Armées Comtes Vampires et mort-vivants


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ether, mage noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2442
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Lun 1 Nov 2010 - 23:29

Chapitre intéressant, qui nous en apprend beaucoup. J'aime bien le coup de traiter Nagash de vieillard, c'est assez marrant quand on voit ce qu'il est devenu.

Pareil que les autres sinon, je crois qu'Ether va tuer la banshee. Mais je dois avouer que secrètement, j'espère qu'il n'en sera rien et que Nagash perdra la bataille (eh oui, je viens d'avouer que je préfère Settra à Nagash, mais que voulez-vous, les RdT ne sont pas ma première armée pour rien).

Sinon, je suis un peu déçu de ne pas avoir de nouvelles de Siegfried. Sans doutes au prochain épisode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blood Knight
Chevalier noir
Chevalier noir
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 348
Expérience de jeu (CV) : 1 an de CV ma première armée et débute un petit contingent de Hauts elfes
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Mar 2 Nov 2010 - 15:31

Pour le "cas" Arkhan, moi j'aime bien. Quand on le connait un peu on se rend compte que Nagash est tout pour lui et qu'il est presque jaloux d'Ether. Et le comble c'est que Nagash lui fait sauver la vie de cet intriguant !

Il doit rager le pauvre Arkhan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Sam 30 Juil 2011 - 14:41

Voilà, je me permet de nécroposter cette histoire.

Cela fait tellement longtemps que je dois le faire, alors je me décide (certes avec plus de retard qu'une liche attendant la mort). Je vous livre donc les deux derniers chapitres de ce 3 acte de l'histoire d'Ether, écris depuis déjà longtemps, en espérant que certains auront encore envie de les lire.

Un petit résumé/rappel tout d'abord:
Suite à un incident lié à l'un des 9 livres de Nagash, Ether fuit son village et deviens nécromancien auprès de Morrisson. Après avoir rencontré son seigneur et maître, Nagash, il détruit son village natal et affronte un traitre, le frère de Morrisson avant de partir pour Khemri où il tuera finalement son maître. Il est maintenant lancé dans une guerre entre Nagash et Settra lors de laquelle Nagash est face à des êtres venus tout droit de son passé son frère, sa femme et son neveu.

Chapitre 23: Au cœur du cyclone

Ether ne revenait pas de ce qu'il venait d'entendre. Cette banshee avait été la femme de Nagash. Ainsi l'être sans doute le plus malveillant du monde avait lui aussi connu les sentiments des hommes ? Était-ce là la raison de son refus de se battre ? Non, c'était autre chose... il semblait incapable de toucher cette femme, pourquoi ?
« -Néférem ! Je te le laisse ! Cria Settra 1er. Après tout, il doit payer pour ton mari et ton fils... ainsi que pour toi ! Puis, se retournant vers Ether, je ne puis laisser vivre le moindre serviteur de cette engeance maudite ! Tu l'accompagneras dans la tombe ! »
Et d'un bond, il enjamba son char et fut sur le jeune nécromant dont son sceptre fracassa les cotes. Ether fut projeté au sol et lança un regard haineux à Settra. Au fond de lui, et ce même si son adversaire était un être qu'il n'avait sans doute aucune chance de vaincre, il désirait l'affronter. Il voulait terrasser celui qui osait se mettre en travers du chemin de son maître et envoyer de ses mains son âme jusqu'en enfer. Dévisageant Settra d'un air de défi, il prononça quelques paroles sans même que ses lèvres eussent semblé bouger et perfora la poitrine du prêtre-roi d'un éclair infernal. Celui-ci porta à peine les yeux sur la blessure qu'il venait de recevoir et brandit son imposante arme au dessus de sa tête. La splendide lame vint se ficher avec la plus grande précision dans le visage du nécromancien, dégageant au passage un opaque nuage de sable, cachant la vue de son porteur. Alors que retombait la poussière, Settra remit son arme sur son flanc, ne découvrant aucune trace de sang sur sa lame. Là où aurait dû se trouver le cadavre agonisant du jeune nécromant, il n'y avait plus rien. Un pressentiment lui traversa l'esprit. Il se retourna juste à temps pour parer l'assaut de son ennemi dont le corps était encore en partie formé d'ombres. D'un coup d'une extrême violence, il repoussa son assaillant et le dévisageât. On pouvait lire une haine profonde au fond de ses orbites révulsées et un air de rancune s'installa sur son visage.

Tout à l'ouest du mortuaire affrontement, un char aux ailes déployées fonçait à toute allure en direction d'imposantes silhouettes qu'aucun autre ne semblait avoir vu. Son visage exprimait à la fois l'extase de l'affrontement et l'appréhension à la vue de ces machines dont il devinait les pouvoirs. Settra avait obtenu un allié de taille en reproduisant l'ancienne technologie de Lybaras. Les aéronefs du prêtre roi étaient chargées d'archers squelettiques, dirigées dans chacun des vaisseaux par un prêtre liche de la cité du savoir. Mais il ne pouvait se permettre de réfléchir ou l'armée du grand nécromancien serait submergée. Dans un élan héroïque, il lança son char en avant et partit à l'assaut des machines volantes. Bien qu'il ai déjà eu l'occasion d'en voir de semblables, leurs tailles et leurs apparences le frappèrent une nouvelle fois. Immenses vaisseaux de bois et de fer, les aéronefs parcouraient le ciel soutenus par de gargantuesques outres de peau remplies d'air. Cette poche, cette immense poche d'air, était sans doute le seul moyen à sa portée de détruire ces machines infernales. Privées de leur seul système de flottaison, elles finiraient par s'écrouler sur le sol dans un fracas inhumain. Néanmoins, tenter d'approcher des vaisseaux signifiait s'exposer à des nuées de flèches qu'il risquait fort de ne pas pouvoir éviter. Ne sachant finalement quoi choisir, il se rua en avant, hurlant tel un possédé, droit sur l'œuvre de Lybaras afin de briser les renforts de Settra.

« -Tu ne te débrouille pas mal, avorton ! Mais mon pouvoir aura tôt fait de t'anéantir ! Tout comme Néférem abattra ton sombre maître.
Au milieu d'une tempête de magie et de sable brulant, Ether faisait toujours face à son adversaire, Settra 1er, l'Impérissable. Son état de fatigue physique était important, mais Nagash semblait attirer à lui les vents de magie, si bien que le nécromant pouvait user de ses pouvoirs sans se soucier des conséquences. Le prêtre roi de Khemri lui faisait face, impassible. En tournant son visage vers le côté, il put voir Nagash, qui s'était rapproché, toujours en train d'éviter les assauts de Néférem sans jamais tenter de la blesser.

Plus le temps passait, plus l'issue de cette guerre semblait inévitable. Arkhan voyait gésir sur le sol les restes des milliers de zombies et de goules décimés par les scorpions géants et les serpents infernaux du désert. Les nécromanciens avaient presque tous péris et aussi loin que pouvait porter son regard, il n'en comptait même pas autant que les doigts d'une seule main. Les vampires avaient en majeure partie choisis d'assurer leur survie et avaient déserté le champ de bataille. Sa situation personnelle était également des plus critiques. Bien qu'il ait occis à lui seul de nombreuses machines de guerre, un sang noir et poisseux coulait de son torse. Sa vue se troublait de plus en plus et ses membres éprouvaient le plus grand mal à lui obéir. Il savait qu'il ne résisterait sans doutes plus très longtemps mais après avoir abattu plus des deux tiers de l'ost volant de Settra, il pouvait bien terminé sa tâche. Portant son regard une dernière fois sur l'horizon, il se délecta de l'image du pauvre nécromant qui avait osé lui faire de l'ombre, presque mort, incapable même de tenir sur ses jambes.

Chapitre 24: Plus loin que la mort

Fini, il n'y avait plus rien. Ses jambes refusaient obstinément de le porter. Ses yeux lui jouaient tant de tours qu'il ne parvenait plus a savoir s'il s'agissait là d'un rêve ou de la réalité. Sa chair lui semblait plus brulante que le plus ardent des brasiers et la douleur infernale qui le parcourait lui interdisait même de sombrer. Son ennemi, dans son infini orgueil, s'était détourné d'un être si pitoyable qu'il n'avait même plus à intervenir. Ether sentait la rage au fond de lui, la rage de ne rien pouvoir faire. Son seigneur et maître ne semblait toujours pas décider à se battre et une large blessure ornait son bras droit. Le murmure de la guerre ne lui parvenait plus, ses oreilles bourdonnaient sans percevoir le moindre souffle. Il voyait des visages déformés par des cris de haine qu'il n'entendait plus, il hurlait sans un bruit toute sa fureur muette. Il était las de se battre, il ne cherchait même plus à résister. Mais la morsure du sable et de la roche infiltrant ses blessures ne lui offrait même pas ce dernier vœu. Il ne savait même plus ce qu'il faisait, il ne parvenait même plus à penser. Il se releva lentement, voyant se tourner le visage du roi. Il tendit faiblement sa main tremblante vers son visage et souffla quelques mots sans aucun son. Une intense brulure parcouru tout son corps et de sa main ensanglantée jaillit un éclair noir comme la nuit. L'éclair siffla à quelques centimètres à peine du visage de Settra et partit se figer dans la nuque de la banshee.

Il vit un instant le spectre disparaître, le visage du grand nécromancien tordu de stupeur. Il vit le visage du prêtre roi hurlé une haine qu'il n'entendait guère et sentit le contact froid de la lame de ce dernier. Son corps fut projeté en arrière, son grimoire lui échappa, toujours tenu par son bras désormais sectionné. Il voyait des flammes dans le regard de son seigneur. Des flammes plus funestes qu'un millier de Morrsleib. Il voyait le visage du prêtre roi déformé par la haine et celui de son propre roi déformé par les cris. Tout alentour ne semblait que chaos, balayé par une magie pire encore que tout ce qu'il avait jamais connu.

Les vents de magie s'unissaient en un immense ouragan. La terre et le sable s'arrachaient du sol. Les corps animés tombaient tous en lambeaux et des flammes plus noires que les plus noires ténèbres carbonisaient le sol. Settra lui-même était en proie à la terreur tandis que son corps était dévoré par les flammes. Sans adresser un regard à ceux qu'il avait affronté jusqu'alors, il s'élança vers son char et s'enfuit à toutes brides. Ether à son tour se sentit emporté, étouffé, tiré par un char dont la roue retenait son col. Il sentait la griffure que chaque grain de sable lui battant les entrailles. Au loin, dans les flammes, il voyait impuissant disparaître son grimoire et son membre arraché. Les flammes avait commencé à brulé et sa chair et son âme. Son souffle se faisait chaque instant plus haletant et il sentait bien que la mort ne tarderait pas à le cueillir. Soudain, il sentit la pression contre sa gorge se relâcher et tomba dans le sable. Sa toge était en lambeaux et s'était enfin détachée du char doré. Le sortilège de Nagash était encore visible à l'horizon et aucun homme, pourvu qu'il vit encore, n'aurait pu manquer le typhon noir qui barrait le ciel. Ether avait retrouvé son souffle mais la gravité de ses plaies et le noir qui gagnait sa vue ne laissait aucun doute quand à ses chances de survie.

« -Ah... Quel enfer... J'ai bien cru mourir...
-Ne parlez pas. Vous êtes encore faible. »
Dans une caravane de l'empire, un miraculé du nom de Siegfried récupérait de ses dernières terreurs. Il n'était pas beau a voir quand les forces impériales l'avaient recueilli, bardé de multiples blessures. Heureusement pour lui, les prêtres et les médecins militaires avaient su arrêter les hémorragies et ses jours ne semblaient plus en danger.
« -Il n'y avait pas d'autres survivants ? S'enquit-il après avoir repris son souffle.
-Aucun. Vous étiez encore deux quant on est arrivés mais le caporal, Erwan, est mort dans nos bras. Bon, tu ferais mieux de te reposer. Cet enfer semble bien fini. »
Et sur ces mots, l'homme quitta la caravane. Malgré ses recommandations, Siegfried voulut voir à quoi ressemblait le paysage, maintenant que cet démoniaque tempête avait cessé. Lentement mais surement, il se traina jusqu'à apercevoir le dehors de la caravane. Des milliers de cadavres et d'ossements jonchaient le désert à perte de vue. Des restes de créatures monstrueuses et d'engins de siège se dressaient ça et là au milieu des corps calcinés. Il se doutait que cet ouragan n'aurait jamais permis à quiconque de survivre mais il ne s'attendait à voir une telle désolation. Il avait vu de nombreuses guerres mais jamais les champs de bataille ne lui avait paru aussi horribles, aussi désolés. Cette vision lui infligea un haut-le-cœur et il s'évanouit.

Quant il se réveilla, la caravane était de nouveau en marche. Le carnage s'éloignait et l'homme qui s'était trouvé à son chevet lui expliqua qu'il s'agissait là de l'œuvre d'une magie infernale. Apparemment, il n'y avait aucun survivant et les recherches avaient pris fin.
Siegfried et lui discutèrent encore un peu mais ils furent bientôt interrompus par le cri de l'un des gardes qui accompagnait la caravane.
« Là ! Il y a un homme dans le sable ! »


Voilà, je m'excuse encore de ne publier ces textes que maintenant. Si des gens sont encore intéressés par cette histoire, une suite était originellement prévue.
Néanmoins, comme je l'ai déjà dit, le temps me manque et je ne pourrais probablement pas vous la délivré durant la période des vacances. Peut-être la rentrée scolaire m'apportera t-elle un peu de temps à y consacré.
Revenir en haut Aller en bas
Blood Knight
Chevalier noir
Chevalier noir
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 348
Expérience de jeu (CV) : 1 an de CV ma première armée et débute un petit contingent de Hauts elfes
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Sam 30 Juil 2011 - 20:58

Ahhhhh ! Un revenant !

Bon sang, je commençais à me demander si un répurgateur ne t'avait pas tué dans ton sommeil. Bon sinon, que dire ? C'est vraiment bien, peut être un peu court et rapide. Tu nous fais languir.

Bref, en espérant que tu trouveras le temps de poster la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3358
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Mer 3 Aoû 2011 - 10:21

Yep, ça y est, je suis à jour!
Chouette passage, un peu court en effet mais très souriant; Ether n'est pas un débutant, mais il n'est pas exagérément puissant. Un bon compromis.

Content que tu reprennes du service en tout cas et vivement la rentrée alors (je n'aurais jamais cru dire ça un jour...)

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken
Maîtresse des fouets
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 2695
Expérience de jeu (CV) : Depuis juillet 2006 (livre CV fin V6, jeu fin V7)
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Mer 3 Aoû 2011 - 17:11

wouh! Enfin tout lu!

Je dois dire que c'est un beau récit. J'ai été surprise par la présence de Nagash. Mais ça puissance est bien rendue, surtout que ça doit être délicat de l'avoir en personnage...

Sinon je trouve ton personnage intéressant, puisque pour une fois c'est un nécromancien et que ô miracle! Ce n'est pas un de ces nécros qui à peur de tout.


_________________
Les mots sont un don. Les mots sont une arme. Les mots ne se gaspillent pas. P.B.
"Despierta y ponte a soñar"
Ceux qui ne croient pas en la magie ne la trouveront jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir
Squelette
Squelette
avatar

Age : 21
Nombre de messages : 26
Expérience de jeu (CV) : jeune débutant
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Mer 3 Aoû 2011 - 19:02

Super!!! Ça faisait tellement longtemps que j'espérais une suite.Mes veux sont exaucés!Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ether, mage noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ether, mage noir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Ether, mage noir
» Vivi mage noir FF9
» Pixel art - Halloween
» Krondor: The Dark Mage
» Sonnet du trou noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: