Armées Comtes Vampires et mort-vivants


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Soeurs de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alexy999
Loup funeste
Loup funeste
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 129
Expérience de jeu (CV) : Aucune
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Soeurs de la nuit   Sam 28 Déc 2013 - 15:14

Petit récit One-Shoot écris pour le concours de récit de PPHL, si on le compare avec le vôtre ,c'est comme comparer une ferme à l'abandon avec Mosanto Company mais on nous tenions à nous départager dans une deuxième édition, un membre et moi même, ex-aequo de l'année passée (pour la petite histoire, le classement actuel nous donnes encore ex-aequo, si vous voulez aller voter ne vous en privez pas)   

http://lizardmen.forumactif.com/t4410-second-concours-de-recit-les-participations


Sœurs de la nuit



- Pourquoi avoir fait ça ? Demanda d'un ton attristé l'une des deux femmes.

L'autre ne lui répondit pas, se contentant de sourire, un sourire tordu par la douleur. Crachant du sang par intermittence au point d'en avoir le visage méconnaissable. Elle était allongé dos au sol, respirant lentement l'air à l'odeur infecte de mort, ne ressentant plus comme seule sensation que le contact glacé de la pierre sur son échine. La plaie n'était pas conséquente, mais elle était profonde, s'enfonçant en plein dans sa poitrine, le carreau d'arbalète avait éventré son cœur.

- Rynn, pourquoi avoir fait ça ? Répéta à nouveau la première femme.

Le flamboiement des torches éclairait parfois leurs visage, mais dans ces profondes et obscure catacombes, même les flammes semblaient hésiter face à l'obscurité. Pourtant, cette faible lumière, révélait les courbes gracieuses, les traits raffinés et les oreilles légèrement en pointe des deux elfes. Et les lueurs de l'incendie, qui gagnait les échafaudages de bois pourris, ne fit qu’exhauster ces formes inhumaines et pourtant si tendres. Comme si le feu dansant sur leur corps, renforçait l'aspect tragique des choses qui s’étaient produites.

- Tu ... tu aurais fait la même chose à ma place Aelexia. Ses premiers mots chassèrent dans un gargouillis le sang qui avait commencé à s'accumuler dans sa gorge. Elle les prononça avec une volonté de vivre si forte, que cela en mit mal à l'aise sa camarade.
- N'en soit pas si sûre, ta loyauté envers moi n'a pas d'égale que je connaisse. Tu en fais toujours trop par rapport à ce que je peux attendre de toi et tu n'attend de moi que dans la nécessité la plus extrême ...
- C'est ... C'est le rôle d'une grande sœur.

Lentement, Rynn releva faiblement son bras, à la rencontre de la chevelure dégringolante d'Aelexia. La laissant filtrer entre ses doigt comme des gouttes de pluie. Elle contempla pour ce qui était probablement la dernière fois, les longues mèches sombre comme la nuit qu'elle admirait tant par le passé. Quand elle croyait encore, naïvement, que si ses boucles blondes, aujourd'hui maculées de sang, avaient été une lisse et noire chevelure, l'Asure aurait pu s'enfuir et se cacher parmi ses esclavagistes Druchis.

- C'est vrai ... Soupira Aelexia. Dés l'instant où nous nous sommes retrouvées seules, ton devoir envers moi est ce qui a fait de nous ce que nous sommes : les sœurs de la nuit, les meurtrières du soleil et de la lune.
- Haha ... Tout en riant, chaque syllabe arrachait à Rynn une gorgée de sang, mais Aelexia était trop avide de ses dernières paroles que pour l'empêcher de continuer de parler. C'est toi qui a trouvé ce nom, nous sommes devenues ce que nous sommes par nécessité et non par ma volonté.

Aelexia était à genou, penchée au dessus de la haut elfe, lui tenant fermement la main pour la garder avec elle le plus longtemps possible. La scène était tellement tragique et centrale, qu'on aurait put en oublier le contexte, au milieu des flammes dans des souterrains croulant, entourés d'une dizaine de cadavres d'elfes noirs, des assassins de Naggaroth.

- Tu savais que c'était un piège non ?
- Évidemment, c'est toi qui l'a dit en première Aelexia ...
- Alors pourquoi avoir attendu si longtemps, nous aurions pu agir plus tôt et tu n'aurais pas eu à t'interposer !
- Peut être que nous n'aurions pas pu faire autrement, que si nous avions agit plus tôt, nous y aurions laissé la vie toutes les deux.
- T'ai je demandé de te sacrifier pour moi Rynn ! Non, tu n'avais pas à faire ça ... pourquoi ?
- Peut être parce que je voulais être libre de choisir ma propre mort ...

Cette réponse pétrifia la druchie, elle entrevoyait où sa camarade voulait en venir, et de très nombreux et douloureux souvenirs resurgirent dans son esprit. Elle lâcha la main de Rynn pour les porter toutes les deux à ses oreilles, les cachant comme l'aurait fait une enfant ne voulant pas entendre la vérité, réalisant l'erreur qu'elle a commis sans en avoir conscience et qu'on lui expose en plein lumière. Rynn continua ...

- On ne se sacrifie pas par devoir, ce n'est par devoir que j'ai prit ce trait à ta place. C'est par amour pour toi que je me suis sacrifiée, même si en trente années de fuite, tu ne m'as jamais affranchie, maîtresse.

L'elfe noire ferma ses yeux avec tellement de force que ses larmes peinaient à passer ses paupières. Elle se rappela d'un nom : Aelexia Rynn Kerrond. Celui qu'elle porta il y a longtemps, lorsqu'elle était encore une enfant, même d'un point de vue humain. Elle devait fêter son quatorzième printemps lorsque les assassins d'une famille rivale prirent la demeure d'assaut. De cette nuit, elle ne se souvenait que de peu de chose, des cris, du sang, de la colère ... des choses qui ordinairement plaisent aux druchis, habitués dés leurs plus jeunes années aux plaisirs de ces choses. Mais elle était trop jeune pour pouvoir apprécier cela, surtout qu'il s'agissait de ses proches. De sa fuite, elle ne se souvenait que d'une seule chose, la main tendue d'une jeune esclave à peine plus vieille qu'elle, la main qu'elle saisit et qui l'entraîne loin du massacre.

Rynn, comme l'appela sa maîtresse en mémoire de sa famille perdue, était née esclave et ne connaissait pas la liberté, elle avait été dressée à servir sa maîtresse quand celle-ci serait en âge d'avoir sa propre esclave. Elle fit donc son devoir, sans le moindre entrain, mais fidèlement. Les mois passèrent, et Aelexia se montra de moins en moins agressive envers Rynn, elle fit le deuil de ses proches, et commença à considérer Rynn comme sa sœur bienveillante. Les années passèrent, et sans qu'elles ne s'en rendent vraiment comptes, elles devinrent  des fuyardes, agissant dans l'ombre loin de Naggaroth. Leur expérience en fit des assassins et des voleuses, ce qui les mena au fur et à mesure vers la voie des mercenaires.

Mais les assassins des Rynn Kerrond les retrouvèrent pour finir le travail. Ils se firent passé pour des commanditaires et leurs tendirent une embuscade dans les catacombes. Cachés dans les ténèbres, il tentèrent d'abattre la druchie en première, mais l'Asure s'interposa. S'ensuivit un long et acharné combat entre Aelexia et ses semblables maléfiques dont elle finit par triompher, pour réaliser que s'en était finit de sa camarade, condamnée ... après leur brève discussion. L'elfe noire retira ses mains de ses oreilles et rouvrit les yeux, les larmes qu'elle avait retenue coulèrent à flot. Elle reprit la main de Rynn et lui dit ces mots.

- De par tes actes et ta dévotion, je t'affranchis de ton servage, tu es libre et tu n'as plus de devoir envers moi.

A ces mots, Rynn lâcha un maigre sourire et prononça ses dernières paroles :

- Une grande sœur, aura toujours le devoir de protéger sa cadette, c'est son destin ...

Je suis sûr qu'Arken va encore y trouver des fautes d'aurtegraf à redire  Vampire 


Dernière édition par alexy999 le Mar 30 Sep 2014 - 18:18, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2695
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Soeurs de la nuit   Sam 28 Déc 2013 - 15:26

Suis-je si prévisible que ça ?  Happy 
Surtout n'y prends pas ombrage. Quand je te signale des fautes, c'est pour que tu puisses t'améliorer et ainsi rendre tes textes encore plus beaux. Ce n'est pas une critique d'une vieille monomaniaque  lol 
Bref. Ce coup-ci, c'est des manques de 's' et des petites fautes de frappe. Rien de bien méchant  Wink 

Quel était le thème du concours ? Parce que ta petite histoire est intéressante et bien raconté. En plus, tu nous mènes en bateau du début à la fin. D'abord elle sont soeurs... Ah, ensuite, la grande s'est sacrifiée pour la petite. Oh, mais en fait c'est des soeurs haut elfes ! Ah bah non, l'une d'elle est druchii. Au final, elles sont même pas soeurs de sang, c'est une esclave et sa maitresse...  Fou 

Deux mots pour finir : superbe texte  Cool 

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3434
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 04/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: Soeurs de la nuit   Sam 28 Déc 2013 - 15:34

Je viens de le lire et le je ne suis pas déçu.


Au niveau du style, il n'y pas grand-chose à redire. De plus, le fait que Rynn soit l'esclave et non la sœur est très bien amené et n'est pas dévoilé trop vite. Par contre, aimant plutôt beaucoup les Asurs, je me dois de remarquer quelque chose, Rynn et Aelexia doivent être d'excellentes combattantes pour parvenir à tuer plusieurs assassins Druchiis.


Juste cette faute qui est un petit peu plus grande que les autres mais pas bien grave :
Citation :
réaliser que s'est était finit de sa camarade
C'est plutôt "s'en".


Citation :
Surtout n'y prends pas ombrage. Quand je te signale des fautes, c'est pour que tu puisses t'améliorer et ainsi rendre tes textes encore plus beaux. Ce n'est pas une critique d'une vieille monomaniaque
+ 10 surtout qu'elle n'est pas vieille la monomaniaque qui n'en est pas une (quoique  Lol ! ).


Sinon, bonne chance pour le concours.



Gilgalad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexy999
Loup funeste
Loup funeste
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 129
Expérience de jeu (CV) : Aucune
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: Soeurs de la nuit   Sam 28 Déc 2013 - 16:37

Arken a écrit:
Suis-je si prévisible que ça ?  Happy 

Disons surtout que c'est ma capacité à faire des fautes de frappe et à ne pas les remarquer qui est prévisible  Fou 

Arken a écrit:
Quel était le thème du concours ? Parce que ta petite histoire est intéressante et bien raconté. En plus, tu nous mènes en bateau du début à la fin. D'abord elle sont soeurs... Ah, ensuite, la grande s'est sacrifiée pour la petite. Oh, mais en fait c'est des soeurs haut elfes ! Ah bah non, l'une d'elle est druchii. Au final, elles sont même pas soeurs de sang, c'est une esclave et sa maitresse...  Fou  

Le devoir, sauf qu'à cause d'une "faute de frappe" j'ai inscrit le destin dans le thème du concours, donc on a accepté les deux  Whistling 

Pour ce qui du menage en bateau, c'était l'esprit désiré donc je suis content que tu t'en soit rendu compte. A la base, Sœurs de la nuit devait être un de mes plus gros texte, mais j'ai fini par abandonner l'idée, donc je l'ai ressortit du carton pour ce concours en l'adaptant au thème et en retranscrivant l'idée originale de dévoiler les élements au fur et à mesure pour embrouiller le lecteur.  Very Happy 

Arken a écrit:
Deux mots pour finir : superbe texte  Cool 

 Rock & Roll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3358
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Soeurs de la nuit   Mar 21 Jan 2014 - 10:50

Moi je l'ai lu avant vous tous  Tongue 
Rien à redire, je ne regrette pas d'avoir donné le vote qui t'a sacré vainqueur

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soeurs de la nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soeurs de la nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation Xaviere33
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80
» Les métiers de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: