AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Récit non WHB] Asiran Worlds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MrPekhal
Squelette
Squelette
avatar

Nombre de messages : 35
Expérience de jeu (CV) : Aucune !
Date d'inscription : 05/01/2014

MessageSujet: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Lun 6 Jan 2014 - 22:46

Bonsoir à vous, suceurs de sang de tous poils !

Outre le fait que je trouve ici tout ce qu'il faut pour bien appréhender ma toute nouvelle force CV, je m'aperçois que ce forum est également un grimoire d'histoires toutes plus palpitantes les unes que les autres ! Il me tarde donc d'ajouter mes mots aux vôtres, en espérant bien entendu que cela vous plaise et que les retours seront constructifs ( à défaut d'être nombreux, mais restons rêveurs...  Rolleyes  ).


Alors voila, j'ai dépoussiéré un texte que j'avais écrit il y a quatre ans de ça, ce qui me donne un p'tit coup de vieux quand même ( je me revois encore l'écrire ). Mais j'ai un vrai coup de coeur pour celui-la en particulier, alors bon... Le voici le voilà  Blushing 
Ce récit était censé être le début d'une longue série d'écrits, mais je n'ai malheureusement jamais donné suite au projet. Ce-dit récit était censé regrouper une histoire de medieval fantasy avec une autre partie plus futuriste ; c'est cette dernière que je vais vous présenter en guise de mise en bouche.
Si il n'a pas été réécrit, dans son intégralité, ce texte a été néanmoins remanié pour l'occasion. Et oui, quatre ans plus tard, y'a des choses qui ont changé...


En vous souhaitant une bonne lecture.


Regards croisés. Eclat dans les yeux. Au milieu du tumulte, Thran aperçut un l'éclat noir accompagné d'un hurlement strident... Ce cri de douleur qu'il connaissait si bien.

Fracas des armes. Souvenirs, jaillisant à gros bouillons de son esprit meurtri.
Il vida son chargeur sur un ennemi, et se saisit d'Ankaleth, sa grande lame.

Eclat blanc. Pur. Cris de souffrance de ses ennemis, agonie des vies dans un tonnerre de lumière.
Il esquiva souplement le couteau d'un adversaire qui fusait vers sa gorge et se plaqua au sol juste à temps pour éviter la salve de plomb qui lui était destiné. Il se releva, et dans un ample mouvement circulaire trancha les membres qui avaient eu la malchance de se trouver sur son chemin.
Cris d'agonie. Flots de sang, tels une immense vague écarlate.
Silence.

Thran regarda autour de lui. A quelques mètres, celle que l'on nommait "La Faucheuse" continuait sa danse de mort, arrachant les vies des hommes de Thran tels autant de blé murs.
Interdit, il contempla le morbide spectacle qui se déroulait devant ses yeux. Ces quelques secondes d'immobilisme parurent à son esprit comme une éternité.
"Enfin, je vais y mettre un terme, pensait-il. Ma vengeance... Ma quête touche à sa fin..."
Ses pensées se frayaient un chemin vers ses lèvres à travers un brouillard rouge-orangé.

« Dégagez ! Repli vers les positions ! Hurla-t-il, la voix déformée par la haine.
-Elle est pour moi !

Les bras s'abaissèrent. Les jets de plomb se tarirent, les hurlement des batteries de suppression diminuèrent, pour se taire enfin. Les canons des machines fixaient le ciel en fumant, attendant le combat final.
La Faucheuse s'était immobilisée et tournait le dos à Thran. Le mercenaire pouvait apercevoir ses longs cheveux blancs qui lui tombaient jusqu'aux genoux, et sa grande faux de bois noir parachevée en son sommet par une croix, qui se terminait en fer de lance. Sa tenue légère ne laissait apercevoir aucune protection. Et malgré cela, elle ne présentait aucune trace de combat, pas la moindre égratignure.

-Réglons nos comptes, Faucheuse ! Essaye de prendre ma vie comme tu as lâchement pris celle de mon père !

Ce fut une jeune fille qui se tourna vers Thran.
Stupeur. Vision irréelle, glacée.
Ses traits étaient ceux d'une adulte tout juste sortie de l'adolescence, et son aura de mort dénotait avec une fragile tristesse, qui s'imprimait sur son corps maigre. La vision pris le mercenaire à la gorge.
"Si longtemps... Et pourtant si jeune... C'est impossible."
L'esprit du colosse peinait à analyser les informations envoyées par ses nerfs optiques à son centre nerveux. Soudain, sa tête commença à tourner sans qu'il y prenne garde, alors que la frêle jeune fille se tournait vers lui. Elle le toisa, elle sur un petit tas de débris et lui du haut de ses deux mètres et des poussières, pris au dépourvu par un regard qui semblait voir une autre réalité...
"Des yeux aveugles", constata-t-il.
La voix de Yara s'éleva dans le ciel.

« Thran, l'éclat blanc.
Ces mots prononcés sans la moindre émotion firent frissonner le mercenaire.

-J'ai entendu ton épée chanter toute à l'heure. Je savais qu'aujourd'hui, elle viendrait réclamer ma vie...
Elle avait déclaré cela sur le ton de la constatation. L'analyse pure et simple d'avoir reconnu la musique effrayante qui avait depuis toujours bercé ses cauchemars.

-Seulement, ta voix n'est pas la même... Pas la même qu'il y a vingt ans...
Sa main se resserra sur le manche de sa faux.
-Pourquoi... Pourquoi... Qu'ais-je fait pour que tu me haïsse tant? Répond-moi, avant que je ne t'ôte la vie.

Les pensées de Yara défilaient à toute vitesse comme un film que quelqu'un aurait passé en accéléré. Pensées de douleur. Pensées de haine, de cauchemars. Scène qui s'achève dans un éclair de lumière blanche, qui lui avait pour toujours fermé la porte sur le monde des images et des couleurs.
Le film s’arrêta.
Un bruit continu. Ploc, ploc. Sang qui goutte sur le sol. Larmes qui se diluent dans la terre.
Une émotion. Tristesse d'autrui. Vision d'un homme qui pleure sur le champ de bataille.


Thran laissa couler les larmes qui roulaient sur ses joues.


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 2677
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Lun 6 Jan 2014 - 22:56

Chouette introduction !  Smile 
Mais je ne peux m'empêcher de souligner une chose... J'ai l'impression de revoir mon style à ses débuts. Imprégné, voire immergé du style de Pierre Bottero. C'est flagrant. Ca me fait à la fois une impression de fraicheur et de nostalgie.
Ne prends pas ça comme un point négatif. Comme dit, je le faisais aussi, puisque c'est lui qui m'a donné le goût d'écrire. Mais essaye d'écrire dans l'optique que Pierre n'est que le pilier qui t'aidera à avancer, pour finalement trouver ton propre style  Wink (du coup, ça date d'il y a quatre ans. Je ne sais pas comment tu écris maintenant, donc c'est relatif.)

Mais sinon, j'aime la façon dont tu présentes l'histoire. On y entre directement, et on devine avec joie qu'on découvrira peu à peu les persos à travers leurs actes ou leur passé.
Du coup, je vais faire honneur à la tradition... La suite !  Clap

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : 2 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Lun 6 Jan 2014 - 23:02

Tu passes le test de la grammaire/orthographe/conjugaison avec brio après ma première lecture  Cool 

L'ouverture est plutôt vague, elle te permet certainement d'avoir plus de possibilités pour le développement ultérieur de l'univers et des personnages.

Le style est poignant, il colle bien au début de l'histoire, qui énonce apparemment une tragédie qui se déroule sous nos yeux.
J'attends cependant une intrigue plus détaillée, ô cher confrère  Vampire 

La suite ! La suite !

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrPekhal
Squelette
Squelette
avatar

Nombre de messages : 35
Expérience de jeu (CV) : Aucune !
Date d'inscription : 05/01/2014

MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Lun 6 Jan 2014 - 23:17

Déjà des retours ? Je suis flatté !  lol 

Je me suis fais la même réflexion que toi, Arken, en relisant mon texte ce soir. Il faut dire que je partage à peu près la même chose à l'égard de Pierre Bottero, à savoir l'amour de l'écriture, qu'il a su transmettre à nombre de personnes à travers ses écrits. J'étais à l'époque très actif sur le forum dont je t'ai déjà parlé, et c'est là que j'ai commencé à écrire et publier mes premiers textes.

Pour un ancien bachelier littéraire, il est de rigueur que mon écriture soit un tant soi peu allégée des phôtes d'ortaugraffe, cher Von Essen Wink Bien qu'il doit y en avoir quelques-unes cachées par-ci par-là... Les fourbes.

Content que ça vous plaise ! Je vais de ce pas réfléchir à une suite... Ou plutôt au début !

Peace Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexy999
Loup funeste
Loup funeste
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 129
Expérience de jeu (CV) : Aucune
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Lun 6 Jan 2014 - 23:17

C'est ... particulier, et non point désagréable. J'aimerais élargir cette première impression, mais je ne ferais que répéter ce que mes camarades plus véloces ont dis bien avant moi. J'attend donc de voir la suite avec impatience, cependant, le fait que tu ais pondu un texte d'une si grande qualité à quatorze ans me laisse pantois. Sur les forums que je fréquentais, j'étais le seul ou le meilleur écrivant, je suis satisfait d'avoir rejoint celui-ci où je peux côtoyer de bien meilleurs écrivains amateurs que je ne le suis.  Clap


Dernière édition par alexy999 le Mar 7 Jan 2014 - 7:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrPekhal
Squelette
Squelette
avatar

Nombre de messages : 35
Expérience de jeu (CV) : Aucune !
Date d'inscription : 05/01/2014

MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Mar 7 Jan 2014 - 0:20

EDIT : J'ai posté deux fois le même message par inadvertance, mais n'arrive pas à supprimer définitivement celui-ci... La commande n’apparaît tout simplement pas. Je m'excuse auprès du staff pour cette action involontaire.


Dernière édition par MrPekhal le Mar 7 Jan 2014 - 0:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrPekhal
Squelette
Squelette
avatar

Nombre de messages : 35
Expérience de jeu (CV) : Aucune !
Date d'inscription : 05/01/2014

MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Mar 7 Jan 2014 - 0:26

Toi aussi Alexy tu étais amateur de forums ? Pour ma part je n'en a jamais côtoyé qu'un ou deux, dont un de littérature, ou l'on échangeais beaucoup via nos écrits/dessins/créations. Si tu es friand de récits amateurs, je te passerais volontiers l'adresse ; tu rougirais devant tant d'écrits de qualité ( y'en avait vraiment beaucoup ! ).

Je m'aperçois que j'avais en fait déjà écrit un peu sur le début de cette histoire, mais plutôt que vous les redonner tels quels je vais essayer de les retravailler plus largement, histoire de voir ce que ça donne.

Et aussitôt dit, aussitôt fait ^^

Atorn s'était accroupi en haut de son perchoir. De là, il avait une vue d'ensemble de la luxueuse demeure secondaire, dont les lumières encore allumées supposaient que les habitants n'avaient pas tous sombré dans le sommeil. Il jeta un regard sur sa montre, attendant l'heure propice.

Devant le portail d'entrée, l'oeuil incandescent d'une caméra balayait la route sur toute sa largeur. Plus loin, un petit chemin de terre serpentait jusqu'à un escalier de marbre qui précédait une massive porte en bois ancien. Dans quelques secondes, les deux gardes en poste depuis deux heures déjà disparaîtraient derrière celle-ci pour laisser la place à leurs collègues.
"Réglés comme un coucou", pensa le mercenaire en voyant disparaître les deux hommes.

D'un bond, il sauta du conifère dans lequel il était posté, son manteau noir bruissant à peine dans l'air nocturne. Son élan le propulsa directement dans la cour intérieure, déjouant la surveillance des caméras.
Il s'avança d'un pas tranquille vers la porte. Bien qu'imposante, sa silhouette se faisait discrète parmi les ombres projetées par les divers éclairages domestiques. Le seul bruit que l'on pouvait entendre - si c'en était bien un - provenait du large fourreau accroché dans son dos par une sangle. L'objet semblait frémir par intermittence, et se tu lorsqu'Atorn s'arrêta devant l'imposante entrée. L'homme jeta négligemment un regard par dessus son épaule, et s'adossa au mur en sortant une cigarette de sa poche.
La porte s'ouvrit, et deux nouveaux gardes sortirent sur le palier.
" Ça va, fait pas trop froid ce soir, fit le premier. J'commençais à en avoir marre de me les geler...
- Arrête de te plaindre, coupa sêchement l'autre. Pense aux thunes et fais pas ton difficile ; c'est qu'un contrat temporaire de toute façons. Et évite de fumer, tu sais que le patron déteste ça.
- Je fume pas, qu'est-ce que tu racontes... Je croyais que c'était toi qui avais... "
Les compères se retournèrent comme un même homme.
Atorn releva la tête, et expulsa sa bouffée vers les gardes, qui commencèrent à sortir leurs armes de leurs holsters.
- Trop tard les gars, fit le chasseur de primes.
D'un mouvement fluide, il dégaina son Magnum AT, qui ôta deux vies dans une gerbe sanglante.
Il écrasa sa cigarette du talon, et sorti son deuxième Magnum avant de faire voler la porte d'un puissant coup d'épaule. Immédiatement, le hurlement strident de l'alarme se déclencha, et il entendit comme une colonie de rats se déplacer dans sa direction.
" C'est parti ", pensa-t-il.
Dans son dos, la chose frémit d'impatience.
Atorn ferma les yeux.
Les gardes affluaient de chaque côté des escaliers qui surplombaient le grand hall d'entrée, hurlant des ordres et se mettant en position défensive. Comme toujours, le sang d'Atorn se glaça dans ses veines. Les battements de son cœur se réduisirent en une fraction de seconde jusqu'à devenir infime, à peine un murmure dans son horloge interne. Le temps sembla se diluer.

Il prit une grande inspiration, ouvrit les yeux, et bondit.

Ses pistolets jumeaux crièrent des litanies de plomb qui se déversèrent telle la foudre sur ses infortunés adversaires. La musique de mort se faisait toujours plus pressante alors que le chasseur évoluait dans l'espace, bondissant sur les commodes, se réceptionnant au milieu de ses ennemis. Malgré tout, les hommes de main affluaient, toujours plus nombreux.
" Ça fera plus de boulot pour la morgue, soupira-t-il intérieurement."
Il appuya sur la détente de ses armes, et seuls deux "clics" sonores lui répondirent. Étouffant un juron, il les rengaina à la vitesse de l'éclair et se déplaça juste à temps pour éviter une lame de katana qui l'aurait décapité. A son tour, il tira son arme de son fourreau.
La large lame, qui mesurait au moins la taille d'un jeune adulte, illumina la pièce d'un éclat aveuglant. D'un même geste, les sbires se couvrirent les yeux de leurs mains, stoppant net leur progression.

L'épée eut un cri de triomphe...

... et Atorn trancha.

Les membres volèrent, désarticulés, et l'hémoglobine jaillit des plaies et blessures.

En quelques secondes, la trentaine d'hommes qui se tenaient là reposaient maintenant dans leur propre substance, dont les lumières des lustres octroyaient un vague reflet doré.

Le mercenaire ôta le sang de sa lame d'un mouvement sec du poignet, et s'enfonça dans les couloirs de la villa désormais silencieuse.


Voici ce qui se veut être donc le début de l'histoire, bien avant le premier extrait que vous avez lu. La première partie a entièrement été réécrite, mais j'ai laissée quasiment telle quelle la scène de combat ( je ne voyais pas grand chose à modifier ).

Enjoy ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 2677
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Mar 7 Jan 2014 - 0:29

Ca change ! On a du mal à se remettre dans un monde moderne... 
"Une montre ? Comment ça une montre ? Y'en a pas dans... Ah oui, on est plus dans le médiéval  Fou "

Une petite faute qui m'a troublée :
Citation :
l'oeuil incandescent

Et du coup, ton style est tout autre ! On a l'impression d'avoir deux auteurs différents  Razz 
Et AMHA celui-ci te va mieux  Wink 

La suite !  Clap

EDIT : je crois que c'est à cause de mon message. Ca m'est déjà arrivé, mais on ne peut le supprimer que si c'est le dernier. Et vu que maintenant c'est le mien...  Ermm

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexy999
Loup funeste
Loup funeste
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 129
Expérience de jeu (CV) : Aucune
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Mar 7 Jan 2014 - 8:06

Très beau travail, mais je me pose une question : Pourquoi attendre la relève des gardes et la jouer infiltration si c'est pour entrer en fanfare par la grande porte et faire un massacre ? Eviter les caméras je veux bien, mais pourquoi éviter les gardes dans un premier temps  Fou 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3346
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 04/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Mar 7 Jan 2014 - 9:45

Je viens de lire tes textes ayant des problèmes d'internet le soir dans l'appartement familial.

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre mais je n'ai pas du tout été déçu. En ce qui concerne le style, j'ai aussi remarqué que le premier ressemble au style de Pierre Bottero mais ta propre touche. En revanche le deuxième texte est plus intéressant à ce niveau puisque tu t'en ai affranchi.

Pour l'histoire, j'attends qu'elle soit un peu plus développée. En effet, cela se situe dans un univers futuriste et j'attends d'avoir plus de précision sur celui-ci. C'est peut-être le contre-coup d'une de mes matières qui étudie les relations entre la science et la science-fiction.


Et j'attends la suite avec impatience.



Gilgalad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : 2 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Mar 7 Jan 2014 - 10:01

Oh oui, nous aimons tous la doublette de guns et la grosse épée dans le dos  Clap 
Quel massacre, quelle belle description pour un massacre, et la qualité de l'écriture fait qu'on s'y croirait ! J'ai cru me retrouver dans des scènes d'animation qui me sont fort familières...

La suiteuh !

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrPekhal
Squelette
Squelette
avatar

Nombre de messages : 35
Expérience de jeu (CV) : Aucune !
Date d'inscription : 05/01/2014

MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Mar 7 Jan 2014 - 16:23

Merci pour vos commentaires, vous n'imaginez pas à quel point ça me fait sourire, autant de retours alors que j'arrive à peine dans cette immense crypte ^^

C'est donc ta faute Arken... Pas bien !
Tu crois que je devrai reporter la chose aux admins ou je peux laisser ça comme ça ?
Désolé pour la faute, maudits nyeux ! Je sais jamais comment l'écrire, y'a des mots comme ça...

Alexy, je pourrais répondre qu'Atorn voulait avoir le temps de fumer sa clope tranquille avant de passer à l'action... Mais j'avoue que je n'avais pas réfléchi à ça, ce passage servait uniquement à avancer la scène de combat qui allait suivre.

Merci pour ton intérêt, Gilgalad ( qu'un personnage aussi illustre me lise, que d'émotions ! ). Je vois que vous êtes quelques-uns à connaitre P.B, ce qui dans le fond ne m'étonne que peu. Quand aux descriptions de l'univers, elles viendront plus tard lorsque j'aurais achevé les présentations entre vous et les différents protagonistes. L'idée datant de quelques couples d'années déjà, j'avoue n'avoir jamais poussé plus avant la structure de l'univers dans lequel mes personnages évoluent... Je me promet d'y remédier ASAP  Smile

Sans plus attendre, la suite...

Le mercenaire ôta le sang de sa lame d'un mouvement sec du poignet, et s'enfonça dans les couloirs de la villa désormais silencieuse. Il se mit à courir pour couvrir plus de distance, car le remue-ménage provoqué par son entrée avait pu causer la fuite de son contrat. Dans deux heures, son commanditaire prendrait livraison de la commande, et il n'avait pas pour habitude d'être conciliant sur les délais. Atorn pressa le pas.

Il arriva devant une immense baie vitrée, qui surplombait les restes de l'immense propriété. On pouvait apercevoir des haies taillées avec soin qui convergeait vers un kiosque, protégé des intempéries par deux immenses chênes noueux. Le couloir se poursuivait à sa gauche, tandis qu'à sa droite se trouvait le sas permettant l'accès à l'ascenseur qui descendait jusqu'au jardin. Agacé, il secoua son poignet pour faire glisser sa montre, et appuya sur un bouton avant de la porter à ses lèvres.
" Hologramme, code Harponnen K8, intérieur du bâtiment. "
Une reproduction en trois dimensions se matérialisa au dessus de l'objet, dessinant au fur et à mesure les différentes parties de l'établissement. En quelques secondes, une copie conforme et détaillée de la villa apparu, et une voix mécanique résonna contre les murs du corridor.
- Localisation de la cible en cours. Localisation de la cible terminée. Huit mètres, angle gauche, 90° depuis votre exacte position.
Il se tourna vers le couloir.
Un chuintement le fit se retourner instantanément. Les portes du sas s'ouvrirent sur un vieil homme en tenue militaire, installé dans un fauteuil antigrav-médical dont les Leds clignotaient au rythme des différents appareils qui assuraient sa survie. L'ensemble blanc et lisse contrastait avec la Winchester de calibre 40 braquée sur le torse du mercenaire. Si le canon tressautait légèrement, le regard de l'homme, lui, ne tremblait pas.
- Hé, grand-père, fit Atorn d'un ton dégagé, tu devrais ranger ton antiquité avec tes prothèses usagées. On n'sait jamais, un armurier pourrait te la dépoussiérer pour que t'ailles l'accrocher au dessus du chauffage central...
- Epargne-moi ta verve, gamin. J'ai pas besoin d'un fusil à fission pour transformer ton crâne en bouillie, répondit l'autre sèchement.
" Dans deux minutes, la milice sera là, et si tu bouges ne serait-ce que le bout de la pulpe qui te sers de lèvres je te jure que je t'explose le...
- La ferme.
L'ambiance déjà tendue se fit soudain glaciale. Bien qu'affectant toujours le calme, les pupilles du chasseur s'étaient soudain étrécies et semblaient vouloir transpercer l'homme dans son fauteuil. Il s'accroupit tout en se rapprochant, jusqu'à ce que le canon de l'antique fusil vienne se coller à la jonction de ses sourcils et de son nez.
- Tu ne m'arrêtera pas Heinrich, et tu le sais. Tu vas maintenant me dire ou se trouve le reste de la famille.
Ensuite, je te tuerais.
Il avait achevé sa phrase sur un ton monocorde, sans aucune trace de l'ironie qui l'avait pris quelques secondes plus tôt.
- Comment oses-tu... Après toutes ces années, venir échouer comme tant d'autres... Mon éducation aura donc été si vaine, pour que mon propre fils s'adonne aux pires bassesses, tel un rebut ? Il eut un rire qui fit l'effet d'un aboiement sec.
" Je croyais pourtant t'avoir bien éduqué, que tu servirais loyalement les intérêts de ta famille plutôt que retourner dans la misère. Quelle honte, mon propre fils... "
A ces mots, le fusil vola et le vieillard se retrouva suspendu à un bon mètre au dessus du sol carrelé. Une main cruelle lui enserrait la gorge, et le fauteuil médical s'affolait de l'absence de son patient en clignotant à qui mieux-mieux.
Atorn écumait. Il cracha sa colère entre ses dents serrées :
- Tu n'es pas plus mon père que tu n'es roi, sale enfoiré !
- Greuh... Pitiérgl... tenta d'articuler Heinrich.
Mais son tortionnaire n'écoutait plus, le regard voilé de rouge, des pensées zébrées de haine défilant dans son esprit. Parmi toutes ces images confuses prédominaient celles du sourire de son père d'adoption, jeune, plein de bonté, remplacé par sa caricature en fauteuil roulant qu'il tenait à sa merci. Remplacé par ce qui était le symbole de l’oppression du peuple depuis une décennie.

Un craquement suivi d'un râle le tirèrent de ses pensées, et il se rendit compte de son erreur. La colère avait resserré sa poigne jusqu'à briser les vertèbres du vieil homme qui rendait l'âme, la tête relevée en un angle improbable. Interdit, le mercenaire reposa l'homme dans son fauteuil, tentant maladroitement de faire tenir sa tête droite. En vain. L'ombre d'un regret passa dans son regard, puis il détourna la tête en fermant délicatement les yeux de celui qui avait été à la fois sa fierté et sa honte. Il murmura rapidement une prière, et se redressa en reniflant.

La sirène de la milice résonnant dans le lointain lui fit l'effet d'un choc électrique. Il se dirigea comme un automate vers la porte du sas, avant de se rappeler la raison de sa présence en cet endroit. Faisant volte-face, il se hâta en direction de la deuxième porte aux alentours, au bout du couloir, à huit mètre d'un fauteuil soutenant le corps sans vie d'un vieillard illustre.


L'intrigue se détaille, le mystère s'éclaircit par endroits mais s'assombrit encore plus...

P.S : Contrairement aux deux autres textes qui contiennent plus ou moins largement des traces de mon ancienne écriture, celui-là a été entièrement fait en cette journée de l'an de grâce 2014. Voilà voilà =)

Peace, bonne lecture !


Dernière édition par MrPekhal le Mar 7 Jan 2014 - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3346
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 04/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Mar 7 Jan 2014 - 20:34

Citation :
Merci pour ton intérêt, Gilgalad ( qu'un personnage aussi illustre me lise, que d'émotions ! )
Merci à toi. Mais je ne suis pas aussi illustre que les récits que j'écris  Crying 

Dans l'ensemble on remarque que ton style a évolué. Même quand tu avais repris le texte précédent. Il est d'ailleurs moins proche de celui de P.B. maintenant j'ai l'impression. Mais il est très bien comme ça, ne t'en fais pas.

Sinon je comprends pour la description plus approfondie de l'univers mais sache que je ne la réclamais pas tout de suite. L'histoire progresse suffisamment bien pour me contenter.


Citation :
jusqu'à briser les vertèbres du vieil homme, qui rendait l'âme la tête relevée en un angle improbable.
Je n'ai pas bien compris cette phrase. Il manque un mot entre "l'âme" et "la tête" ou pas. Si ce n'est pas le cas, aurais-tu l'amabilité de m'expliquer cette phrase ? (soit dit sans ironie)


En revanche, j'attends avec impatience la suite. Ou sinon  Devil Devil  (nan je déconne, quoique...)



Gilgalad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrPekhal
Squelette
Squelette
avatar

Nombre de messages : 35
Expérience de jeu (CV) : Aucune !
Date d'inscription : 05/01/2014

MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Mar 7 Jan 2014 - 21:22

Tu as raison, y'a une faute de virgule...

C'était plutôt [ ... du vieil homme qui rendait l'âme, la tête relevée en un angle improbable. ]
En gros, vu qu'il a la nuque brisée, je te laisse imaginer sa posture... Est-ce plus clair ainsi ? =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : 2 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Mar 7 Jan 2014 - 22:16

Plus le récit avance, plus le style me plaît !
Non pas que le premier texte était dur à lire, mais il était un peu trop... éthéré à mon gout  Ermm

Concernant la narration, j'adhère au mystère du personnage, par contre serait-ce possible de laisser deux-trois repères par-ci par-là, histoire de se situer un peu dans le lieu et l'Histoire ? Rolleyes  

La suite, ou sinon Gilgalad et moi sommes deux  Mrgreen 

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 2677
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   Jeu 9 Jan 2014 - 11:38

Belle suite ! J'aime la montre gadget et l'épée à moitié vampire  Mrgreen 
Et je plussoie Gilgalad quand à ton style. Tu as su développer le tien avec brio en te détachant de celui, si particulier, de Pierre.

Juste un petit détail... Je ne connais pas l’abréviation ASAP. Quelqu'un peut-il éclairer mon ignorance ?  Happy 


La suite !  Clap

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Récit non WHB] Asiran Worlds   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Récit non WHB] Asiran Worlds
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Sabbat Worlds édité par Abnett (4,5)
» [NEWS] Stargate Worlds à l'air mal barré
» The Savage Worlds of MLP
» Worlds Within
» [JEU] MINI GOLF WACKY WORLDS 3D : Jeu de mini golf 3D [Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: