AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Contes de Nuln

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blood-Dwarf
Loup funeste
Loup funeste
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Contes de Nuln   Mer 23 Oct 2013 - 14:13

Nouvelle année, nouveau récit (faut-il croire Rolleyes ) : je vous offrirai ici un texte qui m'occupait l'esprit depuis quelques semaines. Je ne compte pas en faire une chronique à rallonge (j'ai le début, la fin; reste à savoir combien je compte faire durer ce qui sera intermédiaire). Happy 
Le récit se déroulera dans une Nuln en pleine métamorphose, grâce aux constants progrès de l'Ecole D'Ingénierie, et suivra les histoires d'un Conteur et de son conte, avec en trame de fond les luttes de pouvoir intestines et les problèmes d'ordre sanitaires de la ville.
Je morcellerai le récit en de très courts chapitres, afin de garder le meilleur rythme possible. Enfin, du moins, j'espère garder un rythme d'écriture acceptable, ce qui n'est pas donné à tous ! Innocent

Sur ce, bonne lecture ! Vampire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blood-Dwarf
Loup funeste
Loup funeste
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Contes de Nuln   Mer 23 Oct 2013 - 14:17

Contes de Nuln
« Dampfbad und stählern : De vapeur et d’acier »


«Il était une fois un enfant ».

Belle phrase. Simple, vraie, efficace. Le Conteur posa sa plume un instant, et massa ses tempes, dorées par l’encre flottante de la chandelle. La première phrase, enfin ; le plus dur était fait.

« Cet enfant était né coiffé d’une tête d’âne. Pris d’une fervente horreur, ses parents jetèrent son berceau dans le fleuve Aver, croyant le sauver d’une vie marquée par le mépris de ses semblables.

Mais les treize vents, ceux-là mêmes qui avaient fait la dualité de sa condition, firent s’échouer le nouveau-né à l’orée d’un labyrinthe forestier. L’enfant ne fut pas effrayé par leur constant murmure ; ce dernier seul éleva l’enfant, qui s’enfonça prématurément dans la profondeur de la futaie.
»

Le héros était né. Le crâne du Conteur s’affaissa, comme libéré. Il n’y avait plus qu’à le laisser grandir désormais. Mais ne connaissait-il pas déjà l’histoire ?

L’horloge sonna, trois coups réguliers. Le Conteur soupira, puis alla à la fenêtre de sa mansarde.

Aucune lune pour percer l’immensité noire qui pesait sur la ville, seules clignaient au loin les pâles lumières de l’éclairage municipal, prototypes récemment sortis de l’Ecole d’Ingénierie, immédiatement achetés par l’influent Baron Von Bluthimmel. Celui-ci les avait joints à son opération de rénovation du quartier Nord de la ville, le seul à réellement profiter des avancées techniques, où résidaient nobliaux et ingénieurs, tandis que manœuvres et petits artisans s’entassaient dans les quartiers Est et Ouest, délimités par les bras de l’Aver et sur lesquels soufflaient continuellement les vapeurs sombres des fonderies.

Le Conteur chassa ces pensées amères, reporta son attention sur la ruelle Acier, en contrebas, où s’avança bientôt une silhouette rendue méconnaissable par le contraignant couvre-feu que subissait chaque nuit ce faubourg oriental. « Ponctuel… », Pensa-t-il sans étonnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexy999
Loup funeste
Loup funeste
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 129
Expérience de jeu (CV) : Aucune
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: Contes de Nuln   Mer 23 Oct 2013 - 14:37

L'écrit d'un écrivain, que voilà une belle entré en scène. C'est sobre, élégant, on en redemande Clap 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2683
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Contes de Nuln   Mer 23 Oct 2013 - 17:50

Youhou ! Un nouveau récit ! cheers 
En plus raconté par le biais d'un conteur, c'est trop cool drunken 

Suite suite suite ! Clap 

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blood-Dwarf
Loup funeste
Loup funeste
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Contes de Nuln   Ven 8 Nov 2013 - 21:27

Merci pour cet accueil plutôt enthousiaste ! Happy 
La suite plus bas :

-------------


Le Conteur se rassit, fermant les yeux.

« L’enfant à tête d’âne vécut donc caché de ses semblables. Béni des vents, il était compagnon de jeu des animaux de la forêt, qui croyaient retrouver en lui l’enfant premier-né duquel s’étaient éveillés les hommes.

Il grandit. Très tôt, il montra comme un ardent désir de chanter, et, modulant harmonieusement ses braiements, rassemblait le soir ses amis, qui rêvaient d’étoiles et de feuilles mortes. Ainsi le chant de l’âne.
»

Trois coups secs à la porte. Décidément, ce chiffre trois marquerait cette nuit. De quel heureux triplet le Conteur et son personnage faisaient-ils partie ? Peut-être était-il temps pour lui d’introduire un troisième personnage ; personnage conteur, personnage conté, personnage…

Trois autres coups, plus pressants ; le Conteur sortit de sa rêverie, alla ouvrir au visiteur. L’homme, entrant, se défit de la cape noire qui le cachait tantôt.

«  _  Mon Seigneur, murmura le Conteur avec un demi-sourire…

_ Voyons, Wilhelm, pas de civilités entre nous.

_ Oh, vous n’êtes pas sans ignorer combien j’abhorre ce pseudonyme… »

Le nouveau venu s’esclaffa :

« _ Comment pourrais-je vous appeler autrement ? C’est sous ce nom que vous avez servi mon feu Père, je vous estime trop ainsi. »

Le Conteur leva avec amusement les yeux au ciel :

« _ Eh bien, appelez-moi Wilhelm, je vous appellerai Seigneur. Je vous en prie, asseyez-vous, lui présentant l’unique chaise de la petite chambre. »

Le nouveau venu s’assit sans trop de prières.

« _ Nous ne savons que trop bien quelles raisons m’ont poussées à cette visite. Il ne s’est écoulé depuis la fermeture des écoles de magie par le Baron que deux années, et pourtant, quel changement en ville… Vous ne pouvez qu’à peine imaginer le calvaire que ç’a été de passer le pont Empire, du Nord à l’Est, sans éveiller trop de soupçons.

_ Plaignez-vous d’habiter au Nord, ajouta le Conteur avec ironie…

_ L’entière garnison de la cité repose sous les ordres du Lieutenant Van W., lui-même à la botte du Baron, pour des raisons encore obscures. Mais vous le savez sûrement déjà aussi bien que moi… »

Le Conteur acquiesça.

« _ Vous connaissez aussi les nombreux abus auxquels la soumission de la garde au Baron a mené. La vie à l’Est ou à l’Ouest a plus qu’empiré, mais la vie au Nord n’en est pas plus reluisante pour autant. On nous a protégés, soi-disant. On nous a asservis !

_ Et comment l’ignorer… Mais épargnez-moi cette triste description ; vous n’êtes sûrement pas venu pour discuter chez le jeune homme que je ne suis plus, autour du plateau de thé que je n’ai pas. Quelle est la véritable raison de votre venue ?  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3336
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Contes de Nuln   Sam 9 Nov 2013 - 11:22

Voilà qui part de fort jolie façon, même si certaines tournures de phrase me semblent un peu biscornues...
Je me joins à ceux qui attendent la suite avec impatience, cher ami.

PS: c'est bon de te retrouver dans cette section Happy 

PPS: s'il s'amuse à écrire les aventure de ce qui est manifestement un mutant du Chaos, le petit Wil' risque fort de se retrouver entre les griffes peu compatissantes d'un répurgateur vite fait bien fait! Razz

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2683
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Contes de Nuln   Mar 12 Nov 2013 - 12:14

Lu et approuvé Happy 

Et sinon, à quand la suite ? Tongue 

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vg11k
Comte de la Crypte 2014
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 601
Date d'inscription : 19/07/2010
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Contes de Nuln   Ven 15 Nov 2013 - 22:04

Je prends le wagon avant que l'histoire n'avance trop. Bien pensé l'idée de raconter l'histoire d'un auteur qui écrit une histoire.
Histoireception si je puis me permettre. Le tout saupoudré de chaos Devil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vg11k.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contes de Nuln   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contes de Nuln
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contes (Perrault et autres)
» Contes et Légendes Nathan
» Contes et Histoires philosophiques
» Contes de Noël
» Emission N° 20/2009 Contes populaires d'Algérie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: