AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La légende de Goltar, le vampire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Goltar
Varghulf
Varghulf
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 441
Expérience de jeu (CV) : Seigneur Vampire
Date d'inscription : 13/10/2010

MessageSujet: La légende de Goltar, le vampire.   Ven 15 Oct 2010 - 0:24

Goltar s'avança dans ce château ombrageux et sentit une présence maléfique. Il s'était éveillé il y a peu en tant que vampire et sa soif de sang était immense. Il souhaitait montrer à tous sa nouvelle puissance. Mais pour l'heure, sa préoccupation principale était surtout de sentir au plus vite un sang chaud et revigorant dans sa gorge si sèche. Il parcourait le hall sans entrevoir signe de vie jusqu'à ce qu'une silhouette féminine apparaisse dans l'ombre. Sa soif de sang étant trop forte, Goltar se rua sur cette créature magnifique et fut très rapidement couché sur le dos une lame sous la gorge, celle qu'il avait pris pour son premier repas en tant que seigneur de la non-vie n'était autre qu'une splendide vampire. Il essaya de s'enfuir mais celle-ci ne laissa aucune chance à sa proie et Goltar se retrouva acculé par cette créature aussi terrible que splendide. Dans un dernier effort de survie, Goltar dégaina son épée et se jeta sur la vampire pensant que sa non-vie allait s'achever bien vite. Tout fut troubler autour de lui et il sombra dans un gouffre de noirceur impie.
Il se réveilla dans des draps noirs, le corps inanimé d'une jeune femme était allongé à ses côtés, et cette même présence qu'il avait ressenti lorsqu'il avait pénétré dans le château cette même nuit, ou peut être était-ce la nuit précédente, il n'était plus sur de rien. Puis une femme sorti des ombres et il reconnu la vampire qui l'avait pourchassé, celle-ci pointa de son doigt le corps de la jeune fille et lui dit de se nourrir. Goltar ne réfléchit pas et ses canines s'enfoncèrent dans le coup de la pauvre mortelle qui se réveilla en vu de la douleur causé par la morsure. Goltar sentit le sang couler à flot dans sa gorge.
Il venait d'assouvir sa soif pour le moment et la vampire en face de lui le regarda avec un sourire mêlé de satisfaction et de pitié. Elle lui parla enfin et lui dit que c'était elle qui l'avait transformé en vampire et qu'elle avait de grand projet pour lui.

Celle-ci le mena sur un balcon et désigna du regard une légion de squelettes et de morts. Deux autres vampires les attendaient sur ce même balcon. La première était également une magnifique vampire femelle possédant une beauté à couper le souffle. Elle se présenta sous le nom de Rose Von Versinke, elle était une jeune vampire qui maîtrisait parfaitement bien les arts nécromantiques. L'autre vampire était tout l'inverse, c'était une bête immonde qui n'avait rien gardé de son humanité, il se nommait Osarus, un puissant guerrier et un mage qui avait cherché à maîtriser la magie de la bête. La mère vampirique de Goltar s'avança, celle-ci lui dit qu'il était dorénavant le général de cette armée de chairs et d'os animés par la magie noir et qu'il devrait offrir la mort aux vivants au nom de sa maîtresse, la dame noire, c'est ainsi qu'elle se présenta enfin à lui.
Goltar se sentait grandi, il était un puissant vampire, la force de la mort et la maîtrise d'une magie qu'il avait toujours arborée, une légion de guerriers sous ses ordres près à le suivre sur les pires champs de batailles et deux lieutenants qui allaient l'aider à accomplir sa tâche chacun à sa manière.
Goltar se tourna et regarda à l'horizon, il s'imaginait les faibles remparts des villes de l'Empire, les petits villages des contrées de Bretonnie et les légions de morts se levant pour détruire toutes formes de vie.
Goltar dégaina son épée et la pointa vers sa force et son cri fIt frémir de terreur tous les paysans des villages aux alentours.



Dernière édition par Goltar le Ven 15 Oct 2010 - 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3335
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: La légende de Goltar, le vampire.   Ven 15 Oct 2010 - 10:43

Bon, je sais que ce n'est jamais très agréable mais je dois souligner quelques petits problèmes sur la forme du texte:

"Château sombre et présence sombre", ça fait un peu redondant. "En temps" en l'occurrence s'écrit "en tant". Tout devint noir et il sombra dans un gouffre de noirceur, c'est également une répétition.
"Goltar senti le sang coulé" présente un erreur de conjugaison car il s'agit d'un infinitif: "Goltar sentit le sang couler...".
"L'autre vampire était tous l'inverse" le "tous" s'écrit ici "tout" et même remarque sur l'infinitif mais dans l'autre sens cette fois pour "garder" qui s'écrit "gardé" (participe passé). "Il se nommait" et non pas "nommé"
Encore quelques répétitions par la suite "armée des morts qui apporte la mort", "une légion sous ses ordres prêt à exécuter ses ordres".
"contrés" est en fait un mot féminin et s'écrit donc "contrées".

Voilà, j'espère que tu comprendras que c'est fait dans un esprit constructif et pas pour te faire chi...

Sur le fond à présent, je pense que la base n'est pas mauvaise, mais que tout arrive trop vite. Qui est Goltar, d'où sort-il? Les chose s'enchaînent à toute vitesse et on a l'impression que cinq minutes après être devenu un vampire, Goltar se retrouve bombardé général d'une armée avec des vampires pourtant plus vieux que lui sous ses ordres et sans qu'il ne sache quoi que ce soit sur sa maîtresse et ses objectifs...
Un peu léger quoi. Si je dois te donner un conseil, c'est de travailler sur l'ambiance de tes textes, les présentations des personnages et leur descriptions et surtout prendre ton temps et calmer le jeu.

J'espère que tu ne te décourageras pas pour si peu, et que je pourrai prochainement lire la suite des aventures de Goltar.

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goltar
Varghulf
Varghulf
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 441
Expérience de jeu (CV) : Seigneur Vampire
Date d'inscription : 13/10/2010

MessageSujet: Re: La légende de Goltar, le vampire.   Ven 15 Oct 2010 - 12:04

Merci pour tes quelques corrections, comme je le dit toujours, toute critique constructive est réfléchie est totalement légitime, surtout que cette énumération de mes fautes montre que tu as pris le temps de lire ma petite intro avec beaucoup d'attention.

Sinon pour tes quelques questions, j'avais dans l'idée de présenter Goltar par la suite, cette intro se situe en réalité au environ du milieu de l'histoire, vous aurez le droit à un magnifique flashback ou l'action est plus calme et ou l'on comprend mieux l'origine de chaque personnage ( il faut un peu d'intrigue, la preuve j'ai atteint mon objectif car tu cherche à savoir qui est donc ce fameux Goltar ^^ ). Sinon cette entré en matière à un rythme très cataclysmique pour représenter la trouble de Goltar dans sa nouvelle vie et aussi son incompréhension de tout ce qui lui arrive, comme tu l'as dit il est jeune vampire et on lui confit le commandement d'une armée, il ne sait pas vraiment ce que recherche sa maîtresse vampirique mais il se doute qu'elle cherche à apporter la mort comme le souhaiter Nagash et tous les grands vampires qui on exister.
On peut se douter que Goltar est tout de même quelques peu exceptionnel pour avoir un tel destin, mais ceci est une autre histoire ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3335
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: La légende de Goltar, le vampire.   Ven 15 Oct 2010 - 16:15

Ok, vu comme ça c'est déjà nettement mieux.
Par contre, je relève (bien malgré Moi, c'est un automatisme) encore de nombreuses fautes dans dernier message, surtout liées à la conjugaison.
Je pense qu'une solide relecture systématique est un moyen efficace d'en éliminer une bonne partie.
Je lirai avec plaisir la suite quand tu la posteras.

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goltar
Varghulf
Varghulf
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 441
Expérience de jeu (CV) : Seigneur Vampire
Date d'inscription : 13/10/2010

MessageSujet: Re: La légende de Goltar, le vampire.   Ven 15 Oct 2010 - 16:27

Mais le véritable commencement se situait bien au delà, dans une tribu des désolations chaotiques, par un jour de blizzard intense. Pour les Buveurs de sang, c'était un jour particulier car la femme de leur chef allait accoucher. C'était leur premier enfant et ils espéraient avoir un fils qui pourrait prendre le contrôle du clan une fois que le chef aurait accompli sa destinée.
La seule chose qui était perceptible à travers le blizzard était les cris de douleurs d'une femme. Ces cris provenaient de la hutte du chef de la tribu, sa femme souffrait le martyr pour mettre son enfant au monde. Même le sorcier et guérisseur du clan ne pouvait que peu de choses pour apaiser ses souffrances. Les cris se turent en même temps que la vie de la femme, elle n'avait pas survécu à l'accouchement mais avait donné un fils à son mari. Malgré la mort de cette dernière, le visage du chef rayonna de plaisir lorsqu'il vit son fils, mais sa joie fut vite brisé lorsque le sorcier lui tendit l'enfant et qu'il aperçu que nul cœur ne battait dans la poitrine de ce nouveau né.
Frapper par le désespoir, le chef de la tribu partit prier les dieux sombres dans le temple le plus proche pour qu'ils accordent la vie à son enfant qui avait déjà emporté celle de sa femme. Après près d'un mois dans le temple, les dieux écoutèrent enfin la requête du vieux guerrier. Ils acceptèrent d'accorder la vie à son enfant en échange de la vie de tous ceux de sa tribu. L'homme désespérer et au bord de la mort accepta le marché. En un instant tous les membres de son clan succombèrent et leurs âmes vinrent insuffler une vie impie au cadavre du nourrisson.
Malgré la force qu'il avait reçu, le bébé n'avait que peu de chance de survivre seul dans les désolations nordiques, mais il y parvint. Il vécut seul la plus grande partie de son enfance. Tout d'abord comme un charognard ainsi que des maigres fruits qu'il réussissait à récupérer dans les rares prairies proches de ses ruines qui l'avaient vue grandir.
Les hivers passèrent, même s'il ne s'en rendait pas bien compte vu que le climat des désolations est relativement stable surtout à proximité du pôle.
Lorsqu'il eut 18 hivers, il se sentit enfin assez fort et mature pour quitter les ruines de son enfance. Il avait réussi à vaincre les plus horribles créatures de la toundra glacée et malgré son intelligence et le fait qu'il avait réussi à apprendre le langage des nordiques avec les quelques voyageurs et autres guerriers qu'il avait écouté, en effet, il suivait parfois des guerriers du Chaos pendant de nombreux jours pour se disputer les restes de leurs repas avec les chiens hargneux. Il avait par la suite échappé à cette existence misérable lorsqu'il pu enfin chasser. Mais pour le moment, il cherchait une tribu où s'installer et surtout où il pourrait montrer toute sa valeur et se dresser comme un des plus puissants serviteurs des dieux sombres.
Il s'installa dans la tribu des chasseurs noirs qui l'accueillirent en temps que chef. En effet leur ancien maître avait eu la mauvaise idée de défier Goltar lors de son arrivée, le raillant et lui disant que s'il arrivait seulement à le toucher, il pourrait vivre avec eux. Goltar ne se laissa pas impressionné et enfonça profondément sa lance dans le cœur de son adversaire. Il changea profondément le mode de vie de sa nouvelle tribu. En effet ses guerriers qui vivaient surtout de la chasse et qui vénéraient les dieux sombres uniquement pour ne pas attirer leur colère se mirent à effectuer des raids sur des villages isolé de l'empire, puis leurs effectifs augmentèrent, leurs équipements étaient de bien meilleur qualité et surtout la force de Goltar et son charisme leur permirent de devenir des guerriers craints par de nombreuses autres tribus voisines.
Goltar commença petit à petit à lever une force de guerriers bien plus imposante. Il s'illustra devant des tribus chacune vénérant un dieu sombre en particulier, celles-ci impressionnées par la puissance du jeune guerrier se rallièrent à sa cause. Goltar, quant à lui, se jura de servir les quatre dieux du panthéon chaotique avec la même ferveur.
Goltar et ses guerriers devinrent connus dans tout le Vieux Monde et dans le Nord des terres de Naggaroth pour la violence des ses raids. Après près de deux siècles de service auprès des dieux sombres, Slaanesh lui avait donné une beauté à couper le souffle et une vitesse de démon, Khorne lui avait conféré une force incroyable, une valeur martiale hors du commun et une soif de sang intarissable, Nurgle quant à lui avait conféré à Goltar une endurance et une résistance surhumaine et enfin Tzeentch lui avait donner la compréhension des vents de magie et tout particulièrement la maitrise de la magie de l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goltar
Varghulf
Varghulf
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 441
Expérience de jeu (CV) : Seigneur Vampire
Date d'inscription : 13/10/2010

MessageSujet: Re: La légende de Goltar, le vampire.   Mar 19 Oct 2010 - 23:26

( Je m'excuse auprès de la modération pour le double post, mais j'ai préféré ne pas éditer mon précédent message pour montrer que j'avais écrit la suite des aventures de Goltar, merci de votre compréhension )

Lors d'un de ses plus grands raids sur les terres impériales, Goltar attaqua une forteresse qui ne possédait plus que l'ombre de sa gloire d’antan. Les remparts commençaient à céder face aux forces de l'érosion, le toit de la plupart des tours était détruit et laissait les fines gouttelettes de la pluie parcourir les longs escaliers en colimaçon. Mais Goltar aperçut au loin une imposante force se tenir devant les portes de ces ruines, une armée bien plus grande de ce qu'un noble en déclin politique et financier ne pouvait espérer aligner pour défendre son château.
Pour Goltar, cela n'avait aucune importance, il avait toute confiance en ses guerriers et savait qu'ils ne reculeraient devant rien pour s'attirer les faveurs de dieux sombres. L'ost de Goltar se retrouva très vite face à la mystérieuse armée, mais celle-ci n'était pas composé de soldats et chevaliers de l'Empire, mais de guerriers squelettes en armures rongées par le temps. Pour la plupart des maraudeurs du Chaos qui étaient très superstitieux, cela était un très mauvais présage, tandis que les guerriers en armure de plaque ne virent la qu'un moyen de défier la mort et d'acquérir gloire et puissance.
Très vite, l'armée des morts s’anima et avança avec une cohésion infernale, guidée par une même volonté. Les guerriers de Goltar s’élancèrent au combat avec toutes la sauvagerie dont peuvent faire preuve des guerriers chaotiques. Lorsque les deux forces se rencontrèrent, les ossements et le sang furent disperser en tous sens. Les combats étaient meurtriers, les guerriers de Goltar surpassés largement les morts-vivants, mais cela ne suffisait pas à compenser leur supériorité numérique et surtout leur capacité à retourner inexorablement au combat, leurs ossements se reliant, la magie insufflant une vie impie à ces soldats d'un autre âge.
Les maraudeurs commencèrent à être vaincus, la peur de l'ennemi et le surnombre conséquent venant faire plier les plus faibles hommes des steppes gelées. Les guerriers chaotiques quant à eux enfoncèrent les rangs adverses jusqu'à ce qu'un vampire accompagné par sa garde rapprochée ne les arrêta en plein massacre. Les énormes lames des gardes s'enfoncèrent profondément dans les armures du Chaos qui n'accordaient plus aucune protection à leurs ennemis. Goltar sentit le vent tourner en sa défaveur et se jeta donc sur celui qu'il pensait être le maître de l'armée des morts.
Le vampire esquiva les premiers coups de Goltar et réussi même à lui en retourner quelques uns, mais comment vaincre un guerrier favoriser par les quatre dieux du Chaos, un élu des sombres divinités? Goltar trancha le vampire en deux en lui portant un coup de taille d'une puissance ahurissante. Puis il se pencha sur les restes de son ennemi et lui trancha proprement la tête et la leva haut dans le ciel, pensant la victoire sienne.
Mais la vérité était toute autre, Goltar s'aperçut bien vite que ses maraudeurs étaient en fuite et que les rares guerriers du Chaos encore vivant ne feraient pas le poids contre les forces mortes-vivantes qui ne diminuaient point en nombre. Malgré la mort de leur chef, les guerriers squelettes continuaient à se battre. Puis il sentit une fluctuation dans les vents magiques et il vit deux vampires femelles sur un balcon. L'une d'entre elle observait les combats tandis que l'autre usée de sa puissante magie nécromantique pour relever toujours plus de cadavres.
Goltar ne tarda pas à comprendre que l'une d'entre elle était la véritable maîtresse de cette ost et que seule sa mort pouvait encore lui permettre d'arracher la victoire. Il commença à murmurer, les vents de magie tourbillonnèrent autour de lui et un énorme dragon apparut sous ses pieds et s’élança dans les airs en direction du balcon. Goltar était bien décidé à abattre ses deux vampires. Lorsque sa monture magique arriva au niveau de la tour où se trouvait ses vampires, il se jeta sur la première vampire qui ne pu rien faire pour arrêter Goltar, trop concentrée dans sa dernière incantation, elle fut assommée par le pommeau de la lame de Goltar. L'autre vampire esquiva gracieusement chaque attaque de Goltar, puis ses lèvres s’animèrent, mais Goltar n'entendit aucun mot, mais ressentit une atroce douleur qui lui fit posé un genoux à terre. La vampire continuait de murmurer et Goltar sentit toutes ses forces l'abandonner. Puis elle s'approcha lentement de lui et enfin il entendit le son de sa voix, celle-ci était plus glaciale que le pire des blizzard. Elle lui déclara: " Je te veux ". Puis Goltar perdit connaissance. Les guerriers chaotiques ne revoyant pas leur chef s'afficher victorieux des son combat sur le balcon perdirent totalement espoir et la déroute fut inévitable, sauf quelques rares guerriers trop avides de gloire pour accepter la défaite continuèrent le combat, mais tous, ne trouvèrent que la mort en cette nuit pluvieuse. Le lendemain, la plaine était parcheminé de grand flaque rougeâtre et d'armures détruites par la violence des corps à corps, mais aucun cadavre n'était visible...



Goltar se réveilla couché dans le hall d'un vieux château en ruine, il ne se rappelait de rien, qui il était, ce qu'il avait fait, il ne put se souvenir que de son nom et ressentit une incroyable soif de sang.


Dernière édition par Goltar le Ven 22 Oct 2010 - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3335
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: La légende de Goltar, le vampire.   Ven 22 Oct 2010 - 10:17

Ha, j'ai rattrapé mon retard dans les aventures de Goltar!
Je dois dire que ces deux derniers posts sont d'une qualité nettement supérieure au premier; c'est même assez impressionnant tant sur le fond que sur la forme.
Je vois que tu fais beaucoup plus attention aux fautes et du coup le texte est vraiment plus agréable à lire (il en subsiste toujours une ou deux mais tout le monde en fait).

Juste une petite remarque (je sais, je suis pointilleux): une attaque d'estoc ne peut pas couper une personne en deux. Il s'agit de frapper avec la pointe de la lame pour empaler l'adversaire. Une attaque de côté avec le tranchant de la lame est une attaque dite "de taille".

J'ai un peu tiqué quand Goltar est passé en moins de deux lignes du statut de charognard qui se battait avec les chiens à celui de chef d'une tribu de maraudeurs... Un peu plus de degrés dans sa progression m'auraient d'avantage plu.

Vivement la suite

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goltar
Varghulf
Varghulf
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 441
Expérience de jeu (CV) : Seigneur Vampire
Date d'inscription : 13/10/2010

MessageSujet: Re: La légende de Goltar, le vampire.   Ven 22 Oct 2010 - 12:28

Ah merci pour l'information sur le coup d'estoc, je viens d'apprendre un truc ^^ ( je vais corriger donc ^^ ).

Sinon pour la progression de Goltar, je pense que c'est certes rapide, mais qu'un jeune adulte qui a toute la puissance de sa tribu enfuit dans son être, qui a été ramené à la vie par les dieux sombres et qui a survécu seul dans les désolations du Chaos pendant près de 18 ans peut facilement avoir une telle progression au niveau de son statut, surtout qu'il l'obtient en tuant le chef adverse. Après j'avoue aussi que je ne souhaitait pas passer trop de temps sur l'ancienne vit de Goltar qui n'est pas la trame principale de l'histoire mais qui permet d'expliquer pourquoi Goltar a autant de valeur auprès des yeux de la dame noire. Après il est vrai que je pourrais plus développer. Et rectification, il est passé de charognard, à chasseur en freelance à chef de tribu ^^ ( c'est pas vraiment mieux mais bon ).

Pour les fautes, j’avoue que j'ai relu trois fois mon texte, mais que j'ai toujours du mal à me corriger ( surtout sur le pc -_- ).


Dernière édition par Goltar le Ven 22 Oct 2010 - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3335
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: La légende de Goltar, le vampire.   Ven 22 Oct 2010 - 14:17

Je redis cependant que tes relectures sont efficaces! Beaucoup moins de fautes et ça donne tout de suite une autre dimension au texte.

C'est vrai que cette histoire de puissance donnée par les dieux justifie pas mal de choses. Ca aurait été chouette de décrire un peu plus le combat contre le chef des maraudeurs mais ce n'est pas l'essentiel.

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goltar
Varghulf
Varghulf
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 441
Expérience de jeu (CV) : Seigneur Vampire
Date d'inscription : 13/10/2010

MessageSujet: Re: La légende de Goltar, le vampire.   Lun 29 Nov 2010 - 17:57

Bon bon bon, je vais enfin poster la suite des aventures de Goltar.

Goltar marchait à présent dans l'un des grands corridors du château accompagné par la belle Rose Von Versinke. Celle-ci avait été chargée par la Dame Noire d'apprendre la longue histoire des vampires et de la famille de la Dame au jeune vampire qu'était Goltar. Ils arrivèrent dans une salle rempli de portrait tous plus sombre les uns que les autres. Rose commença à parler à Goltar de ceux qui étaient sur ces tableaux.
- La famille de la Dame Noire est grande et complexe, disait-elle, chacun d'entre nous recevons une parcelle du pouvoir d'un des aspects de notre mère vampirique, dit-elle telle une perceptrice apprenant à son jeune disciple.
- Comment cela ? Je ne comprends pas ce que vous voulez dire, rétorqua Goltar qui ressentait à nouveau la soif se répandre en lui.
- Toi, tu étais certes un guerrier de ton vivant et tu l'es resté après avoir reçu le baisé de sang. Dans notre famille de sang, vous êtes appelés les guerriers sombres, votre puissance réside en votre lame et en votre maîtrise de la magie des ombres pour les plus puissants ou la magie nécromantique. Tu es précieux pour notre maîtresse car tu étais un puissant soldat utilisant déjà cette puissante magie de ton vivant.
- Je commence à peine à me rappeler de ma vie passée.
- Cela mettra du temps, surtout que d'après ce que la Dame nous a dit, tu était plus vieux que certains d'entre nous avant même d'entamer ta non-vie. Tu es même plus vieux que moi, je ne sert la Dame que depuis un siècle, toi tu combats déjà depuis le double de ce temps.
- Je n'y crois pas, j'ai déjà autant vécu, c'est impossible, je ne puis être un humain,répondit-il, le doute s'emparant de lui.
- Tu étais un humain favorisé par les dieux du Chaos, tout simplement, rétorqua la vampire.
Rose se tourna lentement vers des tableaux de femmes, le portrait de la Dame Noire gigantesque trôné au centre de ces nombreux tableaux.
- Je comprends mieux maintenant. Et vous, de quelle aspect de la Dame Noire avez-vous hérité ? questionna Goltar.
- Je suis une sorcière noire. C'est l'aspect dominant de la dame qui choisit souvent des jeunes filles pour leur accorder son sombre baiser. Nous maîtrisons la magie nécromantique nécessaire à maintenir nos armées en forme et aussi à les agrandir. Mais de nombreuses sorcières noires maîtrisent également d'autres domaines comme celui de la mort, dit-elle avec fierté.
Ils avancèrent à nouveau, le corridor s'enfonçait dans les ténèbres. Les tableaux représentaient à présent d'étranges créatures souillées par le sang.
- Et Osarus, demanda Goltar de plus en plus intéressé.
- Lui il fait parti de la bête. C'est l'aspect le plus sombre de notre maîtresse. Tout vampire est une bête à visage humain. Nous utilisons tous une partie de notre énergie pour maintenir une apparence plaisante, mais certain d'entre nous laisse libre court à leur bestialité. Ceux qui font parti de la bête représente cette aspect de nous, ils sont des créatures féroces, réceptacle de la magie de la bête qu'il maîtrise sans aucune peine. Les goules sont attirés par ces êtres comme des papillons par une flamme. Ceux qui tombe dans une déchéance encore plus grande deviennent des varghulf, il rejoignent les forêts où vivent ceux de la bête. J'espère que jamais tu ne deviendra l'un des ces animaux, la Dame ne trouvera pas un autre guerrier ayant ta puissance. Excuse moi à présent je dois retourner voir la Dame, tu pourra te nourrir dans ta chambre.
Rose quitta Goltar sans prononcer un mot de plus. Cela ne le dérangea pas plus que cela, en effet sa soif de sang le rongeait de l'intérieur depuis le début de leur discussion. Il était impatient de pouvoir enfoncer ses canines dans la nuque de son dîner qui l'attendait patiemment dans sa chambre.


Petite discussion explicative pas très intéressante pour certain, mais je pense que cela était nécessaire pour bien présenter les différents personnages.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La légende de Goltar, le vampire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La légende de Goltar, le vampire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galerie de Goltar
» Vampire Kisses
» Rocky Balboa : Une légende s'écrit jusqu'au dernier round.
» Amour, vampire et loup-garou
» [Warner] Le Royaume de Ga'Hoole - La Légende des Gardiens (27 octobre 2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: