passage. Le plafond était étrangement haut, si l'on tenait compte du fait que l'on se trouvait sous les rues bondées et malpropres de la cité tentaculaire qui s'étendait au dessus de leurs têtes. Le haut de la galerie était formé d'une voute, et le sol était imparfaitement pavé de grosses dalles de pierres rugeuses a l'aspect ancien. La mousse s'était incrustée un peu partout, et le mortier était fissuré, laissant quelques racines se faufiler entre les dalles brisées par le temps et la nature.
La seule source de lumiere émanait de la lanterne que son employeur tenait dans sa main. Une main etrangement pâle, avec des doigts osseux et crispés sur la poignée de fer de la lanterne. Mais son attention etait attirée par la lumiere en elle même. Cette lumiere verdatre, qui ne semblait en aucun cas naturelle, se joignait à un silence pesant, le manque d'air et la température glaciale. Cet ensemble formait une ambiance extrèmement glauque et inquiétante. Mais la promesse de l'or l'obsédait autant qu'un nain aime les pierres precieuses et la bierre. Et il finit par se convaincre que le verre de la lanterne devait être teinté, et que des courants d'air avaient refroidi ce passage. Pourtant, il avait été saisis de frissons et de grelotements à partir du seul moment ou la lanterne avait été allumée. De plus, sa tête commencait à le faire souffrir comme s'il eut passé une nuit un peu trop longue a la taverne. Ce mal de crâne etait surement du a ces vapeurs qui s'échappaient par moments de la lanterne.
Perdu dans ses pensées, et réfléchissant déja au meilleur moyen de dépense son argent mal aquis, il continua machinalement d'emboiter le pas derriere son patron de circonstance. Il ne préta aucun attention aux quelques chauves souris pendues au plafond. Il finit par remarquer des inscriptions sur les paroies, gravées dans de vieilles pierres et presques totalement effacées. Il demanda alors avec empressement et sur un ton qui voulait être celui d'une homme plein de principes.
" Dis donc mon gars, c'est quand même pas des tombes sur le coté la ? Parce que je veux bien faire du sale boulot mais profaner des tombes c'est pas respectueux, seul un dégénéré oserait faire ca. "
L'homme caché dans l'ombre de sa cape, profitant de la faible clarté pour ne pas être vu s'arreta net. La reponse arriva apres quelques secondes, et etait prononcée sur un ton pire que glacial, qui se voulait sans réponse et tranchant. On pouvait pourtant y déceler une pointe de colère dissimulée.
" je croyais que nous avions convenu que vous ne poseriez aucune question. Et je ne pensait pas que vous rechineriez devant une question d'éthique sans même savoir ce que vous avez a faire. Dois je vous laisser ici et repartir avec votre paye pendant que vous retournerez à votre misérable existence ? "
L'effet fut immédiat, et le mendiant se remit rapidement a marcher derriere lui, bredouillant bètement une excuse dans sa barbe. Le doute se lisait maintenant clairement sur son visage.
Après de longues minutes, ils debouchèrent  devant un étroit escalier en collimaçon qui semblait descendre jusque dans les entrailles de la terre. Il etait fissuré et recouvert de toiles d'araignées dans les moindres recoins. L'eau suintait du plafond a grosse goutes, et imbibait les murs. On entendait régulierement de grosses goutes s'écraser dans des flaques d'eau croupie. Ils s'élancèrent alors dans la descente des premières marches. A mi-chemin, le bruit de pas du mystérieux employeur s'arreta. Il s'était stoppé net en plein milieu des marches, et semblait attendre que le mendiant arrive a son niveau. Alors, sa tête se tourna vers un plafond obscur et insondable. Il éleva lentement sa lenterne au dessus de sa tête, révelant d'immondes cicatrices le long de son bras gauche lorsque sa manche se releva. Le mendiant leva les yeux sur le plafond maintenant parfaitement éclairé. Ses yeux s'écarquillerent comme ceux d'un poisson qui viendrais de comprendre qu'il est sorti de l'eau. Des centaines, si ce n est des milliers de chauves souris le regardaient fixement de leurs yeux rouges sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 04/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Dim 7 Sep 2014 - 9:50

C'est un texte vraiment intéressant.

Le style a l'air plutôt bon et c'est la même chose pour le Français même si pour le premier, c'est encore un peu hésitant mais c'est sûrement lié au fait que tu débutes ici.

Au niveau de k'histoire, de ce qui a été écrit ici, il n'y a pas de faute au niveau du fluff mais j'attends de voir la suite pour donner éventuellement des conseils à ce niveau. Au niveau des personnages, c'est plutôt bon quoiqu'un peu plus de description de ceux-ci n'aurait pas été de trop. Par exemple, on ne sait si le mystérieux homme à la capuche est armé ou non.


Mais sinon, je suis impatient de découvrir la suite de ton histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Dim 7 Sep 2014 - 10:32

Merci beaucoup pour ce commentaire encourageant ! Sourire ( ça fait extrêmement plaisir surtout que je ne savais pas trop a quel accueil m'attendre Fou )
Pour les personnages, je dévoilerais le personnage sous la cape au bon moment Wink d'ailleurs, nous saurons très vite si ce dernier est armé ou pas... Vampire
En ce qui concerne le fluff, j'essayerais toujours de coller au plus proche, tout en affichant la vision que je m'en fait, et toute correction en cas d'erreur est la bienvenue ! Mr. Green
je posterais surement le suite du récit dans la journée ! merci d'avoir lu ! Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 04/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Dim 7 Sep 2014 - 10:35

Citation :
merci d'avoir lu !
Mais je t'en prie.

C'est normal que l'on t'accueille bien dans la section. Ce n'est pas vraiment dans notre intérêt qu'elle tombe dans le désintérêt vu que l'on a besoin de lecteurs pour nos textes Whistling A ce propos, je t'encourage à les commenter parce que ça fait toujours plaisir.

Je ne sais pas encore quoi trop penser du récit (c'est-à-dire que je ne sais pas dans quelle direction il va et pas s'il est nul ou bien vu qu'il est bon) mais je pense que je verrais cela rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Dim 7 Sep 2014 - 13:05

Comme promis voila la suite de ce petit récit, le texte continue directement Smile
Pour les autres textes postés dans cette section, je me ferais un plaisir de les commenter dès que j'aurais terminé de lire les plus longs ! Happy
sur ce, bonne lecture !  Vampire

Le mendiant ne put retenir une exclamation, et le son se répercutât en écho à travers tous les escaliers, effrayant au passage la colonie nocturne. Toutes les chauves souris décolèrent en même temps, et lorsqu’un nuage noir rempli d’yeux rouges se déversa sur lui tel un torrent, son exclamation se transforma en hurlement. Il se jeta à terre et se recroquevilla dans le coin d’une marche, en se protégeant la tête avec ses mains du mieux qu’il pouvait. Le bruit de tonnerre de milliers de battements d’ailes et de petits cris se répercutait dans la forme enroulée de l’escalier tel un orage surnaturel.  Le mendiant fermait ses yeux le plus fortement possibles, de peur de se les voir crevés ou arrachés par une chauve souris qui lui agripperait le visage. Intérieurement, il priait Sigmar de toutes ses forces que cet enfer s’arrête avant qu’il soit englouti par les milliers d’ailes sombres.
Au bout d’une minute, le calme revint. L’air hébété et le regard hagard, le mendiant finit par se relever lentement, comme si elles pouvaient revenir a tout moment. Il souffrait de quelques coupures et griffures peu profondes sur le visage, dont une qui commençait a saigner en travers de son front. Ses mains par contre étaient en charpie, et de petites gouttelettes de sang perlaient ca et la sur les marches de l’escalier. Il chercha son guide des yeux, personne. Il s’était volatilisé malgré les masses informes de chauves souris en plein vol. La situation commençait réellement à devenir insupportable, et malgré son aspect peu engageant, la présence de son patron aurait été plus que bienvenue. Il avait probablement du continuer sans lui. S’engageant avec hésitation dans l’escalier à l’ambiance  pesante, le mendiant lâcha une bribe de prière rapide à Morr avant de continuer. Le seul son perceptible au milieu de cet océan de silence était sa respiration saccadée et asthmatique. Il rangeât ses mains sous son manteau d’un marron sale, à l'interieur d'un vieux pan mité et déchiré. La température semblait ne jamais vouloir s’arrêter de chuter.  Tout à coup, il entendit un murmure, ou plutôt un faible râle. Il sentit alors une brise glacée se déplacer dans son dos. Il regarda précipitamment autours de lui, et tomba nez à nez avec un crane. Un petit cri de surprise lui échappa. Trouver un crane n’avait en soi rien d’étonnant, surtout dans un monde ou la mort guette à chaque instant à travers conflits maladies et coups de couteaux dans le dos. Il était même courant d’en trouver dans de vieilles fondations. Ils servaient discrètement à remplacer les matériaux de qualités qui se faisaient rares et chers. En réalité, se procurer des cranes humains était d’une facilité alarmante. Pourtant, ce crane ci lui filait une drôle de sensation… Ce vieil ossement semblait être parti dans un grand rire. Un rire figé a jamais dans un rictus sadique et glauque. Il avait l’intime impression que ce crane pouvait comprendre et percevoir sa peur, et se riait de sa panique intérieur. Reprenant sa marche hésitante, il murmura pour lui-même afin de se rassurer : «  fichu crane… Morr me protège… » Mais alors qu’il tournait les talons, une faible lueur apparu au fond des orbites vides du crane moqueur, et un murmure presque inaudible recommença son monologue…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 04/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Dim 7 Sep 2014 - 13:25

Cette suite est encore mieux que le texte précédent vu qu'elle instaure vraiment un suspense de malade. Car qui sait ce qu'il va se passer après ?
Les descriptions sont plutôt bonnes et nous entraînent vraiment dans le récit ce qui nous fait regretter la fin du passage.

Sinon, j'attends la suite avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Dim 7 Sep 2014 - 13:41

Merci ! Ca fait plaisir de voir que ca plait ! Sourire
Pour l arret du passage, j aime bien m arreter comme si c etait la fin d un court episode ^^
La suite n etant pas encore ecrite, je pense la poster ce soir ou demain, au moins en partie Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 04/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Dim 7 Sep 2014 - 13:47

Ce que tu peux faire aussi c'est de prendre de l'avance dans les suites et de les poster au fur et à mesure en prenant toujours de l'avance. C'est une autre méthode et cela te permet de moins te mettre la pression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Dim 7 Sep 2014 - 13:58

Bonne idée, jusque la j avais ecris tout sur papier d un trait et je prenait le temps de taper ca ensuite, mais la semaine prochaine je tenterais d en poster un tout les 2 jours Wink
Merci pour tes conseils, ca aide beaucoup Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Dim 7 Sep 2014 - 22:57

Allez j avais dis que je postait un petit bout ce soir, voila qui est fait Sourire la suite est prete mais elle ne viendra que demain quand je l aurais tapée Smile
Bonne lecture ^^


Lorsqu'il arriva en bas de l'escalier, le mendiant épuisé n'y croyait plus. Cela faisait trop longtemps qu'il tatonait perdu sous la ville dans une quasi obscurité. L'escalier s'arretait net, et la dernière marche débouchait directemenent sur une vieille porte en bois massif renforcée de fer. La lanterne aux reflets verdatres était accrochée à droite de la porte sur un vieux crochet rouillé. Enfin un peu plus de lumiere. Il avait failli faire demi-tour de nombreuses fois, pris par une panique soudaine ou une angoisse indicible. Et une seule chose l'en empechait: l'or. Il refusait catégoriquement d'avoir enduré tout cela pour rien, l'idée de retourner dormir dans un coin humide d'une ruelle sombre, couché entre les rats et les détritus le répugnait. La vision de l'or lui avait remémoré l'époque ou vivre de sa liberté et trouver un petit travail simple et honnète était encore possible. Il était obsédé par l'idée de retrouver de quoi vivre correctement, et n'abandonnerais pas avant d'avoir touché sa paye. Un grand cercle de fer etait fixé au devant de la porte. Il inspira profondément et murmura une courte prière avant de le saisir. Ses doigts tremblaient, et le métal etait glacé. Il souleva le lourd cercle de fer afin de frapper à la porte, mais avant même que le metal n'atteigne le bois, un cliquetis sourd se fit entendre, et la porte s'ouvrit en grincant, laissant apparaitre dans l'entrebaillement son mystérieux employeur, toujours dissimulé dans l'ombre.
Après un instant de silence, il s'écartat afin de laisser passer le pauvre mendiant gelé et couvert de griffures.
" Vous avez mis plus de temps que ce que j'escomptait, entrez et prenez place dans le siege au milieu de la pièce, je vais vous expliquer en quoi consiste votre travail. J'ai préféré prendre de l'avance sur vous lorsque ces sales bètes nous sont tombées dessus. "
Les reflets de la lanterne faisaient danser les ombres sur son visage indistinct. Le mendiant sembla hésiter, comme si un seul pas en avant serait définitif et sans retour possible. Alors la voix sous la capuche repris, comme si elle percevait à chaque instant l'état de son interlocuteur et la moindre de ses réflexions.
" Allez entrez donc, j'ai profité de l'avance que j'avais pour chauffer la pièce, vous devez être frigorifié "
Il y avait une imperceptible note d'ironie mesquine au fond de sa voix, comme celle d'un nain parlant a un goblin en gardant sa hache deriere le dos. À l'idée d'une chaise, d'un bon feu et de sa paye, surtout de sa paye même, le mendiant sourit et repris des couleurs, après tout, son patron n'était peut être pas un si mauvais bougre que cela pensa il.
Il entra dans la pièce, et marcha sans réfléchir jusqu au centre, avant de s'installer sur le vieux fauteuil en bois qui l'attendait au centre. C'est alors qu'il regarda autours de lui, et commença à détailler la pièce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexy999
Loup funeste
Loup funeste
avatar

Age : 23
Nombre de messages : 129
Expérience de jeu (CV) : Aucune
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 1:32

Je ne suis pas doué pour les critiques de détails, donc je ne vois aucun défauts apparents à ton oeuvre et ne peux que t'encourager à poursuivre : LA SUITE !!! Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 19:20

Puisque deux personnes se sont donne la peine de poster un commentaire il faut bien les remercier ! Ainsi donc voila la suite ! Sourire

La pièce etait circulaire, et les murs etaient recouverts de vieilles teintures mitees et sales. Un feu brulait dans une petite cheminée crasseuse vers le coin gauche de la pièce. La pièce était un fouillis indescriptible, les tables rondes, les bureaux et les établis faisaient le tour de la pièce. Chacun d'entre eux était recouvert d'un amoncellement d'objets, de livres, et de breloques en tout genres. Il remarqua une étrange petite table recouverte d'inscriptions, sur laquelle on avait dispose des tubes en verre reliant des alambics. Tout autours, traînaient des racines et des plantes en tout genre. Sur un mur à sa droite, un étalage impressionnant de dagues coutelas et lames de toutes les sortes étaient disposés sur un râtelier. Venait ensuite des piles de parchemins posés à la vas vite, une des piles était si impressionnante, qu'elle semblait pouvoir s'effondrer à tout instant. Lorsque le mendiant leva la tête, il put apercevoir au plafond un vieux lustre circulaire en fer forgé, celui ci était recouvert de de bougies et de toiles d'araignées, et la cire avait coulé le long des bougies avant de former de petits stalactites d'un blanc crasseux et couverts de suie . Tout à sa gauche, derrière un vieux bureaux en bois vermoulus et couvert de breloques et d'amulettes, se trouvait un emplacement encastré dans la pierre à l'aspect incommode, et qui devait servir de couche.
Il continuait de décomposer mentalement la pièce lorsqu'un détail le frappa. Des crânes. Une bonne vingtaine de crânes humains étaient répartis un peu partout dans la pièce. Un sous une pile de parchemins, un autre servait à porter une bougie, un troisième au sommet fracturé devait servir de chope et ainsi de suite. On pouvait même en déceler un sous la cire des bougies du lustre au plafond, et un dernier pire que les autres se tenait près de l'âtre. On l'avait en effet rempli avec des braises, créant dans ses yeux une lueur infernale. Le frisson qui l'avait quitté lorsqu'il était entré dans la pièce et s'était réchauffé revint le frapper avec une force décuplée et lui traversa l'échine. La totalité des crânes étaient tournés vers lui, et tous semblaient le regarder et le détailler de leurs orbites creuses et profondes. C'est à ce moment là qu'il aperçu la main. Une main cadavérique était clouée à un crochet sur le mur, à moitié dissimulée entre deux pans de tissus moisis. Le sang avant dégouliné du moignon sur la pierre froide, et on pouvait apercevoir l'extrémité d'un os. La main tenait la chaîne d'un médaillon dans ses doigts crispés, comme si elle eut servit de porte bijoux.
C'est à partir de cet instant que la panique le pris. Partir, vite, immédiatement même. C'était la seule chose qui lui vint à l'esprit. En y regardant de plus près, il s'épouvantat devant le réel aspect du râtelier, les lames étaient encore souillées de sang caillé. De larges tâches sombres étaient maintenant faciles à deviner sur les pierres froides du sol à ses pieds, et les écritures à peine visibles sur la couverture des grimoires ne ressemblait à rien de connu à ses yeux. Prendre l'or, remplir son contrat et partir le plus vite possible. L'or et partir. L'or, l'or, l'or rien que cela et s'en aller le plus loin possible. Le mendiant paniquait intérieurement de plus en plus vite, suant à grosses goutes. Ses doigts se crispèrent sur les accoudoirs de sa chaise, détachant une légère croûte rougeâtre qui vint se répandre dans le creux de sa main.
C'en était trop. Il était totalement paralysé de terreur, il réfléchissait à toute vitesse mais son corps refusait le moindre mouvement. Les reflexions filaient a cent a l heure dans sa tete. Où ? Où était il ? Se demanda il soudain. Où ? Où ? Où se trouvait malade ? Qui pouvait vivre dans un endroit pareil si ce n'est est un psychopathe ? Que se passait il ici ?? Ou était il par Sigmar et par tout les dieux ?! Il avait de nouveau disparu ! Volatilisé alors qu'il se trouvait face à lui il y a un instant ! Où était il ? Où ??
" Mais je suis là ", lui chuchota la voix cruelle de son employeur dans le creux de l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 04/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 20:18

Ce sont deux bonnes suites assez intéressantes. Elles mettent bien en place l'intrigue pour les textes futurs. Le style est toujours aussi unique ne serait-ce que par la longueur des textes. En effet, comme ils sont assez courts, c'est plus concis mais parfois l'action est divisée sur plusieurs extraits ce qui n'enlève rien à sa qualité sans compter que cela instaure un tempo assez rapide dans la lecture mais aussi dans l'action.

Je n'ai rien relevé de particulier mis-à-part parfois des lettres ou des accents oubliés et à un moment une lettre en trop à "un vieux bureaux"


Sinon, j'attends avec impatience la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 21:02

Merci pour ce commentaire encourageant Gilgalad ! Sourire
La suite est deja prete, et l'action va s'accelerer, mais vous verrez tout ca ce soir ou demain ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3669
Expérience de jeu (CV) : 5 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 22:46

J'ai lu ton texte et je suis à la fois comblé et contrarié Fou
Comblé par la richesse de tes descriptions, par le rythme de ton récit, par le fait justement que l'intrigue se développe pas à pas, sans sauter aucune étape Clap
Contrarié parce que tes personnages sont peu décrits, mais je suppose que c'est pour laisser le lecteur imaginer un peu soi-même (je fais ça moi-même, après tout Rolleyes ). Mieux : ton grand méchant sorcier est bien décrit, car il cache bien son apparence, ce qui pique ma curiosité Shifty

Je suis aussi contrarié parce qu'il n'y a pas la suite Happy

P.S. Relis-toi plus souvent par contre, car quelques petites fautes ont attiré mon attention respect

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 23:29

Merci pour cette reponse qui fait chaud au coeur ! ( sisi la moindre reponse compte pour donner envie de continuer Wink ) alors tout dabord les fautes, je m en excuse platement, je poste et tape depuis mon telephone, pas de correcteur donc, mais mea culpa cela ne m excuse en rien, je ferais donc plus attention ! Smile

Pour la description, elle arrivera dans 2 posts si tout va bien Wink vous saurez donc a quoi il ressemble finalement et y confronterez votre vision personnelle ! Sourire
Prochain episode demain des que je peux ! Sur ce je retourne dans mon caveau ! Tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Mar 9 Sep 2014 - 18:17

Voila la suite toute fraiche !! Sourire
Il y a eu un effort de relecture, et c est maintenant que vous saurez ce qu il va advenir de notre cher mendiant !
Sur ce je n en dis pas plus, bonne lecture a vous !


Alors que l'homme encapuchoné venait de se poster aux côtés de la chaise à laquelle se cramponnait le mendiant, il plaça ses lèvres à quelques centimètres de son visage avant de lui murmurer:
"Vous pensez tellement fort que je vous entends de l'autre bout de la pièce... "
Ses yeux se figèrent dans leurs orbites, ses cheveux se dressèrent sur sa tête et son dos fut parcouru d'un froid polaire tandis que ses muscles se raidirent. Un liquide chaud dégoulinait le long de ses jambes pendant qu'une tâche sombre s'étendait sur son pantalon. Alors avec une extrême lenteur, l'homme tira une longue lame courbée de son foureau caché sous sa cape. Le mendiant se fit violence autant qu'il put et esquissa un geste. Une main osseuse se posa immédiatement sur son épaule, et se crispa dessus. Le corps de l'infortuné mendiant fut traversé d'une vague de froid tranchant, lui donnant l'impression que tout ses os étaient devenus de la glace. Son esprit fonctionnait à pleine vitesse, effrayé comme jamais, mais son corps était déconnecté. Le couteau s'éleva jusqu'à son cou, et entailla légèrement sa peau. Puis, avec une précision chirurgicale, l'homme fit longuement glisser le coutelas, ouvrant lentement la gorge du malheureux centimètre par centimètre sans que celui ci puisse faire le moindre geste. La victime sentait la morsure cinglante de l'acier glacé qui découpait sa chair, et s'aperçut qu'une trace chaude et opaque coulait le long de sa gorge ouverte. Son sang glissait le long de sa poitrine, imbibant ses vêtements d'hémoglobine fraîche. Lorsque la lame fut arrivée à mi parcour, le bourreau fit preuve d'une impressionnante dextérité. D'un seul geste souple du poignet, il ouvrit en deux la gorge du mendiant, avant de replacer son arme dans son fourreau à la vitesse de l'éclair. Il retira alors sa main de l'épaule de l'homme qu'il venait d'égorger, et regarda avec amusement le corps tomber d'un seul coup de sa chaise, comme si on avait coupé les fils d'une marionnette. On eut dit que la main était la seule chose qui avait retenu sa chute.
Le mendiant tenta de hurler, il lutta de toutes ses forces et finit par y arriver, ou presque...
Le sang lui remonta dans la bouche, et la seule chose qu'il parvint à faire fut des bulles grasses et rouges, et envoya gicler de grosses goutes autour de lui. Lorsqu'il finit par toucher le sol, encore à demi conscient et se noyant dans son propre sang, il vit son bourreau accroupis face à lui. L'homme sorti une grosse poignée de pièces de sa bourse, et les lui glissa dans la main avant de refermer les doigts dessus. Il  susurra alors avec un sourire cruel sur les lèvres:
-"Vous vous souvenez de vos paroles ? Si je me rappelle bien c'était était quelque chose comme: " Pour ce prix là je vous suivrait jusque dans la mort patron " et j'avoue que je ne vais pas m'en priver . "
Il partit alors d'un éclat de rire sadique qui se répercutat en écho dans la salle. Et tandis que les derniers flots de sangs dégoulinaient de la gorge tranchée et que les yeux révulsés et grand ouverts du cadavre s'arretaient de ciller, une faible lueur apparu de nouveau dans les crânes répartis ça et là dans la pièce, pendant que des monologues chuchotés recommençaient....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 04/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Mar 9 Sep 2014 - 20:35

C'est une suite vraiment cool. L'histoire évolue vraiment dans un sens certes attendu, mais il y avait toujours un doute sur le futur destin du mendiant.
Sinon, au niveau des fautes, c'est vrai que dans cette suite je n'en ai pas trouvée qui saute aux yeux. Le style ne change pas beaucoup mais je trouve qu'il est vraiment caractéristique et je te conseille donc de ne pas le changer, du moins pas maintenant.

Du coup, je profite de cette réponse pour te dire que j'attends avec impatience la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Mar 9 Sep 2014 - 23:05

Merci a toi !
Pour la suite, je pense que justement l angle de vue et le cours de l histoire va pouvoir changer, et le rythme peut etre un peu s accelerer Smile
La suite sera postee demain Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3669
Expérience de jeu (CV) : 5 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Jeu 11 Sep 2014 - 12:43

En voila un qui n'est plus à même de récupérer le poste d'apprenti...
Affreux et dégoutant ! affraid

La suite !

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2695
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Sam 13 Sep 2014 - 10:35

Je viens de tout lire... Et je trouve ton histoire passionnante. Tes descriptions sont très bien réalisées, et les suites de courte longueur permettent de ne pas en avoir marre Happy

Par contre, surtout dans le premier texte, pense à mettre tes accents et toutes les apostrophes nécessaires. Quand tu as "il n'avait" et que le n n'est pas relié par l'apostrophe, il peut se trouver en fin de ligne et est donc coupé du verbe et ça bloque la lecture. Et donc il y en a une dizaine dans ton premier post.
Ensuite, il y a quelques fautes par ci par là, rien de grave, mais pense à vérifier tes conjugaisons. Du style, il n'y a pas de -t à la fin des verbes en -er quand tu conjugues avec "il" au passé simple (ex : il entra). Et toujours au passé simple, tu as plusieurs conjugaisons en -u dont il manque le -t, justement, à la 3ème personne.

La suite ! Clap

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Sam 13 Sep 2014 - 11:43

Merci pour les commentaires ! Sourire
Deja repondre a Von essen, " affreux et dégoutant " etait exactement l idee recherchee dans cette derniere partie, afin de faire decouvrir l horreur de ce personnage qui ne se montre pas avant meme que l'on connaisse son nom ou son visage Wink
A arken maintenant ( je dois avouer que vos reponses me vont droit au coeur ) merci pour ton encouragement tout d abord, ensuite la question des fautes et des accents Smile
Je me relirais bien plus attentivement a l avenir, c est promis ! Pour mes accents, j ecris et je poste depuis mon telephone tout simplement, et j ai la saisie automatique en horreur x)
Mais je ferais des efforts c est promis !
Pour la suite, ayant pris du retard ( a peine commence deja a la bourre... )
Je posterais des que possible une grande partie afin de me ratrapper, et vous decouvrirez enfin qui est ce personnage ! Wink
Merci de votre soutien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Dim 21 Sep 2014 - 19:33

Bonsoir à tous !
Après une semaine et un weekend chargé, j'ai enfin trouvé le temps de taper la suite ! Sourire Voilà donc le début de l'histoire de notre personnage principal, et le véritable commencement de son apprentissage... Wink
Mais je n'en dis pas plus et vous laisse découvrir du moins en partie ce personnage qui se cache depuis le début... Vampire



Le sang s’écoulait lentement de la gorge du mendiant et formait une large flaque qui se répandait sur les dalles glacées. L'homme qui venait de l’égorger se releva  lentement et retira sa capuche avec précaution… Il laissait pour la première fois apparaître son visage.

Il avait une figure cadavérique d’un blanc mortuaire et ses joues étaient creusées par une vieillesse prématurée. Des cheveux grisâtres tombaient le long de son cou de façon éparse et chaotique, certains liés en petites tresses plus ou moins longues. Une cicatrice traçait un horrible sillon profond et irrégulier sur son visage et courait sur le coté gauche en tranchant net sur sa paupière.Son œil droit, lui, était d’un bleu-gris profond qui semblait capable de lire en vous à cœur ouvert et de percer vos plus sombres secrets. Il luisait au fond de son regard une lueur d’intelligence peu commune et redoutable. Cet homme dépourvu du moindre scrupule finit par sourire, découvrant des dents crasseuses et jaunies. Il passa sa langue pâteuse sur ses lèvres, semblant savourer l’instant. C’est alors qu’il ouvrit son œil gauche, ou du moins ce qu’il en restait. Un œil de verre poli, dont le centre était occupé par un minime fragment de malepierre finement taillé, et qui fixait le cadavre fraîchement assassiné. Après quelques secondes de contemplation il se décida. Il retira sa cape et l’accrocha à la chaise au centre de la pièce, dont les accoudoirs recouverts d’une nouvelle couche de sang avaient supportés les mains du mendiant quelques minutes plus tôt. Ses bras étaient maintenant visibles. Ils étaient secs, mais capable de faire preuve d’une force et d’une vivacité que l’on ne leur soupçonnaient pas. C’est sur cette chair mutilée que d’autres cicatrices étaient révélées à la lumière blafarde de la salle. Elles étaient longues, difformes et mal guéries,  c’était le résultat d’un accident survenu quelques mois plus tôt lors d'une expérience. Son dos jusque là voûté se redressa, révélant sa véritable taille. Il était plutôt grand, ce qui le rendait facilement repérable, pour cette raison, il préférait se courber un peu, chose qui, grâce à la force de l’habitude, était devenu un simple réflexe.

Cet individu peu recommandable et totalement dépravé se nommait Ulrich Von Schädel, et contrairement à son aspect d’homme mur  et grisonnant, il allait à peine sur ses trente ans. Mais dans ces contrées où l’on vieillissait déjà vite, et où l’on succombait à tout âge, il pouvait s’estimer heureux d’avoir atteint ce stade de la vie. Ulrich s'arreta momentanément, puis s'assit sur la vieille chaise de bois tout en fixant le cadavre dégoulinant et poisseux. La vision de la mort dans son état le plus pur avait réveillé quelque chose au fond de lui. Il se laissa alors voguer au gré des vieux souvenirs de sa vie d'antan...


Dernière édition par siegfried der blutdurstig le Jeu 2 Oct 2014 - 19:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 04/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Dim 21 Sep 2014 - 19:57

C'est vraiment une très bonne suite. On en apprend beaucoup sur le personnage qui est plutôt bien développé dans cette partie de ton récit. Le point positif est que tu n'en as pas trop dit. Il nous reste encore à savoir pourquoi exactement il veut devenir nécromancien et comment il compte y arriver.

Bref, j'attends la suite avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Dim 21 Sep 2014 - 21:00

Merci ! J ai effectivement voulu lever le voile sur le physique et l histoire de Ulrich en premier dans cette partie, mais je ne parle pas de sa mentalite ses buts ou ses choix et leurs origines Smile
Je compte justement developper cette partie du personnage dans mon prochain post, demain si possible Wink
Pour ce qu il en est d atteindre ses objectifs, c est justement le but du récit, imaginer l apprentissage des arts noirs... Vampire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 04/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Lun 22 Sep 2014 - 18:01

Ce que je trouve bien dans ta démarche, c'est que tu as révélé certaines choses mais pas tout pour nous laisser avec beaucoup de questions. Et je trouve cela vraiment très intéressant au niveau scénaristique. En effet, cela nous oblige à continuer à te lire pour avoir les réponsesà nos questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Lun 22 Sep 2014 - 18:10

Mais c est justement le but ! Se poser les questions de qui quoi quand et comment n est ce pas essentiel ? La mortalite n est elle que le debut, ou vouloir la combattre est il vain ? Fou
*siegfried qui sort de philosophie et qui va developper ses bonnes idees a la taverne *
Plus serieusement, la reponse a vos questions viendra avec les suites, je vais dailleur tenter d en poster une ce soir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3669
Expérience de jeu (CV) : 5 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Mar 23 Sep 2014 - 9:35

J'ai beaucoup apprécié le premier gros paragraphe  Cool
Description bien menée, fluide, riche en vocabulaire, rien à redire respect

Pour la suite, je dirais oui, mais avec réserve : dans ce second paragraphe où tu racontes une part du passé du nécromancien, tu changes de point de vue, passant de celui de narrateur extérieur à celui de narrateur omniscient. L'histoire est on ne peut plus réaliste, mais c'est ce changement de point de vue un peu trop brusque qui m'a pris à rebrousse-poil... Comme si tu mettais côte à côte deux parties de puzzle qui ne s'assembleraient pas parfaitement Camouflé Ninja    
Ta description est très détaillée et à rythme plutôt mesuré, alors que dans la seconde partie, tu accélères brusquement le tempo et balances toutes les morts d'un seul coup... sans montrer l'effet que ça a sur le jeune, comme si nous étions sensés le deviner. J'en devine certes les grandes lignes, mais... Bref, je trouve que dans cette dernière partie, tu accélères trop le rythme du récit, brisant soudain la belle cohérence des événements que l'on y voyait depuis le début...  

En espérant que l'on se remette vite dans le quotidien et les projets du sorcier, je demande la suite Happy

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried der blutdurstig
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 833
Expérience de jeu (CV) : Diverses armees jamais reellement jouees en 40k ( Space marines, Ork, Tyranides, Chaos ) Trois armees a WHB, skavens, chaos et particulierement CV joués dès que c est possible
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: L'apprentissage   Mar 23 Sep 2014 - 11:57

Tu as tres fite decele la faiblesse de cet extrait... j avoue que j ai voulu accellerer le rythme Innocent

J aimerais en fait faire une petite partie sur Ulrich et ce qu il l a pousse sur cette voie sombre ( en un peu plus rapide que d habitude ) avant de reprendre le recite au present et ses actes apres l assasinat du mendiant Smile

Je pense que j editerais le message afin de supprimer la partie qui coince et la reinserer au debut du post suivant afin que ce soit plus clair, merci de ta remarque von essen Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'apprentissage   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'apprentissage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Apprentissage accéléré
» [Majan, Raphaël] L'apprentissage
» Apprentissage de la langue française sur notre forum
» Apprentissage des langues à l'école primaire
» Bell X-1A apprentissage BD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: