AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le vampire de Gespenst

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Blood Knight
Chevalier noir
Chevalier noir
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 348
Expérience de jeu (CV) : 1 an de CV ma première armée et débute un petit contingent de Hauts elfes
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Mar 14 Déc 2010 - 20:01

Thomov, y a une fnac dans ta région ? Moi c'est là que je trouve les livres Black Library.

Après pour l'alliance avec le chaos, je n'y connais rien... Donc je me range à votre avis sur Tzeentch.

Mais sinon, le texte est bien écrit, comme d'habitude !
Après, j'ose éspérer que notre joyeux et actif confrère Keraad va enfin fouler de nouveau cette terre maudite ! Et ce, pour notre plus grande joie !



Dernière édition par Blood Knight le Mar 14 Déc 2010 - 20:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3335
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Mar 14 Déc 2010 - 20:04

Pas de Fnac dans le coin hélas. La plus proche est à Bruxelles.

Je comprends bien ce que tu voulais dire mais je pense qu'il serait sage de ne plus employer "refouler" pour dire "fouler à nouveau". Sinon ça donne un petit côté "égoût qui refoule"...

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blood Knight
Chevalier noir
Chevalier noir
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 348
Expérience de jeu (CV) : 1 an de CV ma première armée et débute un petit contingent de Hauts elfes
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Mar 14 Déc 2010 - 20:09

Dommage !

Oui, oui, je viens de modifier ma phrase. Je ne m'étais pas rendu compte, à ma première lecture, que ça ne le faisait pas.

C'est vrai je n'irais pas comparer Keraad à une senteur des égouts... Quoique... Ca sent bon un nécrarque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3335
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Mar 14 Déc 2010 - 20:25

Tant que tu y es, "teure" ne veut pas dire grand chose...
Je suppose que c'était "terre" que tu voulais dire, mais une faute de frappe est si vite arrivée.

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blood Knight
Chevalier noir
Chevalier noir
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 348
Expérience de jeu (CV) : 1 an de CV ma première armée et débute un petit contingent de Hauts elfes
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Mar 14 Déc 2010 - 20:43

Merci, là, je ne pense pas que c'était une faute de frappe, peut être de l'inattention ou avoir voulu aller trop vite.

En tout cas, merci de me l'avoir dit et si tu en vois d'autres n'hésites pas à me le faire remarquer. Après, si tu veux m'en faire remarquer, envoie un MP, c'est plus discret Innocent .
Mais comme je le dis toujours, c'est en voyant et reconnaissant ses erreurs que l'on peut les comprendre et ne plus recommencer.
Comme le dit si justement un de nos vieux dictons : "C'est en forgeant que l'on devient forgeron"

On va peut être arrêter un peu le hors sujet, parce que moi, je ne suis pas modo et je risque de me faire tirer les oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poilu
~Seigneur dragon de sang~
 ~Seigneur dragon de sang~
avatar

Age : 32
Nombre de messages : 3620
Expérience de jeu (CV) : V6 quelques années et V7 depuis Octobre 2008
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Dim 19 Déc 2010 - 23:48

Bon allez keraad, la suite! *coup de fouet* Parce que bon, j'ai hâte de voir ce que ça va redonner quand osnir aura retrouvé sa glu et qu'il aura tous les morceaux de mister K a sa disposition lol

J'espère que tu pense déjà à la cérémonie de création du carrosse, ça va être Cool Vivement la suite!

Cordialement,

Poilu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keraad de Gespenst
Comte de la Crypte 2011 et 2015
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 655
Date d'inscription : 07/10/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Ven 31 Déc 2010 - 15:13

Euh, non Poilu, désolé, j'y ai pas vraiment réfléchi. Après tout, Mandros ne sera pas là, il n'y aura pas grand-monde. Par contre j'ai déjà une petite idée pour la résurrection de Keraad, qui est un tout petit peu plus importante quand même...

Mais en attendant la recherche des morceaux continue! (pour la glu, il utilise de la UHU enrichie à la Malepierre, c'est top.)



Accompagné des alliés chaotiques, Osnir se dirigea encore plus au nord. Ensemble, ils récupérèrent un autre fragment de l'âme de Keraad qu'un démon avait, pour quelque obscure raison, gardé en sa possession. Ils durent pour cela entrer dans les royaumes du Chaos, où la déferlante magique effraya le spectre. Ici, il n'avait rien d'invincible. La chance était cependant avec eux, et la présence du serviteur de Tzeentsch n'y était peut-être pas pour rien, car ils parvinrent sans encombre à défaire le démon et à rejoindre leur univers. Certain d'avoir tous les morceaux de l'esprit de son maître situés au nord, Osnir décida de rejoindre les terres qu'il n'avait pas encore pu explorer et où l'Etre de la Tour avait pu trouver refuge: les impénétrables jungles de Lustrie. Falorias lui proposa d'utiliser une flottille de guerre nordique pour rejoindre les terres du sud, mais Osnir craignait, à juste titre, d'être intercepté par les navires elfes et impériaux sur la longue route maritime qu'ils devraient emprunter. En mer, les morts-vivants et les guerriers du Chaos ne pouvaient espérer vaincre de tels ennemis. Il n'y avait pas de meilleurs navigateurs que les elfes. Le spectre finit cependant par accepter de courir le risque. Mais pas durant tout le voyage…

Ils attendirent le bon moment pour prendre la mer, durant la période de l'année où le brouillard était le plus fréquent. C'était malheureusement aussi l'époque des pillages, mais ils parvinrent à éviter toute mauvaise rencontre avant d'atteindre leur première étape, située à l'est d'Ulthuan. Sans le parchemin et le compas enchanté récupéré dans la Tour de Gespenst, il aurait été impossible de savoir avec certitude où s'arrêter au milieu des étendues bleues de l'océan. Suivant les instructions du parchemin dont son maître lui avait parlé, Osnir lu l'incantation, dont les mots impies semblaient s'infiltrer par les oreilles pour empoisonner l'esprit. Évidemment, les guerriers de Falorias écoutèrent plutôt cela comme une douce mélodie, et les morts-vivants d'Osnir, s'ils étaient gênés, ne protestèrent pas. Quand enfin Osnir se tut, l'eau se mit à bouillonner. Le spectre comprit qu'ils voguaient juste au-dessus d'un des mystérieux cimetières où les grands monstres marins venaient trouver le repos éternel quand un crâne triangulaire jaillit de l'eau et les toisa des vingt mètres de son cou. Obéissant au parchemin, le vampire jeta le compas à l'au afin que les créatures qu'il avait ressuscité ne soient plus dérangées une fois leur mission remplie.

La seconde partie du voyage s'effectua de manière moins discrète. Ils aperçurent même les côtes du continent elfe à un moment donné. Protégé par des monstres effrayants, dotés d'une taille immense (car ces animaux ne cessent jamais de grandir de leur vie) et de la force de la magie nécromantique, ils ne craignaient plus aucun ennemi. Même les flottes elfes noires s'écartèrent de leur route quand les monstres qui les accompagnaient reconnurent l'odeur des os et de la chair en décomposition de leurs géniteurs. Les rares qui livrèrent bataille furent anéantis, la plupart de leurs navires coulés avant d'avoir pu approcher, les autres seuls contre les forces du Chaos et du vampire. Enfin, après un long voyage, ils atteignirent le mystérieux continent de la Lustrie.


Encore une fois tout commentaire (sur ce texte ou sur les autres) est le bienvenu, de la part des habitués ou de nouveaux lecteurs. Merci à tous de continuer à me lire!


Dernière édition par Keraad de Gespenst le Jeu 20 Déc 2012 - 10:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3335
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Ven 31 Déc 2010 - 16:06

Mais c'est toujours un plaisir mon cher!
Je dois dire que le voyage pour la Lustrie est pour le moins surprenant; mais un vieux joueur Hommes-Lézards comme Moi ne peut que s'en réjouir.

Pour ce qui est du texte en lui même, les choses se passent un tout petit peu trop simplement selon Moi. Après les ruses qu'Osnir à dû employer pour se jouer de Zacharias, je trouve que le combat contre le démon méritait lui aussi d'être plus développé.

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2291
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Dim 2 Jan 2011 - 18:22

Je trouve toujours aussi agréable de lire la suite du récit de Keraad. L'épopée d'Osnir semble ne jamais avoir de fin, mais j'espère néanmoins qu'on pourra bientôt revoir notre nécrarque préféré revenir à la non-vie.

Concernant les remarques de Thomov, je serais plus mitigé. Certes, tout semble devenir plus facile, mais il ne faut pas oublier que le vampire spectral est désormais accompagné de guerriers de Tzeentch et de sorciers, ce qui contribue je pense à lui simplifier la tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keraad de Gespenst
Comte de la Crypte 2011 et 2015
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 655
Date d'inscription : 07/10/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Jeu 13 Jan 2011 - 19:51

En fait c'est surtout pour éviter de me retrouver avec une "parenthèse" (car le récit d'Osnir est sensée en être une...un peu grosse, voire obèse) plus grosse que le récit original. Je coupe donc certains passages (et heureusement car sinon j'allais manquer d'idées). Ainsi réduit, je pense qu'on en finira bientôt avec ce récit. Pour l'instant voici la suite.


Ils jetèrent l'ancre dans une baie cernée d'îles de l'est du continent. Le soir même, une cohorte de guerriers morts-vivants pris le chemin du sud à travers la jungle en direction de la cité de Tlaxtlan, où se trouvait probablement le fragment d'âme du vampire. La compagnie était menée par Darekanon Enfutter, un nécromancien recommandé par Nordred comma ayant un "grand potentiel". Il était très fier de la confiance d'Osnir et se préparait à accomplir sa mission pendant que les nordiques, peu à l'aise dans la jungle, engoncés comme ils étaient dans leur armure, garderaient les bateaux. Pendant que le nécromancien servait de diversion, le vampire et ses spectres avançaient à rythme soutenu, ne craignant ni la végétation luxuriante, ni les marais traîtres, ni les créatures immenses des bois. Ils se riaient de la nature. Falorias avait longtemps insisté pour accompagner Osnir, mais s'était finalement rendu à ses arguments. Ils n'étaient pas assez forts pour défier les hommes-lézards sur leur terrain, leur mission était trop importante pour qu'ils prennent ce risque. La vitesse et l'effet de surprise étaient leurs alliés. Le sorcier de Tzeentsch serait bien plus efficace sur la plage pour défendre les navires à grand renfort d'éclairs qu'Osnir et sa magie nécromantique.

Les premiers reptiles découvrirent la flotte le jour du départ d'Osnir. D'autres éclaireurs repérèrent les forces du nécromancien qui traversaient la jungle au prix de lourdes pertes (les squelettes à moitié digérés étant difficilement récupérables). Les skinks commencèrent à les harceler mais Darekanon parvint à se protéger derrière ses troupes et releva efficacement les soldats éliminés. Malgré le lourd tribut prélevé par la nature hostile, l'affrontement tournerait à l'avantage des forces de la non-vie sur le long terme. Les skinks n'étaient cependant que des éclaireurs. La cité-temple leva une armée sitôt prévenue du danger. Les hommes-lézards devinèrent au trajet emprunté par les squelettes où mouillaient leurs indispensables navires, alors que les skinks de la plage étaient encore à une journée de marche de la ville. Osnir atteignit Tlaxtlan alors que les derniers soldats se rassemblaient. Il décida malgré tout de se laisser une journée d'observation avant de pénétrer dans la cité, confiant dans sa capacité à rejoindre les navires avant que les reptiles y parviennent. Il hésita à empoisonner les bassins de frai pour pouvoir lever une troupe de lézards mort-nés, mais la discrétion lui paraissait toujours préférable. D'ici, il pouvait deviner la présence de son maître au cœur de la cité. Il avait une mission à remplir.

Les spectres traversèrent les murs de la ville. La lune froide faisait briller les toits de la cité qui lui était dédiée. Les esprits passèrent à côté des bassins. Il n'y avait plus de patrouille à éviter. Les soldats étaient partis. Osnir leva les yeux vers l'immense temple qui trônait au milieu d'une immense place dégagée, et frissonna. Il sentait que son seigneur Keraad était là. Quoi de plus normal pour l'esprit d'un aussi grand sorcier que d'être attiré par la magie? Cela n'empêcha pas le spectre de jurer intérieurement d'être une fois de plus obligé de s'approcher d'un sorcier capable de le tuer. Et quel sorcier! Un slann, tel était le nom qu'on leur donnait. Osnir commença à gravir les marches. Il approchait du sommet quand une violente impulsion mentale secoua son esprit. "Sortez à présent." Le vampire se tapit dans l'ombre, et un groupe de lézards tenant d'étranges bâtons gravés de runes sortirent. Osnir reprit sa route, inquiété par la puissance de celui qui avait donné l'ordre aux prêtres de se retirer. Il traversa un couloir aux fresques dérangeantes et atteignit une porte. Il entra. Un immense crapaud se tenait assit sur une sorte de trône à l'extrémité de la pièce aux proportions colossales. Osnir fit quelques pas. Et hurla de douleur quand qu'une intense lumière jaillit des parois. Ses spectres, prisonniers d'une sorte de cage de lumière, ne pouvaient rien faire. "Vous interrompez notre dialogue. Vous me gênez, abomination.". Une autre voix résonna, quoique moins fort, dans son esprit. "En fait, cet être est un ami, sire.". Osnir n'en crut pas ses oreilles. Keraad discutait avec le slann. "Oui, en effet, reprit le batracien. Nous débattons sur l'interprétation de la volonté des Anciens. Mais j'ignorais que vous étiez un vampire, Keraad.". L'Etre de la Tour semblait parfaitement à l'aise: "C'est exact, sire. J'étais. Tout comme j'étais ignorent. Vous avez apporté beaucoup de réponses à mes questions. Avec l'aide de ce spectre -qu'il serait bon que vous cessiez de torturer- je compte réparer mes erreurs une fois redevenu plus qu'un simple esprit. Vous semblez perplexe. Vous ai-je pourtant jamais menti? Par honte, j'ai caché ma nature, mais je vous ai tout révélé. Vous savez ce que je recherche. Le pouvoir. Avant, je le faisais sans autre but. A présent…Sire, je mettrais tout ce pouvoir et l'ensemble des morts au service du Grand Dessein."

Osnir ne comprit pas pourquoi le slann avait" adopté" Keraad, et encore moins pourquoi il le relâcha, lui donnant une belle tablette à laquelle il lia -en un instant, et avec une dextérité magique incroyable- l'esprit de l'Etre de la Tour. Ce fut ce dernier qui lui expliqua d'un ton faible, sur le chemin du retour. "Ce slann a été intrigué par ma nature…un faible fragment d'esprit…il m'a recueilli…et nourri de magie…pour pouvoir en apprendre plus. Il n'a rien de naïf…seulement j'ai gagné sa confiance…par mes connaissances et la justesse de mon jugement. Je l'ai un peu aidé. Et je n'ai dit que la…vérité." Osnir se demanda si son maître allait effectivement servir le Grand Dessein tout le reste de sa non-vie. "Non, rassure-toi…j'ai tenté le coup…et il n'a pas sondé en profondeur mon esprit…nous avons eu de la chance. J'ai dit que je servirais le Grand Dessein…MON Grand Dessein.". Les murailles de la cité étaient proches. Une explosion de lumière jaillit du temple, et tous les hommes-lézards se réveillèrent en même temps. "Il semblerait que nous ayons été découverts, maître." "Impossible! Osnir…ton armée…a été repérée il y a des jours!""Dans ce cas, il doit avoir apprit que nous sommes alliés au Chaos. Ce n'est pas courant chez les serviteurs des Anciens, maître. Votre mensonge est éventé."


Voilà voilà, j'espère n'avoir pas commis de trop grosse erreur liée à ma méconnaissance des HL (joueurs de reptiles, corrigez-moi!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2291
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Jeu 13 Jan 2011 - 21:26

Je m'y connais encore moins bien en hommes-lézards que toi, alors je ne peux t'aider sur ton dernier point.

Par contre, encore une fois, la lecture de ton texte est un plaisir. Cette fois-ci, c'est un tour en Lustrie que tu nous offres, et quel tour. Entre la tactique pour détourner les hommes-lézards de leur cité et l'infiltration de celle-ci...

Le seul bémol est que je trouve bizarre que Keraad arrive à tromper un Slann après lui avoir révélé sa vrai nature. Je ne sais pas ce qu'en pensent les joueurs Hommes-lézards, mais moi je trouve quand-même ton Slann assez naïf.

Mais encore une fois, ce n'est qu'un petit défaut dans une mer de qualités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3335
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Ven 14 Jan 2011 - 9:24

Ce n'est pas vraiment gênant, on est pas obligé de toujours coller à 100% au fluff GW non plus.
Les Slanns ne se lient en général pas aux morts-vivants, car ils ne sont tout simplement pas prévu dans le Grand Dessein.
Il existe une Côte Vampire en Lustrie où Luthor Arkon (si mes souvenirs sont exacts) et ses pirates zombies coulent tous les navires qui passent à leur portée. Les Hommes Lézards sont bien sûr au courant de son existence depuis toujours mais ils ne s'en prennent à lui que lorsqu'il s'aventure à l'intérieur des terres.
Donc la position des reptiles vis à vis des non-morts est quelque peu nuancée; pas acceptés, mais pas systématiquement détruits comme les chaoteux...

Par contre, la fuite de Keraad risque d'être plus délicate à justifier; si le Slann a effectivement éventé son mensonge, il déchaînera des énergies proprement terrifiantes pour les détruire!
Il est probable qu'il les anéantisse avant même qu'ils ne franchissent les murs de la ville. Et même s'ils parviennent à fuir, couler un simple navire, aussi magique celui-ci puisse-t-il être, ne représente pas vraiment un défit pour un Slann (même de la dernière génération).

Mais encore une fois, peu importe la pertinence de chaque passage par rapport au fluff officiel; ce qui importe, c'est que Keraad s'en sorte et que le récit soit toujours aussi excellent. Alors ne te tracasse pas avec trop de contraintes et fais-toi (et nous) plaisir en écrivant la suite comme tu le sens!

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keraad de Gespenst
Comte de la Crypte 2011 et 2015
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 655
Date d'inscription : 07/10/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Jeu 20 Jan 2011 - 10:58

J'aimerais quand même éviter de dire n'importe quoi...

De ce que j'avais lu, les slann n'étaient que des mages, servant le grand dessein et un peu plus puissants que la moyenne, mais à égalité (pour les plus faibles) avec les sorciers de Tzeentsch. Ou alors, en terme de jeu, ils doivent être très, très cher en points s'ils sont aussi puissants. Il me semblait que, à une si grande distance, un slann ne pourrait couler des navires protégés par un seigneur vampire et un puissant sorcier de Tzeentsch. Apparemment je me suis trompé, je vais essayer de faire autrement.


Osnir et ses spectres quittèrent la cité sans encombre. Le vampire s'attendait à chaque instant à être anéanti dans un rai de lumière mais il semblait que le slann ne réfléchissait pas comme les humains. Osnir espérait que ses sortilèges réussiraient à masquer sa présence, ainsi, il faudrait que le slann les ait en vue pour lancer ses sortilèges. Lorsqu'ils eurent enfin atteint la sécurité de la jungle, le vampire se crut sauvé. Ils se hâtèrent en direction de la plage. Le trajet fut tout aussi long qu'à l'aller, si ce n'est qu'ils durent être très prudent pour vérifier qu'ils ne risquaient pas de rencontrer l'armée des hommes-lézards qui les précédaient. Le deuxième jour, ils atteignirent ce qu'Osnir crut être une clairière, avant de découvrir que les arbres avaient été déracinés. Il reconnut Darekanon au milieu des corps de squelettes brisés, puis se rendit compte que ce n'était pas l'armée reptilienne qui avait causé de tels dégâts: un stégadon gisait, le flanc droit arraché par quelque énorme mâchoire. Le spectre jura intérieurement de ne pas revenir en Lustrie avant de savoir quelle sorte de créature pouvait causer pareils dommages, et surtout pas avant de savoir comment la tuer.

La troupe d'Osnir rejoignit finalement l'armée des hommes-lézards à quelques kilomètres de la plage. Il pouvait apercevoir de temps à autre la lumière d'un éclair magique. L'avant-garde avait engagé le combat. Ils contournèrent les lignes ennemies à marche forcée et se retrouvèrent sur le rivage, d'où ils virent la bataille qui se déroulait une centaine de mètres plus loin. Les guerriers du Chaos et les morts-vivants luttaient côte à côte pour conserver un accès aux passerelles d'embarquement à Osnir. Falorias se tenait sur le pont du navire amiral, lançant éclair sur éclair, entouré d'une aura aux couleurs changeantes. La plupart de ses sortilèges s'évanouissaient cependant avant d'atteindre leur cible. Et malgré leur bravoure, les forces alliées cédaient du terrain sous la grêle de tirs des skinks. L'odeur du sang et le goût amer de la mort parvinrent à Osnir, réveillant les instincts les plus bestiaux de son côté vampire. Poussant un cri monstrueux il se jeta dans la mêlée. Les reptiles, incapables de riposter, furent massacrés par les spectres. Sitôt qu'ils eurent rejoint les navires, les forces du Chaos se replièrent, les morts-vivants plus sacrifiables couvrant leur retraite. Les navires levèrent l'ancre et firent voile vers la haute mer. Le Kurag Saurus fut stupéfait de constater que le slann les avait seulement protégé, sans essayer de couler les navires. De leur côté, les prêtres saurus du temple eurent eux aussi une surprise de taille: le slann, pour la première fois de mémoire de lézard, souriait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3335
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Jeu 20 Jan 2011 - 13:03

Voilà qui est assez habile: jouer sur le côté incompréhensible et mystique du Slann pour justifier son comportement; Le faire choisir de ne pas anéantir Osnir permet de les laisser fuir sans remettre les pouvoirs du Slanns ren cause.
Il est finaud notre Keraad!

Sinon, pour te répondre, il y a une grande différence de puissance entre ce que le fluff des Hommes-Lézards et les règles réelles des Slanns. Dans les histoires, ils sont vraiment montrueux, ils déplacent les continents, ils essayent de changer l'orbite de la lune, ils élèvent des chaînes de montagnes,...
Et dans les règles ce sont des sorciers de niveau 4 avec quelques bonus et même pas leur propre domaine de magie (ho, frustration éternelle Crying )

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poilu
~Seigneur dragon de sang~
 ~Seigneur dragon de sang~
avatar

Age : 32
Nombre de messages : 3620
Expérience de jeu (CV) : V6 quelques années et V7 depuis Octobre 2008
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Jeu 20 Jan 2011 - 14:28

Love Ca y est, j'ai rattrapé mon retard et je me suis régalé en découvrant les aventures d'Osnir en Lustrie Clap Ca vire un peu aux douze travaux d'Hercules et ça me plait Happy Hâte de voir le puzzle au complet Wink

Go on Keraad! Cordialement,

Poilu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2291
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Jeu 20 Jan 2011 - 20:29

Je rejoins Thomov sur l'idée d'utiliser le côté énigmatique du fameux dessein des Slaans. C'est sans doute la meilleure façon de s'en tirer en respectant le fluff officiel et ton histoire en même temps.

Sinon, j'ai hâte de connaître la suite, vu que le puzzle de Keraad semble de plus en plus complet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3335
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Jeu 20 Jan 2011 - 20:40

Ce serait amusant qu'il lui manque un bout et qu'il ne s'en rende pas compte tout de suite; j'imagine bien la résurrection de Keraad ("Osnir termina son invacation gutturale, le sortilège redonnerait le souffle de la non-vie à son maître Keraad.
Lentement, la fumée noirâtre se concentra en seul point jusqu'à devenir tangible. Peu à peu, le corps du Vampire se reconstituait.
Quand la transformation finale fut opérée, l'Etre de la Tour ouvrit les yeux pour la première fois depuis plusieurs années.
Toutefois Osnir semblait quelque peu embarrasé, il contemplait le corps de son seigneur et si Keraad n'avait pas su la chose impossible, il aurait juré que le spectre devenait encore plus livide qu'à l'accoutumée.
Keraad de Gespenst baissa les yeux et eut un hoquet de surprise en constatant que son enveloppe charnelle nouvellement reconstituée ne descendait pas plus bas que le nombril, le bas de son ventre formant une sorte de moignon lisse et rougeaud.
Depuis ce jour maudit entre tous, le puissant Etre de la Tour combat toujours l'Empire des vivants, et il est le premier Seigneur de la Nuit en chaise roulante...)

Razz

Désolé

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.


Dernière édition par Thomov Le Poussiéreux le Sam 22 Jan 2011 - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keraad de Gespenst
Comte de la Crypte 2011 et 2015
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 655
Date d'inscription : 07/10/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Ven 21 Jan 2011 - 16:28

C'est si joliment dit que je ne peux pas t'en vouloir. En plus c'est vraiment drôle!

Merci aussi à Poilu et Arcanide de suivre encore le récit. Désolé, je ne poste pas la suite maintenant, mais ça va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keraad de Gespenst
Comte de la Crypte 2011 et 2015
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 655
Date d'inscription : 07/10/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Jeu 10 Mar 2011 - 18:57

Et ça vient finalement, après un bon bout de temps. Voilà, donc, reprenez-moi si je fais des erreurs (notamment sur le culte de Sigmar) et donnez-moi vos avis, comme toujours très attendus de ma part.


Le voyage de retour vers l'Ancien Monde se déroula sans incident majeur. La rencontre fortuite d'un navire patrouilleur impérial près de la côte permit à Osnir de reconstituer ses forces, la majorité de ses soldats ayant périt en protégeant leur départ. Une fois arrivé en Sylvanie, le vampire put faire le point. De nombreux fragments de l'âme de Keraad étaient en sa possession, et, selon ses estimations, il ne lui en manquait plus que deux. Hélas, il n'avait absolument aucune idée de l'endroit où ils pouvaient bien se trouver. Pendant deux mois il attendit les rapports des serviteurs des Cultes Noirs, de ses espions vivants ou morts, et des forces du Chaos. En vain. Il prit alors la route, seul. Il se laissa guider par son instinct et retrouva ainsi un des fragments manquants. Malheureusement, le dernier morceau semblait introuvable. Osnir en était réduit à suivre même les pistes les plus ténues. Il écoutait les pires inventions des ivrognes dans les tavernes, il se rendait personnellement dans une ville sitôt qu'il entendait une histoire de morts-vivants, il traversait l'Empire de long en large sans jamais rien trouver. Son seul loisir était d'éviter les répurgateurs et autres chasseurs de monstres, mais il y était tellement habitué que cela lui semblait facile.

Le jour où les moines de l'abbaye de Sigmar de Grosshammer organisèrent une grande fête en ouvrant leur cave, bien fournie, aux habitants du hameau, Osnir vint immédiatement enquêter. Il apprit qu'une aura de malchance s'était abattue sur le paisible monastère depuis quelques semaines, qu'on avait découvert, entre autres choses des rats dans la librairie et des cafards dans la cuisine. Heureusement, les prières avaient fini par écarter ce fléau, et le moine auquel Osnir parlait lui apprit, entre deux gorgées de vin, qu'un dénommé frère Effutrat connu pour son zèle, avait décidé de quitter l'abbaye pour obtenir, par un pèlerinage, le départ du mauvais œil. Le spectre reconnu dans les descriptions du moine des signes de la présence de magie noire. Osnir se mit donc sur les traces du moine, certain de ne trouver qu'un zélote convaincu de l'utilité de ses prières, ou un nécromant amateur. Dans les deux cas, ce serait l'occasion pour lui de calmer en massacrant ce dénommé Effutrat.

Son nouveau voyage fut plein de détours, la piste du moine étant très difficile à suivre. Finalement, Osnir la perdit totalement. Le moine devait bien être un nécromancien pressé de disparaître, à moins qu'il n'ait bêtement perdu la vie. Le vampire fut cependant intrigué et, faute de savoir quoi faire, décida de le retrouver. Il se renseigna discrètement dans les auberges, et réussit à déterminer une zone où le religieux avait disparu. Un monastère s'y trouvait, mais Osnir l'avait déjà visité sans que qui que ce soit ait entendu parler de frère Effutrat. Le spectre y retourna sous un autre déguisement (empruntant pour l'occasion le costume d'un archidiacre vaincu des années auparavant) et demanda à voir un moine fort pieux qui serait arrivé récemment. Après quelques heures de discussions, il réussit à vaincre les réticences de l'abbé et apprit qu'effectivement un homme de foi s'était présenté trois semaines auparavant, souhaitant s'installer dans ce havre de paix. Tous avaient été ravis de son dévouement et de sa serviabilité et s'étaient bien vite accommodés de son introversion et de sa volonté de rester caché du monde extérieur. Osnir se fit désigner sa cellule. A l'intérieur se trouvait un homme au crâne rasé, probablement encore assez jeune, malgré son air fatigué. Il tourna à peine la tête vers Osnir quand celui-ci entra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2291
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Jeu 10 Mar 2011 - 22:29

Ah, je commençais à croire que tu nous avais oublié. Je suis ravi de voir que l'histoire de Keraad continue, et arrive même à l'aube d'une nouvelle partie.

Ce texte est très bon, comme tous les autres, malgré son côté un peu "overview" (sauf sur le fin).

Je suis par contre curieux de savoir comment Osnir a trouvé l'avant dernier fragment, vu qu'il n'est que mentioné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3335
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Ven 11 Mar 2011 - 8:41

Terrible, tu ne peux pas savoir à quel point ça fait plaisir de te voir reprendre du service Keraad!
Le texte est bon, ça ne fait aucun doute, et je constate que tu es toujours adepte des inversions de mots et des traductions ("gros marteau" ça fait un peu Slaaneshi comme temple, non? Razz ).
Vivement la suite!

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keraad de Gespenst
Comte de la Crypte 2011 et 2015
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 655
Date d'inscription : 07/10/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Mar 29 Mar 2011 - 18:24

Après 10 jours d'absence, j'ai trouvé le temps de rédiger la suite que je soumets humblement à votre jugement, comme d'habitude. Ça me fait plaisir d'être toujours lu, malgré la longueur que prend le texte. Quand je pense qu'au départ il visait juste à donner une identité aux persos et un cadre à mon armée...

Alors, pour l'avant-dernier fragment, c'est juste que la partie consacrée à la quête d'Osnir commençait à prendre des proportions dantesques mais l'idée datait de longtemps je la rajouterais donc plus tard. C'est presque un petit texte à part. maintenant je regrette presque de ne pas avoir fait une ellipse et posté la quête d'Osnir comme autre topic. Heureusement c'est bientôt fini

J'aimerais beaucoup tenir compte de la remarque d'Arca, mais je ne comprends pas "overview", j'ai dû rester dans ma crypte trop longtemps. Au fait, c'est bien Roosvelt l'actuel président des Etats-Unis? Fou

Voilà donc la suite:

_Frère Erruftat je présume? J'aimerais m'entretenir avec vous un instant. Je suis
_Je sais qui vous êtes, le coupa le moine, et ce que vous êtes venu chercher.
_J'avoue ne pas comprendre. Je ne suis pas venu ici pour chercher quoi que ce soit.
_Vraiment? N'êtes-vous pas plus connu sous un autre nom? N'êtes-vous pas celui que l'on nomme Osnir l'Immortel?
_Qu'est-ce que cela signifie? Je ne comprends rien à ce que vous voulez dire.
_Oh si, vous le savez, messire le vampire.
Osnir sonda frénétiquement les environs. Seul un répurgateur avait pu tendre un tel piège, remplaçant un humble moine lors de son pèlerinage. Voilà qui expliquerait comment il avait pu perdre la piste d'Erruftat. Ses sens magiques révélèrent à Osnir qu'ils étaient seuls. Pas de gardes armés dans les environs.
_Vous dites que je cherche quelque chose. De quoi parlez-vous?
_Mais voyons, dit le répurgateur en riant, la raison pour laquelle je savais que vous me suivriez. Qu'est-ce qui selon vous pourrait déclencher les…phénomènes à l'abbaye de Grosshammer?
Osnir ne répondit pas.
_Ou alors…cela voudrait dire que…vous avez suivi la piste de ce que vous pensiez n'être qu'un simple adepte de magie noire? Vous êtes tombé aussi bas?
_Prenez garde, mortel, ma patience à des limites. Vous êtes seul.
_Et armé, répliqua l'humain en désignant une forme allongée sous la couverture. Mais revenons à notre affaire. A votre avis, qu'est-ce qui pourrait provoquer de telles perturbations?
_Un spectre? Je l'aurais senti!
_Pas n'importe quel esprit. Celui que vous recherchez depuis longtemps.
Osnir ne put s'empêcher de murmurer le nom de son maître. L'autre acquiesça. Osnir comprit alors pourquoi le répurgateur avait choisit ce moine comme piège. Erruftat devait avoir averti son supérieur que les évènements étranges semblaient liés à une relique quelconque, et le répurgateur avait été envoyé la récupérer. Et en avait profité pour tendre un piège à Osnir.
_Vous avez une arme magique à côté de vous, certes. Mais je vous aurais tué avant que vous ne tendiez la main dans sa direction. Parlez, humain, où se trouve l'objet qui abrite l'âme de l'Etre de la Tour?
_Un objet? Quel objet? demanda le répurgateur d'un air narquois.
_Il ne peut avoir trouvé refuge dans un lieu, cria le spectre, ou il n'aurait pu quitter l'abbaye sans mes rituels! Et croyez-moi, j'aurais immédiatement ressenti l'intervention d'un autre sorcier. Nul n'a pu le libérer de l'abbaye, il n'y est pas, alors son âme est liée à un objet, où est-il?
_Ouvrez votre esprit.
Osnir s'exécuta, certain que ce misérable chasseur de monstres voulait détourner son attention. Au bout de quelques minutes, il découvrit la présence familière de Keraad. Il ne parvint cependant pas à trouver à quel objet il était lié.
_Vous aviez omis une possibilité, seigneur vampire, celle que l'âme de votre maître soit liée à un homme. Qu'il hante quelqu'un, comme n'importe quel fantôme, mais avec une capacité de nuisance légèrement inférieure.
_Qui, qui hante-t-il?
-Moi.
Osnir resta interdit. Tout ce qu'il parvint à demander fut "Pourquoi?". Pour seule réponse, l'homme se leva, péniblement. Osnir distinguait mieux les cernes sous ses yeux. Le faux moine avança vers une petite commode et ouvrit le tiroir. Osnir se prépara à éviter une arme ou à affronter le pouvoir de quelque objet ensorcelé. Il n'en fut rien. L'homme lui présenta un casque en os blanc, un casque que le spectre reconnu immédiatement.
_"J'ai renié mon serment, commença Itorek, et mon maître m'a puni. Même mes prières -pourtant sincères - n'ont pu éloigner ou affaiblir son esprit vengeur. Je me suis fait moine zélé, j'ai embrassé la foi de Sigmar, mais ce "dieu des justes" m'a rejeté. Je sais que mon retour tardif ne pardonnera pas l'ensemble de mes fautes, mais je préfère un châtiment brutal et immédiat à une vie entière de souffrances. Seigneur Osnir, je vous en supplie, acceptez-moi à nouveau comme simple serviteur. Je suis prêt, à nouveau, à servir mon seul et unique maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3335
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Lun 4 Avr 2011 - 14:22

Huhuhu, le retour en selle de ce bon vieux nécromancien!
Je ne m'y attendais pas du tout Keraad, c'était finement amené.

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2291
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Lun 4 Avr 2011 - 22:00

Même remarque que plus haut. Mais ce cher Itorek semble avoir repris du poil de la bête, parce qu'il a l'air bien plus assuré qu'avant.

Cependant, ça ne risque pas d'être bien difficile pour Osnir de lui prendre le dernier fragment, Itorek n'ayant jamais été véritablement puissant. À moins bien sûr que ses pouvoirs n'aient évolué depuis, et là ça risque de devenir plus compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keraad de Gespenst
Comte de la Crypte 2011 et 2015
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 655
Date d'inscription : 07/10/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Jeu 28 Avr 2011 - 19:23

Attention, un texte assez massif, prévoyez un peu de temps pour la lecture ou lisez en deux fois. Ce n'est pas la suite directe du précédent, un peu de temps s'est écoulé. Bonne lecture!

Osnir tourna la tête vers Morrslieb, boule verdoyante baignant la clairière de sa lumière maléfique. Geheimnissnacht. Nuit de mort, nuit de pouvoir. Ils avaient attendu cette nuit, malgré les protestations des deux nécromanciens. Nordred craignait que l'âme de Keraad ne faiblisse encore, Itorek voulait se débarrasser de son fantôme au plus vite. Osnir n'avait rien voulu entendre. La création d'un carrosse noir était un rituel d'une grande importance. Il ne nécessitait pas forcément un tel pouvoir, mais Osnir était prudent. Pour l'Etre de la Tour, le rituel se devait d'être parfait. De trop nombreux vampires avaient vu leurs pouvoirs réduits pour avoir été trop pressés. Le sortilège n'avait pu leur restituer toute leur puissance. Osnir savait qu'il n'existait pas de rituel unique pour la création d'un carrosse. Les incantations, les prières à Nagash, les sacrifices, l'heure choisie…tant de choses qui pouvaient varier. Le spectre avait passé un temps considérable pour trouver comment créer le carrosse destiné à son maître. Tout était prêt.

Une femme gémit. Le vampire tourna ses yeux froids dans leur direction. Ils attendaient leur sort, les sorciers coupés des vents de magie par ses enchantements, les guerriers ligotés, les autres simplement paralysés par la peur. Les soldats squelettes de Gespenst les entouraient. Les guerriers du Chaos paraissaient de marbre, même au cœur des bois de la Famine. Les nécromanciens attendaient, moins anxieux que les acolytes du Culte Noir. Eux deux, au moins, passeraient la nuit. Osnir observa ses spectres, et distingua le nouveau, pas encore bien intégré au lien étroit qui les rendait si forts. Le temps résoudrait le problème. Kaal'rush, son meilleur lieutenant spectral, paraissait…tendu. Il savait quelle tâche l'attendait, et l'ancien nécromancien condamné pour l'éternité redoutait ce nouveau lien qui unirait son esprit au carrosse, jusqu'à ce que ce dernier disparaisse. Osnir ignorait ce qu'il arrivait au spectre une fois que, sa tâche achevée, son esprit était détruit. Accédait-il enfin au repos ou subissait-il un sort plus atroce que sa condition de spectre? Dans tous les cas, ce sacrifice était nécessaire.

Osnir leva les bras vers le ciel nocturne. Des loups hurlèrent au loin, lançant la grande chasse de la nuit. L'incantation du vampire emplit l'air, chassant toute autre sensation. Les paroles maudites de la langue du Grand Nécromancien étaient à peine moins douloureuses à prononcer qu'à entendre. Les nécromanciens et les acolytes reprirent le sortilège, chantant en chœur. Osnir inspira, s'imprégnant de la magie noire qui voltigeait dans l'air, s'accumulant dans la clairière. Sa voix retentit à nouveau, plus forte et plus terrifiante qu'elle n'avait jamais été.

"Nagash, grand créateur
Entends ton serviteur"

Le cri d'un Varghulf se superposa à celui des loups. Il se rapprochait, mais Osnir n'avait pas peur pour la tranquillité du rituel. Nul ne pourrait approcher, pas cette nuit, à l'exception des plus bénis des hommes. Ou des plus maudits.

"Le maître de la Tour
Doit être de retour"

Les divers objets sur la grande table de pierre que les morts avaient dressé au centre de la clairière frémirent. En chacun d'eux, l'âme de Keraad appelait les autres fragments. Lentement, ils se rapprochèrent les uns des autres.

" Son âme dispersée
Aujourd'hui unifiée
Pour repousser la mort
Doit prendre un nouveau corps"

Falorias se prépara, et indiqua à ses guerriers de faire de même. Tous savaient que les soldats morts-vivants avaient reçu l'ordre de les tuer au moindre geste suspect. Simple mesure de précaution. Condition posée par Osnir pour que les serviteurs du Chaos puissent participer au rituel.

"Met fin à ses tourments
Il prêtera serment
Revenu à la vie
De tuer tes ennemis"

Ce serment n'en était pas vraiment un. L'intervention de Nagash n'était pas nécessaire au rituel, mais en appeler à lui faisait venir plus de magie noire. Et si, par un incroyable hasard, le Grand Nécromancien décidait d'utiliser ses pouvoirs pour aider Keraad à revenir à la vie, et ainsi le forcer à respecter ce serment, ce déploiement de magie rendrait Keraad bien plus puissant. Le serment serait alors un maigre prix à payer.

"Six âmes de sorciers
Pour la vie du damné."

Les spectres, à l'exception du nouveau qui se tenait près du carrosse, et Falorias levèrent leurs armes, et les enfoncèrent jusqu'à la garde dans la poitrine des sorciers. Alors que leur âme quittait leur corps, les artefacts se mirent à fumer, chauffés à blanc. Ils poursuivaient leur lent mouvement, dessinant une forme encore indistincte. Falorias se joignit à l'incantation, ajoutant le fantastique pouvoir du Chaos aux forces de la non-vie.

"Soixante âmes d'ennemis
Pour que tombe la nuit."

Les guerriers de Tzeentsch frappèrent, et frappèrent, cinq fois de suite, envoyant les soldats ennemis, vétérans de la bataille de Gespenst, rejoindre Sigmar. La table de pierre était baignée dans la lumière verte de la lune, accentuée par la magie qui s'accumulait au sein des reliques. Ces dernières s'étaient à présent agencées, formant une sorte de squelette. La tablette de Lustrie était placée sur la poitrine et brillait plus que nulle autre. Les prisonniers survivants tremblaient de tous leurs membres, mais restaient incapables de bouger.

"Six cent âmes d'innocents
Pour que coule le sang!"

Alors que les guerriers squelettes commençaient leur macabre tâche, aussi insensibles aux supplications des sacrifiés qu'à leurs cris, les artefacts fondirent. Le squelette se formait véritablement. Ce n'est qu'une fois qu'il fut parfaitement sculpté que la tablette de Lustrie fondit, ultime étape du rituel. Elle recouvrit le futur corps de Keraad, et la lumière devint aveuglante. Le dernier humain tomba. Sur la table de pierre se trouvait à présent un squelette d'or brillant de mille feux. L'âme de Keraad, Osnir le sentit, avait enfin été réunifiée. Les nécromanciens étaient au bout de leurs forces, mais tout n'était pas fini. Le corps était prêt, restait à le nourrir. Osnir ouvrit le grimoire le plus vieux de Gespenst et en appela à sa puissance. Un filin de pouvoir pur le réunit au carrosse. Puis à l'attelage. Enfin, le spectre fut lié aux chevaux, et le squelette d'or au spectre. La boucle était bouclée. Une force invisible souleva le corps de Keraad, et l'approcha du carrosse. Le spectre monta à la place du cocher, comme mû par une volonté autre que la sienne. La table de pierre imprégnée de magie noire se déforma, et un superbe cercueil noir enveloppa l'Etre de la Tour. La rune de Keraad se grava à la surface. Les acolytes du Culte Noir s'effondrèrent.

Osnir contempla le carrosse noir enfin achevé. Un seul mot résonna dans sa tête, avec une voix faible mais que le spectre reconnu avec joie. "Merci."



Ah, ça fait plaisir d'avoir enfin un peu de temps pour écrire. J'attends vos commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blood Knight
Chevalier noir
Chevalier noir
avatar

Age : 22
Nombre de messages : 348
Expérience de jeu (CV) : 1 an de CV ma première armée et débute un petit contingent de Hauts elfes
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Jeu 28 Avr 2011 - 19:42

Ca me fait un peu penser à la résurrection de Lord Voldemort dans Harry Potter Smile

Sinon, c'est du très bon, comme d'habitude. La chose qui serait drôle serait que le Grand Nécromancien l'entende et exige de lui une dette. Mais bravo en tout cas, Keraad va bientôt réoccuper sa tour !

Euh... Petite question d'un inculte ; le passage dans le carrosse dure combien de temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keraad de Gespenst
Comte de la Crypte 2011 et 2015
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 655
Date d'inscription : 07/10/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Ven 29 Avr 2011 - 16:20

En fait vous ne le savez pas encore...et moi non plus! Après la création du carrosse ça va presque être de l'improvisation totale.

Citation :
La chose qui serait drôle serait que le Grand Nécromancien l'entende et exige de lui une dette.

Ce qui signifie que je vais devoir essayer de rectifier un certain passage, visiblement pas assez clair (même moi j'ai eu du mal à le comprendre Mrgreen ) où Osnir explique pourquoi Nagash ne peut lui demander cela, à moins d'intervenir dans le rituel pour rendre Keraad plus puissant (ce qui lui ferait trèèès plaisir). Bon, je vais avoir du boulot.

Toujours content de te compter parmi mes lecteurs Blood Knight (et que mes textes ne te servent pas de somnifères le soir bien sûr), ça faisait longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomov Le Poussiéreux
Comte de la Crypte 2010 & 2013
avatar

Age : 31
Nombre de messages : 3335
Expérience de jeu (CV) : Ancien Vampire, vieux Chef de Guerre Orque, Favori de Slaanesh depuis peu, nouveau chef de Clan Elfe Sylvain, jeune Poil-au-Menton Nain, vénérable Connétable Bretonnien et très ancien Kuraq Saurus
Date d'inscription : 25/03/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Ven 29 Avr 2011 - 23:53

Ha! Le Nombre de la Bête!
Sympa les sacrifices qui vont creshendo, ça donne une chouette ambiance. Un passage très attendu en tout cas; Keraad est de nouveau dans la course!

_________________
Vulnerant Omnes, Ultima Necat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcanide valtek
Seigneur vampire
Seigneur vampire
avatar

Age : 26
Nombre de messages : 2291
Expérience de jeu (CV) : Depuis Mai 2006
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Sam 30 Avr 2011 - 1:45

Belle résurrection, vraiment très réussie. Maintenant que Keraad est "de retour", ce n'est plus qu'une question de temps avant qu'il ne revienne pour de bon, et là, ça fera très mal (du moins j'espère).

Un texte très agréable à lire. Mais maintenant que Keraad est revenu, que va devenir "l'alliance" entre les vampires et les forces de Tzeentch ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keraad de Gespenst
Comte de la Crypte 2011 et 2015
avatar

Age : 24
Nombre de messages : 655
Date d'inscription : 07/10/2009
Vainqueur de concours : Concour de texte

MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   Jeu 12 Mai 2011 - 14:38

Un sombre attelage


Le premier ordre de Keraad fut de retrouver une place sûre. Une place où nul n'irait le chercher, et où ils pourraient à nouveau lever des troupes. Gespenst. La Tour avait été purifiée, vidée de ses ouvrages impurs, les morts avaient enfin trouvé le repos, et les goules devaient se terrer dans les souterrains. Les prêtres de Morr gardaient à présent l'antique bâtisse, dont l'annexe avait été rendue à sa fonction de temple. Une petite garnison occupait la Tour, de nouveau tour de garde. Vingt ans s'étaient écoulés depuis la bataille de Gespenst. Les villageois conservaient une crainte teintée de respect pour l'ancienne demeure du vampire. Mais ils étaient presque les seuls à se souvenir réellement du mal qui y régnait. Dans tout l'Empire, la page avait été tournée. Un vampire avait acquis un grand pouvoir, s'était dressé depuis une quelconque antre pour attaquer l'Empire et avait été vaincu. Les conséquences, telles que la prise de Grossunglück par le vampire aristocratique qui y préparait ses plans depuis des décennies et avait sauté sur l'occasion. Ou encore la soudaine popularité du jeune capitaine Fritz Jungpfau qui avait combattu à la Tour. Dans tous les cas, nul ne se doutait que les serviteurs de l'Etre de la Tour aient cherché à ressusciter un vampire qui, d'après les plus éminents spécialistes de la magie de l'Empire, avait été entièrement anéanti.

Osnir avait, comme de coutume, participé à de nombreux dîners au sein de la haute société. Sa couverture s'améliorait, ses enchantements pour se donner une "consistance" étaient parfaits. Le duc Torel N'il Morsim avait de bonnes manières, et semblait connaître l'étiquette de l'Empire d'il y a des siècles. Une discussion tout à fait banale chez le comte électeur de Stirland fut tournée vers le sort des prêtres dans ce pays maudit. Osnir apprit ainsi quand les prochains prêtres allaient venir à Gespenst pour relever leurs infortunés collègues. Le convoi fut facilement intercepté.

En Sylvanie, le mystère et la discrétion sont courants. On parle rarement à son voisin, jamais à un étranger. Ceux qui cherchent le dialogue et l'amitié finissent dévalisés pour avoir accordé leur confiance à autrui. Ou tués. C'est pourquoi les villageois de Gespenst ne furent pas surpris de voir les sept prêtres entrer dans le village, engoncés dans des capes noires, capuches rabattues. Aucun ne s'étonna de ce que les six cavaliers passent sans leur accorder un regard. C'étaient vraisemblablement des paladins, car leur armure paraissait enchantée. Ce qui étonna les paysans, ce fut le chariot de bagages, recouvert d'une bâche noire qui cachait même l'attelage. Une sensation de tristesse et de découragement gagnait ceux qui osèrent s'approcher. Sans nul doute une relique destinée à éloigner les créatures maudites qui hantaient encore les sombres corridors sous la Tour.

Les occupants de la Tour cédèrent leur place sans jeter un seul coup d'œil vers leurs remplaçants. Les prêtres, victimes d'étranges cauchemars, avaient eu du mal à trouver le sommeil ces derniers temps. Les soldats étaient épuisés, car ils avaient passé les dernières nuits éveillés. Ils avaient tous, tour à tour, cru entendre des cris lugubres ou voir l'un des leurs soudain se changer en démon. Mais ils n'étaient jamais deux à voir en même temps, si bien qu'aucun ne parlait, craignant d'inquiéter leurs camarades ou de passer pour fou. Les soldats n'osèrent ainsi pas se confier aux prêtres, se doutant que c'était simplement ces vingt années passées en Sylvanie qui les avaient marquées. Les serviteurs de Morr eux-mêmes mirent leurs rêves sur le compte de la nervosité. Nul ne put y voir l'œuvre de deux grands sorciers, l'un d'eux usant avec malice des dons de tromperie que lui avait accordés son dieu. Les gardiens de Gespenst, hantés par leurs peurs secrètes, se demandant si ces années leur avaient fait perdre la raison, furent heureux de quitter la Sylvanie. Un seul sembla mal à l'aise en regardant un des prêtres venus le relever. Il ne fit part de ses craintes à personne, car il était trop souvent accusé de paranoïa. Une créature l'enleva, une nuit, pendant le voyage du retour. C'était chose courante, et les survivants remercièrent Sigmar de leur avoir permis de revenir en vie. Les rêves et les mirages s'étaient estompés à la lumière du soleil du Stirland. Ils se confortèrent dans leur idée que la Sylvanie, et non spécialement la Tour, était la source de leurs problèmes. Leur rapport indiquait donc que tout allait bien à Gespenst, et que le mal ne risquait pas d'y revenir.


Dernière édition par Keraad de Gespenst le Mer 15 Juin 2011 - 11:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vampire de Gespenst   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vampire de Gespenst
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vampire Kisses
» Amour, vampire et loup-garou
» Orc vs Hauts elfes et Comtes vampire
» Vampire Knight
» Vampire Killer : lanière ou chaîne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées Comtes Vampires et mort-vivants :: 
La Bibliothèque
 :: Récits, Fanfics et Fanart
-
Sauter vers: