AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le prix de la liberté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3346
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 03/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   20/2/2014, 08:56

Citation :
Et Gilgalad : on ne plaisante pas avec le rhume. Ça peut durer des semaines, un rhume, et je jure que des fois tu te sens plus une âme de varghulf à force de se moucher sans arrêt
Je parlais du "de" dans la phrase parce que c'est comme lorsque l'on a un gros rhume. C'était pour plaisanter par rapport à l'inversion de la lettre. Non mais franchement, je vous jure ces jeunots  Very Happy 

Sinon, pour l'expression "sourire carnassier" je pense que c'est plutôt difficile de trouver un synonyme même à son niveau ou on part dans la périphrase, ce qui alourdit le paragraphe et ralentit la lecture. Mais si elle en trouve, ce sera tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : 2 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   20/2/2014, 09:09

Vas-y Arken ! Ton récit va rattraper celui de Thomov ! On croit en toi !
 Wow Lol !

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 2677
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   20/2/2014, 23:21

Rhume fini et "carnassier" remplacé par "cruel"  Mrgreen 
La suite !  Smile 
13 page !!  Very Happy 
Suspense insoutenable !!!  Wow 
Bonne lecture  Wink 


En face, légèrement à gauche, Diamant. Juste à côté de mon épaule droite, Saphir. A la fois gardienne et geôlière. Et juste entre les deux, la scène que je n’aurais jamais voulu revoir, même dans mes pires cauchemars. Topaze triomphante avec Firmin à ses pieds. Le silence qui régnait sur la clairière avait pris une tournure inquiétante. Il fut brisé par une question encore plus menaçante.
- Qui ?
Le sourire de Topaze s’élargit. Je pouvais sentir sa jubilation jusqu’ici. Pulsation. Firmin avait bougé. Il était vivant. Il avait survécu au prêtre ! Mais pourquoi ne l’avait-elle pas achevé ? Elle savait qui il était et… Mes yeux s’écarquillèrent alors que l’évidence s’imposait. Je maudissais le ciel tandis que Topaze répondait.
- C’est une très bonne question, mère. Qui mérite de vous raconter l’histoire depuis le début. Voyez-vous, j’ai retrouvé celui qui a mis notre chère Rubis dans cet état, qui n’était qu’un simple prêtre guerrier, ou ce qui l’en reste.
- L’homme que tu as ramené n’est pas un prêtre.
- Vous avez remarqué ? Eh bien, c’est là que ça devient intéressant.
Nous tournâmes la tête vers Diamant. Emeraude venait d’apparaitre juste derrière. Son visage avait la lourde marque de la fatigue. Le combat et les sorts de guérison avaient dû l’épuiser. Intriguée par ce qu’il se passait, elle nous dévisagea tour à tour. Je déglutis. Le pire allait se produire.
- Oh, Topaze, tu es de retour et tu as ramené le coupable. C’est un vampire ?
Elle s’approcha. Se statufia. Fit un pas. Fronça les sourcils. Murmura. Et se précipita au chevet du blessé.
- Firmin ? Firmin c’est toi ?!
- Tu le connais Emeraude ?
- C’est le mystérieux vampire qui m’avait aidé lors de la chasse aux Carstein.
- Le nouveau-né dont tu t’es entichée ?!
- Oui…
- Comme c’est cocasse…
Manifestement ignorante de l’histoire, Diamant avait désormais un air surpris et outré. Mais Topaze, malheureusement, ne lui laissa pas le temps de répondre.
- Ma chère Emeraude, je suis tellement désolée de devoir te briser le cœur…
- De quoi tu parles ?
- Ce n’est pas le moment de parler de sujets si futiles. Emeraude, je t’ai demandé de venir pour confirmer la version de l’histoire de Rubis. Ta sœur m’a déclaré ne pas posséder l’anneau. Je te demande donc de le vérifier à l’aide de tes pouvoirs.
Totalement déboussolée, la magicienne hésita. Elle se releva, baissa la tête vers Firmin, regarda Diamant puis moi. Elle se reprit, hocha la tête et se dirigea vers nous avec un peu plus de détermination.
- L’anneau est réactif aux vents de magie. Si elle l’a sur elle, je le verrai tout de suite.
Diamant acquiesça, enfin satisfaite. Je soupirai, soulagée de laisser ce problème délicat de côté. Elle pouvait me faire tous les tests qu’elle voulait. Je n’avais pas menti, j’étais donc sûre d’être blanchie aux yeux de la matriarche. Mais Topaze ne l’entendait pas de cette oreille…
- Eh bien Emeraude, où est passée ta curiosité ? Ne veux-tu pas savoir ce que ce cher à ton cœur fait ici ? Pourquoi l’ai-je trouvé juste à côté du cadavre du prêtre ?
- Firmin m’a déjà aidé. Je ne vois pas où est le problème dans le fait qu’il aide une de mes sœurs.
- Ce n’est pas ta sœur qu’il a aidé, mais son véritable amour.
En prononçant ses derniers mots, Topaze avait tourné la tête vers moi avec assurance. Le choc que reçut la magicienne pouvait presque s’entendre dans toute la clairière. Elle regarda Topaze avec incompréhension. Ses yeux dévièrent sur Firmin qui se mit à gémir. Il n’allait pas tarder à reprendre connaissance. Puis, son regard se posa sur moi. Elle lut la vérité dans mon visage, où des larmes avaient laissé des traces rouges sur mes joues. Je pouvais voir dans son expression toutes les pièces du puzzle qui s’emboitaient. Et je me dis avec pessimisme que j’étais à sa merci. Diamant, qui ne s’intéressait pas à la conversation, n’avait pas compris ce qu’il se passait et pressa Emeraude d’en finir. Elle attendit quelques instants avant d’acquiescer. Je sentis les vents de magie réagir autour de moi. Et peu de temps après, je vis ses yeux s’écarquiller. Elle avait compris qui avait menti. Elle tourna la tête vers Topaze. Sûre d’elle, celle-ci ne fit que désigner Firmin de la tête. Je vis mon destin basculer quand une détermination vengeresse emplit son regard juste avant qu’elle ne prononce ces mots :
- Elle ment. Elle détient l’anneau.
 
Le corbeau s’agita.
«Chat, ça être pas bon ! Grande dame avoir aura rouge et noire ! Colère et dévastation ! Et auras des autres dames pas bon pour maîtresse non plus !
- Je le sais, Rabe. Mais reste tranquille. Il est encore possible qu’elle s’en sorte toute seule.»
Les voix des vampires arrivèrent jusqu’aux oreilles du félin, comme pour lui donner tort.
- Attendez mère. Vous ne savez pas encore le meilleur.
- Arrête tes phrases mystérieuses et dis-moi de quoi il s’agit !
- Cet homme n’est pas seulement l’amant de Rubis. Il est aussi son infant.
Les trois autres commencèrent à s’agiter. Rabe battit des ailes avec nervosité. Pénombre s’ébroua et racla le sol de son sabot. Werden s’était levé et un grondement sortait de sa gorge.
«Stop ! Arrêtez ! Si vous intervenez vous allez envenimer la situation !
- Parce que pour toi elle peut encore s’empirer ?
- Werden, calme-toi. Laisse-moi faire.
- Pourtant toi dire avant de pas intervenir.
- Et c’est ce que je vais faire justement. Avancez de quelques pas quand je vous le dirai.»
 
Je regardai Saphir avec espoir. Elle était désormais la seule à me croire. A savoir que j’avais dit la vérité. Seule elle pouvait me sauver. Nos regards se croisèrent. Malheureusement, elle était surtout choquée par le fait que j’avais transformé quelqu’un. Je vis une larme sur le point de couler le long de son visage. Non, mon amie, je n’avais pas trahi…
- Saphir, tue-la !

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 


Dernière édition par Arken le 21/2/2014, 06:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : 2 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   21/2/2014, 03:07

Ah, les femmes...  Love 

Arken a écrit:
[i]Les voix des vampires arrivèrent jusqu’aux oreilles du félin, comme pour lui donner tord.
lui donner tort

Le seul que j'aie remarqué  Happy 

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3346
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 03/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   21/2/2014, 06:31

C'est vraiment chouette mais ce n'est pas du jeu de nous tenir ainsi en haleine pour la suite. Tu auras intérêt à nous donner la suite rapidement si tu ne veux pas que je dévalise la taverne à mon retour  lol 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : 2 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   21/2/2014, 07:39

10000 vues !!! Fou Fou Fou 
Fou 
Fou 
Fou 
Arken paie la tournée générale à la taverne !!!!  Devil Devil Devil 

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3346
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 03/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   21/2/2014, 08:22

Oui je sais c'est grâce à moi. Je voulais juste vérifier un truc dans mon post et quand je suis revenu, c'est 10000 vues.

Sinon, pour la tournée on peut attendre mon retour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 2677
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   22/2/2014, 04:45

Eh bien voilà. Le passage supra intéressant que vous espérez depuis longtemps comme un chien affamé attend un morceau de viande  Happy 
En fait, je suis heureuse d'être enfin arrivée à ce moment là de l'histoire et avoir pu écrire cette scène. Je suis satisfaite de son rendu, mais j'ai toujours l'impression qu'il y manque un truc, sans savoir quoi. J'espère que cette impression ne sera pas trop forte chez mes chers lecteurs  Wink 
Et quant à sa maigre longueur, c'est encore un autre problème. J'ai déjà les grandes lignes de la suite, mais sans plus. Je m'étais fixé le but d'arriver à ce point de l'histoire car c'est une scène charnière dans l'histoire de Tilla, et je m'étais donc projeté le scénario jusque là. Et maintenant que j'y suis, je ne sais pas encore comment continuer. Je vais devoir à nouveau réfléchir avec elle et les autres personnages pour savoir comment tout ça va tourner. Approfondir les grandes lignes que j'ai en tête, la suite logique des événements, toutes les aventures qu'elle va vivre en dehors de la prophétie... Et il ne faut pas oublier les prêtres. Leur arbre généalogique s'arrête pour l'instant à Erik, et il me faut donc réfléchir à sa descendance et à chacune de leur vie.
Tout ça pour vous dire que cette suite est courte car je n'ai pas encore la suite  Fou  Happy 
J'arrête de bavarder pour que vous puissiez lire enfin cette fameuse scène  Innocent 
Bonne lecture !  Very Happy 



Topaze avait les bras croisés et regardait la scène avec ravissement. Emeraude me fixait intensément, une nouvelle émotion dans les yeux. La haine. Diamant m’observait désormais avec dégoût et déception. Firmin reprenait peu à peu connaissance, malgré la blessure qui lui barrait l’abdomen. Quant à moi, assise de façon inconfortable dans l’herbe, les poings liés, le corps meurtri, la cuisse toujours ouverte et ensanglantée, et ma puissance magique tout aussi faible que mon moral, avais les yeux rivés sur Saphir. Elle avait les yeux fixes, la bouche entrouverte, la main sur la garde de son épée, le corps immobile. Elle ne voulait pas comprendre l’ordre qu’elle venait de recevoir. La matriarche se tourna vers elle avec impatience.
- Je t’ai demandé de la tuer, Saphir.
- Dame, je ne peux…
- Fais ce que je te dis !
Elle respira profondément et se plaça entre moi et Diamant. Elle me regarda avec tristesse. Je baissai la tête, des larmes s’écrasant sur le sol. Mais un détail attira mon attention. Une tâche orange parmi le vert et le blanc de l’herbe et de la neige. Je relevai les yeux. Blick. Il se tenait juste à côté d’un arbre. Assis, immobile, il m’observait de ses grandes pupilles bleues. Je sentis sa sérénité à travers notre lien. Un  léger mouvement sur la gauche. Pénombre. Qui semblait me sourire avec tranquillité. Un craquement de branche à droite. La silhouette imposante de Werden se devinait derrière les feuillages. Un battement d’aile. Rabe venait de se poser sur la croupe de la jument. Ils étaient tous là. Ils ne faisaient rien tout en faisant bien plus que j’aurais pu espérer. Ils étaient là pour me soutenir, et me faire remarquer la confiance qu’ils éprouvaient envers moi. Et me rappeler l’avantage que j’avais. Un lien unique avec celle que j’estimais le plus.
- Dépêche-toi, Saphir ! Carstein mort, la ville va essayer de chasser tous les vampires encore présents, et ils ne feront pas la différence avec nous ! Nous devons partir !
Elle sortit sa lame avec résignation. Je décidai de jouer le tout pour le tout. Je réinvestis le notre lien commun et lui transmettais toutes mes émotions.
- Saphir, tu n’es pas obligée de le faire. La décision n’appartient qu’à toi, ma seule amie.
- Silence ! Saphir, tue-la !
- Rappelle-toi la vision du clan que tu as. La loyauté des infants. En réciproque avec celle de la matriarche. Tu sais que je n’ai pas l’anneau. Que je n’ai pas trahi. Qui manque de loyauté à présent ?
- Il suffit ! Tue-la !
L’ordre claqua. Elle leva son épée d’un coup mais se stoppa. Je sentais la volonté de résister dans son regard. Elle fronça les sourcils sous l’effort.
- La seule loyauté qui importe est celle envers toi-même. Ne laisse personne t’obliger à un acte contre ton gré. Libère-toi !
- Tue-la !
- Catérina !
Saphir hurla. Elle abattit son arme… et se retourna en même temps. Le chuintement de la lame résonna dans la clairière. Tout s’immobilisa. Le temps s’arrêta. Puis, enfin, quelque chose bougea. Diamant. Ou plutôt son corps. Il s’affaissa. Et en touchant le sol, sa tête se détacha et roula à quelques pas. Ce seul mouvement déclencha les autres. L’épée de Saphir chuta et s’écrasa dans l’herbe avec un bruit métallique. Elle tomba à genoux et se mit à sangloter. Emeraude s’appuya sur son bâton, pliée en deux. Elle semblait suffoquer. Topaze se dématérialisa dans un cri de souffrance. Son ectoplasme se laissa flotter à quelques pouces du sol, affaibli. Je me laissai basculer et finis étendue dans l'herbe, à demi consciente.



PS : Ne t'inquiètes pas Gilgalad, on sera encore en train de faire la fête à ton retour  Very Happy

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3346
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 03/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   22/2/2014, 05:19

Au départ, j'ai eu l'e-mail comme quoi il y avait une nouvelle réponse au sujet. Cinq minutes après l'avoir lu, je me suis rendu compte que ce devait être la suite. En moins d'une minute, j'avais ouvert l'ordinateur, ouvert ma session, chrome, et j'étais allé sur le sujet.

Je peux dire que je ne suis déçu que d'une seule chose : la longueur du texte. C'est le seul point négatif. Parce que sinon, c'est toujours aussi bien. Et puis j'aime encore plus Saphir maintenant qu'elle a sauvé Tilla/Rubis et qu'elle a tué Diamant. Je dois avouer que je ne l'aimais pas trop comme personnage.

Pour t'aider pour la suite, tu n'as qu'à leur demander poliment de te raconter leur histoire et ça devrait aller tout seul (perso c'est ce que je fais). Cela dit, j'espère qu'elles vont se plaquer vite fait avec Firmin parce que sinon, ils vont se faire repérer par les troupes impériales et je n'aimerais pas être à la place des vampires quand ils les trouveront.

Sinon, on l'a quand la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : 2 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 07:14

Ah, le sentiment de vide quand on se sent d'avoir atteint un sommet, et que la suite du chemin est perdue en bas, dans les nuages... Je dirais que je suis dans le même cas que toi, à la différence que j'ai un Mannfred von Carstein qui va certainement m'exiger encore plus de perfection narrative que ma comtesse. Heureusement qu'il est encore loin dans son château.
Pour te donner quelques pistes que moi, en tout cas, j'attends d'être explorées, il y a : le règlement de comptes entre Émeraude et Tilla, le sort de Gestank, le dénouement du siège d'Altdorf, la continuité de la prophétie des von Kiel. Et j'aimerais bien aussi un passage sur l'identité de ce foutu chat  Shifty 

Ce dénouement est certes un peu précipité, mais pour nous autres jeunes écrivains de forum, ce genre de rythme effréné n'est pas inhabituel, voire attendu  Happy 
Très bon dénouement donc, et j'attendrai le temps qu'il faudra pour la suite qui aura trouvé ton inspiration en premier  Clap

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 2677
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 09:12

N'as-tu pas encore compris que ce foutu chat n'était qu'un foutu chat familier ?  lol 

Ce n'est pas les pistes qui manquent... C'est justement parce qu'il y en a trop que je ne sais plus où donner de la tête  Fou 
Concernant le siège d'Altdorf, ça ne devrait pas poser de problème, car tout le monde en connait les grandes lignes. 
Mais après, non seulement il y a le sort de Gestank (dont je viens tout juste d'arrêter ma décision) et le problème Tilla-Emeraude, mais également le corps de Diamant dont je dois me débarrasser, une Topaze pas forcément de bonne humeur, un cadavre de prêtre à expliquer, les troupes impériales qui risquent de débouler, les deux amoureux encore blessés et le soleil qui ne va pas tarder !  Blink 
Bref, un paquet de détails à régler...  Happy  Mais ne vous inquiétez pas, j'y travaille.

Et j'en profite pour vous dire à tous merci pour ces 10 000 vues, et vos commentaires qui me redonnent du peps à chaque fois pour écrire la suite  Love

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3346
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 03/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 09:17

Citation :
N'as-tu pas encore compris que ce foutu chat n'était qu'un foutu chat familier ?
Je crois qu'il ne l'a toujours pas compris apparemment. Et je pense que si on voit un chat un peu pareil dans l'un de ses récits, cela voudras dire qu'il est amoureux de lui  Lol ! 

Citation :
Et j'en profite pour vous dire à tous merci pour ces 10 000 vues, et vos commentaires qui me redonnent du peps à chaque fois pour écrire la suite
Mais de rien. Et si tu as les 10000 vues et maintenant plus c'est que c'est mérité aussi non ?

Et puis pour les pistes, explore-les unes à unes. Cela peut prendre du temps mais de toute façon on attendra l'éternité s'il le faut pour avoir ta suite. Donc tu peux prendre un peu de temps pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : 2 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 09:18

Un chat qui fait de la vampiropsychiatrie n'est pas un simple familier ! C'est au moins un changeur de forme !  Tongue Fou  Maintenant je le sais : c'est un de ses congénères qui se cache derrière Neferata, et qui agit dans l'ombre afin d'accomplir le grand dessein des chats familiers du Vieux Monde !  Fou  Fou  Fou 

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3346
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 03/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 09:28

Je crois que la folie qui sommeille en chaque vampire a fini par frapper notre cher ami. Parce que là, je crois qu'il a atteint des sommets non ?  Lol !  Lol !  Lol ! 

Citation :
le grand dessein des chats familiers du Vieux Monde !
Je crois que je vais devoir arrêter de lui offrir du sang bretonnien à ce rythme là moi. Parce que si c'est la même chose à chaque fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : 2 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 09:32

Attends, tout s'explique ! Pourquoi Neferata est-elle toujours entourée de chats ?? Ce sont eux, les vrais détenteurs du pouvoir !! Ce sont eux qui tissent les intrigues ! Ce sont eux qui forment les nouvelles lahmianes, et Blick est l'un de leurs perfides agents !! Tilla ! Sauve-toi tant qu'il est encore temps !!!

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3346
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 03/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 09:37

Je pensais que l'on avait atteint des sommets avant mais apparemment non. Mais dis-moi, si on suit ton raisonnement, ce serait en fait à cause des chats que Lahmia serait tombée ? Parce qu'ils auraient oublié de dire à Neferata d'être prudente et du coup elle s'est faite découverte. Parce que sinon, les vampires seraient encore là-bas non ?  Lol ! Lol ! 

Par contre j'ai une petite question. Comment les chats peuvent former des lahmiannes ? Et puis si Tilla en devient une, cela ne fera que rajouter du charme à celui qu'elle a déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : 2 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 09:45

Le récit d'Arken est une première pièce à conviction des méthodes de lavage d'esprit qu'ils utilisent. L'affranchissement de la matriarche n'est qu'un début, la suite nous montrera forcément les fourbes procédés du chat pour conduire Tilla au Pinacle d'Argent !
Et Lahmia est tombée parce qu'ils ont cru sur le coup qu'Alcadizzar serait plus facile à manipuler depuis que Neferata a rencontré Vashanesh. Mon père de lignée a percé leur complot à jour, et en guise de vengeance, ils ont précipité la chute de sa reine et de la cité ! Leur machiavelisme et leur malveillance est sans limites !

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 2677
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 09:52

Il n'a pas tout à fait tort  Shifty 
J'utilise Blick comme un portail entre l'histoire et moi-même. Car Tilla étant une de mes personnages, je la connais sur le bout des doigts, et je sais comment m'y prendre pour la faire réagir. Il me fallait donc un personnage qui puisse agir en toute circonstances, sans lui-même avoir des caprices. Donc impossible que ce soit un être humanoïde. Il n'y a que les animaux qui ont assez de sagesse pour ce genre de rôle. 
Donc, Blick est un fruit de mes manipulations lahmianesques  Fou 

*Chuchote*
Tu as raison, Gilgalad. Je vais demander à ma congrégation si elles n'ont pas rajouter une substance dans son verre. Mais n'oublie pas qu'on ne contredit jamais un fou

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : 2 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 10:02

Arken a écrit:
Il n'y a que les animaux qui ont assez de sagesse pour ce genre de rôle. 

Ah bon ?? Qui est le plus fou entre nous deux ??  Fou 
A moins que tes chats ne soient issus d'une race supérieure, je conçois mal comment Blick peut penser comme un Grand Théogoniste  Tongue 

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3346
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 03/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 10:12

Les chats sont issus d'une race supérieure car chacun d'entre eux cache un Chuck Norris en lui. Mon cher Von Essen, si tu n'apprends pas tes leçons élémentaires sur les chats, comment peux-tu les critiquer à ce point ? Very Happy 

Et puis Arken a raison sur la sagesse des animaux. Par exemple, un dragon stellaire ou lunaire de Caledor est bien plus sage que n'importe quel elfe ou humain ou vampire ou animal. Seul un prêtre-mage slaan pourrait être plus sage que lui et encore, cela dépendra de l'âge de dragon. Car si le dragon était vieux avant même la venue du chaos, je ne crois pas que le crapaud soit plus sage que la plus noble des créatures. Tu viens d'avoir une belle démonstration (ou presque) du pourquoi du comment les animaux sont plus sages que les humains/vampires  Tongue 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : 2 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 10:24

Chuck Norris...
*montre la porte à Gilgalad*

Et ce sont les vampires qui sont les plus sages de tous ; relis la charte du forum, ça doit bien être écrit quelque part...

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3346
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 03/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 10:39

Bon OK je sors ------------>>

Mais avant, je veux dire que ce n'est pas écrit dans la charte que ce sont les vampires les plus sages. Et puis comment dire, Neferata n'est pas assez sage pour ne pas se faire repérer, Vlad Von Carstein ne protège même pas son tombeau et sa tente, Konrad est un fou furieux, les Striges ne sont pas les plus sages, Mannfred a attaqué l'Empire trop tôt, il aurait dû attendre encore pour se renforcer un peu plus, et les Dragons de Sang ne sont pas tous de parfaits sages. Au contraire (moi excepté bien sûr  Innocent  ); Et quant aux lahmiannes, j'en revient à mes propos sur Neferata. Comme quoi, ce ne sont peut-être pas les créatures les plus sages au monde. Et puis, comment un vampire vieux de seulement 4000 ans et probablement en partie fou peut être aussi sage que des créatures antérieures à la venue des Anciens ? respect 

C'est moi ou on part en HS ? En même temps, tu as commencé avec les chats  Innocent 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : 2 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 10:46

Ma théorie du complot sur les chats est en rapport direct avec Blick, le personnage principal de ce récit. Je viens enfin d'en capter toute la trame du fond.

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 2677
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 10:47

Tout ça pour te dire, cher Von Essen, que ce n'est pas de la vampiropsychiatrie qu'exerce Blick, mais de la Tilla-Rubopsychiatrie.
Donc au final, rien à voir avec les lahmianes ou autres dragons stellaires cinglés et slanns trop visqueux pour se lever  Fou  Fou

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3346
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 03/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 10:51

Tout ça pour ça!!!!!  Blink 

Mais pourquoi est-ce que tu ne nous l'as pas dit avant Arken ? Cela nous aurait évité un débat sur qui est le plus sage du monde de Warhammer.  Crying 

Sinon, c'est intéressant le concept de vampiropsychatrie ou de Tilla-Rbopsychatrie comme tu dis pour ces deux concepts. Peut-être que je vais t'en emprunter le premier pour mon récit. Mais cela restera à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : 2 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 10:55

Un agent sélectionné pour sa cible, rien n'a été laissé au hasard. ( Fou )

*par le sang mais... Ludwig ?? Lâche cette plume ! Lâche cette plume immédiatement !!*

... Toutes mes excuses, chère Arken, cet imbécile de ménestrel avait usurpé ma plume et mes parchemins pendant que je.. discutais avec les lahmianes. J'espère que la suite de mon récit, publiée après-demain au plus tard, suffira à me faire pardonner  Mrgreen

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 


Dernière édition par Von Essen le 1/8/2014, 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3335
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 24/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   23/2/2014, 22:02

Et bien il me semble que tout cela part effectivement en HS complet, messieurs... Je vous prierai donc d'avoir un peu plus de retenue et de garder pour la taverne les débats relatifs à la domination des Chats Familiers dans le monde de Warhammer.  Rolleyes 

Ceci étant dit, je tiens à féliciter notre chère Arken non seulement pour cette remarquable suite tant attendue et qu'elle a su faire mûrir à point, mais également pour avoir dépasser la barre fatidique des 10.000 visites.
Tu as su réaliser en moins de trois ans ce que j'aurai mis quatre années à accomplir. Ton rythme de parution effréné, tes personnages très attachants, ton intrigue fort bien construite et ton style remarquable sont autant de raisons objectives à ce succès et je t'en félicite chaleureusement.
Je ne doute pas que tu dépasses prochainement les Errances en nombre de visites et ce sera ma foi tout à fait mérité  respect

Je te souhaite bonne inspiration pour la suite et j'attends, comme beaucoup d'autres je pense, les prochaines aventures de Tilla avec une grande impatience.

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 2677
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   25/2/2014, 00:10

Et si je vous dis que ces charmantes vampiresses m'ont rendue visite durant mon sommeil pour m'aider à organiser la suite ?  Very Happy Mon rêve n'est plus qu'un souvenir flou, mais la construction est bien là Wow 
Donc voilà la suite, qui retrouve une taille 'standard' de celles que je fais habituellement. Elle serait même deux fois plus longue s'y j'avais écris toute la scène d'un seul bloc. Je l'ai donc coupée en deux, à la fois pour reposer mon pauvre esprit et vos pitits yeux  Mrgreen 
Bonne lecture !  Smile 


Chapitre 14

Des cahots en rythme avec le bruit de sabots. Des échos de voix autour de moi. Nerveuses. Mon esprit s’éclaircit avec difficulté. J’ouvris lentement les yeux. La première chose que je vis était la tête mortifiée de Diamant, que Saphir tenait par les cheveux. J’eus un haut-le-cœur qui m’embruma de nouveau la conscience. Je bougeai pour trouver une position plus confortable, et remarquai que mes mains étaient à nouveau libres. Je tournai la tête pour ne pas à subir une deuxième fois ce genre de vision et rouvris les yeux. J’étais sur le dos de Pénombre qui avançait au trot. Je réussis à me redresser. Saphir marchait à gauche, la tête de la matriarche dans la main droite et le reste de son corps sur l’épaule gauche. Elle regardait droit devant elle, comme pour oublier la nature de son fardeau. A droite, Topaze suivait en flottant, l’esprit ailleurs. Emeraude, visiblement affaiblie, s’appuyait sur son bâton pour ne pas se faire distancer. Saphir remarqua mon réveil.
- Mon cheval étant mort, j’ai dû laisser mon bouclier et mon casque sur Pénombre. J’espère que cela ne la dérange pas.
Je secouai négativement la tête. J’observai distraitement les alentours. Je fixai à nouveau ma camarade.
- Où est Firmin ?
Je sentis Emeraude réagir à son nom mais je l’ignorai.
- J’ai essayé de communiquer avec Werden. J’ai réussi à lui faire comprendre qu’il devait le porter. Il ne doit pas être loin. On ne peut pas faire autrement si on veut trouver un abri avant le lever du soleil. Emeraude et toi êtes trop épuisées pour cacher les lueurs du jour.
Je vis Rabe arriver en planant. Il s’approcha, freina avec ses ailes et se posa sur la tête de Pénombre, qui s’ébroua d’agacement.
«Deux heures que moi essayer parler avec Dame bleue. Mais elle pas comprendre. Moi avoir trouvé maison de terre. Mais elle refuser de suivre moi, et vous être plus loin à chaque pas.»
Il reprit son envol, désormais sûr d’avoir été entendu. Je fis part de ces nouvelles aux filles. Et après un hochement de tête las, nous décidâmes de suivre le corbeau. Nous pressâmes le pas, sentant la rosée du matin arriver. Et nous arrivâmes bientôt devant un petit tertre qui ressemblait étrangement à notre vieux temple. Emeraude et Topaze y entrèrent sans un mot. Saphir me fit signe d’attendre. Elle déposa le corps sur le sol et vint m’aider à descendre de cheval. Je remarquai avec douleur que ma régénération venait à peine de commencer sur mes côtes, et ma cuisse avait juste arrêté de saigner. Elle prit mon bras le moins blessé pour me soutenir jusqu'à l’intérieur. Elle me déposa contre un mur de pierre dans une petite salle bien poussiéreuse. Elle s’assura que tout allait bien avant de ressortir. Elle revint au bout de cinq minutes, Firmin dans les bras. Il était encore inconscient. Elle le déposa à côté de moi avec précaution. Il émit un faible gémissement. Il posa la main sur sa blessure avant de s’immobiliser à nouveau. Las de nous voir dans cet état, je pris les devants.
«Werden, toi qui peut voyager de jour, aide nous. Chasse pour nous s’il te plait.
- Avec plaisir.»
Plus que quelques heures à attendre avant un bon repas. Je regardai mes sœurs. Je sentais la colère d’Emeraude et de Topaze, mais elles étaient trop faibles pour l’exprimer maintenant. Seule Saphir semblait encore assez énergique. Et soudain, je remarquai son absence. Pourquoi je n’y avais pas pensé plus tôt ?
- Où est Gestank ?
Emeraude leva les yeux au ciel. Topaze me répondit avec un air indifférent.
- Il est mort.
- Nous l’avons laissé là-bas, expliqua Saphir.
- Je croyais qu’Emeraude l’avait sauvé.
- Je le croyais aussi. Mais il faut croire que j’ai dépensé le reste de mon énergie pour rien, puisque vous êtes assez stupides pour tuer Diamant cinq minutes après.
- Je ne vois pas le rapport.
- Te souviens-tu de l’odeur nauséabonde qui l’accompagnait partout ? Demanda Saphir.
- Oh que oui.
- C’est parce que Diamant lui donnait son sang. Gestank était très vieux. Bien plus vieux que lui permettaient ses pouvoirs. Et notre matriarche avait trouvé un moyen de le garder en vie. Sans le transformer, le fait de lui faire boire du sang de vampire toutes les lunaisons lui ressourçait son pauvre corps. Mais du moment que son donneur meurt, le pouvoir de son sang disparait. Il est donc mort d’une très grande vieillesse.
Je ne pus empêcher une grimace de dégoût. J’étais même heureuse de n’avoir pas vu son cadavre. Je vis tout d’un coup Topaze relever la tête, une lueur dans l’œil.
- Si on ressuscite Diamant, il devrait ressusciter avec elle non ? Je savais qu’on n’aurait pas dû abandonner son corps.
Son idée avait intéressé Emeraude, qui s’était vivement tournée vers elle. Mais Saphir intervint.
- Il est hors de question que nous la ressuscitions. Nous serions deux, voire trois si on compte Firmin, à en pâtir.
- Et alors ? C’est de votre faute si vous avez trahi. Nous, nous avons été loyales jusqu’au bout. Et on remarque encore ta traitrise dans le refus de la ramener.
- Dites-moi alors en quoi cela vous a été utile, de lui être si loyales ! La seule chose que vous avez récolté, c’est de risquer votre vie dans une guerre qui ne vous concerne pas ! Diamant n’a toujours pensé qu’à elle, et cela ne changera pas si elle revient. Nous n’étions que des pions dans son jeu. Et maintenant qu’il est fini et qu’elle a perdu la partie, à votre avis, qu’allons-nous devenir ?
- Toutes ici, nous lui devons la vie. Sans elle, nous serions déjà mortes depuis longtemps ! Il est de notre devoir de la ressusciter !
J’avais observé la scène sans intervenir. Emeraude et Topaze s’étaient d’abord rapprocher l’une de l’autre, avant de s’avancer vers la sortie. Mais Saphir leur bloquait le passage. Sans intention belliqueuse mais néanmoins déterminée, elle avait sorti son épée pour illustrer ses propos.
- J’ai encore assez d’énergie pour vous éliminer toutes les deux s’il le faut ! Et vous savez que vous êtes trop faibles pour tenter quoi que ce soit. Alors vous allez rester bien sagement ici.
- Tu ne pourras pas nous retenir indéfiniment, rétorqua Emeraude.
Une légère clarté s’invita dans la pièce. Au dehors, le soleil venait de percer à l’horizon. Un léger sourire apparut sur les lèvres de Saphir. Confiante, elle rangea son épée. Elle se décala et leur montra la sortie.
- De toute façon, il est trop tard. Les premiers rayons du soleil se sont occupés d’elle. Si vous voulez vous acharner sur un tas de cendres, libre à vous.
Le silence s’abattit d’un coup. Elles étaient à la fois choquées par sa mort définitive, et par le fait qu’elles n’y avaient pas pensé un seul instant. Nous restâmes ainsi muettes un bon moment. Le calme de la pièce était à peine perturbé par une manifestation plaintive de Firmin ou de moi de temps en temps.
Ce semblant d’éternité s’acheva quand un grognement retentit au dehors. C’était Werden qui rentrait de la chasse. Après une brève communication, je demandai à Saphir de se placer devant l’entrée. Il les avait exprès ramenés vivants. Assommés, mais vivants. Et ce serait dommage de les abîmer en les balançant à l’intérieur. Notre camarade se positionna donc, les jambes fléchies, en attente du premier colis. Elle en récupéra ainsi sept. Quatre hommes et trois femmes. Je lui demandai comment il avait fait pour tous les transporter.
«Quatre sur le dos de Pénombre, trois que j’ai porté moi-même.
- Pénombre n’a pas eu du mal avec un tel poids ?
- Elle m’a fait comprendre que depuis qu’elle n’a plus besoin de son cœur et de son souffle, elle se sent beaucoup plus forte.»
- Rubis, ils te sont tous destinés ?
Je vis la faim briller dans le regard de mon amie. Je demandai donc au Warghulf.
- Il dit qu’il y en a deux pour moi, deux pour Firmin, et un pour chacune d’entre vous.
- Génial !
- Tu lui diras merci de ma part.
- Oui… Très aimable…
- Par contre, il vient de me dire qu’il n’hésitera pas à défoncer l’entrée pour me rejoindre si l’une de vous deux se nourrit avant moi.
Les deux concernées firent la moue et me regardèrent avec mépris. Comme je ne pouvais toujours pas tenir debout, Saphir m’apporta une des femmes. Je sentis son odeur enivrante, et ce fut seulement à ce moment que je compris à quel point j’avais faim. Je retins l’envie de me ruer sur son cou et me nourris calmement. Je sentis la chaleur du sang se répandre dans tout mon corps. Mes estafilades disparurent. Le muscle de ma cuisse se régénéra et la blessure se referma. Enfin, je sentis mes deux côtes se ressouder d’un coup. Je regardai le cadavre que je tenais désormais dans les bras. Déjà ? Tout le sang d’un humain pour juste me soigner ? Werden avait bien fait d’en prévoir un deuxième. J’en avais besoin pour reprendre des forces. Je me levai – comme c’était agréable de se sentir enfin sur pied – et m’approchai des autres. Je pris le plus proche, un homme, et l’apportai à Firmin. Je dus lui placer correctement pour que l’odeur du sang le réveille enfin et qu’il puisse se nourrir. Ceci fait, je pris mon deuxième déjeuner en compagnie de Saphir. Puis j’autorisai les filles à faire de même tandis que Firmin s’occupait de sa seconde victime.


Edit : mise en place tardive du chapitre 14, dont cette suite est le début.

_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 


Dernière édition par Arken le 23/6/2014, 00:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Collecteur de Sang
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 3443
Expérience de jeu (CV) : 2 ans
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   25/2/2014, 00:52

Étrange, je m'attendais à ce que la sororité éclate directement après la mort de la matriarche. Pour Tilla, Topaze et Émeraude représentent plus une menace ou un fardeau qu'autre chose... A moins que l'on ne retrouve la bonne vieille formule : "tu m'as sauvé après tout ce que je t'ai fait ? Je ne puis donc te haïr..."

_________________
L'eau, ça mouille. Et ça fait des vagues puis ça devient plat. Et on voit dedans comme dans une vitre. Et ça fait froid quand ça mouille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgalad
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 3346
Expérience de jeu (CV) : On parle en Comtes Vampires ou du Curriculum Vitæ ?
Date d'inscription : 03/01/2013
Maître floodeur Maître floodeur

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   25/2/2014, 01:41

Enfin !!

Sans plaisanter, c'est vraiment génial comme suite. Je dois avouer que comme Von Essen, je m'attendais à ce que le groupe éclate beaucoup plus tôt. Mais à mon avis ce n'est que partie remise. Sinon ce ne sera pas drôle.

Et elle vient quand la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le prix de la liberté   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le prix de la liberté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le froid est pour moi le prix de la liberté ?
» Liberté de l'Est 1983
» tarifs tabacs pipes civette liberté 56 luxembourg
» M. Prix étudie le prix des téléréseaux en Suisse
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: