Armées Comtes Vampires et mort-vivants


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de Van Orsicvun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3358
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Mar 6 Juil 2010 - 12:14

Bon tu vas dire que je suis un chieur mais Moi je trouve que là le texte est trop petit et que ça rend la lecture assez fastidieuse (ou alors je n'ai pas de bons yeux...).
Donc une mise en page soignée comme disait Victim mais aussi une police assez grande.

Sinon pour le fond pas mal du tout, je regrette juste que le second prêtre ne l'aie même pas blessé. Je sais que c'est un Vampire, mais une petite touche de rien du tout aurait mis un peu de piquant.

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Mar 6 Juil 2010 - 15:58

Ca doit être ennuyant de garder cette porte toute sa vie ... ils devraient remercier ton vampire de les avoir libérés
Bravo en tout cas, la qualité est au rendez-vous
Revenir en haut Aller en bas
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2440
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Mar 6 Juil 2010 - 19:09

Youhou, une seconde page pour mon sujet. Wow Very Happy Very Happy

Bon, alors merci pour ces retours des plus encourageants. Par contre je ne vois pas comment résoudre ce petit problème de taille, mais je vais m'y pencher.

Pour le combat, je ne cherche pas à donner une dimension épique à mon personnage ou au prêtre, juste à retranscrire ce qui me paraît réaliste. Or, le prêtre a beau être habitué à combattre dans l'obscurité, son adversaire est d'une force surhumaine, d'une vitesse prodigieuse et en plus il voit dans le noir. Je ne pense pas qu'il ait eu une chance.

La suite viendra bientôt, soyez patients.

EDIT : J'ai résolu ce petit problème de taille. J'espère que ça ira mieux maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2440
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Dim 11 Juil 2010 - 22:59

Voila la suite.

Désolé aux modos pour le double-post, mais il semble que ce soit le seul moyen de me manifester.

Juste avant que le prêtre n’expire, Oktavius se jeta sur lui et aspira goulument le sang qui s’échappait de la blessure, vidant le prêtre de sa vie avec délectation. Puis, délaissant le corps exsangue, il se retourna pour faire face à la grande porte. Celle-ci se révéla être verrouillée, et aucun des prêtres la gardant n’en avait la clé. Cette contrariété momentanée ne fit qu’accroître la détermination d’Oktavius, qui s’empara d’un des marteaux de guerres de ses précédents adversaires et entreprit de défoncer la porte avec. Cette manœuvre porta ses fruits, car au bout de quelques coups le bois craqua, et bientôt les portes s’ouvrirent à la volé, le verrou brisé par la force du vampire. Celui-ci s’avança dans la pièce, et s’il en était encore capable son cœur aurait tambouriné contre sa poitrine tellement l’excitation le gagnait. Car devant lui s’alignaient deux massives étagères poussiéreuses remplies de livres, tous d’aspect ancien et décrépit, mais toujours lisibles, et Oktavius comprit qu’il avait atteint son but, que la bibliothèque sacrée du temple était à porté de main. Lentement, il referma les portes, se forçant à maintenir son calme alors qu’il bouillait d’impatience de se jeter sur les volumes. Il atteignit le premier rayonnage en marchant d‘un pas délibérément lent, puis il se saisit d’un des ouvrages poussiéreux et l’ouvrit. Sur la première page, il posa les yeux sur des symboles ésotériques et une écriture qu’il ne connaissait pas, mais que bizarrement il semblait comprendre, sans pouvoir expliquer ce phénomène. En même temps, le livre exerçait sur lui une sorte d’attirance, de magnétisme, comme s’il était animé d’une volonté propre. Tout à coup il se rappela des détails de sa précédente vie, et il comprit qu’il tenait à la main un livre de magie noire et que celui-ci tentait de corrompre son âme. Au prix d’un effort mental surhumain, il referma le livre et le remis sur son étagère, avant de se mettre en quête de réponses à ses questions. Après examen des rayonnages, certains livres étaient similaires au premier, et il les ignora pour se concentrer sur les autres. Là, il réunit tous les ouvrages susceptibles de lui apporter des réponses, et commença sa lecture.

C'est l'heure de la vérité !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A victim of Lady Isabella
Varghulf
Varghulf
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 409
Expérience de jeu (CV) : Depuis 2009. Armée de CV et bientôt Chaos avec Valkia, love Valkia !
Date d'inscription : 17/12/2009

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Dim 11 Juil 2010 - 23:22

Y'a pas à dire, tu es vraiment doué pour écrire ^^
Je veux la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keraad de Gespenst
Comte de la Crypte 2011 et 2015
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 657
Date d'inscription : 07/10/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Lun 12 Juil 2010 - 15:01

Ouf! Je viens de tout lire d'une traite et c'est long (en même temps c'est de ma faute, j'aurais dû lire au fur et à mesure de l'écriture).

Que dire? Très bien écrit, avec de nombreux styles différents dans l'histoire (infiltration, combat, vie sauvage, biographie...) ce qui rend l'ensemble très agréable à lire.

Citation :
Pour le combat, je ne cherche pas à donner une dimension épique à mon personnage ou au prêtre, juste à retranscrire ce qui me paraît réaliste. Or, le prêtre a beau être habitué à combattre dans l'obscurité, son adversaire est d'une force surhumaine, d'une vitesse prodigieuse et en plus il voit dans le noir. Je ne pense pas qu'il ait eu une chance.

Sans compter que, même répurgateur, ton personnage était déjà un bon combattant (il tue quand même un vampire et résiste un peu à Vlad), alors en tant que vampire il doit être surpuissant!

Une seule chose me perturbe: ton vampire se promène tranquillement dans le grand temple de Sigmar. Il devrait être mal à l'aise, affaiblit par sa nature de mort-vivant dans un lieu aussi sacré, tout comme Vlad lui-même a eu la main brûlée.

C'est vraiment la seule "faute" que j'ai trouvée, le reste est super, continue tu as un fan de plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2440
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Lun 12 Juil 2010 - 18:57

Citation :
Une seule chose me perturbe: ton vampire se promène tranquillement dans le grand temple de Sigmar. Il devrait être mal à l'aise, affaiblit par sa nature de mort-vivant dans un lieu aussi sacré, tout comme Vlad lui-même a eu la main brûlée.
Je dois dire que je n'ai jamais pensé à ça. C'est vrai que maintenant que tu me le dis, je me rend compte que les vampires sont mal à l'aise dans les temples, et le fait de l'avoir oublié est impardonable. Il va faloir que je trouve une explication, ou alors que cet aspect soit complètement mis de côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaric
Champion squelette
Champion squelette
avatar

Age : 35
Nombre de messages : 63
Expérience de jeu (CV) : Connétable Bretonnien depuis des années, jeune noble haut elfe et nouvellement investi chef d'un petit clan skaven
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Mar 13 Juil 2010 - 14:54

Hello,
Je suis tjs ton histoire et bravo! Je suis impatient de connaitre la suite ^^

Mais quelque chose me perturbe cependant.... Ce n'est nullement une critique sur ton récit, juste des interrogations qui me viennent en te lisant.
Tout ça me semble étonnant de facilité... Et hop en deux sauts, trois cabrioles et en liquidant deux gardes infirmes, Oktavius atteint les secrets les mieux gardés de tout l'Empire.... Pas de protection magique,... rien....
Vous autres, joueurs CV, avez une facheuse tendance à surestimer les pouvoirs de vos protégés.... voire à sous estimer les autres races....

Cela dit j'attends la suite de ton récit avec impatience...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2440
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Mar 13 Juil 2010 - 15:03

Pourtant, le secrets les mieux protégés sont ceux que presque personne ne connait. Si Oktavius n'avait pas été répurgateur et s'il n'avait pas vu le lecteur ouvrir la trappe, il n'aurait jamais trouvé les livres. Et comme les hauts dignitaires de l'église n'ont aucune raison de croire qu'un jour un répurgateur se retournerait contre eux, ils n'ont pas pris la peine de mieux protéger leurs secrets. Les hommes d'Eglise ne sont pas des paranoïaques, cela on peut le reléguer aux vampires.
De plus, il fallait qu'Oktavius atteigne cet endroit, et lui faire défoncer des protections magiques et défoncer une dixaine de prêtres guerriers, ça aurait été encore moins réalise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2440
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Lun 19 Juil 2010 - 14:26

Bon, je sens que ça va devenir une manie, mais je double-post encore une fois. Mea culpa chers modos, je me plierais au châtiment que vous jugerez approprié. Innocent

Donc, après cette plaidoirie, je vous met la suite.

Dans la nuit noire, au cœur d’Altdorf, le grand temple de Sigmar se dressait, silencieux, comme une flèche blanche dans les ténèbres. Mais alors que cette tranquillité semblait inexorable, il vibra soudain d’un hurlement absolument inhumain. Alors que la lueur pâle de Mannslieb éclairait encore ses murs, l’édifice fut parcouru d’un bourdonnement d’activité alors que ses occupants tentaient de déterminer la cause de ce cri qui n’en finissait pas de retentir. Il semblait résonner dans chaque pièce, dans chaque mur, et partout les prêtres étaient persuadés qu’ils en trouveraient dans la salle suivante, qui se révélait aussi vide que la précédente. Ce hurlement parfaitement inhumain semblait plus proche du cri que pousse un démon agonisant, et il éveillait dans le cœur des prêtres des peurs antédiluviennes. Dans la panique qui régnait, un homme portant une bure plus richement ornée que les autres ainsi qu’un marteau de guerre doré entra dans une salle de méditation et s’engouffra dans une trappe qui se trouvait sous le tapis. Allumant une torche, le lecteur avança prudemment dans le couloir sombre, et il savait qu’il touchait au but, car le hurlement était plus fort à présent. Enserrant le manche de son marteau, il continua d’avancer en scrutant les ténèbres à la lueur de sa torche jusqu’à parvenir à une double porte massive, fermée, mais dont le verrou gisait à terre. En s’approchant, il distingua les corps qui gisaient près de la porte, et alors que le hurlement retentissait dans le couloir, il adressa une prière silencieuse à Sigmar pour les âmes de ces gardiens qui avaient voué leur vie à la protection d’un secret qui n’était pas le leur. Puis, enserrant son marteau de guerre plus fort que jamais, il ouvrit les battants de la porte de bois et éclaira l’intérieur de la pièce. Ce qu’il y vit lui coupa le souffle.
Un homme se tenait au milieu de la pièce, agenouillé et se tenant la figure dans les mains, et il hurlait, semblait-il, de rage. Autour de lui se trouvaient des livres ouverts, et le lecteur en vit d’autres éparpillés à travers la pièce, qui avaient sans doute atterris là quand l’individu les avait jetés. Lorsqu’il remarqua sa présence, l’homme se tut d’un coup et leva lentement les yeux afin de le toiser, et le lecteur se raidit. Ce qu’il vit dans ce regard, outre la détresse et la rage, c’était une soif inextinguible et une bestialité sans nom, et l’horreur que cela lui inspira lui intima un mouvement de recul. La créature se leva lentement, puis, aussi vive que l’éclair, dégaina l’épée qu’elle portait et se jeta sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lanoar
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 27
Nombre de messages : 801
Expérience de jeu (CV) : depuis Février 2009
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Mer 21 Juil 2010 - 20:13

Bon voilà, j'ai tout ratrappé. C'est un très bon récit. Par contre, c'est vrai que les pavés sans retour à la ligne, c'est un peu lourd et on s'y perd un peu. Même s'il n'y a pas la possibilité de faire des alinéas, c'est plus agréable de mettre des retours à la ligne.

Je suis en train de lire Vampire Wars de Steven Savile moi aussi, et j'ai reconnu dans ton texte la description qu'il en fait de Vlad. Le coup des bouteilles de vin est très habile, j'aime beaucoup Happy.

Ta description des combats et vraiment bien, les actions s'enchainent et ton vampire regorge de perversité.

Pour l'ascension du temple, ça fait très "assassin's creed", j'aime beaucoup également Smile

J'ai une remarque à faire sur un mot que tu as utilisé dans ton dernier texte en date : antédiluviennes. Je pense que dans le monde de warhammer c'est une référence un peu innaproprié puisque ça fait référence au déluge de la bible. Enfin c'est un détail.

Ce récit aura-t-il une suite ? Ou alors tu comptes rester sur cette fin ouverte ? (qui est d'alleurs amenée de manire élégante, et conclut très bien cette histoire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2440
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Jeu 22 Juil 2010 - 4:25

Merci de tes compliments, ça fait plaisir de savoir que j'ai un lecteur de plus.

La suite est tout à fait prévue, je compte bien retracer la suite de la non-vie d'Oktavius jusqu'à l'ère de Karl Franz, et croyez-moi ça va faire encore beaucoup de texte, alors j'espère que vous n'en avez pas déja marre.

Concernant le mot "antédiluvien", je voulais un mot fort, plus fort que "ancien" ou "antique". La référence à la bible, je n'étais pas au courant, mais si ça gène vraiment, je le changerai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3358
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Ven 23 Juil 2010 - 12:22

Ha! Le suspense devient intenable! Qu'est-ce donc que notre Vampire a découvert qui lui fasse un tel effet?!
(je vous épargne mes hypothèses fumeuses sur le sujet...)

Ne t'inquiètes pas pour tes lecteurs, je pense que tout le monde suit l'affaire avec beaucoup d'attention. Fais aussi long que tu pourras!

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3358
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Ven 23 Juil 2010 - 12:23

Thomov Le Poussiéreux a écrit:
Ha! Le suspense devient intenable! Qu'est-ce donc que notre Vampire a découvert qui lui fasse un tel effet?!
(je vous épargne mes hypothèses fumeuses sur le sujet...)

Ne t'inquiètes pas pour tes lecteurs, je pense que tout le monde suit l'affaire avec beaucoup d'attention. Fais aussi long que tu pourras!


EDIT: c'est mon 666ème post! Gloire aux puissances des ténèbres, j'ai atteint le nombre de la Bête!

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2440
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Ven 23 Juil 2010 - 21:06

Vous en avez rêvé, vous ne pensez plus qu'à ça, eh bien votre attente a payé, voici.....*roulements de tambours*......LA SUITE !

Elle est un peu longue, mais c'est les dialogues qui font ça, rien de plus.

Les yeux brouillés par la rage, Oktavius frappa de taille, mais son adversaire para le coup, ainsi que le suivant qui visait les le poumon. Levant son marteau, le prêtre cingla l’air d’un coup dont la vitesse étonna Oktavius, mais il l’avait déjà esquivé quand l’arme s’abattit. Profitant de ce répit, le vampire tenta de frapper son adversaire au cœur, mais il avait mal ajusté son coup qui fut paré par le manche du marteau. Sans perdre un instant, Oktavius feinta sur la droite avant de pivoter sur lui-même pour frapper de l’autre côté avec toute la vivacité dont le rendait capable sa non vie, mais il poussa un cri de rage quand le prêtre para de nouveau l’attaque, et à cet instant ils se dévisagèrent tandis que leurs armes se croisaient.
Le prêtre était plutôt âgée, les rides creusant des sillons dans son visage, mais ses yeux semblaient aussi vivaces que ceux d’un jeune homme, et de fait il semblait jouir d’une force encore formidable. Une courte barbe grisonnante et soigneusement taillée en pointe ornait son menton, mais son crâne était chauve. Oktavius se fit la réflexion que son adversaire devait avoir eu une éducation guerrière de premier ordre, et que son expérience des combats le rendait autrement plus redoutable que ses précédentes proies. À cet instant, le visage du prêtre, qui arborait auparavant un masque de fureur vengeresse, se mua en un étonnement profond alors qu’il détaillait le vampire.
« Je vous connais. » Fit-il. « Je vous ai déjà vu, il me semble, il y a plusieurs années de ça, n’est-ce pas ? ». Oktavius esquissa un sourire, puis il répondit de la façon la plus calme possible tant contenir sa colère lui semblait difficile.
«-En effet, prêtre, nous nous connaissons, du temps où j’arpentais encore le monde en vie.
-Que voulez-vous dire ? Qui êtes-vous donc ?
-Cherchez dans votre mémoire, prêtre, et souvenez-vous des templiers qui ont foulé le sol de ce temple. »
Le lecteur fixa encore plus intensément le visage du vampire, puis il écarquilla les yeux et pâlit alors que son esprit trouvait la réponse.
« Oktavius, fit-il, vous êtes Oktavius Orsicvun, répurgateur disparu et présumé mort. La vois du prêtre se faisait moins distincte.
-Je suis bel et bien mort, mais j’ai été ramené dans ce bas monde, non pas par votre pathétique homme-dieu, mais par un autre.
-Vous êtes donc devenue une abomination, Orsicvun, n’en déplaise à votre ancien statut. Je me dois de purifier le monde de votre existence pour la grâce de Sigmar.
La colère d’Oktavius rejaillit d’un coup à la seule mention de ce nom, et il perdit son calme, qui fit alors place à la fureur qu‘il s‘efforçait de contenir.
-N’osez même pas prononcer ce nom en ma présence, cracha-t-il, je connais la vérité !
-La vérité ?
-Ne niez pas ! Je vous ai vu entrer ici, vous connaissez cet endroit et les secrets qu’il renferme ! Vous avez perpétré les mensonges que vos prédécesseurs ont inventé. Mais ne croyez plus me duper désormais, je vous ferai ravaler vos mensonges à coup d’acier ! »
Sur ces mots, Oktavius poussa un hurlement de rage, et une vague d’énergie s’échappa de lui, renversant le prêtre. Alors, sous les yeux de celui-ci, il libéra la bête qui était en lui, ce qui lui donna une face plus bestiale et monstrueuse. Ses traints se tendirent sur sa figure, ses canines s’allongèrent et ses yeux prirent une teinte rouge sang qui luisait dans le noir. Alors, en poussant un hurlement de rage, il se jeta sur le lecteur.
Celui-ci n’était pas resté inactif. Durant la transformation d’Oktavius, il avait prié de toute sa foi en Sigmar, et désormais son marteau luisait d’une lumière flamboyante, et ses yeux étaient deux flammes purificatrices. Oktavius frappa de haut en bas avec une vitesse incroyable, mais le marteau dévia le coup, qui était néanmoins porté avec une telle force que le lecteur chancela. Le vampire repassa à l’attaque, mais son adversaire se tenait cette fois prêt, et son marteau dévia une estocade à l’aine avant de s’abattre sur Oktavius, qui le bloqua de sa lame. D’un revers brutal, Oktavius écarta le marteau, puis fit tournoyer sa lame et trancha le poignet droit de son adversaire, qui s’effondra. En retombant au sol, le marteau s’éteignit, tout comme le firent les yeux du prêtre lorsqu’il eut plié le genou. Sa furie décuplée par l’odeur du sang, Oktavius laissa tomber sa propre arme avant de se jeter sur le lecteur et de lui planter ses crocs dans le cou, pour en boire goulûment le sang qu’il se plût à corrompre en l’avalant.


Dernière édition par Arcanide valtek le Mar 27 Juil 2010 - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lanoar
Chevalier de sang
Chevalier de sang
avatar

Age : 27
Nombre de messages : 801
Expérience de jeu (CV) : depuis Février 2009
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Ven 23 Juil 2010 - 21:38

Très bon ! Toujours une belle description des combats.
Ce chien de lecteur nous a dérangé quand on allait savoir. Mais qu'a donc appris Oktavius ?

Toujours pas d'idée sur son nom. Une piste de recherche ne serait pas de trop Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3358
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Sam 24 Juil 2010 - 22:11

+1 pour la piste de recherche, aucune idée de la provenance de ce nom...
Sinon, une suite assez dynamique mais où l'intrigue n'avance pas beaucoup. Vivement l'heure des révélations!

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2440
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Dim 25 Juil 2010 - 4:54

Je dois dire que votre réaction me désapointe, si tant est que le mot existe.

À la vérité, je n'ai jamais voulu faire la moindre révélation sur ce qu'Oktavius a bien pu lire dans la salle secrète. La raison est simplement que je n'ai pas la moindre idée de ce que ça pourrait être, ni envie de me mettre à écrire la vie de Sigmar telle qu'il l'a vraiment vécue.
Je sais que dans TdC, games n'a jamais dévoilé ce qu'Archaon a vu dans le livre céleste de divination, mais ce qu'il y a lu a suffit à le faire sombrer dans la folie. Je ne sais pas comment vous jugez cette partie du background de warhammer, mais ça m'avait l'air d'être une fichtrement bonne idée.

Après, si vous avez des idées, n'hésitez pas (mais plus par mp), mais je vais devoir revoir mes plans si je veux faire des révélations, ce que je n'envisageais pas.

Concernant le nom, orientez-vous sur les films traitant de vampires des dix dernières annés (et non, inutile de penser à Twilight), et plus particulièrement sur une trilogie. Mais j'en ai déja trop dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3358
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Dim 25 Juil 2010 - 8:44

Loin de Moi l'idée de te pousser à faire des révélations si tu n'en avais pas l'intention au départ! Le procédé est habile et entretien une part de mystère qui permet une certaine ambiance.

Reste sur tes idées de départs et continue ton récit comme tu le souhaite, c'est comme cela qu'on l'aime.

PS: oui "désapointe" existe, du verbe désapointer; ce qui signifie bien être décontenancé.

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Lun 26 Juil 2010 - 21:13

Ca deviendrait délicat de faire des révélations en effet, puisque ton récit pourrait alors en contredire d'autres (ceux de joueurs impériaux par exemple,je dis ça comme ça). Mais bon,on sait tous que Sigmar était qu'un paysan
Tu es décidément doué pour les descriptions !
Revenir en haut Aller en bas
vg11k
Comte de la Crypte 2014
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 682
Date d'inscription : 19/07/2010
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Mar 27 Juil 2010 - 12:05

je ne trouve pas ce texte si long personnellement, enfin, je suis pas normal faut dire...

l'idée du répurgateur corrompu qui cherche à qui il doit faire allégeance est assez originale je l'avoue

un peut osé le baiser de sang de vlad, mais après tout, pourquoi pas

cependant, un défaut que je trouve à tes textes, c'est qu'ils font "résumé", comme si tu nous la racontait de vive voix
dans les combats il n'y a que les actions, aucune description ou presque (une gorge tranchée sa gicle partout par exemple)
mais le filon est là =)

essai d'aérer les plus gros paragraphes, car le chapitre où il y avait une quinzaine de lignes sans retour à la ligne ou saut sa pique un peut les yeux, et c'est assez décourageant à lire lorsqu'on y jette un premier regard

aller Arcanide, écrit nous la suite =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vg11k.tumblr.com/ En ligne
Alaric
Champion squelette
Champion squelette
avatar

Age : 35
Nombre de messages : 63
Expérience de jeu (CV) : Connétable Bretonnien depuis des années, jeune noble haut elfe et nouvellement investi chef d'un petit clan skaven
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Ven 20 Aoû 2010 - 11:27

juste un message pour te dire que nous attendons la suite avec une impatience grandissante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2440
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Dim 26 Sep 2010 - 11:36

Cela fait longtemps que je n'ai pas posté de suite à mon récit. Voila ce que j'ai écrit récemment. Il s'agit plus d'un résumé qu'autre chose, cette partie de la vie d'Oktavius ne contenant pas d'évènement particulier. Je sais que ce n'est pas ce que vous préférez, mais je vous demande de prendre patience, il y en aura d'autres, beaucoup d'autres.

En attendant, place au texte.

III Les von Carstein


À la suite des révélations obtenues dans les souterrains du temple de Sigmar, Oktavius décida de rejoindre Vlad von Carstein en Sylvanie. S’il en avait voulu au comte pour lui avoir infligé la malédiction du vampirisme, von Carstein lui apparaissait à présent comme étant celui l’ayant sauvé de ses fausses croyances, et cela entraîna chez Oktavius un sentiment d’adoration vis-à-vis du comte. Il rejoignit von Carsten à Drakenhof le plus vite possible, et y fut accueilli à bras ouverts par le comte qui semblait l’attendre. Là, sous la tutelle de Herman Posner, le maître d’armes de la cour du comte, il s’entraîna à maîtriser les pouvoirs que lui conféraient sa nature ainsi qu’à refouler sa nature bestiale pour pouvoir la libérer au bon moment et sous contrôle. Mais Oktavius se montra particulièrement doué dans un domaine qu’il ne soupçonnait pas en raison de son passé de répurgateur, celui de la magie. En effet, Vlad tenait à ce que tous ses vampires aient un minimum de savoir-faire magique pour pouvoir interférer avec les mages ennemis mais aussi pour leur permettre de régénérer ses troupes et d’augmenter leur puissance. Oktavius apprit les bases de la nécromancie de Vlad lui-même, et fut un des rares vampires à s’y intéresser plus avant, car l’idée de combattre les sigmarites avec les armes qu’ils ont eux-mêmes prohibés lui plaisait au plus haut point. À la cour du comte, il fit la connaissance de ses « frères » : Hans, Pieter, Fritz, Konrad et Mannfred. Chacun d’entre eux avait ses particularités, mais tous ressemblaient plus ou moins à Vlad, certains plus que d’autres néanmoins.

Hans était taciturne, colérique, et solitaire, alors que Fritz était débonnaire et festif, se plaisant à organiser des spectacles de danse et étant tout le temps entouré d’un harem de femmes sublimes. Konrad était un être qui semblait en apparence clairvoyant et intelligent, mais Oktavius s’aperçut bien vite que ce n’était qu’une façade qui cachait un sadisme ressurgissant lors de crises violentes et souvent sanglantes. Ces crises étaient bien souvent déclenchées par les railleries d’un autre vampire à propos de l’inaptitude de Konrad à la magie, et celui-ci s’empressait de montrer à l’impertinent ainsi qu’à tous ceux dans les parages que sa maîtrise de l’épée était inégalée. Pieter était, de la même façon que Konrad, un être cruel et brutal, mais il ne cherchait pas à le cacher comme son frère, et cela donnait souvent lieux à des orgies sanglantes quand la soif le prenait, particulièrement lorsque sa femme, Emmanuelle, n’était pas là pour le calmer. Enfin, Mannfred était secret, discret, et ne semblait pas prendre part aux nombreuses animations du château. Il s’agissait également d’un des autres vampires qui s’intéressait de très près à la magie, et Oktavius savait pour l’avoir vu à l’œuvre lors de la traque de chasseurs de vampires que celui-ci était très puissant après que Mannfred eut foudroyé sur place les quatre hommes en quelques secondes.
En dépit du fait qu’il était de l’engeance de von Carstein, Oktavius décida de garder son nom pour ne pas faire de l’ombre au pouvoir de son géniteur, mais il s’anoblit lui-même en rajoutant le préfixe « van » devant son nom, afin de marquer le changement qui s’était opéré en lui, devenant alors le vampire Oktavius van Orsicvun.

Voila voila.


Dernière édition par Arcanide valtek le Mar 28 Sep 2010 - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3358
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Lun 27 Sep 2010 - 16:39

Ha! Enfin une suite!
Content de pouvoir te lire à nouveau, Arca.
Il faudrait quand même que tu laches le morceau au sujet de ce nom, je n'ai toujours aucune idée de sa provenance...

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keraad de Gespenst
Comte de la Crypte 2011 et 2015
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 657
Date d'inscription : 07/10/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Mar 28 Sep 2010 - 18:35

La suite, la suite! (eh oui, tu as à peine le temps de poster Arca qu'on en demande encore).

Bravo pour la descriptions des vampires von Carstein, la plupart n'étaient avant pour moi rien d'autre que des noms. J'espère que tu vas leur accorder plus d'importance que notre LA!

Oktavius est de retour, et les von Carstein eux-mêmes l'entrainent! Taïaut!

La suite, la suite, la suite.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2440
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Mar 28 Sep 2010 - 19:52

Les vampires von Carstein sont décrits dans le tome 2 des chroniques von Carstein (Domination), et on assiste même à leur mort un par un, en commençant par Hans et en terminant par Konrad. Mannfred est un peu vu mais est majoritairement décrit dans le tome 3.

Bon, je vois que vous en redemandez, je me mets donc sur l'heure à imaginer la suite des péripéties d'Oktavius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2440
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Mer 29 Sep 2010 - 20:35

Voici la suite, puisque vous le demandez avec autant de fougue.

Durant environ un siècle et demi, Oktavius resta en Sylvanie, sous les ordres directs de Vlad von Carstein. Pendant tout ce temps, le comte l’envoyait sillonner le pays pour faire respecter sa loi. En effet, malgré le passage du temps, les nobles défiant l’autorité de von Carstein étaient toujours présents et proliféraient comme la vermine. Dés qu’un disparaissait, un autre se prenait pour un justicier du peuple et se montrait hostile au comte, même si rares étaient ceux à se déclarer ouvertement comme tels. Pour cette raison, von Carsteinn envoyait régulièrement des agents dans les différentes maisons nobles de Sylvanie pour s’assurer de leur fidélité. Dans le cas où le problème ne pouvait pas être réglé ni par des mots ni par des menaces, l’agent était chargé de liquider le noble et le comte en plaçait un autre à sa place, souvent un membre de son entourage, et il s’assurait ainsi de la fidélité de ses vassaux.
En tant qu’ex répurgateur, et ayant donc une bonne expérience des combats, même parmi les vampires, Oktavius fut envoyé chez les plus récalcitrants et les plus puissants des nobles Sylvaniens, ceux qui l’attendaient dans le but de le tuer, mais il triomphât de chacun d’entre eux. Le baron Friedrich Urhien lui lâcha des molosses affamés dessus, mais en le voyant, les chiens s’arrêtèrent net et foncèrent se réfugier dans leur niche, laissant leur maître se faire démembrer. Boris Kerlehm l’accueillit à sa table et lui offrit une coupe de vin empoisonné, vin qu’Oktavius but avec plaisir et dont il redemanda, avant de faire remarquer que l’arsenic lui donnait un goût tout à fait agréable. Kerlehm, pantois, ne put que se résoudre à en boire lui-même sous l’insistance de son invité et du pouvoir de persuasion de son épée, et découvrit à ses dépends que l’arsenic rendait le vin aussi amer que la défaite. Sans oublier Hugo van Lothrig, seigneur de Leicheburg, qui l’accueillit avec des hommes en armes avec l’intention de le massacrer dés son arrivée au château. Lorsque Oktavius entra dans le château, les soldats d’Hugo se jetèrent sur lui, mais ils s’effondrèrent presque aussitôt, terrassés par des éclairs magiques, et Lothrig ne put que hurler alors qu’Oktavius l’empalait sur leurs armes.
Une nuit de l’automne 1964, soit plus d’un siècle après le retour d’Oktavius à Drakenhof, Vlad chargea Oktavius et Fritz d’une mission inhabituelle. En effet, il avait eu vent d’une activité croissante à la forteresse de Vanhaldenschlosse, supposée abandonnée, et qu’il soupçonnait qu’une présence maléfique était à l'oeuvre. Ce genre de présence ne manquant pas d’attirer les chasseurs de démons et autres répurgateurs, il voulait à tout prix s’en débarrasser afin que personne de ce genre ne s’intéresse de trop près à la Sylvanie. Etant donnée l’expérience d’Oktavius en la matière, ainsi que l’intelligence de Fritz -dont Oktavius ne s’était jamais aperçu, l’intéressé étant toujours vautré dans le luxe-, ils furent tous les deux envoyés à Vanhaldenschlosse pour résoudre le mystère.

Voila. Il n'y a peut-être pas autant matière à lire que dans mes précédentes publications, mais ça ne durera pas.


Dernière édition par Arcanide valtek le Mer 6 Oct 2010 - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3358
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Lun 4 Oct 2010 - 11:35

Ca n'a pas vraiment d'importance; l'ambiance est bien présente et pour Moi c'est le principal!
J'aime beaucoup les différentes tentatives d'assassinat, surtout celle à l'arsenic.
Allez, on attend la suite avec impatience

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2440
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Mer 6 Oct 2010 - 19:21

Eh bien donc la voila :

La lueur blafarde de Morrslieb éclairait la lande Sylvanienne de son éclat lugubre, la rendant encore plus sinistre qu’elle ne l’était à la lumière du jour. Une vision splendide, qui n’en finissait pas d’emplir Oktavius d’allégresse alors qu’il la contemplait depuis la fenêtre du carrosse noir qui le menait dans le Nord. Assis en face de lui, Fritz se reposait sur un tas de coussins splendidement décorés en sirotant une jeune vierge à la peau pâle, et semblait trouver la situation tout aussi à son goût que le sang de la jeune fille. Il avait tenu à emporter tout un stock de ces jeunes créatures délicates, prétextant que son palais ne pourrait pas supporter de nourriture de basse extraction, et ainsi un carrosse entier de jeunes vierges suivait le leur. Fritz changeait de favorite chaque nuit, et prenait bien soin de n’en tuer aucune, afin de pouvoir en profiter tout au long du voyage. Pour cette même raison, il ne laissait sous aucun prétexte Oktavius partager son repas, arguant que l’ex répurgateur n’avait pas assez de modération et les tuerait une par une si on le laissait faire. Oktavius était donc condamné à supporter la vue d’une proie splendide chaque nuit sans jamais pouvoir la toucher, et devait se contenter de gens du commun qu’il chassait lors des brefs arrêts prévus à cet effet, les « pauses repas ».
Ils avaient voyagé ainsi pendant plus d’un mois, traversant la Sylvanie dans toute sa longueur, sous les acclamations des gens du commun dés qu’ils voyaient passer les carrosses. En effet, les von Carstein ayant apporté la prospérité à la Sylvanie, la vue des véhicules portant leurs armoiries déclenchait toujours des réactions enthousiastes chez les petites gens. Au fil des années, ces carrosses étaient devenus le mode de transport privilégié des vampires du comte, et ils l’utilisaient à chaque fois qu’ils devaient se déplacer en Sylvanie pour régler un quelconque problème, et la vue de ces carrosses devint alors synonyme de bonne fortune.
Oktavius fut tiré de sa rêverie par le bruit d’un volet que l’on baisse. En face de lui, la tête du cocher, ou plutôt la masse sombre dissimulée par le chapeau et le manteau de l’individu, apparut par la petite fenêtre qui le séparait de l’intérieur du carrosse. « Nous n’allons pas tarder à arriver » fit-il de sa voix monocorde, « Vous continuerez à pied, la route n’ira pas plus loin »
« Bien » fit Oktavius, satisfait de pouvoir enfin sortir de ce qu’il qualifiait de cercueil ambulant-ce qui n’était pas si loin de la réalité. Il sortit du carrosse dés que celui-ci se fut arrêté, et se mit aussitôt à inspecter les alentours. Il était visible que personne ne s’était préoccupé de la route menant à Vanhaldenschlosse depuis des siècles, et la végétation avait depuis repris ses droits sur le terrain. Une forêt dense et sombre s’étendait en effet devant les carrosses, et à la lueur de Morrslieb, il était presque possible d’y voir un fantôme à chaque arbre. Alors, de façon presque imperceptible, Oktavius la sentit, cette aura que dégageait la forêt, une aura sombre et hautement corrompue.


Ce n'est qu'un début, histoire de vous mettre dans l'ambiance.

EDIT : Alors accrochez vous bien, je vais vous révéler l'origine du nom "Orsicvun".

Je vous avais parlé d'une trilogie de films de vampires plutôt récente. Il s'agit d'Underworld.

Dans le scénario de ce film, les premiers immortels sont Alexandre, Marcus et William, les deux derniers étant les fils du premier (Marcus est le premier vampire et William le premier loup-garou). Et leur nom de famille est...Corvinus.

C'est un nom qui me semble emprunt d'un certain style, aussi j'ai décidé de donner à mon personnage principal un anagramme de ce nom, histoire de ne pas faire trop 'copier-coller'. Après plusieurs essais, j'ai trouvé que "Orsicvun" était l'anagramme que je préférais. J'ai rajouté "van" devant pour lui donner une dimension plus noble et plus 'vampire'.

Voila, vous savez tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3358
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   Ven 8 Oct 2010 - 15:29

C'était donc ça... J'en ai passé des nuits blanches pour percer ce secret!
Enfin bref, je n'aurais jamais trouvé, bien que je connaisse la trilogie Underworld.

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de Van Orsicvun   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de Van Orsicvun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art
» Histoire de Rivombrosa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: