AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le saint courroux des Morts !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harkon l'Effroyable
Zombie
Zombie
avatar

Age : 30
Nombre de messages : 15
Expérience de jeu (CV) : Débutant
Date d'inscription : 30/09/2011

MessageSujet: Le saint courroux des Morts !!!   Ven 15 Juin 2012 - 0:03

Bonjour/Bonsoir à tous,

Alors comme je l'avais dis dans mon dernier post je voulais créer la vie de mon général vampire et donc d'écrire son histoire. Je veux et je lui donnerais l'image d'une mort qui apporte une justice misérable. J'ai commencé par écrire la première partie, c'est brut de décorffrage je tiens à le redire je n'ais pas du tout la plume d'un écrivain et je ne possède pas non plus le vocabulaire le plus illustre de tout les temps mais j'y mets ma passion et j'éspère que cela vous plaira tout de même.


"Le Premier Porteur"



L’œil acéré, il scruta le moindre défauts au pendentif qui pendait le long du cordon de cuir qu'il tenait fermement de son poing ganté d'acier. Le bijou tournait sur lui-même captivant ainsi le regard du chevalier comme si son esprit était ailleurs...
Un coup de marteau retentit sur une enclume, puis un autre, suivit d'un troisième et le guerrier sembla sortir de sa transe.

-Un moment d'égarement monseigneur ? Lui lança le forgeron avec un sourire.
-Sans doute par ta faute mais prends le pour un compliment, ton travail est plus que correct, j'ai beau cherché des défauts à cette petite merveille mais je n'en vois point.

Le chevalier observa l'homme au travail, il était fortement bâti la peau bronzé et brûlé du à son travail avec un visage très carré des cheveux gris mi-long et de bien belles bacchantes accompagné d'une moustache relevé, il devait certainement venir du Nordland.

-Votre demande était la bienvenue pour moi, enfin autre chose à forger que des armes et puis je l'ai pris pour un défis afin de voir si mon age et mes mains ne me joueraient pas des tours.
-Je dois bien admettre que ton agilité n'est pas à remettre en question. Ah j'oubliais, au vu de ceci tu ne seras pas payé comme nous l'avions prévu....

Le forgeron fronça les sourcils en regardant le chevalier mais fit tout de même attention à ne pas lui manquer de respect, il prit une profonde respiration pour lui faire par de son mécontentement...

-Monseigneur, je suis navré de vous...
-Il suffit!!! le chevalier le coupa net dans son élan. Je suppose que tu vas me demander de te payer et c'est tout naturel, si tu as fais attention je n’ai pas dit que tu ne sera pas payé mais juste différemment.
-Comment ça? Lui demanda t-il d'un air surpris.
-Au vu de la qualité de ton travail tu peux garder tout ce qui te reste du lingot d'argent que je t’ai fournis pour me concevoir ce bijoux, je pense que tu y gagnes au change mon ami. Le chevalier lui esquissa un sourire bienveillant.
-Je... comment...
-Si tu en perds tes mots ne dis rien je pense que tu devrais faire plaisir à ta famille avec ce que tu as gagné aujourd'hui.
-Que Sigmar vous bénisse monseigneur... Vraiment je ne sais quoi dire!

Sur ces mots le chevalier détacha une bourse de cuir de sa ceinture pour y cacher le précieux pendentif.

-Pardonnez ma curiosité monseigneur, mais puis-je vous demander pourquoi un pendentif et surtout pourquoi cette forme étrange?

Le chevalier lui adressa un signe de tête affublé d'un sourire.

-Pour te résumer l'histoire, lors de ma rencontre avec ma bien-aimée je lui ais offert une rose d'un rouge sombre et profond et au moment ou nous la tenions tout deux nous nous sommes piqué ensemble en même temps aux épines qui la décorait, d'ailleurs sur le moment nous trouvions cela étrange, oui, je m'en rappel très bien...

Le chevalier souriait et sembla retomber dans ses songes.

-Je comprends mieux l'idée de l'anneau d'argent sertit d'épines en tout point maintenant, c'est un cadeau qui sort des sentiers battus je vous le dis, votre dame sera certainement très heureuse.

Le guerrier se prépara à partir et scruta une dernière fois l'atelier de ce forgeron lorsqu'un objet attira son regard, il ne lui semblait pas l'avoir vu avant mais il était bien là, dans un recoin perdu de la forge. La hampe en acier recouverte de fine feuille en argent d'une somptueuse bannière, celle-ci faisait bien deux fois la taille d'un homme adulte si ce n'est plus avec un drap noir de jais où trônait fièrement au centre un soleil d'un jaune pâle éblouissant.

-Que fait donc une telle bannière ici forgeron? Questionna le chevalier sur un ton émerveillé.
-Vous devez parler de «La Maudite» sans doute!
-La Maudite?
-En effet, j'ai baptisé cette bannière de cette façon car elle ne m'a apporté que du malheur. Ce devait être un présent pour la cour de notre comte électeur mais les choses ont plutôt mal tournée malheureusement...
-Raconte-moi forgeron!
-Le comte voulait une bannière qui puisse décorer la salle du trône et à la fois lui servir de grande bannière sur les champs de batailles pour que l'on puisse juger de son pouvoir politique et militaire vous comprenez. Il est donc venu dans mon humble atelier accompagné par ses conseillers sous bonne escorte évidement et exigeait la conception d'une bannière qui pourrait être à la hauteur de son pouvoir. J'ai donc travaillé d'arrache-pied pendant prés de trois semaines pour pouvoir finaliser la hampe en y incrustant de façon circulaire de petit joyaux comme de la péridot plus souvent appelé l'émeraude du pauvre. Les draps quant à eux ont été façonné ailleurs vous vous en doutez certainement, la broderie c'est pas mon affaire... Le forgeron s'esclaffa!
-Continue ton histoire forgeron elle m'intéresse beaucoup!
-Comme vous voulez monseigneur. Bon j'en étais où moi.... Ah oui, donc, une fois mon travaille achevé le comte est revenu avec toute la cour à ses pieds et là tous observèrent la bannière et un de ses conseillers lui fit la remarque de l'émeraude don je vous ais parlé tout à l'heure. Et c'est à ce moment que tout à dégénéré, prit d'une rage folle le comte la jeta par terre et estima qu'aucun de ces joyaux ne pourraient montrer aux autres seigneur la grandeur du nôtre... et pour cela ma punition était le fouet...
-Je comprends maintenant pourquoi tu travailles torse nu et sans tablier, pour montrer à tous la«bonté» de notre cher comte.
-Vous avez bien cerné la chose je dois l'avouer!
-Je t’avouerais mon ami que je ne le porte pas en mon cœur non plus je l'ais déjà vu agir avec des méthodes que je trouve plutôt discutable. Mais c'est notre seigneur actuellement et qu'on le veuille ou non, nous lui devons le respect. Je vais maintenant partir retrouver ma dame forgeron elle me criera encore dessus si mon attente se fait trop longue.
-Votre générosité à mon égard ne sera pas oublié messire mais j'ai oublié de vous demander votre nom, si vous voulez bien me le donner il en va de soit.

Le chevalier lâcha un petit rire et toisa le forgeron! Il se mit en selle sur son cheval qui l'attendait à l’extérieur de la forge fit passé sa cape par dessus son cheval et mis son casque en place ce qui lui donna maintenant un air plutôt inquiétant.

Dans un bruit métallique et rauque que seul les trous de son casque laissait passer il lui répondit:

-Harkon... L'impétueux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2683
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le saint courroux des Morts !!!   Ven 15 Juin 2012 - 10:48

Le scénario n'est pas mal du tout
Mais comme tu le dis, c'est assez brute de décoffrage. Pour cela, je peux te conseiller une petite chose : relis ton texte lentement, et à chaque fois que tu fais une pause dans la phrase, mets-y une virgule. Il n'y en a presque pas et cela altère parfois le sens de la phrase. Cela nous oblige aussi à lire tout d'une traite ce qui n'est pas forcément la meilleure lecture. Essaye aussi de faire des phrases plus courtes, notamment dans les descriptions.
Un exemple :

Citation :
Le chevalier observa l'homme au travail, il était fortement bâti la peau
bronzé et brûlé du à son travail avec un visage très carré des cheveux
gris mi-long et de bien belles bacchantes accompagné d'une moustache
relevé, il devait certainement venir du Nordland.

Ce qui donnerait :
Le chevalier observa l'homme au travail. Il était fortement bâti, la peau bronzée et brûlée dû à son travail. Il possédait un visage très carré et des cheveux gris mi-longs. De bien belles bacchantes bougeaient à chaque fois qu'il parlait. Il devait certainement venir du Nordland.

Ce n'est qu'une proposition, j'ai fait le plus simple possible. A toi de voir les détails que tu veux changer. (J'ai enlevé "moustache" car c'est la même chose que les bacchantes, et donc une répétition.)

Je te dis bravo te t'essayer à l'écriture, ce n'est pas forcément évident. Je reste aux aguets et attendant la suite !

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harkon l'Effroyable
Zombie
Zombie
avatar

Age : 30
Nombre de messages : 15
Expérience de jeu (CV) : Débutant
Date d'inscription : 30/09/2011

MessageSujet: Re: Le saint courroux des Morts !!!   Sam 16 Juin 2012 - 18:52

Merci pour ta réponse Arken !

Je cache pas que j'espérais un ou deux commentaires de plus mais c'est déjà mieu que rien du tout hein Very Happy . Je vais donc prendre en considération tout tes conseils pour améliorer la construction, la ponctuation et le vocabulaire de mes futurs textes, je comte déjà m'y mettre ce soir pour le prochain.

En revanche, je ne pense pas que je vais changer quoi que ce soit aux textes que j'aurais posté, juste histoire me rendre compte de mon amélioration.

Amicalement, Harkon !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2683
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le saint courroux des Morts !!!   Sam 16 Juin 2012 - 21:56

Citation :
Je cache pas que j'espérais un ou deux commentaires de plus mais c'est déjà mieu que rien du tout

Ne t'inquiète pas pour ça, je suis une des seuls à poster très peu de temps après la publication d'un nouveau texte. Généralement, Thomov arrive pas loin derrière, mais il zappe parfois quelques nouveautés. Les autres mettent plus de temps à venir lire et à commenter.
Et encore, je suis sûre que d'autres confrères sont déjà venus mais qu'ils n'ont pas laissé leur griffe

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lastshadow
Banshee
Banshee
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 714
Expérience de jeu (CV) : 1 an maintenant
Date d'inscription : 28/01/2011

MessageSujet: Re: Le saint courroux des Morts !!!   Sam 16 Juin 2012 - 22:12

Yep je confirme ! Mais je ne peux que confirmer les dires de ma chère consœur Happy Scenar sympa, mais écriture un peu lourde et parfois trop longue, ce qui casse un peu l'ambiance qui pourrait sans problème être rendue sinon Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harkon l'Effroyable
Zombie
Zombie
avatar

Age : 30
Nombre de messages : 15
Expérience de jeu (CV) : Débutant
Date d'inscription : 30/09/2011

MessageSujet: Re: Le saint courroux des Morts !!!   Dim 17 Juin 2012 - 0:51

Salutations à vous tous,

Je pense avoir compris ou vous voulez en venir, c'est pourquoi je me suis pris le temps d'écrire la suite avec un peu plus de recul et de temps pour tenter de bien finir ma seconde partie. J'éspère qu'elle vous plaira un peu plus que la première en tout cas. Sinon comme toujours, j'attends impatiement vos avis et critiques.



Le Murmure du Destin



Les quatre fers martelaient chacun leur tour le sol pavé de la ruelle, les nasaux expulsaient l'air chaud pour se faire brume au contact de l'air froid et humide. L'aspect déjà inquiétant de l'équidé de nuit était encore renforcé par le lourd caparaçon qu'il portait. A la différence de beaucoup d'autre monture de chevaliers celui-ci en avait un en fer cannelé. Harkon voulait sans doute donner à son cheval l'aspect d'un ancien wyrm et à défaut d'en être un, il inspirait tout autant la crainte par une nuit comme celle la.

Le cavalier, fièrement dressé sur son destrier tenait les rênes avec force, son casque lui cachait une bonne partie de la tête, seule la visière était relevée pour diriger son cheval à travers les rues sombre de la citée. On apercevait pourtant ses cheveux dépasser de son heaume, une longue cascade de cheveux noir, ondulée et doux à la fois reposant sur ses épaules que seul le vent faisait vivre.

Sa tête, toujours en mouvement, scrutait les moindres mouvements le long de la rue. Il voyait quelques vieillards fermer hâtivement leur volets en bois lorsque le regard du chevalier croisait le leur. Un sentiment d'admiration et de peur les prenaient au plus profond de leurs entrailles.
Harkon arrivait maintenant au bout de la ruelle, elle donnait sur une grande place bien éclairée par la lune. Le chevalier fit stopper l'avance de son destrier pour inspecter les lieux avant de reprendre son chemin dans les nombreuses artères ténébreuse du bourg.
Il ne craignait qu'une chose, l'embuscade de petits brigants qui en voudraient à ses pièces d'or mais surtout au pendentif de sa femme. Ce bijoux représentait beaucoup pour lui, il s'en mordit les lèvres rien qu'à l'idée de se le faire voler. Il se demandait comment il réagirait face à cette perte et se mit à se répondre à lui-même à voix haute.

-Je les traquerais et les détruirais, jusqu'à ce que je récupère mon bien, jusqu'à ce que justice soit faite ! La mort sera la seule réponse à cet acte !

Surpris, de s'être entendu lui-même, il lança quelques regards autour de lui pour s'assurer que ses lieux soient bien vide. Et en effet, la place était vide de toute vie mise à par les ombres des arbres que la lune et le vent faisaient danser comme des mains de vieilles sorcières sur le sol pavé. Il leva la tête vers le ciel pour fixer intensément l'énorme orbite blanc qu'était la lune. Harkon plissa légèrement les yeux comme pour lui chercher quelque chose de mystérieux. Elle ne fit simplement que lui renvoyer sa lumière blafarde dans ses yeux vert.
Détachant son regard de l'astre envoûtant il vérifia une dernière fois les alentours.Le chevalier resserra les poings sur les rênes lorsqu’il vit une des oreilles de son cheval se balancer plusieurs fois, signe que quelque chose préoccupe l'animal.

C'est à cet instant qu'il le vit, des yeux jaune l'observait, irradiant d'une haine sans limite dans l'une des rues avoisinante. Quelque chose était là, de forme humaine, vêtu de haillons, à le fixer comme si ce n'était qu'un enfant sans défense. Harkon sentit un frisson de pure terreur l'envahir, et pourtant, elle ne semblait pas être dans une posture indiquant l'attaque. Bien au contraire, elle donnait une impression de vieillesse comme si elle avait déjà du mal à se tenir debout. Mais ses yeux, eux, semblaient donner l'effet inverse. Un prédateur, aussi féroce qu’impitoyable paré à tous les combats.
Harkon avait toutes les peines du monde à rester maître de son coursier complètement paniquer à la vision de cette chose. Cependant il finit par dominer sa monture et la calma aussi bien qu'il le put.

-Ton destin...... n'est pas celui auquel tu aspires chevalier ! Lui murmura une voix dans son esprit.
-Qu'est-ce donc que cela ? Deviendrais-je fou ? Non... c'est autre chose !
-Mmmmh.... je sens... de la justice, du courage... mais tu ne feras qu'animer les morts comme de vulgaires marionnettes désarticulées.
-Que veux-tu dire ! Hurla Harkon. Et qui es-tu donc !
-Tu mèneras les morts vers la justice qu'on leur à honteusement refusé...

Harkon gardait toujours l’œil bien fixé sur cette chose, il se doutait bien que ce devait être elle qui lui parlait à travers son esprit mais il n'en était pas sur.
Soudain le bruit d'une trompette retentit dans une ruelle voisine. Le chevalier quitta la créature des yeux et chercha d’où provenait le son pour les diriger vers lui et ainsi l'aider à capturer cette...chose.
C'était l'affaire de quelques secondes et pourtant l’espèce de vieillard en haillons n'étais plus là. Il fit alors avancer sa monture vers le lieu ou se trouver la créature y cherchant quelques indices potentiels. Mais mis à part la brume qui sévissait encore, rien n'était anormal.

Enfin il vit une petite milice de six hommes armés de torches et de dagues se diriger vers lui, un homme vêtu d'un long manteau de cuir et affublé d'un chapeau aux bords très large semblait les diriger.

-Par sigmar, il ne manquait plus que ça... Un répurgateur !




Voilà, je voulais donner dans ce texte une petite atmosphère de peur ais-je bien réussis cette fois ?? et comme on dit : la suite dans le prochain numéro !!!

Amicalement, Harkon !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2683
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le saint courroux des Morts !!!   Dim 17 Juin 2012 - 11:39

Oui, la peur y est très bien rendue, bravo !
Et je tiens à te féliciter, tu as fait des progrès énormes d'un texte à l'autre

Il y a aussi beaucoup moins de fautes que dans le précédent, et celles qui restent ne sont pas bien méchantes. Il y a juste un petit détail...
Citation :
signe que quelque chose préoccupe l'animal.
Même si c'est une vérité "générale", il faut mettre le verbe au passé. C'est dans la continuité du récit. Si tu le laisse au présent, cela nous interpèle et nous fait sortir de l'histoire. Et même au passé, le sous-entendu de généralité reste tout de même.

Voilà, un texte qui devient fort agréable à lire !

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warman
Zombie
Zombie


Nombre de messages : 12
Expérience de jeu (CV) : depuis le 1er juin 2012
Date d'inscription : 02/08/2011

MessageSujet: Re: Le saint courroux des Morts !!!   Dim 17 Juin 2012 - 20:45

j'adore ton texte Love . L’ambiance est magnifique, et tout comme dit Arken la peur ,le stresse de ton personnage,et l’intrigue est très bien écrit.J'adore j'ai hate à lire la suite Clap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harkon l'Effroyable
Zombie
Zombie
avatar

Age : 30
Nombre de messages : 15
Expérience de jeu (CV) : Débutant
Date d'inscription : 30/09/2011

MessageSujet: Re: Le saint courroux des Morts !!!   Dim 17 Juin 2012 - 21:29

Salutation à tous,

Eh bien je dois dire que ça fait rudement plaisir d'avoir des critiques déjà plus positive et c'est un peu grâce à vous quand même.
Ravis que le deuxième épisode vous plaise déjà plus que le premier. Le troisème est déjà en marche il sera peut-être là dans la nuit mais c'est pas totalement sûr. Vampire

Bon je suppose que vous l'aurez remarqué, je ne fais pas une description physique complète de mon personnage en un seul épisode. La raison est que j'éstime important de le découvrir un peu plus à chaque partie.

Sur ce mes amis je vais m'attacher à continuer la suite de son histoire.

Amicalement, Harkon !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skriff
Goules
Goules
avatar

Nombre de messages : 93
Expérience de jeu (CV) : 5-6 mois avec les skavens, pour l'instant aucune avec ces chers vampires...
Date d'inscription : 27/06/2012

MessageSujet: Re: Le saint courroux des Morts !!!   Mer 27 Juin 2012 - 10:08

Moi j'adore les récits comme celui là !
Ca change des récits de trahisons, de rats tués... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vodka Pom
Nécrophage
Nécrophage
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: Le saint courroux des Morts !!!   Ven 14 Déc 2012 - 22:41

je tien beaucoup a connaitre la suite tu as un très bon style d'écriture il n'y a rien a dire, ton personnage est intéressant et tu reconstitue bien l'univers de Warhammer!

On veux la suite !! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le saint courroux des Morts !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le saint courroux des Morts !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Marseille - crypte de l'abbaye Saint Victor - Lot 3 archéologie du bâti, lot 4 conservation-préventive décor
» Noix de Saint-Jacques à la vanille
» Saint Seiya Resin Statue, Athena Exclamation Attack
» Vivre à Bussy-Saint-Georges
» Avis de marché - Ugine (73) - église St Sauveur - Lot 1 décors peints

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: