Armées Comtes Vampires et mort-vivants


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Farellion et l'abbaye des mille esclaves.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Farellion
Zombie
Zombie


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Farellion et l'abbaye des mille esclaves.   Sam 4 Fév 2012 - 23:35

Par une soirée de froid intense, je suis né... Moi Farellion, fils de deux Kislevites.
Je portais un nom Elfique car j'étais né dans une ruine au Talabecland, pourquoi ?
Car mes parents se cachaient, de qui ? Je n'en ai aucune idée, aucun souvenir.
Je sais seulement que, les personnes de ma famille portent une tache de naissance sur
l'épaule. Mes parents sont morts, tués par des bandits. Aujourd'hui je loge chez Maitre Johann, un brave
seigneur qui m'a recueilli juste après la mort de mes parents...

___________________________________________________

Il était tard et faisait froid en Kislev, je devais dormir car le lendemain à l'aube, je devais partir pour Nuln;
Maitre m'avait demandé d'aller acheter des armes.

Le lendemain, je partis, on m'avait confié un cheval, mais la route fut très longue jusqu'à la capitale de la Forge...
le sentier sur lequel j'avançai était comme, infini, je souffrais.
La nuit allait tomber, je continuai mon chemin, soudain j'entr'aperçus une lumière, puis une sorte d'auberge...
Je crus que c'était une illusion mais elle était bien là, une grande et lugubre auberge au beau milieu de nulle part.
Je m'en approchai, il y avait une écurie, j'y laissai mon cheval pour la nuit, et rentrai dans le sombre bâtiment.

L'homme à l'intérieur était pâle, l'endroit n'était pas rassurant mais il me fallait bien un abri.
-J'aimerais une chambre pour la nuit, mon ami.
-Je sais. répondit l'homme d'un air tout aussi surprenant que la pâleur de sa peau et son sourire glaciale.

Il me montra de son doigt, une chambre...

"une fois dans mon lit, j'entendis des bruits de pas, tous moins rassurants les uns que les autres.
Mais je parvins à m'endormir."
Le lendemain, c'était une horrible sensation, une voix résonnait dans ma tête:
-Fait le !
-Fait le !
....

Affolé je sortis de l'auberge. Je ne me contrôlai pas, je marchai, encore, toujours plus loin...
Jusqu'à un petit village de paysans où je vis une jeune femme, je sentis son coeur battre,
son sang chaud couler dans ses veines....

-Monsieur, que...

Son coeur roula sur le sol,
la peau que je déchirai dévoilait de longs intestins, son sang chaud coulait dans ma bouche...

La seule partie de son corps que l'on pouvait encore reconnaitre était une épaule sur laquelle on pouvait reconnaitre une petite tâche...

_____________________________________

Voilà, c'était un petit texte, il y a une suite, alors si ça vous plaît je la posterai,
bonne nuit !




Dernière édition par Farellion le Dim 5 Fév 2012 - 14:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyanden
Comte de la Crypte 2012
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 229
Expérience de jeu (CV) : 10 ans
Date d'inscription : 06/01/2008
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Farellion et l'abbaye des mille esclaves.   Dim 5 Fév 2012 - 0:12

Un début assez sombre qui ne révèle pas grand chose, laissant planer une part de mystère importante sur ce personnage. Ca peut donner quelque chose de bien.
Cependant quelques petites remarques: relis bien ton texte, il y a un certain nombre de fautes que tu pourrais facilement éviter (dès la première ligne, "née" alors que c'est un garçon). Je ne te fais pas une liste complète, à toi de les retrouver. Mis à part ça peut-être un peu plus de syntaxe, embellis un peu tes phrases, quitte à les rallonger de moitié. On est certes ici confronté à un point de vue implicite mais je ne pense pas que ce soit la meilleure façon de traduire les pensées du personnage (ça ce n'est que vis-à-vis de mon ressenti). Donc une petite relecture, une petite correction des coquilles et fautes qui traînent par-ci par-là, la suppression de quelques virgules obsolètes et de la répétition finale, un peu de fioriture et je pense que tout cela apportera un poids plus important à ton texte Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senghien
Garde des cryptes
Garde des cryptes
avatar

Age : 29
Nombre de messages : 234
Expérience de jeu (CV) : CV depuis le V6. Egalement vieux nain mafieux et Orque à louer
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Farellion et l'abbaye des mille esclaves.   Dim 5 Fév 2012 - 9:55

très... sanglant comme introduction Smile
Il n'y a pas beaucoup de détails, un style saccadé assez particulier et pas mal de questions en suspend (qui est ce vampire, qu'est ce que ce garçon avait de particulier, quel lien avec son ex-famille?)

bref, une petit suite ne ferait pas de mal Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2695
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Farellion et l'abbaye des mille esclaves.   Dim 5 Fév 2012 - 10:45

Début intéressant...

Mais comme dit plus haut, relis-toi bien pour les fautes et la syntaxe. Et même si le texte est mystérieux, il manque quand même de la description et des détails. Quand je lis ton texte, j'ai une impression de superficialité et d'une trop grande rapidité dans le récit.

Mais cela ne t'empêche pas d'écrire la suite!

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farellion
Zombie
Zombie


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Farellion et l'abbaye des mille esclaves.   Dim 5 Fév 2012 - 13:43

Merci à tous je vais corriger tout ça, sa me fait penser que je ne doit que faire confiance à moi même (Et pas au correcteur) ...

Le manque de données est fait exprès à plusieurs moments,
mais la suite est bien plus explicite.

Bref, à bientôt !

Ps: Arken, ton avatar est ... Ouaw Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Kuro
Champion squelette
Champion squelette
avatar

Age : 20
Nombre de messages : 60
Expérience de jeu (CV) : conte vanpire=premières batails (et victoire) Nain=grande
Date d'inscription : 05/10/2010

MessageSujet: Re: Farellion et l'abbaye des mille esclaves.   Lun 6 Fév 2012 - 23:25

Beau texte qui ne manque pas d’originalité mais tu a intérêt à faire une longe très longe suite car t’ont teste est consommé en 30s et tu laisse trop le lecteur sur sa fain. Il s’agit d’un avis personnel.

PS : cour pour moi c’est moins de 500 page, bonne chance Innocent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farellion
Zombie
Zombie


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Farellion et l'abbaye des mille esclaves.   Mar 7 Fév 2012 - 17:38

Happy Ouai, pas de problème, sa c'était juste un petit début qui fait office d'intro,
Ah et fait gaffe à ton orthographe jeune lecteur, enfin je dit sa, mais j'en fait aussi beaucoup Fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Farellion et l'abbaye des mille esclaves.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Farellion et l'abbaye des mille esclaves.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Marseille - crypte de l'abbaye Saint Victor - Lot 3 archéologie du bâti, lot 4 conservation-préventive décor
» Mille et une nuits aux comores
» Cinq mille kilomètres par seconde de Manuele Fior
» [85] Mille Stock
» Abbaye Blonde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: