Armées Comtes Vampires et mort-vivants


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Relation haut placées.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Senghien
Garde des cryptes
Garde des cryptes
avatar

Age : 29
Nombre de messages : 234
Expérience de jeu (CV) : CV depuis le V6. Egalement vieux nain mafieux et Orque à louer
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Relation haut placées.   Sam 28 Jan 2012 - 17:23

Voici un petit texte présentant deux protagonistes qui me tiennent à coeur, à savoir les généraux de mes armées CV et HE.

--

Sans aucun avertissement, le voile de la réalité sembla se tordre sur la passerelle de l'Elthanar. Avant qu'aucun des elfes présents ne puisse réagir, une silhouette fut expulsée du vortex et atterri sur le sol de la passerelle avec légèreté. Les maitres des épées disciplinés dégainèrent en un éclair et se déployèrent avec fluidité autour du nouvel arrivant qui ne bougea pas d'un cil lorsque les lames le traversèrent sans rencontrer la moindre résistance. Entrainé par son élan, un autre elfe lui passa au travers sans être arrêté avant de percuter un de ses frères qui le remit rapidement sur pied. Une dizaine de guerriers entouraient maintenant celui qui semblait être un humain, habillé d'un long manteau noir. Un masque à spirales lui recouvrait totalement le visage mais cette protection de son identité ne parvenait pas à dissimuler la froide malveillance qui semblait émaner de ses yeux. Si le droit était d'un rouge sanglant qui absorbait la lumière des torches magiques qui éclairaient la salle, le second était d'une texture cristalline qui n'avait rien de naturel. La silhouette n'avait pas bougé depuis son arrivée théâtrale, ni prononcé le moindre mot et l'atmosphère devenait de plus en plus lourde de menace alors que les maitres des épées commençaient à reculer devant cet être que leurs armes ne pouvaient blesser. De longues minutes passèrent, ponctuées des cris qui résonnaient dans les ponts inférieurs et des regards tendus que se jetaient les épéistes qui attendaient les renforts. L'inconnu quant à lui restait calme et silencieux, les bras croisés et examinait la salle, fixant tour à tour les elfes présents et instillant une peur difficilement maitrisée dans leurs cœurs. Enfin cette attente pris fin lorsque le Prince Bel'Shanor fit son apparition accompagné de ses gardes masqués. Son aura dissipa les doutes de ses hommes qui se saisirent de leurs armes avec une vigueur nouvelle mais n'avancèrent pas pour autant vers l'homme en noir. Ils rompirent le cercle sur un geste du Prince et le laissèrent passer vers l'intrus. Les deux seigneurs se firent face, le masque d'os contre le heaume d'argent durant de longues secondes avant que l'elfe ne crache un premier mot tâché de dédain et de haine.

" Vampire...
Ce dernier lui répondit sur un ton étonnamment cordial

" Prince Bel'Shanor. Il esquissa un geste d'apaisement et s'inclina légèrement. Comme vous le voyez je suis ici sans armes et porteur d'un message de paix. J'espère que ma petite incursion du mois dernier n'a pas laissé trop de séquelles, je ne m'attendais pas à ce que vos sorts de défenses soient aussi efficaces...

- Vous... c'est vous qui vous êtes introduit à la Tour Blanche... La voix du Prince était lourde de menaces. Vous avez été détruit par nos sages, leurs flammes vous ont réduit en cendres!

- Ce sont là des détails mon cher ami. L'amulette que je vous ai amené et que vous avez du identifier vient des cryptes de Drakenhoff, le style et les hiéroglyphes laissent peu de place au doute concernant l'identité de son créateur... A cette mention, le ton du vampire se fit beaucoup plus sérieux. Mannfred doit être arrêté, je ne souhaite pas plus que vous ce qu'il cherche à accomplir.

- Silence mort-vivant! Tu ne m'apprends rien. Tu es une abomination au même titre que celui que tu combats et tu mérite également de mourir!

Le Prince fit une pause. La fureur faisait trembler sa main parcourant la poignée de son épée. Il tourna le dos au vampire. Le nom de Mannfred raisonnait douloureusement dans sa tête. Les machinations du chef de la famille Von Carstein avaient causé de nombreux morts parmi les elfes dont de très proches amis et entrainé sa disgrâce à la cour du Roi Phœnix. Un sourire féroce s'élargit sur le visage de l'elfe.

- Si tu n'as rien d'autre à me dire, comment penses-tu me convaincre, mort?"

Sous une masque d'os, un autre sourire déforma une gueule garnie de crocs meurtriers et une lueur de satisfaction brilla brièvement dans un œil rouge.

--

avis sur style/fluff bienvenus et même souhaités

Sengh'

EDIT: maj forme, merci!


Dernière édition par Senghien le Sam 28 Jan 2012 - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2695
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Relation haut placées.   Sam 28 Jan 2012 - 19:42

Pas mal du tout pour un début

La seule remarque que j'ai a faire, c'est ton post...
Evite de mettre ton histoire en citation, c'est moins agréable à lire. Mets juste quelques espaces entre ton histoire et ce que tu dis, on saura faire la différence

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2442
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Relation haut placées.   Sam 28 Jan 2012 - 23:53

J'aime beaucoup, ça semble vraiment prometteur pour le futur.

Une alliance de vampires et de hauts elfes ? Je ne le croirai que quand je le verrai, parce que là ça semble être mal parti. Mais la vengeance peut justifier tous les moyens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3358
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Relation haut placées.   Lun 30 Jan 2012 - 14:39

Un début tout à fait intéressant, original et assez direct.
La suite s'annonce savoureuse

La section était un peu en sommeil ces derniers temps mais il semble que de nouveaux auteurs pointent le bout de leur petit nez rose de tous les côtés, c'est très agréable Happy

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senghien
Garde des cryptes
Garde des cryptes
avatar

Age : 29
Nombre de messages : 234
Expérience de jeu (CV) : CV depuis le V6. Egalement vieux nain mafieux et Orque à louer
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Relation haut placées.   Ven 3 Fév 2012 - 21:32

Voila une petite suite qui n'était pas prévue. Mais c'était aussi une occasion de présenter mes rejetons

mais sans plus attendre:

-------

Le vampire s'était évaporé aussi soudainement qu'il était apparu, ne laissant pour seule preuve de son passage que deux corps inanimés qu'il avait fait apparaitre sur la passerelle. L'un était un humain à la face bestiale, de toute évidence un cultiste, tatoué de hiéroglyphes maudits qui écorchaient les yeux. La deuxième était une elfe et son armure ouvragée tâchée de sang l'identifiait comme une membre des Princes Dragons. L'équipage l'emmena rapidement après que Bel'Shanor ai rapidement vérifié son aura et l'absence manifeste de pièges sur les deux corps. Le prince congédia ses suivants et resta seul à arpenter le pont de bois blanc de l'Elthanar. Il avait donné des instructions très précises quant au sort du sectateur qui lui avait été amené. Il l'interrogerait lui-même puis l'enfermerai sous son domaine de Tyr Astel, bien loin des rumeurs de la Cour et des esprits acérés des mages de Saphery. Avec un petit peu de chance, ses informations lui permettraient de lever le voile sur de nombreux évènements récents et il pourrait également retirer le soutient des Maitres de Caledor pour avoir retrouvé une des leur. La seule chose déplaisante dans ce scénario idéal était de devoir être le débiteur d'un mort vivant, qui plus est un vampire qui semblait maitre dans l'art de dissimuler son identité et ses buts. Celui-ci était sans nul doute âgé, peut-être de plusieurs centaines d'année comme son aura le laissait présager. Il n'avait pas montré l'air hautain et fier des nobliaux Sylvaniens et faisait usage d'arcanes de très haut niveaux pliant l'espace et le temps. Ces informations étaient vagues et imprécises mais il y avait toujours une chance que ce vampire se soit fait remarquer par le passé et ai laissé d'autres pistes à suivre. Accéder aux archives épuiserait probablement une grande partie de la maigre influence qu'il lui restait mais il n'avait plus grand chose à perdre. Perdu dans ses pensées, son regard fut attiré par un reflet métallique au cœur de la zone de ténèbres qui subsistait après le départ du vampire. Il s'agissait d'un simple anneau argenté frappé d'un signe inconnu qui pulsait doucement dans le flux éthéré d'Azyr. Un objet en apparence inoffensive, vierge de toute trace de maléfice qu'il enfila rapidement sur son pouce gauche.

A plusieurs centaines de kilomètre de là, le voila de la réalité vibra une nouvelle fois et une silhouette masquée émergea du vortex. Le Senghien tituba, alors qu'il ressentait les effets secondaires de l'effort qu'il avait du fournir pour forcer le voyage et éjecter ses deux captifs. Dans d'autres situations, cette vulnérabilité temporaire lui aurai couté cher mais pas ici. Cet endroit était son refuge, la tombe d'un ancien seigneur nordique et de sa tribu qui constituait maintenant sa garde personnelle. La salle principale avait beau être à plusieurs dizaines de mètres sous terre, une lueur lunaire presque naturelle bondissait sur les rangées de sarcophages et leurs occupants momifiés qui veillaient sur leurs seigneurs. Cette crypte circulaire de près de cinquante mètre de diamètre était aussi silencieuse qu'il était possible si on faisait abstraction des ruisseaux souterrains qui serpentaient paresseusement entre les ilots de pierre qui abritaient les sépultures. Le mur du fond était occupé par une statue, le torse d'un ancien guerrier casqué de plusieurs mètres dont les mains avaient du serrer en d'autres temps une arme aux proportions gigantesques. En trois bonds agiles, le vampire pris position sur un doigt de la statue et prépara son esprit à l'invocation des fantômes radieux. Il récita mentalement les formules et renforça ses barrières mentales pour plier les vents à sa volonté et les manipuler. Lorsqu'il ouvrit son œil, quatre nouvelles silhouettes éthérées étaient apparues en cercle dans la paume ouverte du colosse de pierre.

Le premier, un jeune homme au regard calme et posé était revêtu d'une armure d'acier noire, une épée bâtarde suspendue dans le dos.

Le deuxième n'avait plus grand chose d'humain et aurait surplombé les autres membres de l'assemblée d'une bonne tête s'il ne restait pas continuellement vouté. Il tripotait sans cesse une impressionnante collection d'amulettes anciennes ou de papyrus et des excroissances osseuses déformaient ses membres et son corps en une hideuse parodie d'humanité.

Le troisième était également un homme, habillé de haillons dont la musculature parfaite jurait avec la tenue de mendiant. Son visage aux traits fin et nobles contrastait avec ses oreilles de chauve-souris et les crocs impressionnants qui garnissaient sa bouche.

La quatrième était une femme au port altier et fier, richement habillée à la mode des cercles des nobles Impériaux. Une aura de majesté semblait en émaner via la projection astrale et son visage sévère jugea tour à tour les membres le l'assemblée intangible.

Le Senghien ouvrit les bras et sa voix résonna dans la crypte

" Mes enfants... Je vous remercie d'avoir répondu à mon appel..."

les cinq vampires se saluèrent avec tout le tact et la diplomatie dont ils étaient capables

" Kastaroth, Norgul, Nerval, Nirkana. Je déclare ouverte notre assemblée"

-------

++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2695
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Relation haut placées.   Dim 5 Fév 2012 - 11:02

J'aime bien les suites surprises
Texte fluide, pas de faute repérée...

Voilà voilà! Tu as le droit de nous envoyer la suite rapidement!

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3358
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Relation haut placées.   Mer 29 Fév 2012 - 14:47

Pas mal du tout, un conclave dans une bonne vieille crypte et un Vampire très puissant mais pas sans limite non plus.
On sent poindre des anciens habitants de Lahmia autant que des Sylvaniens, tout cela annonce beaucoup de bonnes choses.

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MysterJZ
Garde des cryptes
Garde des cryptes
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 226
Expérience de jeu (CV) : Initié à Warhammer en 1992. D'abord les orcs, les nains du chaos et depuis 2006 les comtes vampires!
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Re: Relation haut placées.   Mer 29 Fév 2012 - 16:31

C'est pas mal du tout.
Conseil : L'art de la suggestion est très important. Ex : introduire petit à petit dans les dialogues (ou les descriptions) l'idée qu'un personnage illustre ou qu'une catastrophe va bientôt se produire. Mais sans réellement le dire.
J'attends de lire ta suite. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3358
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Relation haut placées.   Mer 29 Fév 2012 - 16:44

MysterJZ a écrit:
Conseil : L'art de la suggestion est très important. Ex : introduire petit à petit dans les dialogues (ou les descriptions) l'idée qu'un personnage illustre ou qu'une catastrophe va bientôt se produire. Mais sans réellement le dire.


Il ne te reste plus qu'à nous en faire une brillante démonstration en créant toi-même ton sujet! Happy
Ce sera un réel plaisir de découvrir cette technique avec toi


Thomov Le Poussiéreux, toujours partant pour accueillir de nouveaux auteurs dans la section. Shifty

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MysterJZ
Garde des cryptes
Garde des cryptes
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 226
Expérience de jeu (CV) : Initié à Warhammer en 1992. D'abord les orcs, les nains du chaos et depuis 2006 les comtes vampires!
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Re: Relation haut placées.   Mer 29 Fév 2012 - 17:03

J'étais sur le point de le faire figure toi! ^^
J'ai bien un petit rapport de bataille romancé sous le coude avec Vlad en "Guest Star"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senghien
Garde des cryptes
Garde des cryptes
avatar

Age : 29
Nombre de messages : 234
Expérience de jeu (CV) : CV depuis le V6. Egalement vieux nain mafieux et Orque à louer
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Relation haut placées.   Mer 29 Fév 2012 - 22:56

Bonne nuit

Tout d'abord merci pour toutes vos réactions. La suite est en préparation, au même titre que mon autre texte. J'ai la trame, pas mal de texte déjà écrit mais encore quelques problèmes de coordination et incohérences

WIP, mais plus pour très longtemps j'espère Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senghien
Garde des cryptes
Garde des cryptes
avatar

Age : 29
Nombre de messages : 234
Expérience de jeu (CV) : CV depuis le V6. Egalement vieux nain mafieux et Orque à louer
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Relation haut placées.   Ven 2 Mar 2012 - 12:27

Je double post mais c'est pour la bonne cause:

Citation :
---

Deux semaine avaient passées depuis l'assemblée secrète. Une nuit sans lune était tombée depuis plusieurs heures déjà sur les Principautés du Sud, accordant aux belligérants une pause bien méritée dans ce long siège qui durait depuis plusieurs jours. L'obscurité ne semblait nullement gêner les deux individus à qui les sens vampiriques permettaient d'y voir comme en plein jour. La femme était confortablement installée dans une chaise à porteur richement décorée qui lui évitait d'avoir à salir ses beaux habits. Le second semblait presque irréel, flottant sur la boue du champ de bataille sans qu'elle ne laisse la moindre trace sur son manteau. Son masque frappé de la rose épineuse des mages améthyste se tourna vers sa compagne et une voix grave s'en échappa

"Orsini est compétent, tu as bien fait de le choisir, ma fille

- Je vous remercie Monseigneur. Je le féliciterai et il n'en sera que plus motivé.

- Fait comme il te semblera, mais gardes-toi de faire la moindre allusion à ma présence et souviens toi de qui je suis aujourd'hui.

- Soit, je lui dirais donc que mon conseiller à la langue aussi piquante que les épines d'une rose est très impressionné. le tança-t-elle avant d'ajouter: Autant que peut l'être un sorcier de Shyish s'extasiant devant des canons."


La femme fit un signe à ses porteurs et la chaise s'éloigna vers la tente de son amant, le Prince Rodrigo Armand Orsini, laissant seul l'homme masqué. Bien sûr qu'elle ne ferai aucune erreur, savait-il. Nirkana avait vécu ces trois cent dernières années totalement intégrée à l'élite de ce pays, séduisant, manipulant, disparaissant et renaissant jusqu'à avoir accumulé peut-être autant d'identités que lui en bien moins de saisons. Aujourd'hui elle était duchesse, la clé qui avait ouvert l'accès aux ressources et aux armées du Prince et elle serait peut-être également une des responsable de milliers de morts. Lui n'avait fait que donner des instructions et laissé sa fille jouer sur les cordes sensibles, richesses, honneur, vengeance pour que le cœur de son amant s'embrase et avec lui les prémices d'une guerre civile. Ses vrais ennemis n'étaient pas les mortels qui combattaient sur les murs, tuant leurs frères contre de l'or sans se douter des vraies raisons de cette guerre. Cette guerre était entre immortels, dirigée contre la Sororité Vampirique qui tenait la ville d'une main de fer mais bien que puissant, il ne l'était pas assez pour rivaliser avec elles. Elle pouvaient relever indéfiniment leurs hommes et faire combattre les morts, corrompre ses propres pions ou dévaster des armées de leur magie alors que lui ne pouvait se le permettre. Il était trop tôt pour que tombent les masques.

En attendant, il étudia plus en détail le schéma du champ de bataille, très semblable à ce qu'il aurait lui même fait s'il avait pu commander des troupes vivantes et cette puissante artillerie. La ville de Vernache assiégée devait abriter près de cinq mille âmes et était adossée à un piton rocheux, dernier vestige des montagnes qui bordaient la Passe du Chien Fou. Une défense naturelle mais qui permettait également à un assaillant intelligent de concentrer habillement travaux d'excavation, canons et troupes. Les soldats humains à leur service avaient rapidement creusé une série de tranchées et de boyaux permettant d'abriter les pièces d'artillerie hors des angles de tir des batteries du bastion et de les ravitailler sans risques. La ville en elle-même était puissamment bâtie, de solides murs et de hautes tours aux pierres bien ajustées. Les vieilles enceintes avaient reçues des fortification supplémentaires taillée en étoiles et abritant des batteries de mortiers et de canons, probablement de facture Impériale à en juger par l'architecture. L'intérieur de la ville était occupée par des ruelles redessinées pour offrir aux tireurs postés sur les murs des angles de tir croisés sur tout assaillant qui aurait réussi à entrer et il était de notoriété publique que plusieurs dizaines de chevaliers se tenaient prêts à déferler depuis la caserne surélevée. Quelque soit le scenario il en arrivait à une seule conclusion, celle que leur armée humaine n'était pas assez nombreuse pour espérer arracher la ville. Pas assez forte pour que les Lahmianes ne décident d'intervenir personnellement, mais juste assez pour éveiller leur curiosité.

Son instinct ne l'avait pas trompé et vers deux heures du matin, un de ses sceaux d'alarme se brisa. La faible signature magique était indétectable pour qui ne savait pas quoi chercher au milieu des vents magiques. Il dématérialisa son corps, visualisa mentalement sa destination et se téléporta, voguant sur les vents éthérés aussi vite qu'une pensée pour finalement émerger de l'AEther au milieu de la tente du Prince Orsini. Une femme tout de noir vêtue gisait au sol, un pieu transperçant sa poitrine de part en part, une arme à la main signe qu'elle avait tenté de réagir. Au dessus d'elle se tenait Kastaroth, depuis un siècle son dernier-né engoncé dans une armure rouge sombre, une main sur la poignée de son épée, l'autre sur le pieu qu'il avait pu placer dans le cœur de l'intruse. Rien n'avait bougé dans la pièce, mis à part Orsini lui-même dans un état d'extase second et paisiblement retenu par Nirkana, aussi calme que si elle venait de faire oublier à un enfant un vilain cauchemar. L'intruse ne paraissait pas avoir plus de vingt ans comme toutes les membres de la Sororité et sa beauté était indéniablement un des facteurs qui l'avait fait être recrutée, un visage fin et noble maintenant figé, de longs cheveux bois de rose tirés en chignon et un silhouette qui aurait fait se briser bien des cœurs d'hommes. Les volutes de Dhar émanant de son corps étaient faibles et tourbillonnaient passionnément, elle ne devait pas avoir plus de dix ans de non-vie, peu mais bien assez pour avoir été initiée et avoir accès à bien des secrets.

"Nirkana, un assassin qui tentait de s'introduire dans la tente de ton bien-aimé prince a été consumé par une rune de feu piégée. Voila tout ce que les hommes et ses maitresses ont besoin de savoir, pas de prise de risques inutiles. Kastaroth, partons, nous reparlerons de ton échec plus tard"


Le vortex tournoya, mélangeant formes et couleurs. Lorsqu'il cessa, le vampire au masque de rose, le chevalier et la Lahmiane avaient disparu et étaient reparus loin au nord dans une crypte enterrée sous les glaces de Kislev.

Citation :
---

La suite est écrite mais je vous laisse dans ma grande mansuétude la possibilité de digérer le pavé ci haut et de me le relancer une fois taillé en pointe

Sengh' qui vous promet enfin quelques révélation dans le prochain chapitre

Citation :
MISE A JOUR 6 mars

Bon, je vais peut-être pas abuser non plus du multipost, une petite édition pour une longue suite

Citation :
---

Le vampire masqué jeta négligemment le corps inerte de la jeune morte et ordonna à deux de ses Draugr momifiés de l'amener dans une des chambres annexes. Il regarda pensivement les guerriers se lever de leurs tombes et se saisir de leur charge, chacun attrapant un bras de la fille sans la moindre délicatesse, tordant ses membres jusqu'à entendre un os craquer lorsque leur paquet se coinça dans un des caniveau de pierre taillée. A sa gauche, son infant avait retiré son casque et regardait lui aussi sa prise immobile disparaitre dans la pénombre d'un couloir. L'atmosphère si fit d'un coup plus tendu et le plus jeune des non-mort mit instinctivement genou à terre devant son maitre sans visage.

"Est-ce parce que ton ennemi était une femme que tu as été aussi lent à réagir? railla-ce dernier, Comment se fait-il qu'elle ai pu dégainer son arme avant que tu ne la neutralise?

- Mon Sir, Ce pas mon coup qu'elle essaya de parer, sa lame était destinée à l'animal de ma sœur. Ma seule erreur a été de frapper par surprise, assura le guerrier en armure en se soumettant avec humilité aux reproches de son maitre. Bien que je trouve cette attaque indigne d'un chevalier de mon rang et de mon honneur, j'ai rempli ma mission est comme vous me l'avez explicitement demandé. Kastaroth fit une courte pause avant de reprendre solennellement: J'aimerais, mon Sir, vous demander ce que vous comptez faire d'elle après le Rituel?

Bien, enfin cette question. Il avait fini par douter que son rejeton ai assez de courage pour enfin oser lui demander une faveur qu'il méritait amplement.

- Tu n'as pas besoin de le savoir, répondit l'ainé d'un ton sec en toisant son infant. Il fit quelques pas et termina sa phrase sur un ton plus amusé: Tes frères sont très intéressés par notre... invitée et sans doute ont-ils à cœur de pratiquer quelques expériences sur ce qui restera d'elle.

Une très fugace grimace s'exprima sur le visage se son infant qui laissa filer une poignée de secondes avant de s'exprimer, choisissant ses mots avec soin.

-Mon Sir, Pourriez vous envisager de me laisser l'affronter avant de prendre votre décision?

Sa décision était de toute façon prise et irrévocable. Des siècles de manipulation et d'expérience lui avaient appris à lire dans le cœur des hommes et à deviner leurs pensées avant qu'elles ne leur soient apparues. Avec à peine un siècle de non-vie loin des intrigues, les émotions de Kastaroth lui étaient toujours aussi limpides... Il jubila encore un bref instant avant qu'il ne fasse tomber le couperet de sa sentence.

-Soit, lorsque j'en aurai fini avec elle, tu la régénèrera et l'affrontera comme tu le souhaites."

A ces mots le chevalier s'inclina, une lueur de reconnaissance dans ses yeux rouges pour finalement tourner les talons et disparaitre dans un couloir en direction de ses quartiers sans s'égarer en remerciements inutiles. Enfin seul, son maitre se débarrassa de son long manteau et le jeta à un troisième revenant, dévoilant les formes d'un torse osseux recouvert d'une fine pièce de tissu noire et passa machinalement une main gantée sur son sternum comme pour vérifier que son cœur mort était toujours profondément ancré dans sa poitrine. Il devait faire le vide dans son esprit et le préparer mentalement à l'interrogatoire qui allait suivre car il aurait besoin de toute sa force de volonté pour briser les barrières et entraves que la Sororité utilisait sur ses membres et extraire de sa victime les informations nécessaires à son plan.

La vampire était solidement fixée au mur de pierre par un entrelacs complexe de chaines et de bracelets d'acier. Elle était toujours paralysée et vêtue de ses habits couleur nuit mais Kastaroth l'avait privée de toute arme, potion ou outil qu'elle aurait pu utiliser pour s'évader ou attenter à ses jours. Après une ultime vérification, le maitre des lieux retira le pieu de la poitrine de la demoiselle, lui arrachant un hurlement de douleur en même temps qu'un mince filet de sang. Elle était restée consciente durant les quelques heures qui avaient précédé et devait savoir qu'il n'y avait pas d'échappatoire, aussi elle ne força pas sur ses liens, consacrant plutôt ses forces à réparer son bras brisé. Néanmoins ses yeux brillaient d'une féroce flamme de défi et de mépris et des crocs animaux avaient poussé dans sa délicate bouche qui sifflait comme un serpent enragé malgré la chaine qui bloquait sa gorge.

"Tu joues aux animaux pour me jauger en cachette? Voila tout ce que tu as besoin de savoir petite vipère!"

La petite salle sembla soudainement sur le point d'imploser alors qu'il libérait toute la magie brute que son corps canalisait et la part bestiale de la Lahmiane refoula instinctivement lorsqu'elle fut confrontée à cette débauche de malveillance et d'instincts meurtriers. Cette Dhar n'était pas celle qu'elle ou ses sœur utilisaient mais une énergie d'une violence rare issue d'une force spirituelle puissante et une volonté tyrannique devant laquelle elle était totalement insignifiante. La fille tenta de se recroqueviller, tremblant de tous ses membres et faisant cliqueter ses chaines devant une si néfaste et écrasante présence. Toute velléité de combat avait été tuée dans l'œuf comme si une main glaciale avait saisi ses entrailles et en avait extrait toute vie pour la remplacer par une peur abyssale qui la paralysait aussi surement qu'un pieu de glace dans le cœur. Puis cette sensation disparu aussi brusquement qu'elle était apparue, seule restant ancré au plus profond d'elle cette peur instinctive que l'on éprouve pour les plus grands prédateurs, un sentiment que jamais elle ne pensait éprouver à nouveau. Le vampire masqué continua de parler sur un ton étrangement bienveillant.

"Il est inutile que tu demandes son identité à quelqu'un qui porte un masque, jeune fille. Appelles moi simplement Senghîr et dis moi ton nom et ta génération."

Senghîr, pas un nom, mais un titre que seuls ceux dont les veines abritaient le Sang Originel portaient, savait-elle pour avoir étudié les ancienne coutumes de Lahmia. Que cet être revendiquant ce titre royal soit réellement celui qu'il prétendait être ou non, attiser sa colère était la dernière chose qu'elle voulait et elle repris le contrôle de ses émotions avant de satisfaire à ses demandes d'une voix tremblante:

"Yis...abel, mon Roi, je suis de la huitième génération depuis trente et une lunes...

- Bien, mon enfant. Je sais que tu as peur, peur de moi et de ce que je pourrais faire si je venais à être déçu, peur de tes sœurs et de ce qu'elle feraient à une traitresse. Il laissa à sa captive le temps d'assimiler ses paroles avant de reprendre cette fois d'un ton enfantin, accompagnant toujours ses mots de grands gestes théâtraux pour appuyer ses dires: Dis moi Yisabel, sais-tu pourquoi tu es ici, pourquoi penses-tu que j'ai déployé tant d'efforts pour capturer une Lahmiane si faible que mon dernier né aurait pu la détruire d'un battement de cils?

Un éclair de compréhension passa fugacement dans ses yeux lorsqu'elle réalisa qu'il n'en avait pas après elle mais après le Lien de Sang, ce rituel que les plus vieilles vampires utilisaient pour contrôler et se protéger de leurs rejetons. Toute trahison, divulgation de secrets était impossible sans l'accord des ainées.

-Je penses... que vous me vouliez vivante, pour obtenir des informations, mais...

-Je vois qu'à défaut de la force de l'âge, tu as encore toute la fougue intellectuelle de la jeunesse. Voila qui pourrait jouer en ta faveur plus tard, ricanait l'être masqué lui qui tournait maintenant le dos et s'affairait devant une grande jarre de terre cuite gravée de glyphes. Il continua distraitement ses explications sans la regarder. Sais-tu quel sort attendait les vampires qui avaient la malchance de tomber entre les griffes des Nehekhariens durant la Grande Guerre? Ils étaient jetés dans une fosse remplies de vipères Aspic dit-on bénies par la Déesse elle même. Le venin avait sur les nôtres des effets terriblement longs et douloureux.

Le visage d'Yisabel se tordit d'horreur alors que Senghîr se tournait, un long serpent agressif couleur sable dans la main, crachant et sifflant. La panique s'empara d'elle et elle tira désespérément sur ses chaines dans le vain espoir de s'éloigner du reptile. Son désespoir fit ressortir sa bête qui siffla une dernière fois avant que le serpent ne morde sa chair morte.

Citation :
---

Voila donc, j'espère que cette suite suscitera quelque commentaires

Bien à vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2695
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Relation haut placées.   Mar 6 Mar 2012 - 23:08

Niark!! Un peu de torture... C'est vrai qu'on en voit pas souvent dans le coin Happy

Récit lu avec fluidité, pas d'accrochage pendant la route... Perfetto!! Cool

Suite suite suite!! Mr. Green

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Relation haut placées.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Relation haut placées.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Relation haut placées.
» [AIDE] haut parleur s'active par défaut en émission/réception...
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» haut elfe vs nains 1000pts
» Visage de femme 3/4 vers le haut :p

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: