Armées Comtes Vampires et mort-vivants


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ether, mage noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Sam 24 Juil 2010 - 18:45

En fait, je suis d'accord sur plusieurs points malgré le fait que ce chapitre ai un objectif rempli (que je ne dévoile pas pour l'instant). Vu qu'il s'avère réellement loupé, ben, je vais le réécrire et le poster plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Abhoren
Collecteur de Sang
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 368
Expérience de jeu (CV) : Euh, je commence avec la V7... rigolez pas...
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Sam 24 Juil 2010 - 18:58

Alors je n'ai pas tout lu mais je peux peut être aider un poil.

Déjà, ne fais pas trop compliqué. Reste cohérent avec le fluff déjà inventé tout en t'octroyant certaines libertés. Mais il faut faire attention. Les remarques d'Arcanide me font penser justement que tu as voulu faire trop et que tu t'aies loupé. Un khopesh reste une arme lourde en théorie, pas un ninja-to. (je reprends la remarque du ninja à titre d'exemple).
Si tu regardes le monde de Warhammer, les "ninjas" pourraient être les assassins elfes noirs mais surtout le clan assassin skaven dont j'ai oublié le nom. Il saute partout, virevolte, frappe, se replie, etc...
Les combattants du vieux monde usent de techniques de combat (prenons l'épée par exemple) proche voire identique à celles dont usaient nos ancêtres ou leurs ennemis.
Un chevalier bretonnien n'usera pas de son épée comme un elfe ou un chevalier de l'empire. Du moins c'est comme ça que je le vois.

Je vais tâcher de lire tout ton texte (relire le début que j'ai oublié) et je te ferai un rapport plus complet sur l'ensemble.
Quoiqu'il en soit, fait dans le simple.

Ab.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Lun 26 Juil 2010 - 17:56

Et voilà, le nouveau chapitre 10 !!! Remanier, repenser, réécrit... Et l'histoire change également pour ceux qui avaient lu la version (ratée) précédente. Bonne lecture.

Chapitre 10: Intrusion

Le vent soufflait fort, venant du sud et apportant avec lui le sable du désert. Ether et Morrisson approchaient des montagnes abritant Nagashizzar et leurs cauchemars avaient ralentis l'allure. Ether se remémorait avec délectation les évènements passés et le massacre de son village. La terreur, la peine, tant de sentiments qu'il pouvait faire apparaître dans le cœur des hommes d'un revers de main. Le pouvoir qu'il avait obtenu était effrayant, et c'est bien cela qui l'attirait. Il voulait voir la peur dans les yeux de ses victimes, sentir leur sang qui s'échappe de leurs plaies, et mettre un terme à leurs insignifiantes existences. Il était un miséreux, il était devenu un dieu. En gravissant les pentes du Pic Dolent, il se rendait compte à quel point vivre et se plier à l'Empire était ennuyeux et idiot quand on pouvait avoir un tel pouvoir. Il pénétra dans la citadelle de Nagashizzar la tête haute, oubliant même la présence de Morrisson. On lui ordonna de se rendre à la salle de conférence et, c'est fier qu'il se présenta devant Nagash. Le grand nécromancien le félicita des tourments qu'il avait infligé à son village de son habituelle voix impérieuse.
« -Tu as bien agi, Ether. La douleur était leur sort, ils ne pouvaient l'éviter.
-Vous m'avez ordonné et j'ai agi seigneur. Je suis votre dévoué serviteur.
-Il est bien rare que je rencontre un être tel que toi, jeune Ether. La plupart de mes nécromanciens ne sont que des couards qui me servent de peur des représailles !
A ces mots, Ether crut déceler un regard furtif dirigé vers Morrisson.
-Tu es différent, déclara Nagash, je ne vois en toi que les flammes de la haine et dégoût envers les vivants. Voici de quoi te montrer ma reconaissance. »
Il offrit à Ether une minuscule fiole contenant un liquide rougeâtre. Ether porta le flacon à ses lèvres et se délecta de l'élixir. Il sentait le pouvoir grandir en lui, il sentait une incroyable énergie qui circulait dans tout son corps ; il aurait put soulever une montagne.
« -Désormais, rendez-vous dans les entrailles de la forteresse, dans la salle d'extraction ! Il semblerait que nous ayons quelques clandestins ! »
Sur cet ordre, ils s'inclinèrent respectueusement et prirent congé de leur maître.

« -Je n'arrive pas à y croire ! S'exclamait Morrisson. Le maître t'a offert de SON élixir ! Te rend tu compte du privilège que tu viens d'obtenir Ether ?
-Bien sur, maître. Je sais à quel point l'élixir de Nagash est supérieur à celui des lahmians.
-Néanmoins, n'en abuse pas ! La dépendance y est au moins aussi importante.
-Oui... Mais pourquoi le seigneur Nagash a t-il parler de clandestin ? Je me le demande.
-D'après ce que je sais, le seigneur Nagash ne voit pas comme nous. Il peut détecter n'importe quelle intrusion à l'intérieur de la forteresse. Et ce malgré la distance et les obstacles.
-Je vois... Bon, ne traînons pas ! »
Ils pressèrent le pas et s'engouffrèrent dans les boyaux de Nagashizzar. La salle d'extraction était une des salles les plus profondément enfouies dans la montagne, et bien que Ether n'y ait jamais mis les pieds, il savait que ce lieux était extrêmement dangereux pour un être encore en vie. Ils traversaient maintes salles et couloirs où plus personne ne s'aventurait, ne croisant que des gardes squelettes. Puis, les squelettes se firent plus rares et ils finirent par déboucher sur des couloirs totalement vides. Au fur et à mesure qu'ils avançaient, l'air devenait chargé et ils éprouvaient de plus en plus de mal à respirer normalement. Le couloir où il allait pénétrer était désormais creusé de la manière la plus basique et les vapeurs s'infiltraient quelque peu dans les pores de la roches. Au bout d'un moment, Ether entendit comme un murmure... non, des murmures ! Au fur et à mesure de leur avancée, ils s'intensifiaient, le doute n'était pas permis. Il y avait bel et bien un intrus à Nagashizzar.

Ils pénétrèrent avec prudence dans la salle d'extraction, c'était une énorme caverne souterraine aux murs calcinés par les vapeurs de malepierre. Ci et là, d'étonnantes machines de poulies et de pompes plongeaient dans de profonds puits de malepierre. Bien qu'il n'en restait plus assez aujourd'hui, les machines devaient en prélever une quantité considérable quand elles étaient en service. Au fond de la pièce, un groupe d'êtres voûtés et encapuchonnés semblaient discuter de quelques obscurs sujets. Morrisson voulut maintenir son élève en arrière, mais celui-ci se dirigea lentement vers ces étranges silhouettes. En avançant, il discernait peu à peu ce qu'ils disaient, il reconnaissait certains mots, « en finir », « il est temps », « bientôt », « Nagash ». Ce mot avait résonné dans ses oreilles. Ils parlaient du tout puissant Nagash, que pouvaient-ils manigancer ? Il voulu s'approcher davantage, mais son pied brisa les restes d'une sphère de verre gisant sur le sol. Aussitôt, les silhouettes se retournèrent et le dévisagèrent. Il pouvait voir des dents longues et serrées, ainsi que des yeux ardents comme la braise. Ce n'étaient pas des hommes qui se dressaient face à lui, mais des être plus néfastes encore.
« -Gnii ! Il nous ont repérés ?
-Nous ne pouvons les laisser vivre.
-Tuons les ! »
Ether vit alors les êtres encapuchonnés se jeter sur lui, sortant des dagues et des épées de leurs manches. Instinctivement, il projeta un éclair de magie dans leur direction et en foudroya un en pleine poitrine. Deux lames métalliques vinrent se ficher dans sa jambe gauche et le firent basculer en arrière. Alors qu'un deuxième assaut se préparait contre lui, une nuée de lames aux reflets d'ébènes fendirent l'air et criblèrent les corps de ses ennemis, dévoilant des membres poilus ainsi que de longs museaux de rats. En se redressant péniblement, il put voir Morrisson accourir et récitant l'incantation du réveil des morts. Les cadavres des hommes-rats se redressèrent et virent volte-face vers ceux qui étaient quelques instanst auparavent leurs semblables. Les autres skavens se ruèrent au combat et durent non seulement faire face à leurs frères morts mais également éviter les décharges magiques des deux nécromanciens. Chaque fois qu'un rat tombait, il se relevait sous peu afin de servir l'autre camp. Et rapidement, les skavens passèrent tous de l'état de vivant à celui de mort. Mais un groupe de skavens n'avait pas encore rejoint la mêlée et Morrisson lança sur eux l'ensemble des skavens morts-vivants. Un éclair de magie noire sortit de la main humaine de l'un d'eux et brisa les os de plusieurs zombies. Les autres, découvrirent leurs crânes de rat et sortirent des leurs toges d'étonnants bâtons desquels pendaient des sortes d'encensoirs d'où émanait une étrange vapeur. Morrisson retint un instant ses esclaves et s'adressa à celui du milieu.
« -Qui es-tu, toi qui n'est pas une de ces vermines ?
L'homme porta alors les mains à sa tête et retira son capuchon.
-Oh ! Tu ne me reconnais pas ? »


Et voilà. Et maintenant, la question bien sur !
"Qui est ce mystérieux inconnu ?" Tous à vos plumes, vous avez deux heures !
Revenir en haut Aller en bas
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2456
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Lun 26 Juil 2010 - 19:09

Eh bien ! Voila qui est mieux, cela va sans dire.

Ainsi, Ether est devenu un vampire ? Si non, je ne vois pas quelle est la nature de l'Elixir de Nagash. Et le fait qu'il soit comparé à l'élixir Lahmian signifie-t-il que Nagash a trouvé le moyen d'engendrer des vampires plus puissants que les Maîtres vampires ?

Sinon, concernant ta question, j'imagine qu'il s'agit de l'homme qui a formé Morisson à la magie, ou bien d'une personne qui a apris la magie avec lui. Par contre, je pense aussi que c'est un coup de théatre pour précipiter la fin du maître d'Ether, mais là j'espère me tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Lun 26 Juil 2010 - 19:15

En réalité, Nagash est le véritable créateur de l'élixir de sang, cela remonte à l'époque de son vivant, à Néhékara. Son élixir n'a jamais transformer personne en vampire et offre plus d'énergie que l'élixir "ordinaire". Les lahmians ont créé un élixir imparfait à partir de fragments des notes de Nagash.

La première différence est que le sang récolté par Nagash est chargé en magie pendant l'extraction grâce au rituel des baguettes.

Voilà, voilà...
Revenir en haut Aller en bas
Lanoar
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 28
Nombre de messages : 801
Expérience de jeu (CV) : depuis Février 2009
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Lun 26 Juil 2010 - 19:47

Je n'avais pas lu la 1ère version, mais ce que tu nous as servi là est très bien. Les action s'enchainent bien, et le scénario est toujours prenant.

Pour la question, je dirai que l'inconnu était un ami/famille de morrison avant que celui-ci ne se tourne vers Nagash.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abhoren
Collecteur de Sang
avatar

Age : 37
Nombre de messages : 368
Expérience de jeu (CV) : Euh, je commence avec la V7... rigolez pas...
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Lun 26 Juil 2010 - 20:01

Euh oui mais non... Je m'explique.

L'élixir de vie n'est plus, Nagash n'en a plus besoin, ayant vaincu la mort elle même. Alors il lui reste peut être une ou deux fioles mais bon, de là à la donner à un nécromancien, il faut vraiment qu'il soit exceptionnel mais admettons. De plus le grand nécromancien d'après ce qui en est dit, reste immobile dans sa forteresse ses pensées tournées vers de sombre dessein. L'arrivée d'un nécromancien avec qui il parle me parait un poil trop. Pourquoi pas son second par exemple, à qui Nagash aura parlé d'Ether. Ne voulant pas contrarié son maître mais étant jaloux d'Ether il lui donnera un élixir lamhian et non celui de Nagash. (comme ça tu deviens un vrai vampire ).

De plus, je trouve la transformation trop rapide, tout comme la décente dans les profondeurs de Nagashizzar

J'aurai plutôt vu un truc difficile, ou les couloirs s'entrecroisent. c'est une citadelle et Ether et Jim (morrisson) y viennent pour la première fois.

Bref, même si c'est mieux, je pense que tu devrais au moins revoir le point de l'élixir.

Ab.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Lun 26 Juil 2010 - 20:08

Ce n'est pas la première fois qu'ils viennent à Nagashizzar, Morrisson y est d'ailleurs aller de très nombreuses fois. Quant à Nagash, les textes du LA de 1996 le faisait ressortir de son sommeil suite à l'intrusion d'un voleur et reprendre le cours de sa "vie".
Enfin, l'élixir de vie est un réel piège de Nagash, il crée extrêmement rapidement une forte dépendance... en réalité, c'est loin d'être un cadeau. Mais l'attitude de Nagash est compréhensible si on a lu "Nagash le sorcier", j'expliquerai peut être à l'avenir...
Revenir en haut Aller en bas
Blood Knight
Chevalier noir
Chevalier noir
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 348
Expérience de jeu (CV) : 1 an de CV ma première armée et débute un petit contingent de Hauts elfes
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Lun 26 Juil 2010 - 20:19

Ayant lu Nagash le sorcier je suis d'accord avec Ether, en effet, l'Elixir de vie créer une dépendance immense et celui qui la boit ne peut s'en créer lui même car Nagash garde jalousement son secret.

La dépendance l'oblige à obéir à Nagash. Il devient puissant après avoir bu mais les effets se dissipent vite et là c'est la soif.

Moi je suis toujours autant fan, continue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Lun 26 Juil 2010 - 21:01

Arcanide valtek a écrit:


pour l'allusion à l'hitoire d'Alexeï. Son vampire n'a que deux semaines de non-vie, il ne peut avoir une 'aura puissante'.


! Alexeï est très puissant d'abord Bon en tout cas merci pour le clin d'oeil .
Par rapport au récit en lui même,je dois avouer que la présence de Nagash lui même je trouve ça trop osé... à la limite un vampire célèbre,comme Vlad dans le récit d'arca ça passe encore,mais là Nagash ... surtout qu'il cause à Ether et tout ... ton personnage doit être vraiment exceptionnel

Tu as de l'inspiration en tous cas
Revenir en haut Aller en bas
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2456
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Lun 26 Juil 2010 - 22:05

Il n'empêche que je suis d'accord avec Abhoren.

Nagash étant le plus puissant sorcier du vieux monde, ainsi qu'un des plus anciens (j'exclue Ulthuan du vieux monde), je ne vois pas pourquoi il se soucierait du sort d'un nécromancien novice, fusse-t-il doué, alors que ses machinations sont autrement plus importantes.

Il serait plus logique qu'ils aient affaire à Arkhan la noir, le second de Nagash, et qui s'occupe certainement de ce genre d'affaires.

Bon, je n'ai pas lu Nagash le sorcier, mais je dis ce qui me semble le plus réaliste. Des gens comme Ether, il doit en arriver plein chaque année à Nagashizzar (bon pas tant que ça non plus), et Nagash ne doit pas avoir le temps ni l'envie de s'occuper de chacun d'entre eux et de s'intéresser à leurs histoires personnelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Lun 26 Juil 2010 - 22:34

C'est vrai que cela est surprenant que cela se passe ainsi. Je ne vais pas donner toutes les explication stout de suite mais plus tard.
Mais Nagash n'est pas l'archétype du méchant dédaigneux qui ne s'écorche pas la bouche à s'adresser aux sous-fifres.
Il n'aime pas les autres c'est vrai, il est des plus hautains et dédaigneux, mais il s'adresse à ses nécromanciens, en particulier à ceux qu'il utilise ou compte utiliser. Enfin bon c'est vrai que la vision de Nagash dans le bouquin m'a surpris aussi au début, mais son premier bras droit était un froussard qui se cachait dans son ombre, et il l'est resté même après l'apparition des immortels (bon, il l'a trahis après et s'est fait descendre).
Revenir en haut Aller en bas
vg11k
Comte de la Crypte 2014
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 732
Date d'inscription : 19/07/2010
Vainqueur de concours : Concours de texte

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Mar 27 Juil 2010 - 11:19

n'ayant pas moi même lut le livre que vous évoquez à plusieurs reprises, il m'est difficile d'appréhender le comportement de Nagash

je n'ai pas non plus lut ta 1e version du dernier chapitre, mais l'aspect de Nagashizzar me déçoit un peut je l'avoue
je voyais plutôt comme une immense lande déserte, couverte de cendres et de brouillards empoisonnés, et une immense forteresse qu'aucun mortel n'aurais put bâtir, avec des défenses dans tout les sens, des pics et des morts vivants à gogo, du genre tu met une journée entière pour passer la moitié du bâtiment
enfin soit ce n'est qu'un détail

J'aime bien le texte sur un nécromancien, c'est original est bien écrit, même si on ne voit pas trop la transition où il perd son innocence pour devenir sadique et cruel
enfin, c'est vraiment agréable à lire ^^
aller la suite !


Dernière édition par vg11k le Mar 27 Juil 2010 - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vg11k.tumblr.com/
Blood Knight
Chevalier noir
Chevalier noir
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 348
Expérience de jeu (CV) : 1 an de CV ma première armée et débute un petit contingent de Hauts elfes
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Mar 27 Juil 2010 - 15:43

Bon pour Arkhan le Noir ca m'étonnerait beaucoup que Nagash le veuille encore pour serviteur (il a trahi Nagash pour les Lahmians, a voulu trahir ces derniers ensuite mais s'est fait descendre avant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Mar 27 Juil 2010 - 18:40

Ben, sa se passe avant warhammer tel qu'on le connait donc on sait qu'Arkhan va redevenir le vizir de Nagash, la question est comment.
(Mais on s'éloigne du sujet, là)
Revenir en haut Aller en bas
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2456
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Mar 27 Juil 2010 - 19:19

Citation :
Bon pour Arkhan le Noir ca m'étonnerait beaucoup que Nagash le veuille encore pour serviteur (il a trahi Nagash pour les Lahmians, a voulu trahir ces derniers ensuite mais s'est fait descendre avant).
Citation :
Ben, sa se passe avant warhammer tel qu'on le connait donc on sait qu'Arkhan va redevenir le vizir de Nagash, la question est comment.
(Mais on s'éloigne du sujet, là)
Alors là on sent que 'Nagash le sorcier' prend quelques libertés avec le fluff original. Il est précisé dans tous les textes sur l'histoire de Nagash que j'ai lu qu'Arkhan n'est mort qu'une fois, en couvrant la retraite de Nagash dans sa grande pyramide. Il aurait tué des dizaines d'adversaires seul pendant une heure avant de tomber, et a été le seul à être enterré, les autres ont été incinérés. Au retour de Nagash parmi les vivants, Arkhan a fini par être ressuscité par Nagash, et il l'a ensuite toujour suivi, vu qu'il était la seule autre personne à qui les vampires liés par l'anneau de Vashanesh devaient obéir.

Maintenant, j'ai trouvé beaucoup d'incohérences dans 'les chroniques von Carstein', et ça ne m'a pas empêché de trouver ces livres biens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Mer 28 Juil 2010 - 11:05

Alors, je commence par te répondre Arcanide. Dans le livre Arkhan couvre effectivement la suite de Nagash (mais à sa manière). Il emmène les lahmians dans la pyramide noire pour y voler ses recherches tandis que Nagash s'enfuit. Il fut ensuite tuer par lahmians et fut le seul immortel enterré.

Bien et maintenant, place au chapitre 11 !

Chapitre 11: Trahison

Devant Ether et son maître, c'était un homme de haute taille au yeux rouges sang et aux canines plus longues que la normale. Ses traits étaient tirés, lui donnant un air grave et sévère. Son visage fin et ses longues lèvres ajoutaient à cela un air des plus sadiques. Le vampire ôta la cape qui cachait son corps, dévoilant ainsi une cuirasse légère aux reflets d'obsidienne et un long bâton à tête de dragon dans sa main gauche. Un vampire pactisait avec les skavens infiltrés dans Nagashizzar ? Il s'adressa ensuite de nouveaux aux deux nécromanciens.
« -Alors, que faites-vous là ? Pourquoi avez-vous tué mes serviteurs ?
-Et toi que faisais-tu ? Questionna Morrisson sur un ton haineux.
-L'ère de Nagash est terminée désormais, il est devenu inutile. Alors, nous faisons le ménage en quelque sorte.
-Traitre ! S'emporta Ether. Tu voulais assassiner le seigneur Nagash ?!
-Tu m'ennuies, répliqua le vampire en le projetant au sol.. Je ne pensais pas que ton disciple était si impulsif, Morrisson. Mais il possède quelque chose qui m'intéresse... le livre de Nagash !
-Jamais tu ne l'auras, lui cracha Morrisson. Je t'empêcherai d'accomplir ta folie.
-Tu m'en diras tant ! Connais-tu la puissance de ce bâton, Morrisson ?
-C'est un bâton dragon, mais tu ne sais pas le manier !
-Ah oui ? »
Puis sur un signe du vampire, un skaven approcha et se mit à genoux devant lui. Le vampire appuya son bâton sur lui et un jet de flammes et de plomb s'abattit sur Morrisson. Par réflexe, il se jeta sur le côté, évitant ainsi l'attaque infernale du bâton. Ether, toujours au sol, fut atteint par plusieurs projectiles et poussa un terrible cri de douleur. Morrisson ne jeta néanmoins pas un regard à son disciple et fit face à son adversaire, prêt au combat.

Tout semblait trouble autour d'Ether, il éprouvait des difficultés à respirer et reposait dans un sorte de liquide poisseux. Ses jambes n'avaient presque plus de forces et il n'arrivait pas à se lever. Le sang battait contre ses tempes et un froid grandissant se répandait dans tout son corps. Sa vision était troublée et il parvenait à peine à distinguer la scène qui se déroulait sous ses yeux. Son maître faisait face au vampire et des cadavres d'hommes rats se battaient entre eux dans un ballet morbide. Au dessus des vermines, des éclairs de magie fusaient entre les deux mages noirs qui enchainaient dissipation et projections de magie. Une faible minorité des sorts touchaient au but mais chacun d'eux entrainait un peu plus la cible dans la tombe. Il y eu un éclair aveuglant et Morrisson fut projeté à terre. Le vampire lui adressa un regard narquois ainsi qu'un rictus sadique et prépara un sortilège qui mettrait un terme à ce combat. A cet instant, les hommes-rats zombies se jetèrent sur lui et l'entrainèrent au sol. Morrisson se releva et s'adressa à lui.
« -Tu as toujours été bien trop imbu de toi même pour me vaincre ! Tu ne t'es pas assez occupé des zombies que tu avais réanimé ! C'est cela qui a scellé ton sort !
Et disant cela, Morrisson fit signe aux skavens de le tuer.
-Tu crois véritablement que j'ai perdu ! Tu es trop naïf mon frère !
Un autre flash lumineux se produisit à ces paroles et les skavens furent projetés aux alentours. Le vampire se releva et s'exclama d'une voix de dément:
-Je suis Edward D. Morrisson ! Tu ne peux me vaincre !
-Regarde toi, renchérit Morrisson d'un ton neutre. Ta poitrine est percée de toutes parts et l'hémorragie te fait délirer !
-Tais-toi ! En ce moment même Settra lève une armée pour frapper Nagashizzar ! J'ai gagné !
-Erreur ! Nous avons gagné !
Derrière le vampire, les deux skavens avaient sorti des dagues empoisonnées qui lui traversait maintenant le corps.
-Nous... nous avions un... accord... articula Edward dans un souffle.
-Tu ne nous es plus d'aucune utilité désormais. Adieu.
Ils retirèrent leurs lames et le vampire s'écroula, terrassé par ses blessures et le poison.
-Bon. Au suivant ! S'exclama le premier skaven. Le rat cornu va vous abattre ! »
Et ils se jetèrent sur Morrisson qui, blessé, ne put même pas éviter le coup. Les deux encensoirs lui arrivèrent en plein visage, dégageant une énorme quantité de gaz nocif. Morrisson sentait ses forces le quitter, le gaz qu'il avait inhalé le rendait excessivement vulnérable et il savait bien qu'il ne pourrait lutter plus longtemps. Dans un dernier sursaut, il se jeta sur les skavens, tentant de plonger avec eux dans un des gouffres. Affaibli, il fut repoussé sans problème par les hommes-rats et s'écroula. Il n'avait plus aucune force et commençait à sombrer dans le sommeil. Ainsi donc, était-ce fini, était-ce ainsi qu'ils devaient mourir, lui et son disciple. Il s'était résigné et ne put jeter un regard sur le corps presque mort d'Ether qui observait la scène. Au dessus de lui, ses deux adversaires s'étaient rassemblés et avaient ressorti leurs dagues empoisonnées. Ils échangèrent un regard puis levèrent leurs armes au-dessus de lui. Ils les abattirent furieusement sur un Morrisson aux yeux clos. Ether aussi peinait à garder ses yeux ouverts. Il n'entendit que le bruit d'une lame s'enfonçant dans la chair ainsi qu'un cri étouffé. Il fit un dernier effort pour voir le corps inerte de son maître et ne vit que la silhouette vêtue de noir d'un être cadavérique avant de plonger dans les ténèbres.


Serais-ce la fin de ce récit ? Ether va t-il mourir ? Disparaître ? Donnez tous votre (vos) avis !
Revenir en haut Aller en bas
Lanoar
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 28
Nombre de messages : 801
Expérience de jeu (CV) : depuis Février 2009
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Mer 28 Juil 2010 - 11:51

Je vois pas qui va pouvoir venir le sauver. Nagash bougera pas de son trone toute facon.
Mais tu vas bien nous trouver une ruse d'ecrivain pour faire survivre ce cher Ether Happy

Donc le vampire etait bien de la famille de Morrison. Quand a savoir quel est le niveau de parente, je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2456
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Mer 28 Juil 2010 - 13:40

Je crois qu'il est possible qu'Ether soit sauvé par les autres disciples de Nagash. Après tout, Nagash n'a pas que deux nécromanciens à son service, il a une grande quantité de liches qui travaillent pour lui, à commencer par Arkhan.

Cependant, je me demande bien ce qui est arrivé à Morrisson. Est-ce lui la silouhette vêtue de noir ? Ou bien s'agit-il d'un autre nécromancien de Nagash, venue sur ordre du maître pour prêter main-forte à Ether et Morrisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Mer 28 Juil 2010 - 13:50

Ou alors le titre "trahison" ne désigne pas celle du frère de Morisson mais celle d'Ether qui,sauvé par un ennemi de Nagash, pourrait le trahir !! En tout cas il est sauvé, vu la dernière phrase .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Ven 30 Juil 2010 - 22:47

Ce voyage arrivé enfin à son terme, à toute histoire son épilogue. Ce fut bien agréable de partager ce récit avec vous, et ça m'a vraiment donné envie de bien le faire. Je vous laisse découvrir ce dernier chapitre.

Chapitre 12: Réminiscences

Où il était, ce qu'il s'était passé, il n'aurait su le dire. Il avait mal au crâne et n'arrivait plus à réfléchir posément. Sa poitrine était douloureuse et il sentait encore le goût du sang dans sa bouche. Il tenta de se lever mais la douleur lui vrilla le corps. Sa mémoire était floue, il se souvenait des skavens, d'un vampire, il avait été jeté au sol, et puis... la douleur, indescriptible, insupportable. Il se souvenait vaguement d'images floues ; son maître, des éclairs, les skavens, l'attaque, la silhouette noire... Son maître avait été poignardé, où était-il ? Il observa la pièce, il était toujours dans la salle d'extraction. En observant autour de lui, il discerna les corps ensanglantés des hommes-rats. Avait-il rêvé ? Son maître était-il mort ? Et ce vampire était-il toujours en vie ? Tant de questions se bousculaient dans sa tête que son mal de crâne s'intensifia.
« -Tu es réveillé ?
La voix était proche d'Ether, derrière lui, il vit Morrisson. Sa poitrine et son visage étaient ensanglantés mais le flot de sang semblait s'être arrêté de couler.
-Maître ? Vous allez bien ? S'enquit-il.
-Ça va... la douleur est encore très présente mais je peux me lever.
-Comment avez-vous réussi à vous en sortir ? Il vous tenait.
-A vrai dire, je n'en sais rien, j'ai entendu un bruit et j'ai perdu connaissance, c'est quelqu'un d'autre qui nous a sauvé.
Ether songea un instant à la silhouette noire qu'il avait entrevu mais ne dit rien.
-A mon réveil, je t'ai trouvé là, tes plaies refermés par une obscure magie.
-Et ce vampire, il a dit qu'il était votre frère, non ?
-Ne t'occupe pas de ça, répondit Morrisson après un silence.
-Maître ? Qu'est qui vous unissait avec lui ? Je veux dire, vous n'aviez jamais ne serait-ce qu'évoqué la possibilité de son existence.
-Tu veux savoir ? Très bien, après tout cela n'est pas un secret.
Avec difficultés, Morrisson tenta de raconter son histoire à Ether, il ne savait pourquoi, mais cela lui faisait du bien.

Il y a de cela bien longtemps, alors que nous étions encore enfants, moi et mon frère vivions dans l'est de l'empire. Alors que nous jouions dans la forêt proche de notre village, mon frère me fit chuter à l'aide d'une branche, j'ai dévalé la pente et me suis retrouvé en contrebas. Il m'a rejoint et c'est là que nous l'avons vu. Notre village était en flammes, aucuns bruit n'en sortait. La terreur nous gagna peu à peu, et nous ne pûmes réprimer un cris d'horreur. Bien que nous sachions intérieurement qu'il était déjà trop tard, nous nous sommes précipités à la recherche de nos parents jusqu'à la demeure familiale. Ils étaient là, pâles et immobiles. Nous ne pouvions y croire.
« -Père ! Mère ! Réveillez-vous ! S'égosillait mon frère, criant sur leurs cadavres. »
Moi, je ne pouvais dire un mot, le visage de notre père était tuméfié et les vêtements de notre mère étaient déchirés de toutes parts. Ils semblaient tristes, ma mère avait dû pleurer, mais le feu avait séché ses larmes. Les larmes coulaient sur nos joues sans que nous puissions les arrêter, une partie de nous nous était arrachée. Sans que nous nous y attendions, une bûche enflammée est tombée du toit, incendiant les corps des êtres aimés. Une voix retentit derrière nous, froide et dure.
« -Alors les jeunes, on regarde le spectacle ?
Derrière nous se dressait l'imposante silhouette d'un bandit de grand chemin, suivi par une dizaine d'autres brigands aux mines toutes aussi patibulaires.
-Allez les gars, il reste encore du dessert ! »
Leur chef s'est alors avancé vers moi, mon frère s'est mis en travers, armé d'un morceau de bois embrasé. Il voulut le frapper avec, mais le bandit le projeta au sol. Je vis un éclair de fureur dans ses yeux tandis qu'il abattait sa lame sur lui. Au dernier instant, alors que je pensais que nous étions condamnés, un homme au visage blanc et aux dents longues s'est interposé. Il a arrêté l'arme et l'a retournée contre l'ennemi, nous aspergeant de son sang chaud. Il s'est ensuite emparé de l'arme et s'est jeté sur les bandits. Ils n'eurent même pas le temps de crier.
« -Alors les enfants, que faîtes vous ici ? Nous demanda t-il en se retournant. C'est votre village ?
Devant nos visages désespérés, il comprit vite qu'il avait vu juste.
-Allez, suivez-moi. J'ai toujours voulu avoir des enfants. Je serai votre nouveau père désormais. »
Nous ne nous sommes pas posé de questions, nous étions perdus et il nous avait sauvé. A lui seul de décider de notre destin. Nous ne savions pas encore ce qui nous attendait...

Ces années de fausse jeunesse furent difficiles pour mon frère comme pour moi, mais de manière fondamentalement différente. Lui, l'aîné, le prometteur, celui qu'on entrainait plus dûrement encore. Et moi, le cadet, le récalcitrant, celui que l'on déteste pour son incapacité à devenir ce que l'on attend de lui. De toute façon, je ne pouvais plus faire marche arrière désormais. Malgré cela, nous souhaitions tous deux plus de pouvoir, pour nous venger, pour que jamais cela ne se reproduise ! Nous avions quitté l'enfance, nous avions compris que les hommes ne savaient que détruire ! Mais très vite, nous nous sommes éloignés l'un de l'autre. Je ne pouvais pardonner, je haïssais le monde entier pour ce qui nous était arrivé. Lui, ne cherchait que le pouvoir, il devenait orgueilleux et avait depuis longtemps oublié qui étaient nos parents et ce qui s'était produit. Je le haïssais, mais peut-être le détestais-je aussi parce qu'il incarnait ce que je n'avais pas su être. Mon frère fut désigné pour recevoir le baiser de sang. Je m'en voulais de ne pas l'avoir mérité, le goût de cette défaite était amer. A la suite de cela, il déclara que nous devions maintenant prêter serment. Nous sommes partis loin. Des jours, des semaines et des mois se sont écoulés avant que nous n'arrivions au pied du Pic Dolent. Notre maître nous a ordonné de prêter serment d'allégeance envers Nagash et nous l'avons simplement fait, parce qu'il nous le demandait. Nous n'avons néanmoins reçu qu'un regard sombre de sa part ainsi que de brèves paroles selon lesquelles nous serions désormais une partie de lui, ses émissaires. La suite, tu peux l'imaginer.

« -Je vois, se contenta de dire Ether.
-Nous sommes devenus des serviteurs de Nagash comme le désirait notre maître. Nous avons beaucoup appris grâce à cela, nos pouvoirs se sont renforcés. Je n'aurais jamais imaginé que mon frère puisse le trahir, nous trahir. Et il est allé s'associer avec ces skavens et ces...
Un éclair de panique traversa les yeux de Morrisson, il se redressa malgré la douleur et intima à son disciple:
-Nous devons immédiatement aller parler au seigneur Nagash, mon frère a dit que Settra levait une armée pour envahir Nagashizzar, nous devons le prévenir ! »
Effrayé à l'idée qu'une armée puisse venir mettre en déroute le tout puissant Nagash, Ether se leva à son tour malgré ses membres douloureux et tous deux quittèrent la salle d'extraction malgré leurs blessures, tels deux agonisants quittant le champ de bataille.


ET NON !!! Ha ! Ha ! Ha ! Ce n'était ni la fin, ni l'épilogue ! (Nagash, je crois qu'ils l'avaient compris en lisant) Alors, la question rituelle:
Ether et Morrisson pourront-ils prévenir leur seigneur à temps ou bien le combat débutera t-il dans Nagashizzar ? (Je ramasse vos copie en fin d'heure)
Revenir en haut Aller en bas
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2456
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Ven 30 Juil 2010 - 23:01

Un sacré bout de révélations. Ainsi, Morrisson a étudié sous l'égide d'un vampire, et son frère reçut le baiser de sang pour ses compétences.

Cependant, que Edward ait réussi à trahir Nagash sans que celui-ci ne s'en aperçoive n'est pas rassurant, mais s'allier avec les skavens était un acte stupide. Il n'a jamais du envisager sa propre défaite, qui mènerait les skavens à le tuer pour être inutile. C'est une belle preuve d'arrogance.

Pour ta traditionnelle question, je dirais que déjà, il faidrait savoir où ils sont. Si c'est toujours sous Nagashizzar, je pense que oui, une armée de morts-vivants ne traverse pas les désolations de Nagash en quelques heures mais en quelques semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lanoar
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 28
Nombre de messages : 801
Expérience de jeu (CV) : depuis Février 2009
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Ven 30 Juil 2010 - 23:17

Oh le fourbe, nous faire croire que l'histoire est finie alors que non !
Moi qui commençait à lire ton dernier texte avec tristesse...

C'est clair que le vampire morrison a pas joué fin sur ce coup là. Pas très malin, à choisir entre Nagash ou des Skavens y'a pas photo Tongue

La suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Ven 30 Juil 2010 - 23:47

Merci pour ces commentaires.
En fait, je voulais approfondir le personnage de Morrisson. La mort de ses parents et son frère imbus de lui-mêmes permettent de mieux cerner le personnage je trouve. Et je voulais expliquer son aversion pour se dernier... je pense que les objectifs son remplis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Sam 31 Juil 2010 - 2:16

Hmmm je note une certaine ressemblance entre Ether et Morisson ! rejetés tous les deux étou étou !
Je me disais aussi que ça paraissait bizzare pour un dernier chapitre
Bon en effet, son frère est bête d'avoir choisi les rats (même s'ils sont mignons, c'est pas des raisons ), bienfait pour lui !
Ah, et j'espère que Settra va manger ses bandelettes, il se prend pour qui celui là, à râler parce qu'il a été réssucité en momie il devrait déjà s'estimer heureux et remercier Nagash !

Quant à la question , je pense qu'ils préviendront Nagash à temps mais ... il est peut-être déjà au courant non ?

Edit ; Je suis champion squelette ! youhou !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Lun 2 Aoû 2010 - 17:46

Aller ! Rendez vos copies ! Le chapitre 13 est sorti !
Dans ce chapitre au chiffre maudit, Ether va... (CHUTTT !!! Raconte pas avant.)

Chapitre 13: La cité de Khemri

Traverser les méandres de Nagashizzar dans leur état était une rude épreuve. Leurs blessures les torturaient et la fatigue semblait bien décidée à les terrasser tous les deux. Ether et Morrisson devaient pourtant atteindre la salle d'audience afin d'avertir leur seigneur de ce qui se préparait. Malgré la fatigue et les blessures, malgré la douleur et les obstacles, ils remontaient vers les strates supérieures de la grande forteresse. Leur état de fatigue ainsi que leurs blessures encore douloureuses ne leurs permirent d'atteindre la salle d'audience qu'à la tombée de la nuit. Malgré une humeur des plus maussades, le seigneur Nagash les reçut et permit à Morrisson d'exposer les faits ainsi que la trahison de son frère.
« -Seigneur, Ether et moi-même avons découvert les chefs des skavens. Ils s'étaient infiltrés par...
-Je sais déjà tout cela ! Gronda la voix caverneuse de Nagash. Si vous n'aviez que des faits de ce genre à m'apprendre, alors vous n'aviez pas à me déranger !
-Non, seigneur. Il y a autre chose, dit Morrisson en s'inclinant respectueusement. Mon frère avait pactisé avec ces skavens, il est mort mais... il nous appris que Settra montait en ce moment même une armée afin de détruire Nagashizzar.
-Comment ?! Ce chien du désert se lève encore face à moi ?! Je ne laisserai pas ce vieux vestige du passé mettre en péril mes plans ! Il est temps pour lui de comprendre ma toute-puissance !
Il posa ensuite son regard démoniaque sur Ether.
-Vous deux, vous allez vous infiltrer à Khemri et pénétrer jusqu'au cœur de ma pyramide noire ! Les vents de magie sont puissants là-bas, aussi vous procéderez à un rituel afin de soumettre les morts de Khemri à votre volonté !
-Qu... A vos ordres seigneur, se reprit Morrisson en apercevant l'expression de haine de son maître.
-Mais vous ne pourrez y aller seuls ! La pyramide est truffée de pièges que vous ne pourrez déjouer ! Quelqu'un va vous accompagner !
Sur ces paroles, une forme humaine et éthérée se dessina aux côtés de Nagash. C'était le spectre d'un jeune homme à la mine peureuse et blafarde, barrée par une longue balafre.
-Non ! Maître, pourquoi me torturez-vous encore ?! Gémit le spectre en se tournant vers Nagash.
-Silence immonde larve ! Rugit-il à son encontre. Ta vie comme ta mort m'appartiennent ! Je t'ordonne de suivre ces deux là ! Tu vas les guider jusqu'au cœur de la pyramide et leur permettre d'éviter les pièges mortels qui s'y trouvent ! Obéit Khéfru !
-Oui, maître... répondit-il d'un ton plaintif en se protégeant le visage.
-Maintenant, partez ! Ne perdez pas une seconde ! »
Quelques instants plus tard, deux cauchemars aux yeux de feu s'élancèrent dans la nuit.

Ether et son maître fendaient le vent et sillonnaient le désert, accompagnés du plaintif Khéfru qui semblait plus calme, maintenant que Nagashizzar était loin. Ses cris avaient cessé et leur trajet se déroulait dans le plus absolu des silences. La première nécropole était à quelques jours de route, aussi, Ether et Morrisson eurent-ils tout le temps nécessaire afin de récupérer de leurs blessures. La vue de la première nécropole fascina Ether qui souhaita s'en approcher davantage. Une gerbe de flèches tirées à trop courte distance et suivie par une charge de morts l'en dissuada néanmoins. Frustré, il voulu montrer à ceux qui le chargeaient ce dont il était capable, mais Morrisson refusa de perdre inutilement un temps qui pourrait s'avérer précieux et entraîna de force son disciple à travers le désert. Le reste de leur voyage se déroula sans encombres et même presque sans une parole, si ce n'est les gémissements de Khéfru à proximité des grandes cités néhékaréennes. Puis, au bout de plusieurs semaines de route harassante, ils arrivèrent au sommet d'une dune. La vue était magnifique, même pour Morrisson qui pourtant ne se souciait plus depuis longtemps de la beauté des choses. Khemri, la cité vivante s'étendait sous eux, épousant du flanc le lit d'une rivière presque entièrement asséchée. Au loin, la titanesque pyramide noire obscurcissait le ciel, envoyant son ombre sur la vallée mortuaire. Cette vision arracha à Khéfru un cri suppliant qu'un regard oh combien lourd de sens adressé par Morrisson suffit à révoquer. Ils fouleraient bientôt cette terre du passé au nom de leur seigneur, le puissant Nagash.

La nuit était fraîche, la lune éclairait à peine les rues, au cœur des ténèbres, deux silhouettes avançaient furtivement dans les rues de Khemri. Le souverain jeta un œil au dehors, scrutant obstinément la direction du Pic Dolent et de la forteresse de celui qu'on appela jadis l'Usurpateur, le fruit le plus pourri de toute sa lignée. En baissant les yeux, il vit deux silhouettes face à l'entrée de la vallée mortuaire, deux vivants. Impossible, deux vivants osaient venir le narguer dans son royaume, en plein cœur de sa cité ?! Ils devaient payer. Un ordre télépathique se propagea dans la cité, tel le fantôme silencieux du prêtre-roi. Chaque mort se détournait de sa route et se dirigeait en direction de la vallée mortuaire. Il gardait néanmoins un œil attentif sur ces deux intrus. Ils se dirigeaient d'un pas précipité vers le fond de la vallée. Ils passèrent devant sa propre pyramide sans y prêter attention, bafouant ainsi l'honneur du souverain. Enragé par ces deux inconscients, il récita une obscure incantation et ses soldats morts-vivants se mouvèrent tels une nuée de fantômes en direction de la vallée mortuaire avec une nouvelle vigueur. D'un coin de l'œil, il vit les vivants bifurquer, en direction d'une seule et unique pyramide, la pyramide noire du traître. Un nouvel ordre télépathique se répandit et les morts pressèrent le pas, prêts à pénétrer dans le dernier vestige du règne de l'Usurpateur.


Voilà, voilà... Alors, d'après vous:
A quels dangers Ether et son maître vont-ils devoir faire face dans la pyramide noire ?
Revenir en haut Aller en bas
Lanoar
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 28
Nombre de messages : 801
Expérience de jeu (CV) : depuis Février 2009
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Lun 2 Aoû 2010 - 18:37

Pauvre Khéfru. Qu'a-t-il bien pu faire pour mériter ça ?
Une suite logique je dirai. Mais j'ai un eu l'impression que Nagash file toute la sale besogne à nos 2 compères. J'espère qu'il va un peu se bouger pendant qu'ils sont partit et lever une armée digne de ce nom.

La suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Lun 2 Aoû 2010 - 21:49

Je précise pour ceux qui l'ignore:
Khéfru est l'ancien bras droit de Nagash et sans doute le seul qui aurait peut être put être qualifié d'ami. C'était un brigand qui devint prêtre pour éviter la peine capitale. Il a aidé Nagash lors de ses rituel et à recruté les immortels, dont Arkhan. Il a trahis Nagash qu'il pensait trop ambitieux lorsqu'il voulu surpasser les dieux et fut réduit à l'état d'âme damnée liée à ce dernier.
Nul ne sait ce qu'il advint ensuite de lui.

EDIT: Et maintenant, le super bonus de cette histoire: la figurine d'Ether
Revenir en haut Aller en bas
Blood Knight
Chevalier noir
Chevalier noir
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 348
Expérience de jeu (CV) : 1 an de CV ma première armée et débute un petit contingent de Hauts elfes
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Mar 3 Aoû 2010 - 12:14

Bon déjà la pyramide est truffée de pièges donc à mon avis ils ne vont pas progresser bien vite.

Ensuite Settra, je pense que c'était lui, va leur envoyer une armée pour les pourchasser.

Sinon le texte est toujours très bien, l'histoire de Morrisson m'a beaucoup plu aussi, continue comme ca.

Seul point négatif, je trouve que ta figurine ne fait pas très nécromancien, j'aurais plus vu des robes sombres ou alors vertes fantomatiques. Essai d'éclaircir un peu le visage aussi, il fait trop plat là. Mais bon l'essentiel c'est que ton texte reste bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ether, mage noir   Mar 3 Aoû 2010 - 21:43

Je vais commencer par vous remercier de vos commentaire et de l'effort que vous faites en me lisant.

Ensuite je l'avoue, mon Ether c'est une figurine d'elfe sylvain, mais j'adore cette figurine.

Et enfin, je n'ai as trouvé où on devait le mettre alors je le note là, je pars en vacance (à Tréban, près de Carmaux) , je ne sais pas trop quand je rentre.
Bon mois d'Août à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ether, mage noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ether, mage noir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ether, mage noir
» Vivi mage noir FF9
» Pixel art - Halloween
» Krondor: The Dark Mage
» Sonnet du trou noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: