Armées Comtes Vampires et mort-vivants


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le dessein de Lucretia Von Cordell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isabella Von Carstein
Zombie
Zombie
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 11
Expérience de jeu (CV) : Depuis la V7 jusqu'à maintenant (Armée de départ)
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Le dessein de Lucretia Von Cordell   Mar 12 Mar 2013 - 22:29

Bonjour à tous !
Alors voilà, c'est avec une anxiété plutôt conséquente que j'ai décidé de mettre au jour mes écrits les plus sombres. Je suis un passionné de Littérature, notamment de Littérature Médiévale, et suis actuellement étudiant en Licence de Lettres Modernes (L1). Cela fait depuis pas mal de temps déjà que je travaille sur un projet, mais je n'ai jamais eu le courage de le faire voir aux autres. Aujourd'hui, c'est le grand jour. Pour ceux qui ont une petite base littéraire, j'ai décidé de partir sur un récit au ton de Tragédie, quoi de plus normal lorsque l'on écrit sur des êtres se jouant de la Mort même, nos vampires adorés. J'ai pour le moment essayé de rédiger une préface et une ébauche de chapitre I, qui a comme dimension de vous exposer la trame de mon récit, et qui sait, de vous susciter l'envie d'en découvrir plus (ce qui me fera continuer sur plusieurs autres chapitres !). J'aimerai réellement recevoir des commentaires sur ce travail, car je reste persuadé qu'il n'y a pas d'art plus constructif que celui de la critique. Même si c'est des détails, n'hésitez pas je vous prie !
Bon, en espérant tout de même que cela vous plaise, et que vous passerez un bon moment en lisant.


Préface :


Elle se tient devant moi, droite, prête à engager le duel. Les bois qui nous entourent sont en perpétuels mouvement, comme pour dessiner une arène où une vampire se tient face à la grande Reine Ariel. Les vents de magie se plaisent à caresser ma peau blanchâtre, et semble me murmurer que le combat va débuter. Jamais je ne me suis sentie aussi seule, car personne ne sera présent à mes côtés pour m’épauler, me laissant face à moi-même pour porter du mieux que je le peux ce lourd fardeau. Au final, la quête de notre Guilde va donc prendre fin, et ce dénouement semble reposer sur moi. Je m'appelle Lucretia Von Cordell, et je suis sur le point de réaliser un acte qui va déclencher la Nuit la plus apocalyptique du Monde Connu.


Introduction :


Je le vis au loin arriver, sur son cheval à caparaçons, vêtu de son armure rouge annonçant ses origines vampiriques, traversant avec agilité ce passage boueux éclairé fortement par la douce caresse du clair de lune et entouré de sombres forêts. Le domaine des Von Cordell se trouvait à quelques lieux du Fort de Sang, et était culminé par une demeure aux allures aristocratiques, mais aussi à la dimension antithétique : elle était bâtie de pierres aussi sombres que la nuit, mais le luxe lumineux y régnait en abondance à l’intérieur. Notre domaine. Piers Von Cordell était un castellan de grande renommée chez les Chevaliers de l’Ordre du Dragon de Sang, et qui plus est, l’un des rares survivants du siège de l’Altdorf, là où ma maîtresse trouva le repos éternel, la Comtesse Isabella Von Carstein. L’annonce de sa perte nourrit encore le chagrin au plus profond de mon cœur inerte, moi, qui avait le rôle de confidente et d’amie à ses yeux. Elle m’a tout appris, des arts noirs à l’étiquette noble, a su faire de moi une femme épanouie dans les bras de ce tendre Piers, mais m’a aussi sauvé la vie, en empêchant la Chasse Sauvage de me prendre. Je me souviens encore très précisément de ce jour de printemps, encore humaine et jeune pucelle, et où toute ma famille fut anéantie. Pauvres paysans, mes parents ont toujours travaillés durs, dur fût aussi le sort que leurs réservèrent ces Esprits de la Forêt. Mon unique capacité martiale, celle de la discrétion digne d’un assassin elfe noir, révéla tout son éclat ce jour-là : j’ai pu par chance réussir à échapper à mes assaillants fait de bois, et ainsi m’éviter un sort cruel. C’était alors que je me suis retrouvée face à elle, cette elfe incarnant la pureté pure, et qui à chacune de ses larmes versées, faisaient fleurir mondes et merveilles. Sa paume de main était orientée dans ma direction, teintée d’une lumière blanche qui s’intensifiait à chacune de ses paroles prononcées à voix basse. Retentit alors le Cri Funèbre de cette Banshee s’enroulant autour de moi avec grâce, et qui parvint de peu à perturber cette enchanteresse. Je ne compris plus tard que cet esprit fut envoyé par ma chère maîtresse, qui avait perçu la fatalité de nos destins entremêlés : je devais devenir un être de la nuit qui aspirait à une haine profonde envers la délicatesse elfique. J’arrivai peu à après en Sylvannie, guidée et protégée par ce Spectre. Ce voyage avait été pour le moins très éprouvant. C’était épuisée que j’arrivai aux portes du château des Von Carstein. Je fus accueillie par Isabella qui m’accorda rapidement un seul et unique baiser, ce qui permit d’installer une réelle amitié et complicité entre nous. À la différence des moult courtisanes de la cour des Von Carstein, Isabella et moi-même nous sommes toujours soutenues face au règne du masculin divin dont le château était emprunt. Et encore plus unies que jamais pour refouler les avances de ce Prince Fou qu’est Konrad Von Carstein. Maintenant, tout cela n’est que souvenirs. La nostalgie fait partie intégrante de mon corps d’immortel. Désormais, je ne pourrai plus que compter sur mon éternel mari, notamment pour m’éviter un sort funeste lorsque ce cher Konrad montera sur le trône. Comment cette défaite fût-elle possible ? Le retour de mon Piers allait pouvoir enfin mettre au clair toutes les interrogations qui parcouraient ma tête, notamment celle de savoir comment est-ce que le plus puissant des vampires, Monseigneur Vlad Von Carstein, put être défait, et ainsi, causer le suicide de mon amie. Je fus tirée de mes rêveries lorsque le hennissement du cheval retentit, et que Piers mit un pied à terre. Son regard était vide, ce qui laissait apparaître encore plus les cicatrices de son visage. Il savait. Il savait que mes genoux étaient sur le point de s’effondrer, que cette défaite avait un sens beaucoup plus personnel à mes yeux, et que dialoguer ne servait à rien pour le moment. Il me tendit avec désolation la relique des Bathori qui débordait de magie noire comme gage de condoléance dut à la perte de ma maîtresse. Chagrin s’amusait encore à parcourir mon cœur semblerait-il, malgré le fait que mon mari soit revenu entier. Je ne sentis pas le besoin de débiter un flot de paroles interminables pour faire hurler ma peine, car j’avais une toute autre envie à ce moment-ci : celui de tremper mes lèvres rouges dans le calice afin de goûter au sang frais qui s’y propageait au contact de ma peau. « La relique enchantée ne se trompait pas », me dis-je, « elle reconnaît l’entourage de sa propriétaire ». Il le fallait. Je me décidai donc à goûter au fruit interdit. Maigre consolation, mais qui avait une réelle symbolique à mes yeux : pour l’éternité je continuerai à faire régner le nom d’Isabella, à qui je dois tant. Le liquide se répandit peu à peu en moi, et mon esprit en fut subjugué. Non pas par ce plaisir irrévocable de boire du sang, non, mais par une voix sinistre qui obligeait à la prosternation. Elle était grave, assez floue, mais aspirée surtout à une très grande puissance noire. Jamais je n’avais été pourvu d’un réel don pour la nécromancie, ce qui ôtait toutes options de Spectre ayant décidé de se lier à moi. Troublant et troublée. Piers me regardait d’œil curieux pendant qu’un de ses doigts s’amusait avec une des mes boucles de ma chevelure noire, j’en déduisis donc que seule moi l’entendait. Je repris une goutte de sang du calice, ce qui me permit d’entrevoir plus clairement les mots de la voix : « Seigneur des Morts, source de pouvoir, résurrection, nuit sombre ». C’était à peine perceptible. Que pouvait signifier tout cela ? Qu’est-ce qui se passait très exactement ? Ce n’est pas ma capacité à la réflexion qui me fit comprendre, mais mon instinct même de vampire, celui de rôdeur nocturne : un esprit supérieur avait infiltré le fond de mon âme, et ceci afin de me dicter un dessein digne des Anciens. Stupéfaite, la relique me glissa d’entre les doigts, mes yeux étaient ébahis, et je sentis un tremblement me parcourir le corps. Si telle est ma destinée, alors l’avenir risque d’être plus sombre qu’il ne l’est déjà. Piers me regarda avec intérêt, attendant une explication à cette situation qui devenait de plus en plus étrange. Je sais que je ne pouvais pas ni me tromper, ni le tromper. Je me ressaisis alors, et avec difficulté, commença à balbutier :
« Mon sort en est scellé Piers. Le Grand Nécromancien en personne a l’intention de revenir sous forme charnelle 1666 années après sa défaite contre Sigmar, pour cela, il a besoin d’une grande source de pouvoir. Et c’est moi Piers, votre Lucretia Von Cordell, qui va devoir parcourir le Monde Connu afin de la trouver, et ainsi permettre à la Nuit des Morts Sans Repos de voir le jour. »


Dernière édition par Isabella Von Carstein le Mer 13 Mar 2013 - 19:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3358
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le dessein de Lucretia Von Cordell   Mer 13 Mar 2013 - 11:17

Hello Isabella (ce pseudo pour un mec, j'aurai du mal à m'y faire... Rolleyes ).
Tout d'abord, je suis très content de t'accueillir dans notre riante section "Récits".
La fréquentation est variable (comme partout), mais je suis sûr que tu trouveras des lecteurs constructifs et dynamiques pour te lire et te conseiller Happy

J'ai d'ailleurs l'honneur d'ouvrir le bal (Arken va me tuer pour lui avoir damé le pion et pour ne pas passer tout mon temps libre sur son propre récit, mais tant pis... Razz )

Alors, dans l'ensemble, ça part plutôt bien même si certaines choses sont à revoir selon moi.
Je te livre ci-dessous mes remarques en vracs:

-La préface est remarquablement courte, mais ce n'est pas un problème; elle donne tout de suite la mesure de ce à quoi tu vas te frotter et je te souhaite bien du courage (les Personnages Spéciaux sont certainement ce qu'il y a de plus difficile à faire vivre tout en conservant leur personnalité, leur charisme et une cohérence avec leur historique)

-Le texte est parsemé" de quelques fautes par-ci par-là. Nul doute qu'une relecture attentive en viendra à bout, ce qui rendra l'ensemble plus agréable à lire Happy

-C'est certainement un détail mais, pour tout dire, ce premier chapitre aurait d'avantage sa place comme introduction. Il pose les bases de l'intrigue comme tu le dis toi-même, mais l'aventure ne commence pas encore réelement. C'est passablement court et tu fais l'impasse sur pas mal de descriptions qui pourraient mieux camper le décors et installer l'ambiance.

Voilà, voilà, j'attends la suite avec une certaine impatience et j'espère que tu t'accrocheras Wink

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Von Carstein
Zombie
Zombie
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 11
Expérience de jeu (CV) : Depuis la V7 jusqu'à maintenant (Armée de départ)
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Le dessein de Lucretia Von Cordell   Mer 13 Mar 2013 - 14:17

Bonjour à toi Thomov ! Tout d'abord, je te remercie d'avoir pris le temps de me lire, et de me répondre.

Mon pseudonyme vient de mon affection envers ce personnage lourd de sens à mon goût (Une femme dans un milieu masculin, il y aurait matière à travailler !) et quelque peu délaissé par nos confrères vampires.

Pour la préface, j'ai moi-même décidé de faire quelque chose de court, mais d'abrupt. Je pense qu'elle est là afin de mettre en avant le ton de mon histoire. Effectivement, je pense que je risque d'avoir du mal avec la présence d'Ariel, mais bon, je lui ai déjà scellé son sort, donc je ne peux plus reculé..

Les fautes d'orthographes ? Mon pire calvaire, pardonne moi d'ailleurs que cela est rendu ta lecture plus difficile. Pour le Chapitre I, il est clair que je vais devoir le renommé, mais aussi l'étoffer. Je ferai ceci dès ce soir !

Je te remercie réellement de tes critiques constructives, mais aussi et honteusement, de ton envie de lire une suite. J'essaierai de me montrer à la hauteur de la prestance de Lucretia Von Cordell. (Je passerai lire ton récit dès ce soir aussi, pardonne moi de ne pas l'avoir fait plus tôt).

En espérant que tu continueras à t'intéresser aux destins de Lucretia Von Cordell, amicalement ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2695
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le dessein de Lucretia Von Cordell   Mer 13 Mar 2013 - 17:39

Chouette chouette chouette, un nouveau récit ! Very Happy
Super intéressant qui plus est Cool

Déjà, le perso principal est une fille. J'adhère totalement Mr. Green
Ensuite, les elfes en tant qu'ennemis, ça ne peut que bien tourner pour nos amis vampires Devil

Enfin, je ne sais pas pourquoi, mais la façon dont tu écris me subjugue. Ton style nous transporte tout de suite dans l'histoire, surtout que Lucretia en tant que narratrice est assez présente. Ton côté tragique est vraiment bien rendu, avec une pointe de nostalgie pour l'époque de Vlad. Et l'amitié qu'elle portait à Isabella en rajoute bien Cool

Je répète Thomov en te prévenant que quelques fautes voyantes (car souvent des fautes de frappe) se sont glissées dans ton récit, et c'est le seul point négatif car ça nous sort brutalement de l'enchantement de ton texte Wink

Et une petite phrase qui m'a fait sourire :
Citation :
cette elfe incarnant la pureté pure,
Je crois qu'il n'y a pas plus beau pléonasme Happy

Citation :
Arken va me tuer
Voyons Thomov, tu es déjà mort ! Rolleyes
Tu sais bien que je ne tue jamais les gens, parce qu'après je peux plus jouer avec... Vampire

Bref, j'ai le coup de foudre pour ton histoire Love

La suite !!!! Clap

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Von Carstein
Zombie
Zombie
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 11
Expérience de jeu (CV) : Depuis la V7 jusqu'à maintenant (Armée de départ)
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Le dessein de Lucretia Von Cordell   Mer 13 Mar 2013 - 18:05

J'ai apporté quelques modifications suites aux remarques très constructives de Thomov. J'ai étoffé quelque peu l'introduction, afin de permettre une meilleure base pour le récit.

À Arkan. Je te remercie très sincèrement pour ton post. Il n'y a jamais meilleur bienfait que de savoir que nos écrits plaisent. Oui, j'ai choisi de faire de Lucretia l'héroïne de ce récit, et ceci en point de vue interne : j'essaie du mieux que je le peux de faire retranscrire les émotions du personnage, pour que cela impact le plus le lecteur. De la tragédie ? C'est simplement ce que j'aime écrire par dessus tout.

Pour après les Efles en ennemis (facile), rien n'est moins sûr. Mais vous verrez ceci peu à peu dans les diverses suites.

Ton post m'a réellement fait plaisir Arkan. Et c'est grâce à des messages comme ceci que l'envie de vous faire partager mon récit s'intensifie. Même si je n'ai que deux lecteurs, c'est déjà très très bien ! Encore merci à vous deux, sincèrement. Je travaille actuellement sur la prochaine suite.

Amicalement ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2695
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le dessein de Lucretia Von Cordell   Mer 13 Mar 2013 - 18:18

Citation :
Arkan
Arken* Wink

Citation :
Oui, j'ai choisi de faire de Lucretia l'héroïne de ce récit, et ceci en point de vue interne
J'ai fait pareil pour mon récit avec Rubis (alias Tilla), mais je prends beaucoup de plaisir à contourner ma propre règle d'écrire à la première personne en jonglant avec les points de vue de divers personnages. J'aime bien la diversité que ça provoque, surtout qu'on peut aussi découvrir les pensées des autres personnages, tout en gardant l'héroïne comme actrice et narratrice principale Smile
Si tu veux y jeter un oeil, c'est Le Prix de la Liberté. Happy

Citation :
Et c'est grâce à des messages comme ceci que l'envie de vous faire partager mon récit s'intensifie
Je trouve le fait d'être commenter morceau par morceau fait vivre le récit et permet d'une certaine façon de l'étoffer et de l'améliorer, car savoir que quelqu'un aime mon histoire et attend la suite, ça me donne plus d'inspiration, et ça devient beaucoup plus facile d'écrire Very Happy

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Von Carstein
Zombie
Zombie
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 11
Expérience de jeu (CV) : Depuis la V7 jusqu'à maintenant (Armée de départ)
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Le dessein de Lucretia Von Cordell   Mer 13 Mar 2013 - 18:37

Pardonne moi Arken ! ^^

Oui, ça étoffe le récit. D'ailleurs j'ai apporté des modifications dessus suite à tes remarques , tu me diras ce que tu en penses ! Very Happy

Très clairement que ça m'intèresse, je vais aller regarder ça ! Wink

Encore merci à vous deux de m'aider pour mes débuts !

Amicalement Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2695
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le dessein de Lucretia Von Cordell   Mer 13 Mar 2013 - 18:55

Wouh, lourdes modifications même ! Whistling
(Thomov, je te conseille de relire, car il y a beaucoup plus d'infos qu'avant)

Du coup, en relisant, j'en ai trouvé une, la vilaine Happy
Citation :
par le douce caresse

Tu l'as vraiment bien amélioré, et en peu de temps en plus Cool
Hâte de découvrir la suite Tongue

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Von Carstein
Zombie
Zombie
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 11
Expérience de jeu (CV) : Depuis la V7 jusqu'à maintenant (Armée de départ)
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Le dessein de Lucretia Von Cordell   Mer 13 Mar 2013 - 19:14

Merci Arken c'est corrigé ! Wink

J'y travaille justement, j'espère être à la hauteur de tes espérances. Wink

Amicalement ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senghien
Garde des cryptes
Garde des cryptes
avatar

Age : 29
Nombre de messages : 234
Expérience de jeu (CV) : CV depuis le V6. Egalement vieux nain mafieux et Orque à louer
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Le dessein de Lucretia Von Cordell   Dim 24 Mar 2013 - 22:44

A mon tour donc,

Je passerai vite fait sur les indéniables qualités littéraires de ce récit. Deux des plus grands dinosaures à avoir jamais foulé le sol poussiéreux de cette section s'en sont brillamment chargé. (dinosaure dans le sens vénérable et "sage", j'entends...)

Je trouve donc cette pas si petite introduction très intéressante puisque on nous promet des précisions sur la nuit 1666 (à ne pas confondre avec la nuit 1664, durant laquelle d'autres types de zombies errent dans les rues), chose qui restait très vague dans le fluff officiel.

Sur la forme, je verrais bien... deux paragraphes, ou trois. Juste une question d’esthétique pour ne pas rebuter d'éventuels nouveaux lecteurs.

Sengh', TPE "triple paragraphe explicatif"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyanden
Comte de la Crypte 2012
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 229
Expérience de jeu (CV) : 10 ans
Date d'inscription : 06/01/2008
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le dessein de Lucretia Von Cordell   Lun 25 Mar 2013 - 3:30

Isabella Von Carstein a écrit:

la pureté pure

Isabella Von Carstein a écrit:

C’était alors que je me suis retrouvée

Isabella Von Carstein a écrit:

une des mes boucles de ma chevelure noire

Les trois petites maladresses que j'ai pu relever, la première ayant été signalée par Arken, tu as l'air de tenir à la pureté pure!
Après cette agression spontanée sans la moindre politesse d'usage, passons donc à une partie plus sympathique à entendre.
Je n'ai pas vu le texte avant sa correction, aussi j'ai pu jouir de l'aboutissement de ton travail. Le texte est prometteur et soulève déjà un grand nombre de questions. Je te souhaite beaucoup de courage dans la rédaction de la suite qui, je pense, ne va pas être des plus simples à détailler au vu de l'évènement que tu te prépares à mettre en scène, mais je ne doute pas que tu y parviendras. Cette histoire de Guilde m'interpelle et j'ai hâte d'en savoir un peu plus.

Les qualités littéraires évoquées par Senghien sont indéniables. Tu utilises un vocabulaire très fourni et soutenu. Cependant, mais ça reste mon unique ressenti personnel, je pense que tu devrais l'employer avec un peu plus de parcimonie. J'ai cette même tendance à détailler et à rallonger mes phrases afin de les étoffer le plus possible, mais attention à ne pas trop les alourdir par trop d'effets de style (pour citer l'exemple le plus flagrant selon moi: "dimension antithétique"). Bien entendu, il est toujours agréable d'avoir des phrases bien tournées avec un vocable varié, et si tu as toujours écrit comme ça, je pense que ce que je dis là ne te touchera pas forcément beaucoup.

L'utilisation du tragique porte ici ses fruits dans la mesure où comme le dit Thomov, je perçois plus ce texte comme une introduction à ton futur récit plutôt qu'un chapitre en lui-même, mais là encore j'espère que tu sauras mêler un peu plus de romanesque à ton travail, histoire de donner un rythme plus propice à l'attachement de ton personnage et sûrement plus simple en ce qui concerne la narration d'évènements ou actions. Mais là encore, ça reste ton choix, et un texte développé dans le seul style théâtral peut finalement se révéler très intéressant, d'autant plus que je ne connais pas encore tes plans quant à tes futures rédactions.

Ceci étant dit, j'en profite pour te souhaiter la bienvenue parmi nous et dans la section très select des Récits, en espérant pouvoir lire la suite très bientôt! Bonne continuation et bon courage!

(PS: très bon choix de fac, les LM vaincront)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3358
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le dessein de Lucretia Von Cordell   Mar 26 Mar 2013 - 11:18

Hello, hello!
J'ai pris le temps de relire le texte corrigé (j'ai mis pas mal de temps pour me décider, mais cette fois il fallait vraiment que je lise Arken avant, sous peine de flagellation) et j'ai relevé quelques petites erreurs et incongruités que je vais lister ci-après.
Mais avant tout, je dois dire que le texte gagne pas mal en qualité avec cette version 2.0. Smile C'est globalement plus fouillé et je trouve que tu as su prendre le temps de poser quelques descriptions qui installent bien l'ambiance sans trop alourdir l'ensemble.

Bon, voilà les corrections. Ce ne sont que des inattentions pour la plupart:

-Dans la préface: "...les vents de magie... semble..." "Semble" doit se mettre à la troisième personne du pluriel.

-Dans l'intro: "...éclairé fortement par la douce caresse..." "fortement" et "douce caresse" me semblent êtres en opposition directe. Je pense qu'il faudrait reformuler pour que cela choque moins. Par exemple "abondamment éclairé par la douce caresse...".

-"Pauvres paysans, mes parents ont toujours travaillé dur, dur fut aussi le sort que leurs réservèrent..." Je trouve que la virgule entre les deux "durs" ne marque pas assez la distinction entre les deux parties de la phrase. En somme, ça fait un peu dur-dur Tongue J'aurais personnellement mis un point-virgule pour d'avantage appuyer l'effet. Ha et je pense que "leurs" ne prend pas de "s" final dans ce cas précis (mais c'est bien le diable si je parviens à expliquer pourquoi...)

-"Je ne compris plus tard..." il manque un "que" il me semble (je ne compris QUE plus tard...)

-"C'était épuisée que j'arrivais..." Je pense que la forme correcte est la suivante: "C'est épuisée que j'arrivai..." L'imparfait n'a pas sa place ici selon moi, contrairement au passé simple.

-"...de mon corps d'immortel." J'aurais mis "immortel" au féminin puisqu'il s'agit d'une femme (et qu'elle revendique sa féminité avec assez de ferveur), mais c'est toi qui voit naturellement.

-"Chagrin s'amusait encore à parcourir mon cœur semblerait-il..." J'aurais mis un "Le" devant "chagrin" et je crois que "semblait-il" serait plus correct que "semblerait-il" (encore une fois, pas vraiment d'explication malheureusement...)

-"La relique enchantée ne se trompait pas..." je trouve que le présent sonne mieux ("ne se trompe pas") à moins que tu ne veuilles parler d'une appréciation passée du Calice.

-"Jamais je n'avais été pourvu... ce qui ôtait toutes options de spectre ayant décidé de se lier à moi." Je pense que "pourvu" devrait être mis au féminin, j'aurais d'avantage vu "toutes options" au singulier et je trouve que l'ensemble de la phrase est bizarre... Ca me donne l'impression de faire une liste d'armée et de choisir si oui ou non mon Vampire aura le Pouvoir qui en fera un "éthéré" (plus disponible depuis le nouveau LA) Razz Le lien dont tu parles mériterait sans doute d'être d'avantage détaillé.

-"Piers me regardait d'œil curieux..." Je pense qu'il manque "UN" avant "œil"...

-"Une de mes boucles de ma chevelure noire..." Double possessif, erreur fatale! C'est soit "une des boucles de ma chevelure" ou encore "une de mes boucles", mais certainement pas les deux drunken

-"Commença à balbutier..." je pense qu'il manque un "i" final à "commença".

Voilà! Ca fait beaucoup de petites choses, mais tu invitais toi-même à relever même les détails les plus insignifiants (ce que j'ai fait) Happy

J'ajouterai que ton texte gagnerait aussi à être d'avantage aéré. Là tu nous envoie un énorme bloc de texte qui est assez pesant à lire de part sa forme (avis personnel, une fois de plus)

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le dessein de Lucretia Von Cordell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le dessein de Lucretia Von Cordell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dessein de Lucretia Von Cordell
» Figurines de Cordell : Un cheval se repose
» Cordell, mes petites peintures
» Flânons sur les quais de St Malo JOHANNA LUCRETIA
» Le Vene di Lucretia (Gothic Rock)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: