AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nosferatü, le Seigneur de la Mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nosferatü
Zombie
Zombie
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Nosferatü, le Seigneur de la Mort   Mer 13 Juil 2011 - 21:53

Nosferatü
Seigneur de la Mort




Certaines choses n'auraient jamais dut être faites, certaines erreurs n'auraient jamais dut être commises, car il est bien des choses qui dépassent l'entendement et dont les cicatrices ne guérissent jamais.
Quand le mal engendre bien pire, dans les ténèbres abyssales de la vie, il ne reste qu'à attendre son heure..

Il est un nom dont on ne prononce jamais, un nom qui n'aurait jamais du être oublié, un nom qui inspire déjà l'effroi. Ce nom maudit n'aurait jamais dut être ; Nosferatü, le Seigneur de la Mort.

La légende raconte qu'il n'a pas toujours était ainsi, il était un comte jadis. Un comte mystérieux qui restait enfermé, sans jamais sortir de son château maudit. Il ne se souciait guère de ce qui pouvait se passer dehors ou de ce qui pouvait arriver à son peuple et ses terres. Nosferatü était malade et torturé de l'esprit, le peuple disait qu'il était fou et qu'il s'était enfermé vivant dans sa demeure. Mais le temps était aux soupçons à cette époque et le comte finit par subir une seconde fois la bêtise et l'ignorance de l'homme.

La premier mal qui lui avait était infligé remonte en des temps encore plus immémoriaux. Nosferatü n'avait pas toujours était l'étrange créature qu'il fut et le monstre qu'il est. Il était le comte d'un minuscule territoire qui lui venait de ses ancêtres, il vivait humblement avec sa magnifique femme et son fils. Mais le fléau de la guerre civile frappait une fois de plus la région, et sa femme et son fils furent violés et tués sans raison. Seul le comte qui ne put rien faire survécut. Esseulé dans sa demeure, et affligé par la peine et le chagrin qui le rongeait pour avoir perdu ses êtres chers qui n'avaient rien demandé, il commença à s'intéresser aux forces obscures pour tenter de se soulager de son mal..
Peu à peu son corps et son esprit commençaient à être marqué par la magie noire. Il tenta même dit-on de ressusciter sa femme et son fils mais les zombies qu'il fit apparaître à la place l'en dissuadèrent..
Les années passèrent, les siècles s'écoulèrent, le comte semblait ne jamais mourir. Ses terres étroites avaient été abandonnées à cause de la magie noire qui se déchainait en ces lieux et des horreurs avaient élu domicile; des esprits errants. L'endroit fut alors appelé la terre des fantômes. Seul persistaient encore quelques hameaux de paysans qui dissuadaient quiconque voulait s'approcher de trop près de la demeure du comte.
Le second tord de trop qui lui fut infligé marqua la fin de sa pauvre existence relativement inoffensive. Bien avant l'arrivée de Vlad Von Carstein en Sylvanie, les vampires étaient déjà connus et craint dans le monde.
Quand des enquêtes furent menées et que l'on découvrit avec horreur que le comte, ou du moins la créature vampirique qu'il était devenu habitait toujours son château, des chasseurs de vampires et des prêtres furent envoyer pour attraper le comte et purifier les lieux. Mais à la grande surprise des chasseurs impériaux, le comte se laissa faire, et ne dit pas un mot.
Il fut jugé pour toutes les rumeurs qui couraient à son sujet, la plupart n'étaient pas fondées et n'étaient que pure imagination qui venait des siècles de peur et d'ignorance que les hommes l'avaient affligés. Pire encore, on l'accusait d'être un serviteur du chaos, et il fut torturé afin qu'il avoue et qu'il parle des sombres informations qu'il devait détenir. Les tortures furent d'une violence rare et inouïe et d'une intensité monstrueuse, les pires bourreaux de l'époque venaient assouvir leurs plus vil fantasmes et cela dura des années entières. Son corps était meurtri et son esprit encore plus bouleversé, rares sont les êtres à avoir autant souffert. Ses persécutions allaient bien au delà d'actes mortels et ses tortionnaires étaient étonnés de voir tout ce que son corps maudit était capable d'endurer. Même la, il continuer à se jouer de la mort.
Mais un jour son corps avait disparut, Nosferatü s'était échappé.

Personne ne savait ou il était passé, et pendant des siècles personne n'entendit plus jamais parler de lui. Et comme on comprit qu'il ne représentait aucune menace, personne ne se souciait de son cas. Et son nom fut quasiment oublié.

Mais maintenant des rumeurs cette fois-ci bien fondées parlent d'un mal d'une rare noirceur qui est revenu et est enfin prêt à se venger.

Après s'être échappé de ses années de tortures, Nosferatü exténué et très faible avait marché jusqu'à son domaine perdu, mais le château avait était brulé et il ne restait plus rien. Alors il s'enfonça encore plus loin dans les montagnes du bout du monde et se reposa pendant des siècles pour retrouver un peu de force. Il s'arracha lui même son coeur qu'il avala afin de ne plus jamais ressentir aucun sentiments qui avait fait sa faiblesse. Lentement il recouvrait ses forces. Il se rendit même à Nagashizzar et rencontra le terrible Nagash en personne, ou du moins ce qu'il en restait. La-bas, il put enfin mettre à profit le temps que l'éternité lui offrait pour devenir un puissant vampire. Même Nagash était impressionné par le mal et la haine qui l'inondait. Il avait trouvé un puissant allié qui pourrait l'aider à poursuivre ses terribles desseins.
Nosferatü fit le tour du monde afin d'accumuler savoir et encore plus de puissance. Lorsqu'il revint au vieux monde, il rassembla une armée de morts vivants et construisit une incroyable cité cachée dans les montagnes du bout du monde; la cité des morts.
Plantée contre la montagne à même la roche, c'est un lieu terrifiant. Personne ne connait les horreurs que cette cité abrite, mais le mal immense qui s'y prépare à l'intérieur commence à se faire ressentir. Personne ne peut y pénétrer et rares sont ceux qui reviennent vivant après l'avoir seulement vu.
Des murs immenses et noir protègent la cité silencieuse et immobile qui surplombe le vide. Un unique pont mène vers la seule porte colossale et reste toujours fermée. A l'extrémité du pont, deux gigantesques statues terrifiantes gardent l'entrée. Le lieu étant saturée de magie noire, l'ambiance autour y est très lourde et angoissante. Une étrange énergie lumineuse d'un vert maladif s'échappe de la cité, c'est la mort elle même qui y vit raconte t-on, le seigneur de la mort, Nosferatü.
Même la profonde forêt aux alentours est maudite, des revenants, des spectres et des banshee l'ont envahit.
Lorsque la cité ouvrira ses portes, le mal qu'elle y vomira sera d'une puissance abominable.

Récemment, le seigneur de la mort a était aperçut à maintes reprises de nuit, monté sur une créature venue des abîmes de l'au delà en train de patrouiller aux frontières de l'Empire en étant accompagné par ses serviteurs aussi terrifiants que lui.
Ses allées et venue en Sylvanie y sont de plus en plus fréquent. Une gigantesque armée de non mort s'y est levée et les dernières découvertes parlent du retour du comte Mannfred la-bas.
Si les hypothèses disent vraies une coalition entre les deux comtes s'apprête à se déchainer, et si c'est bien le cas, la vie court à sa perte.
Il ne reste qu'à prier pour que le monde y survive.

''Malheur, malheur aux hommes, car leurs corps tomberont en premiers, ils seront les esclaves de mes esclaves, et leurs nom sera calomnié..'' Nosferatü.



Les Règles dans le Jeu :

Nosferatü, Seigneur de la Mort 525 points :

M CC CT F E PV I A Cd
6 7 5 5 5 3 7 4 10

Magie :
Nosferatü est un sorcier de niveau 3 qui choisit ses sorts dans les Arcanes Vampiriques.

Monture :
Terreur des Abîmes

Pouvoirs Vampiriques :
- Furie Rouge
- Mort Incarnée
- Séduction

Équipement :
- Lance de Terreur
- Haubert de l'écorché

Règles spéciales :
- Mort-Vivant
- Vampire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir
Squelette
Squelette
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 26
Expérience de jeu (CV) : jeune débutant
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Nosferatü, le Seigneur de la Mort   Jeu 14 Juil 2011 - 13:45

waouh!quel super récit!la transformation du "gentil" nosferatu en véritable vampire maléfique est vraiment une excellente idée!peut-on espérer une suite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2683
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Nosferatü, le Seigneur de la Mort   Ven 15 Juil 2011 - 10:38

Quelle belle entrée en matière! L'ambiance est bien présente, ce qui donne envie de savoir la suite!

En revanche, certains de nos confrères te demanderont si ce n'est pas un peu "gros" que ton vampire soit le disciple de Nagash.
Moi, ça ne me pose pas de problème tant que tu respectes son historique et sa puissance. Et surtout, qu'il ne meurt pas.

Suite suite suite!

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3336
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Nosferatü, le Seigneur de la Mort   Ven 15 Juil 2011 - 14:46

Ben personnellement ce n'est pas tant Nagash qui me pose problème, c'est plutôt certaines constructions de phrase et fautes de conjugaison...
L'idée de fond n'est pas mauvaise du tout, mais il reste un peu de boulot sur la forme.

Ha et le nom du personnage fait un peu l'effet d'un néon clignotant au dessus de sa tête indiquant "je suis un vampire" avant même qu'il ne trépasse (mais bon, ce n'est pas un réel problème).

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nosferatü
Zombie
Zombie
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Nosferatü, le Seigneur de la Mort   Mar 19 Juil 2011 - 11:27

Merci à vous trois !

Pour Nagash, il faut dissocier le grand Nagash à l'apogée de son pouvoir, au faible Nagash qui n'est plus que l'ombre de lui même après ses défaites..
Le fait de le rencontrer marque le grand tournant dans la non-vie de Nosferatü, la revanche qu'il prend sur lui même. Mais ce n'est pas ça qui le rendra invincible, Nagash n'a plus beaucoup de pouvoirs..

Au départ je cherchais un moyen de faire mon seigneur vampire sur sa terreur des abîmes. Et comme la figurine n'existe pas encore et que des rumeurs disent qu'elle apparaîtra peut être sur le prochain WD (aout 2011 donc), en attendant j'ai écris son histoire.

Je voulais m'inspirer d'un personnage quand une fois s'être échappé, je voulais que Nosferatü ressemble au Roi Sorcier dans le Seigneur des anneaux, au service de Sauron.
J'attends la sortie des nouvelles figurines d'aout, mais je veux que Nosferatü soit dans une armure fine et "aiguisée" en "pic", qui fait aussi un peu spectre..

Et pour le nom c'est aussi parce qu'on associe Nosferatü à la réplique de Dracula, mais dans le monde de Warhammer il est inconnu..


Encore merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blood Knight
Chevalier noir
Chevalier noir
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 348
Expérience de jeu (CV) : 1 an de CV ma première armée et débute un petit contingent de Hauts elfes
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Nosferatü, le Seigneur de la Mort   Jeu 28 Juil 2011 - 15:32

Moi je trouve que l'histoire de faire un tour chez Nagash pour apprendre la nécromancie et le fait de faire le tour du monde ressemble trop à Mannfred.

C'est un peu dommage, mais une autre chose me tracasse un peu. En effet, jamais tu n'as mentionné une quelconque attirance pour les combats martiaux, juste la nécromancie. Et là quand je vois l'équipement je me dis, qu'il y a quelque chose qui cloche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nosferatü, le Seigneur de la Mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nosferatü, le Seigneur de la Mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nosferatü, le Seigneur de la Mort
» Belle du Seigneur, Partie 3
» [A vendre] Du Mort Zouliment peint
» Des militaires tirent lors d'une manifestation à Kinshasa: un mort et des blessés
» [Viviane Moore] Au temps des noirs fléaux, Tome 1, Le seigneur sans visage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: